Pull Charles

Modèle n°5, catalogue Phildar n°94 (2013/2014) ■ Fil Zéphyr, coloris tourmaline

Tiens tiens, j’arrive comme une petite fleur par ici… Pas de récap de l’année écoulée, pas de message pour la bonne année, hop hop, ni vu ni connu j’t’embrouille, on passe à la suivante sans se faire remarquer…

Bah oui, faut croire que j’ai décidé d’adopter le courant slow.

Slow-couture, slow-tricot, slow-bloging, et même slow-mailing (en témoignent les trouze mille mails non lus, ou lus mais laissés sans réponse, qui errent comme des malheureux dans ma boîte)! Pourtant j’ai fait des trucs, hein, j’vous assure, mais plutôt des trucs de déco, ou des trucs pour le petiot, et j’avoue, je n’avais pas une folle envie de me casser la tête à prendre des photos. Les housses de coussins, stores et autre écharpe-renard ne sont pas aisés à photographier, alors j’ai laissé filer, et préféré revenir avec du tricot pour moi, puisqu’à la base c’est plutôt ce genre de thème que j’aime vous montrer (et que j’arrive à peu près à photographier de façon vivante et un minimum harmonieuse). J’ai donc pris le parti de me la couleur douce et de ne revenir que lorsque j’en aurais envie, préférant chahuter avec le marmot, passer du bon temps avec la famille, et profiter de l’hiver pour prendre le temps de transformer notre appartement en un petit cocon hivernal.

Etant donné ma nouvelle addiction pour le sloooow, donc, vous ne serez sans doute pas étonnées de voir que j’ai choisi pour modèle un énooorme pull tricoté avec des aiguilles toutes fines, et dans le point qui monte le moins vite au monde – j’ai nommé les côtes anglaises (une pensée pleine de compassion pour Pied de Biche, aussi sado-maso que moi, bien que pas sur le même modèle…). Un pull que j’ai donc mis dix mille ans à tricoter, étant donné que les plages horaires dont je dispose actuellement sont, aproximativement, entre 19h30 (heure bénie à laquelle le microbe est largué dans son lit, boîte à musique enclenchée et doudou arrimé solidement à la gigoteuse) et 22h (heure à laquelle je m’effondre moi-même, le bavardage de Monsieur* en guise de boîte à musique, et Félicie pour doudou). Entre les deux, il faut ranger un peu le cocon (dingue, ce que ces petites bêtes aiment déplacer les objets, les chaises, les coussins, les plantes, les chaussures, …), se sustenter (je rêve d’une perfusion alimentaire permanente, qui m’éviterait d’avoir à perdre du temps à « cuisiner », à manger, et à faire la vaisselle!) en tentant d’avoir une conversation digne d’intérêt pour Monsieur (« Alooors, aujourd’hui, il a joué à vider le placard de la cuisine… Puis il a fait caca… Ensuite il a dormi… Puis il a mangé… Il a refait caca… Il a encore dormi… »), se laver, se pyjamasser, enfin, tellement de choses énergivores qui font que, quand j’arrive enfin à me traîner dans mon lit, j’ai à peine deux minutes de conscience avant de sombrer.

(oui, c’est la slow attitude jusqu’à la pointe des cheveux, cette année! Un coup de peigne tranquilou le matin, et zou!)

Aaaah, heureusement, il y a les siestes! Les siestes bénies, qui reviennent deux fois dans la journée et durent minimum une heure et demie, aaaah, quel bonheur! Les siestes, grâce auxquelles je peux, au choix, faire des lesssives de bodys (pour qu’il soit toujours bien au propre), mijoter des petits pots à la vapeur (pour qu’il absorbe de bonnes vitamines), passer un coup de balai (pour éviter qu’il ne bouffe les gravillons de la caisse du chat), ou encore, lire le dernier famili (seule lecture à peu près au niveau de mes neurones actuellement). Parfois, ô, miracle, la sieste dure deux heures, voire trois, et là, je peux enfin caser quelques rangs de tricot ou prendre le temps d’enfiler le fil dans ma machine à coudre. Mais guère plus, parce que, si la sieste dure trop longtemps, le marmot commence à me manquer, je tourne en rond, je vais vérifier six fois qu’il respire bien, je prépare son petit plateau pour le goûter, je vais sniffer son nounours abandonné dans le parc, ou tout autre comportement dénonçant un niveau d’addiction beaucoup trop élevé pour ce petit dictateur rose et potelé (faut dire, qui résisterai à son sourire à fossette lorsque je viens le chercher au sortir de la sieste, hein, qui??!).

Heureusement, les deux aprem de halte-garderie enfin décrochés devraient m’obliger à me sevrer progressivement!! Ouuuuf!!!

Hum, je me suis un peu égarée, là!

Ce pull, donc.

Un point pénible et long, mais un niveau de réflexion minimum. Tout droit, jusqu’aux raglans. Deux bandes de côtes, qui ne sont pas assemblées à leurs extrémités, créant deux petites encoches de chaque côté de l’encolure, qui font la discrète originalité de la bestiole. Un fil tout douillet, à l’aspect légèrement feutré et chiné, dans une couleur douce bien nunuche comme j’aime, mais qui présente l’inconvénient de pelucher à peine sorti de la pelote (phiphi forever…). Une ligne un peu blousante, que j’ai dû rallonger de partout (corps et manches), et que je regrette de ne pas avoir encore un peu rallongée.

Au final, un pull passe-partout, qui va sur pantalons, jupe, robes, et qui couvre bien partout où il faut pour avoir bien chaud! Même s’il m’a pris un temps fou, je ne regrette pas de l’avoir fait : il rejoint son comparse de catalogue 94 (décidément un très bon cru) au rang des pulls et gilets parfaitement douillets!

Alors, la slow attitude, vous validez?

Ceci dit, j’espère tout de même réussir à me coudre un petit truc pour moi avant le printemps prochain!

(Oui, chez nous, c’est Monsieur la pipelette!)

55 comments

  1. Méline says:

    Oh on dirait ma vie ! Les siestes s’écourtent de plus en plus et j’ai de moins en moins le temps de coudre et tricoter.
    Très joli pull, il est seyant et a l’air très confortable !

  2. stordigot says:

    Arf, le temps béni des sieste d’1h30 ! Ici, c’est plus 20 minutes et encore.. Enfin, revenons au principal intéressé de cet article, ton pull est super chouette et à l’air confortable à souhait. Et ta nouvelle coupe te va à merveille. 🙂

  3. marionromain says:

    La slow-attitude, je la valide, et la sur-valide, même !
    Et j’aime beaucoup ce pull, c’est typiquement le genre de gros pull confortable dans lequel il me plaît de me lover, l’hiver. Le détail de l’encolure fait tout son charme.

  4. Mademoiselle M. says:

    Ah ben, il valait bien le coup ce pull : qu’est-ce qu’il est joli et il a l’air carrément douillet! Quant à la slow attitude, ça fait du bien de lever le pied côté blog pour savourer la vraie vie. Quand je lis ton emploi du temps, je trouve ça pas mal que tu aies réussi à tricoter un pull pareil : j’en ai commencé un l’hiver dernier (je crois, lol si ça se trouve c’était même celui avant), il n’a toujours pas de manches et chez moi pas de petit loupiot… Bises

  5. Mai says:

    Je valide la slow attitude à fond! La coupe te va super bien et le pull aussi, j’avais prévu de me faire le même mais en bleu-vert. Par contre je n’ai jamais tricoté de laine phildar et ce que tu dis sur le peluchage dès la sortie de la pelote m’inquiète un peu… On verra bien! Je te souhaite un bel hiver douillet en famille puisque ça à l’air d’être le programme!

  6. flo says:

    Je valide le principe de slow couture et slow tricot! ça fait très tendance et ça déculpabilise « ben quoi, je suis à la mode slow » quand je regarde mon tricot et les 5 projets de couture entamés et qui n’avancent pas! et pourtant je n’ai aucune excuse : pas de marmot et pas de boulot!

  7. Marie* says:

    Magnifique!! je l’adore! Je veux le même!! Ta coupe de cheveux te va très bien, et ça fait du bien de changer, mais que j’aime toutes les jolies coiffures que tu réalises avec tes cheveux longs et que je suis bien incapable de faire!!
    Grosses Bises à vous 4*

  8. Anna says:

    La slow attitude je valide car elle nous donne de supers beau projets! Ce pull est vraiment sympa et la couleur te sied à merveille! Je vais tenter de me mettre au tricot aussi cette année, bien envie d’un petit gilet fait main! Tu es toujours en congé mat du coup ? En tout cas ta nouvelle coupe te va super bien!! Et quelle ligne ! bises

  9. Elisa says:

    Souvenirs, souvenirs … ;oD

    Concernant le pull, j’ai craqué pour ce modèle également. Commencé (dans un autre fil) mais en stand bye depuis un bon moment. Je prends note des augmentations à appliquer dans tous les sens, mais tes photos me confirme qu’il est vraiment très sympa ; j’aime beaucoup (et la couleur aussi).

    Je ne me souvenais plus que le gilet à pans figurait dans ce catalogue également. Cool car dans le fil que tu as choisi, il rend bien aussi. II faut vraiment que je m’y remette…

    Bon courage avec le petit bout. Vive les siestes… et les câlins ! :o)

  10. Buridan says:

    J’aime beaucoup la couleur « nunuche » de ton pull. Même constat de baisse de productivité et de réduction troublante du temps de cerveau disponible par ici. Bravo pour la coupe de cheveux, et merci la halte-garderie!

  11. Servanne says:

    Mais quel joli pull, j’adore la couleur! Que j’aimerais savoir faire de si jolies choses…
    Je me suis retrouvée dans ton histoire de siestes, trop longues où je vérifiais s’il respirait bien! MDR!
    Nouvelle coupe de cheveux, sympathique elle aussi.
    C’est toujours un réel plaisir de passer par chez toi. A bientôt.

  12. Déborah says:

    Ca va? La slow attitude jusqu’à la broche: « A bicyclette »…

    Te voilà enfin satisfaite de l’ouvrage achevé. L’hiver est encore long. Ce pull sera porté et re-porté. Je pense que l’on a du mal à s’en séparer une fois sur le dos tellement il a l’air bien chaud!

    Tu exagères sans doute un peu en parlant de tes journées!? Ou c’est moi qui n’en fait pas assez??? Je viens te terminer mon pull (celui dont je te parlais), j’ai même eu le temps de finir un livre (que j’ai beaucoup aimé) et pourtant mes neurones ne doivent pas être plus performants que les tiens!!!
    Ces deux après-midis te seront sûrement bénéfiques. C’est bien aussi pour petit Monsieur!

    OUI à la slow attitude, bon parfois la speed attitude reprend un peu le dessus!

    A bientôt. Bises

    (jolie coupe. Ca te donne une superbe mine :))

  13. Moun says:

    La slow attitude te réussit très bien, ton pull est chouette ! J’espère que ces deux petites après-midi de libre vont te permettre de respirer un peu et prendre du temps pour toi. En tout cas je t’admire tu m’as l’air d’être une super maman pour ton loulou même si ce ne doit pas être facile tous les jours !

    ps : merci pour ton petit mot sur mon blog il m’a beaucoup touché.

  14. clem says:

    bonjour!
    j’aime tout: le pull, la couleur du pull, la coupe de cheveux, le look… pour qq un qui manque de temps je te trouve drolement productive, moi en ce moment quand j’arrive a faire deux rangs j’exulte et pourtant mes nabots sont « grands »… profite des siestes parce que quand ils ne la font plus ils sont encore plus chronophages…

  15. DES QUE POSSIBLE says:

    Merci de nous donner des nouvelles.
    Bonne année à la petite famille et à Félicie aussi !
    Très beau ce pull. Sinon, profite bien de ton bébé, il va grandir si vite et de la vie en général, c’est peut-être cela le secret du bonheur, prendre son temps, apprécier le moment présent.
    Tien, tien on a coupé ses cheveux, c’est très joli

  16. ChaTricotte says:

    Ho Madame Mathilde! Nos enfants ont quelques juuuuurs d’écart et je déclare que nos vies se ressemblent!si ce n est que j’ai un ainé de presque 3 ans et épuisant…Super Blog!j’attendais ton post!!!comme d’hab! Superbe cette new petite coupe!!le carré flou te va très bien!!je l ai adopté depuis que les monstrors daignent me laisser 20minutes non stoooop de préparation matinale!!!yeahe!! Et au fait…même avis pour WAK de mon côté!!bien à toi!!!!

  17. Julie206piou says:

    Super ce pull ! Comme toujours très réussi, et j’aime beaucoup ce violet nunuche 😉

    Tu as raison d’adopter la slow attitude, profite de ton marmot et de la vraie vie, c’est important !
    En tout cas c’est toujours un plaisir un lire tes articles ! et cette nouvelle coupe de cheveux est très réussie

  18. Micoton says:

    Très joli pull, le détail de l’encolure est charmant, tout comme la couleur (nunuche? Pas du tout!).
    La slow-attitude, il n’y a que ça de vrai pour apprécier la vie comme elle vient et tous les moments de bonheur qu’elle apporte, donc profite à fond (et profite bien de ces 2 après midi

  19. Mallorie says:

    J’aime beaucoup la couleur du pull et son aspect ample et douillet. Je suis à fond pour la slow attidude et de plus en plus. Sur la toile, les filles cousent et tricotent à une telle vitesse… Le plaisir de prendre son temps, rien de tel 🙂

  20. sophie says:

    Et bien, tu résumes très bien mes journées également !!! Quoi qu’il en soit, tu nous présentes encore une merveille, faut pas demander ce que tu seras capable de faire une fois la capacité maximale de tes neurones récupérée … beau week-end

  21. Pia says:

    Superbes pull et coupe, la slow attitude te va bien!
    Si tu es en manque d’infos orthos, ce sera un plaisir de discuter avec toi, entre orthophonistes/tricoteuses/couturières parisiennes!
    La bise à ta petite famille; keep cool and happy!

  22. Céline says:

    Vive la slow life! Ce pull fait très envie, il a l’air douillet, moelleux, tout simple pour le porter tous les jours, et la couleur est très douce. Et ta slow coupe de cheveux te va très bien aussi!

  23. says:

    Très joli ce petit pull; facile à porter, à assortir… Finalement le slow attitude c’est aussi revenir à l’essentiel: faire des câlins et profiter!!! Alors notre tricot peut bien comprendre ça…

  24. Laure says:

    eh eh très joli pull ! très jolie coupe également ! et chouette chouette pour ces deux après-midi qui vont te permettre de t’aérer un peu 😉 En tout cas, vive le slow, c’est sur !!!

  25. Mam says:

    Oh, tu as coupé tes cheveux !! J’aime bien !
    Il a l’air trop doudou ce pull, ca donne vraiment envie ! Va falloir que je trouve le temps de terminer le mien… o.O

  26. Mag says:

    Mais comment ça tu ne tricotes pas plus vite que ton ombre, ne te fais pas une garde robe entière tout en ayant une belle maison et un petit bonhomme ??? tu dois manquer un peu d’organisation ^^ dixit la meuf toujours en pyjama à 11h .

    Très joli petit pull et aucun rapport mais cette coupe de cheveux te va à ravir !

  27. Laurence says:

    Bonjour Mathilde! Il est très chouette ton pull et tu le portes super bien – bravo!!! Merci pour tes posts que je lis toujours avec plaisir, même si tu as moins de temps qu’avant, ce qui est compréhensible… J’aimerais te demander conseil quant au choix d’une « laine »: Voilà je voudrais tenter de faire mon 1er snood et je cherche une « laine » qui se crochète en 5. Je voudrais qqch de doux, pas un truc qui gratte du tout du tout, qqch de bio? Sur quoi pourrais tu m’orienter stp? Merci beaucoup de ton aide!!! Laurence

  28. lafeedufonddesbois de ig says:

    Comme toujours, un pull bien joli !
    Quant à ce que tu racontes d’autres, ben… je vois pas où est le pb ^_^ si ça peut te rassurer, on voit le bout du tunnel vers 18 mois. .. c’est à dire à peu près la période où commence sérieusement à envisager la suite .. (vérifier 3 fois, et on est visiblement pas encore vacciné ;-p)

  29. Elodie says:

    rhaaa, il est dans ma to do list tricot depuis un moment. Et actuellement, je me suis lancée dans un gilet en côtes anglaises. Effectivement, c’est lonnngg…
    Allez, vite vite je m’y mets, tu me donnes trop envie. J’ai déjà le catalogue et la laine en plus.

  30. Emilie says:

    Il a juste l’air parfait ce pull, un vrai doudou en effet, j’aime bien la ptite broche vélo aussi au passage ;). Il valait vraiment le coup, même si il a du être interminable je compatis! Et je rejoins les autres commentaires sur ta coupe de cheveux qui te va réellement à ravir!!!

  31. Amélie says:

    Le MMM d’octobre me fait redécouvrir ce joli pull qui a l’air bien douillet, plus je le regarde plus j’ai envie de le faire ! Dommage que le catalogue ne se vende plus… En tout cas, bravo pour le travail accompli !

  32. ruet says:

    Bonjour je trouve ce pull magnifique hélas impossible de trouvé les explications sur internet 🙁 et le cathalogue n’ai à vendre nul part même sur tous les sites d’occasion que j’ai fait ; je voudrais savoir si vous voudriez bien me fournir les explications par mail afin que je puisse le faire si possible je vous remercie par avance de votre réponse cordialement

Laisser un commentaire