Petits outils de couture : les résultats du concours

Vous avez été très nombreuses à commenter l’article concernant mes outils de couture facilitateurs, je ne m’y attendais pas du tout! J’avais hésité à publier cet article, en me disant que j’aurais sans doute l’air d’avoir inventé l’eau chaude, mais visiblement il vous a beaucoup intéressées: tant mieux!! J’aime l’idée que vous trouviez ici non seulement des exemples de réalisations, mais aussi des articles plus pratiques et utiles. Si vous avez d’autres idées d’articles de ce genre, n’hésitez pas à me le dire!

Certes, il y a eu beaucoup de commentaires pour participer au concours, mais plusieurs d’entre vous m’ont aussi confié, à leur tour, leurs petits outils favoris, parfois issus de rayons bien éloignés de ceux des merceries. Alors, plutôt que de laisser ces bonnes idées perdues dans les commentaires, j’ai relevé vos trucs et astuces, et je vous les liste ici : peut-être y trouverez vous l’outil qui rendra vos prochaines sessions coutures encore plus faciles et agréables!

  • un marteau pour aplatir les coutures trop épaisses : je n’en ressens personnellement pas vraiment le besoin, car ma machine à coudre supporte sans aucun mal les grosses épaisseurs, mais ça peut être une idée pour celles qui ont des machines plus sensibles.
  • coller un ruban magnétique sur le devant de la mac pr y mettre les épingles en cours de couture : vous savez, je vous disais que j’aimerais m’offrir un petit bracelet-coussin pour y piquer les épingles au fur et à mesure. Cette solution me paraît encore plus simple : c’est Watougou qui donne ce bon truc, et elle a eu la gentillesse de mettre une photo illustrant cet article dans le dernier article de son blog. On peut trouver ce genre d’article dans les magasins de bricolage, ou magasins « à tout faire » (Watougou me cite Giga, ça tombe bien, il y en a un à côté de chez moi!).
  • positionner un aimant avec butée pr coudre bien droit, au niveau de la plaque métallique près du pied de biche : l’astuce vient aussi de Watougou, vous trouverez une photo de cet accessoire dans le même article de son blog que celui cité précédemment. Même si les repères gravés sur la plaque de ma mac me suffisent généralement, je pense regarder ça de près lors de ma prochaine virée en mercerie!
  • un somomètre, petite règle bizarroïde dont les découpes correspondent à des mesures universelles (ourlets, surplus, etc) : encore mieux que ma réglette à onglet, je le note aussi sur ma liste de fournitures à acquérir!
  • un perroquet, vous savez, ces grandes règles en plastique transparent, courbes. J’en possède un, mais je m’en sers très rarement : il s’agit avant tout d’un outil pour dessiner les patrons, ou les modifier. Etant donné que je ne crée jamais mes patrons (d’autres le font fort bien pour moi!) et que j’ai rarement besoin de les modifier (si ce n’est pour les rallonger), cet outil reste bien souvent dans mon armoire. Mais si vous avez une morphologie qui sort des normes strictes des modèles de patrons, ou que vous avez envie de créer vos modèles, c’est à avoir!
  • un pince Kocher pr attrapper les tissus qu’on veut retourner : il s’agit visiblement d’un outil médical (je n’en avais jamais entendu parler, excusez mon ignorance…), j’ai donc dû regarder sur internet. C’est une pince à embouts très fins, et en voyant la photo j’ai réalisé que j’en avais une relativement semblable dans ma boîte à outils « spécial bijoux »…
  • un stylo « Frixion » Pilot, qu’on trouve au rayon des fournitures scolaires, et qui s’efface au contact de la chaleur (fer à repasser). Ce stylo est revenu de nombreuses fois dans les commentaires, j’ai bien envie de tester aussi! Ce doit être encore plus précis que la craie, et ça dure un peu plus longtemps que le feutre-fantôme. Je pense que ça doit être très utile notamment pour reprendre un motif à broder.
  • pour remplacer l’appareil à biais, un gabarit cartonné. Comme me l’a signalé l’une d’entre vous, la marque Deer&Doe propose aussi un gabarit de ce style dans ses patrons.
  • un guide aimanté à fixer sur les ciseaux pour couper les marges de coutures, avec la petite vidéo de démo qui va bien (merci Audrey!), à commander sur des sites tels que rasol.
  • une tasse pour y poser les grosses bobines, derrière la mac, afin que le fil se déroule bien.

J’ai vraiment beaucoup aimé vous lire, merci à toutes d’avoir enrichi cet article par vos commentaires, qui donnent plein de nouvelles pistes pour s’outiller! Que vous ayez pris la peine de me citer à votre tour vos astuces et petits outils indispensables a fait de cet article un vrai échange, c’est très agréable… Moi qui évoquais justement il y a peu le  sens unique du blog parfois un peu désarmant, vous m’avez montré que ce n’était pas tout à fait vrai, et tant mieux!!

Bon, et maintenant, voici les résultats du concours, dont le lot a gentiment été offert par tissus.net :

L’heureuse gagnante est Christelle, qui est une débutante, ça tombe impec! Je t’envoie un mail dans la foulée pour te demander ton adresse postale.

J’espère pouvoir bientôt vous proposer un autre concours… A très vite, belle semaine à vous toutes!

10 comments

  1. Nicole says:

    Bonsoir!
    Je me permets juste d’attirer l’attention des couturières sur le fait que les aimants ne font pas bon ménage du tout avec les machines électroniques et qu’ils peuvent les endommager mais pas de problèmes avec les machines à coudre plus simples.
    Merci d’avoir listé tous ces trucs si utiles au quotidien et bonne fin de soirée.

  2. watougou says:

    Merci Mathilde, je suis vraiment contente que cet échange par blog interposé t’ai plu. J’ai également trouvé cela très sympa ce « cross-over », comme dans les séries US! 😉 Concernant l’incompatibilité d’humeur des aimants avec les MAC, la mienne est électronique mais je n’ai noté aucun désagrément depuis que j’ai collé mon ruban magnétique. Et pourtant ça fait un sacré moment que ça dure. Avec un gros aimant, je ne dis pas. Mais là, honnêtement l’attraction magnétique est vraiment très faible pour craindre de causer des dommages surtout à travers la coque plastique de la machine. Félicitations en tous cas à la gagnante et à bientôt!

  3. Marilyne says:

    Je note le stylo « frixion » sur ma liste de course !
    Dernièrement j’ai utilisé un feutre à craie liquide, qui s’efface très bien sur le tableau noir avec de l’eau mais visiblement pas sur le tissu !!!! De gros points vert fluo sur ma robe en satin… la loose… j’ai dû frotter comme une folle et tout n’est pas partie… alors le « frixion » j’adopte !
    Merci pour tous ces astuces et découverte, on est souvent fermé par nos habitudes.
    Au plaisir de vous lire…

  4. Tiphaine says:

    Merci d’avoir pris la peine de lister ces astuces supplémentaires! J’adore tes idées de couture avec ton fils, ma fille a deux ans et un mois et je l’ai simplement une fois laissée coudre sur mes genoux des chûtes de tissus, elle était très contente et tu me donnes envie de viser plus haut!!!
    Et je suis curieuse de savoir quel est ce fameux magasin de jouets…

Laisser un commentaire