quatre ans!

Eh oui, aujourd’hui, mon petit blog chéri fête ses quatre ans!

Quatre ans et toujours autant de plaisir à écrire ici, quatre ans et toujours autant d’envies de couture, de tricot, de brocantes et de bricolages, quatre ans à lire vos petits mots, vos encouragements, vos idées, vos suggestions, vos critiques, vos conseils, bref, quatre ans à papoter plus ou moins directement avec vous.

Quatre ans… j’espère qu’il y en aura encore au moins autant à venir! Car même si, depuis un peu plus d’un mois, le petit ouragan qui a débarqué dans ma vie m’empêche pour le moment de m’approcher de mon clavier et de ma machine à coudre, même si le blog risque d’être en pointillés encore un petit moment, ma motivation à créer et écrire ici est plus que jamais présente!

Heureusement, entre deux câlins avec le loulou, je trouve tout de même le temps de faire cliqueter les aiguilles à tricoter! (leur grand avantage est qu’on peut les emmener au square pour profiter des bances ensoleillés, tout en poussant régulièrement le landau d’un mouvement du pied bien régulier dès les premiers petits couinements…) J’espère donc vous montrer très vite un petit pull d’été, héhé!

Bon, j’en profite aussi pour vous remercier de la foultitude de commentaires et mails que j’ai reçus suite à la naissance de mon Petit Monsieur… Encore une fois, vous lire si nombreuses et sensibles m’a vraiment émue…

Pour ne rien vous cacher, les débuts ont été un peu difficiles (Mmmh, le baby blues! Mmmmh, les joies de l’allaitement! Mmmmh, les séquelles d’un séjour à la maternité plus que décevant! Mmmmh, le résultat de beaucoup trop de fatigue accumulée!),  et ce n’est que maintenant que je commence à profiter vraiment à fond de mon petit loulou, en réussissant enfin à juste suivre mon coeur (et encore, hein, j’ai régulièrement de bons coups de cafards et de grosses crises de doutes…). J’ai vraiment conscience de traverser les moments les plus intenses de ma vie, et même si c’est absolument magique, c’est aussi extrêmement déroutant et inattendu… Et je dois plus que jamais apprendre à lâcher prise et accepter que tout ne soit pas sous contrôle, et ça, ça a vraiment été difficile pour moi les premières semaines! Bon, maintenant, ça y est, les douches express à 17h, le déjeuner réchauffé 4 fois et composé d’un sachet tout fait de céréales et légumineuses Björg, la queue de cheval ou le chignon vite fait systématiques en lieu et place de la couronne de tresses sophistiquée, tout ça, je l’ai accepté, et je commence presque à y prendre goût!! Et puis, bon, j’ai eu droit au premier sourire de mon bébé, ses yeux plantés dans les miens, et ça, ça a tout d’un coup totalement effacé les nuits entrecoupées et tous les questionnements anxieux qui étaient encore dans mon esprit!

Ce dernier paragraphe est un peu plus personnel que ce que je peux écrire habituellement, mais je ne sais pas, je voulais l’écrire, peut-être simplement parce que j’avais besoin de vous dire que derrière les jolies images lisses et douces de ce blog, il y a aussi, souvent, de la fragilité et des doutes.

A très vite, et bonne semaine à toutes!

(et pour celles qui se préoccupent de l’adaptation de Félicie à notre nouvelle cellule familiale, sachez qu’elle m’a boudée durant trois semaines, avant de daigner enfin renouer avec nos câlins matinaux!)

91 comments

  1. Lismao says:

    C’est parfois si difficile les premiers moments avec un tout petit… Et peu de personnes en parlent. Le corps se remet doucement, la tête est pleine de tout et les seins pleins de crevasses ( j’espère que tu y as échappé!). Apparemment, la mer(e) redevient plus calme 🙂 Je ne résiste pas à te boujouter fort, de loin, virtuellement .

  2. Rachel-Rayures & pois says:

    je me reconnais bien dans ce que tu racontes… Les débuts sont difficiles, c’est un vrai tremblement de terre dans nos vie si bien organisée ! On n’a plus le contrôle sur tout et c’est dur de l’accepter ! Et puis il faut le dire on est encore pleine d’hormones et notre corps de femme en a prit un coup ! Et puis il y a ce qu’on avait projeter, l’image que la société nous renvoie aussi : cette mère souriante et parfaite : impossible de lui ressembler, c’est culpabilisant et ça nous fait douter ! Mais je crois que tu as compris l’essentiel, suivre ton cœur de maman et en profiter à fond les ballons !

  3. Les Bibous says:

    Parce que je te suis depuis déjà très longtemps, sans jamais oser écrire de commentaires…je me permets de te (vous) souhaiter le meilleur avec ton (votre) petit homme. Il est vrai que parfois, les nuits, les jours sont longs, mais vite oubliés par ces sourires tant attendus et un apprentissage de la vie qui se fait à une rapidité étonnante.

  4. Alice Craftland says:

    On s’imagine tellement de magie, et puis à part les récits horribles d’accouchement des copines qui te disent qu’après tu oublies tellement c’est magique, personne ne vient te dire que les premiers mois, c’est extrêmement déroutant !
    Eh oui la jolie maman qui sourit, qui vit les plus beaux moments de sa vie : les premiers jours avec bébé, tu parles c’est juste bon dans les pubs.

    Il faut effectivement lâcher prise, écouter ce que dicte son coeur pour s’occuper de son bibou et pas les conseils sur le net ou dans un livre… Les parents savent mieux que personne ce qui est bien pour leur enfant.

    Il faut suivre le rythme qui n’est plus le notre, et cette nouvelle vie n’est pas du tout un conte de fée, parce qu’on a plus le temps de mettre de belles robes, de se faire une longue tresse et de mettre du rouge à lèvres… non a même de la chance quand on arrive à se laver !
    Mais petit à petit chacun trouve ses marques, y compris le chat ! et petit à petit ça va mieux, on respire mieux, on a moins de doutes et d’angoisse… enfin ce serait te mentir…avoir un enfant c’est signé pour une vie d’angoisse, plus ou moins par moment 😉

    Aller haut les coeurs ! tu vas voir ça va le faire. Ces premiers sourires et tout ce qui va suivre ensuite vont vite te faire oublier tes doutes et tu vas gouter au bonheur d’être en plus d’une couturière-tricoteuse-femme-amie-fille-etc, une maman.
    C’est pas facile tous les jours, mais ce sont plein de petits bonheurs qui font oublier les grands moments de doutes.

    Je t’embrasse et tricote bien, j’ai hâte de voir ce petit pull.

  5. Neediena says:

    Pour être passée par là tout récemment, je peux te dire qu’en effet, si les débuts ne sont vraiment pas faciles, tout s’efface ensuite. Pour moi, c’est passé le cap des 2,5 mois que tout m’a semblé plus facile… Alors bon courage et bon anniversaire à ton blog que je suis dans l’ombre !

  6. erny says:

    Blog Fete !!!!
    J’espère que ton blog va continué encore longtemps. Cela fait maintenant deux ans que je te suis et c’est toujours un plaisir d’avoir des nouvelles virtuelles de l’autre coté de l’atlantique.
    Hâte de voir ce pull d’été.
    Profites bien de ton petit loup, gâte le d’amour et de bonheur il t’en rendra beaucoup à son tour.
    Bisous 😉

  7. laurence says:

    bonjour,bonjour

    cest normal d’etre deroutée apres l’arrivée d’un bébé!nous avons quasiment toutes vecu les periodes de doute, les crises de larmes et les nuits sans sommeil. tu as le droit de ne pas etre parfaite, et surtt t’autoriser à ne pas l’etre.
    prends ton temps et apprivoise tranquillement le petit bébé.
    bienveillance, jecris ton nom.

  8. Abracadapois says:

    Happy anniversaire le blog joli! Merci de partager tout ça avec nous, tu as raison, il est parfois bon de poser l’armure et de partager ses doutes et ses difficultés! Je n’ai pas de bébé, je suis donc loin d’imaginer ce que cela implique comme embrouillamini de sentiments contradictoires, mais ce qui est sûr, c’est que tu es loin d’être la seule à passer par là! Alors je te souhaite plein de bonheur avec tes deux messieurs, pour la couronne de tresses il va falloir patienter un peu mais dans quelques temps je suis sûre que tu auras gagné en confort et que tu pourras même te mettre du vernis sur les pieds! Bises à la petite famille (et caresses à Félicie que je congratule pour avoir cessé de bouder, voilà un comportement de chat mature…)

  9. Flor de zanahoria says:

    Cela fait deux ans que je lis ton blog et j’ose enfin me manifester avec un lien attaché au commentaire! Je commence aussi mon propre blog maintenant que j’ai le temps. Félicitations pour le bébé, je ne peux même pas imaginer le changement! Mais toutes les femmes que je connais m’ont elles aussi dit que les premiers mois étaient très durs. Les animaux sont des enfants, ils n’aiment qu’on leur prenne leur place! Voilà, bon courage. Et au passage je vais mettre un petit lien vers ton blog si tu es d’accord.

  10. Aurelie says:

    Lectrice/admiratrice silencieuse, je ne peux que me manifester aujourd’hui….Avec un nouveau-né, on ne peut pas être dans la maîtrise et, c’est vrai, ça déstabilise et ça culpabilise ! Exactement comme tu le fais, il faut le reconnaître, s’autoriser à le dire et surtout, se faire confiance. Bon, pour la suite, deux choses : 1) à la prochaine naissance, tu rigoleras certainement de tes prises de tête lors de la 1ère et 2) à la pré-adolescence de ton fils, tu t’en souviendras avec nostalgie 😉 Être mère, c’est un perpétuel lâcher-prise !!! Bises.

  11. Tiphanie says:

    Écoute Cocotte, je trouve ça bien que tu te livres concernant cette maternité toute naissante. Mon tour viendra au mois de Juin et ton témoignage me permet de me préparer à ce que tout ne se passe pas comme je l’imagine, on idéalise forcément cette période… J’ai envie de te dire merci !
    Je ne te connais qu’à travers ce blog mais je suis profondément convaincue que tu es déjà une bonne mère 🙂
    Gros bisous !
    Tiphanie

  12. maribambelle says:

    Mon grand questionnement depuis plusieurs années…bien avant d’avoir mes 3 enfants …c’est… »qu’est ce qu’être une femme ?! » et d’ailleurs avant de les avoir j’avais l’impression que par rapport a ma propre histoire j’allai le devenir en ayant des enfants…hors…je me sens toujours aussi gamine…j’essaie d’y répondre a travers un « cercle de femme » créé avec une amie…je n’ai pas trouvée la réponse…elle est propre a chacune…mais j’ai découvert quelques pistes…bref…tout ça pour dire…qu’il y a plusieurs femmes en soi…la femme-enfant, la femme-mère, la femme-créative…ect…il y en a tellement en fonction des étape de sa vie…le tout est de les accepter…les accueillir le moment venu…je suis moi-même sur ce cheminement de femme-mère…non sans frustrations…je travail dessus…30 ans…3 enfants…et des idées, des envies, des passions débordantes…1 fille de 4 ans…et mes derniers, 2 gars, des jumeaux de 19 mois…je relativise…et je me dit…finalement…être mère, ou père…parents…c’est juste de la poésie…dans la poésie toutes sortes de sentiments et d’émotions sont mêlées…toujours si profonds…nous sommes face a nos limites…comme tu le dis si bien…le lâché prise et l’accepter…
    Je suis parti dans mes divagations, là !!! (hum ! hum ! j’arrête !!!)
    Alors je te souhaite juste beaucoup, beaucoup de poésie…

  13. Laure says:

    Avoir un bébé, c’est une grande remise en question. C’est fou tous les bouleversements que ça produit. En plus, avec l’image de la bonne mère que la société nous renvoie, c’est terrible. Alors le plus important, c’est de faire ce qu’on peut avec amour et de ne pas culpabiliser. On est chacune differente face à la maternité. Donc en un mot, vous êtes une bonne maman qui apprend tous les jours. Pas de soucis, on est toutes pareilles. Et moi ma douche, je la prenais à 19h. Bisous

  14. charlotte says:

    Alors happy birthday joli blog ! Caresse à la bestiole tigrée qui illustre magnifiquement cet anniversaire 😉 Maintenant qu’elle ne boude plus 😉
    Je comprends ( et me revoie, j’avais oublié le coup de la douche à 17H… ) ce que tu écris, je comprends surtout ton envie de maintenir ce blog, d’écrire, de continuer à coudre et à tricoter…
    Prends le temps de prendre vos rythmes et puis cela reviendra, les bébés grandissent, et les mamans développent naturellement après les premiers mois de rencontre de supers adaptations à la vie moderne 😉 Je crois que je vais faire un petit article la dessus d’ailleurs… 🙂
    En attendant plein de courage, de mouchoirs, de bras pour te consoler lorsque tu craques, et de bisous tout doux ( sans vouloir concurrencer ceux matinaux de Félicie ;))
    A très vite de te lire,
    Charlotte.

  15. Bikette says:

    Wahou 4 ans !! Toujours un véritable plaisir de te lire ! Je dois t’avouer que c’est en lisant ton blog (trouvé dans la blogroll d’eolune) que j’ai eu envie de me mettre à créer. Et c’est le bonheur !!
    Quant à ton ouragan je me reconnais bien dans ce que tu écris. Les débuts avec mon bout de chou ont été très durs; tellement difficile de ne pas savoir de quoi sera faite l’heure suivante, et puis peut-être un tel décalage entre les moments rêvés avant et les moments présents vécus … Quoi qu’il en soit cette « instabilité’ passe assez vite et on rejoint assez vite l’espace-temps normal, même si deux mois quand on est dans le jus, ça ne semble pas passer si vite que ça !!
    Plein de courage et de bonnes pensées pour toi et ton petit bout, hâte de voir ton pull d’été !

  16. Marie* says:

    Quatre ans déjà?! quatre ans de plaisir à te lire en tous cas! j’ai bien l’impression que nous avons à peu près vécu la même chose (sauf que je ne ma suis jamais fait de tresse sophistiqué 🙂 après la naissance de nos petiots mais on oublie tellement vite! De grosses bises à vous et un câlin tout doux à Félicie jolie*

  17. Marie* says:

    Quatre ans déjà?! quatre ans de plaisir à te lire en tous cas! j’ai bien l’impression que nous avons à peu près vécu la même chose (sauf que je ne ma suis jamais fait de tresse sophistiqué 🙂 après la naissance de nos petiots mais on oublie tellement vite! De grosses bises à vous et un câlin tout doux à Félicie jolie*

  18. powings says:

    Félicie t’as boudée trois semaines, piouff c’est énorme !!
    L’après grossesse ne doit pas etre facile, je n’ai pas encore d’enfant mais le lacher prise ne doit pas etre simple à faire!
    Contente de te retrouver, un vrai plaisir de te lire 🙂

  19. Manuella says:

    Bon ben on te dit toutes la même chose : on est passées par là ! Mais effectivement on ne le murmure que du bout des lèvres, tout est censé être si merveilleux, on n’ose pas dire que ça ne l’est pas tellement, enfin pas comme on l’avait imaginé. Mais tu t’es déjà remise très vite : quoi ? tu te douches tous les jours et tu ne manges pas des céréales à même la boîte ? Bravo !!! Heureusement, il y a un truc fabuleux dans notre cerveau qui fait que d’ici un an, tout ce qui restera dans ta mémoire ce seront les bons moments… Je ne sais pas comment ça marche, c’est comme un lavage de cerveau assez sympa après lequel il ne reste que des images en sépia de gros câlins et de premiers moments partagés.
    Bon courage, prenez soin de vous et accorde toi des pauses ! Bises

  20. esprit mirabelle says:

    c’est dur c’est vrai, même au bout du 3ème on se pose toujours des questions…mais c’est une belle aventure que de devenir mère; profite bien de ton petit bout et même si c’est difficile, essaie de te garder un tout petit peu de temps pour toi et de continuer ton tricot et ta couture car les passions ça aide beaucoup à tenir le coup! ;); au plaisir de te relire; à bientôt

  21. delph says:

    BON Blog’anniv!!!

    et joyeux moments avec « the baby »
    ici, nous avons découvert la vie à 3 il y a maintenant 16 mois et, pour résumer, c’est une aventure …une des + belles à vivre je pense

    bon tricot et belles promenades!!!

  22. Bellibellule says:

    Les doutes, les questions, les angoisses… cela montre que tu es juste une MAMAN. En te lisant, je me suis remémorée les premiers mois avec mon 1er loulou, c’était pareil ! En tout cas, joyeux bloganniversaire !!! Profite bien de ces moments précieux.

  23. Kalembredaine says:

    Il faut se laisser vivre… C’est sûr qu’avec un enfant, on oublie (pour longtemps, je crois) la notion de « contrôle ». Mais l’impro aussi, ça a du bon : cela laisse la place aux belles surprises…
    En tout cas, joyeux blogiversaire. C’est toujours un plaisir de te lire !

  24. Isabelle says:

    Tout cela est tout à fait NORMAL!! Maman d’un petit garçon depuis le 20 nov dernier, saches que les débuts sont ardus, surtout quand on allaite, et qu’on manque de sommeil…;( Mais bien vite tout cela va rentrer dans l’ordre!! Profite de ces moments, ils sont magiques;) Bravo pour ton blog que je suis régulièrement. Bcp de bonheurs à toi et ton bébé <3

  25. Sophie says:

    Je n’ai pas une expérience énorme, mais j’avais juste envie de te souhaiter bon courage, de ne jamais perdre de vue que même avec un petit Monsieur les petits Bonheurs sont là et il faut en profiter…ce que tu fais : le premier sourire….
    Vivement ton pull d’été…

  26. fleurdelis says:

    Pas toujours facile les débuts de vie avec un petit bout ..et comme peu de personnes osent le dire ou l’écrire on a un peu un sentiment de solitude et de culpabilité ..Heureusement tu auras vite oublié pour ne conserver et ne vivre que le meilleur …je me permets de vous embrasser tous les deux ..

  27. marie says:

    Je suis contente de voir que tout le monde est d’accord pour dire que les débuts sont difficiles… Mais je pense qu’il ne faut pas se mettre la pression non plus. On ne peut pas dire que ça va passer dans x temps. Je pense qu’en général, ça passe assez vite. Mais dans d’autres cas, ça prend plus de temps. Et ce n’est pas grave. Moi j’ai mis deux ans à me sentir à l’aise. Et je ne regrette pas du tout les débuts, je trouve que plus ça va, et mieux c’est. Au final, le message, c’est : hauts les coeurs, ça va être de mieux en mieux !
    Prends soin de toi.

  28. Delphine says:

    Tout ce que je peux te dire c’est de bien t’écouter et de n’écouter que toi.
    Toi seule sait ce qu’il te faut et toi seule sait ce qu’il faut pour ton bébé.
    L’entourage a souvent tendance à dire aux jeunes mères ce qu’elles doivent faire et ça va parfois à rebours de ce qu’elles sentent.
    Que tout se passe bien pour vous trois et à bientôt j’espère.
    Delphine.

  29. Laure says:

    Merci de ta sincérité ! Moi non plus je n’ai pas été une maman warrior avec mon bébé et j’ai vécu toutes les galères que tu as citées. J’ai mis beaucoup de temps à prendre confiance en ma capacité à être mère, et encore aujourd’hui je reste fragile… Puisses tu être encore encouragée et pleinement vivre cette nouvelle relation qui sera une des plus riches de ta vie ! bisous

  30. christine says:

    joyeux quatrième anniversaire !!! et bienvenue dans le monde des mamans………..avec tous ses doutes, ses incertitudes. Etre maman n’est pas facile que se soit bien clair, et cela pour le premier comme pour les autres, les premiers mois sont désarmants, destabilisants. Il faut accepter de se mettre en parenthèse, se dire que ce n’est que pour un temps, petit à petit tout s’organise. N’essaye pas de tout mener de front au risque de t’y perdre et de culpabiliser de ne pas y arriver. Un temps pour tout et chaque chose en son temps….bises

  31. claire's hope says:

    Cela ne fait pas 4 ans que j’ai rencontré ce blog mais presque. J’aime beaucoup cette impression de te connaitre un peu . Je suis une mamie comblée et si on ne parle pas de cette période si difficile, c’est que l’on a vite fait de l’oublier. Enregistre tous ce petits moments fabuleux , ces changements qui s’opèrent de jour en jour , c’est magique un bébé ….
    Merci de m’avoir redonné goût à la couture !

  32. Lul says:

    Bon anniversaire « Félicie à Paris » que j’ai beaucoup de plaisir à lire !
    Et pour le « reste », eh bien je suis partagée entre empathie et soulagement : je viens de traverser la même chose et ton témoignage me confirme que c’est… NORMAL, ouf ! Il y a bien quelques moments difficiles à passer -que l’on n’avait pas imaginés, surtout quand la grossesse se passe si bien- et pourtant cette aventure est tellement riche. Difficile de s’y retrouver puis de lâcher prise alors qu’on viens de passer 30 ans à tenter de contrôler.
    Ma conclusion après 6 mois d’ancienneté dans le métier de maman : 1 mois pour lever la tête du guidon, 2 pour vraiment « s’amuser » et ensuite, c’est de mieux en mieux car on apprend chaque jour tous les deux !
    Grosses bises virtuelles de réconfort et profite de celui de ton entourage, bien réel et nécessaire !

  33. mimideschamps says:

    j’ai aussi connu ca et c’est vrai que ce sont des moments difficiles mais qui seront très vite remplacés par tout cet amour entre toi et petit mr!!! juste un conseil: ne pas se mettre la pression, prendre les choses comme elles viennent et suivre son instinct! ca marche très bien!! belle continuation à toi et à bientôt…

  34. Audrey says:

    Ah j’attendais ton nouveau billet avec impatience ! Contente que tous se passe (à présent) pour le mieux. Je n’ai pas encore la joie d’être maman même si on y pense mais je suis de tout coeur avec toi dans cette nouvelle aventure ! Profites-en bien ! Bises

  35. Cé Créations says:

    Ce que tu écris est très juste, j’ai vécu des choses similaires à la naissance de mon petit.
    Ce qui est bien aujourd’hui c’est que les langues se délient. Il n’est pas question de tout noircir mais juste de prévenir qu’au début « non » tout n’est pas rose et merveilleux, c’est l’inconnu et ça fait peur…
    tu vas voir, plus le temps passe et plus les moments sont heureux, les marques prises et les sourires nombreux.
    de grosses bises à toi et ton petit monsieur.
    @bientôt

  36. Moun says:

    C’est sûr qu’un changement si important ça ne doit pas toujours être facile à gérer. Je me reconnais dans ce que tu dis (même si ma situation est différente), le blog ça montre toujours une facette un peu lisse et idyllique de notre vie. C’est normal d’avoir parfois envie de recadrer les choses.
    En tout cas joyeux blog-anniversaire !

  37. Emilie says:

    Bon anniversaire à ton Blog! Je suis ravie de te relire! Je connais ton blog depuis peu de temps mais il est pour moi source d’inspirations et de rêves…Je débute d’ailleurs le tricot grâce à toi car tes modèles m’ont donné envie de me lancer!!
    Je ne connais hélas pas encore la grossesse, mais je pense que tu vas t’en sortir, ton loulou te comprends et au fur et à mesure, vous allez vous apprivoiser…
    Caresses à Félicie et bises à toi…

  38. Ausra says:

    Bon blog-anniversaire et longue vie à ton blog que j’aime beaucoup… Je confirme que le début est difficile. Mais les sourires de ton loulou fera oublier tout… Profites bien de ces moments magiques, car le temps passe super vite… Bises

  39. Elodie says:

    Je n’ai pas pris le temps de te féliciter pour l’arrivée de ton petit bonhomme ! Bravo et bienvenue à lui 🙂
    Les premiers temps (et même encore après…), c’est si difficile de lâcher prise, heureusement que l’on arrive à grappiller quelques petits instants de bonheur dans ce tourbillon 🙂
    Déjà de pouvoir reprendre le chemin des aiguilles, c’est un excellent moyen de se vider la tête et mine de rien, d’avoir un moment rien que pour toi et ça, ça fait déjà du bien, non ?

  40. Tata tricot says:

    Bonjour,
    Je pense qu’on y passe toutes et je relis avec émotion ces mots. J’ai aussi eu cette période (qui semble durer, mais bon!) comparé au bonheur de tous les jours… Courage et à bientôt! Bisous à vous

  41. Déborah says:

    Je trinque une tasse de tisane à la main pour ces 4 années de blog :)! Encore de beaux moments à partager dans ce bel espace qui est le tien…

    Hein ça fait du bien d’aller prendre l’air avec petit Monsieur!? Qu’est-ce que j’ai pu sortir dans les 1ers temps (et encore maintenant) pour évacuer le trop plein accumulé à la maison… C’est comme si on chassait d’un revers de la main tous les moments difficiles, les doutes rencontrés dans la journée.

    Bises et à très vite…

  42. Lil says:

    Coucou Mathilde !
    Un vrai plaisir d’avoir un petit mot de toi ce matin… Même s’il s’adresse à un public très large, derrière mon écran, j’ai toujours l’impression qu’il ne vise que moi et c’est très agréable.
    Bon anniversaire à ton blog ! Je ne le suis pas depuis 4 ans mais je l’apprécie beaucoup.
    Moi aussi ce petit paragraphe plus perso me donne envie de t’encourager, de te confirmer qu’il faut suivre ton cœur et que, dans quelques semaines, quelques mois, tu vas retrouver l’équilibre dans cette nouvelle vie centrée autour du petit bonhomme et oublier tous les mauvais moments… Il ne restera que le bon, le meilleur, tellement que viendra peut-être l’envie de remettre ça (je te dis ça parce que numéro 2 s’apprête à sortir et que je pense que j’aurai de nouveau les mêmes doutes, questions, blues… mais en sachant que ça passe vite !).
    Bonne continuation et profite de ces jolis sourires. Ca passe très vite, c’est vrai, mais à chaque fois pour aller vers des moments encore plus magiques.
    Bises

  43. Misty says:

    Bon début à vous trois !
    Parfois celui-ci peut être difficile, et c’est bien de le dire !
    Pour les doutes, ce n’est pas simple. Se laisser guider par notre enfant, le nourrir, le porter et lui faire des câlins, c’est le plus important.
    J’ai découvert votre blog il y a deux jours, via votre belle machine et Annie Coton 😉 et je l’ai regardé presque en entier, je l’ai trouvé beau, plein de belles réalisation, avec un petit goût de ma vie parisienne d’avant (moi qui ai fait le choix de partir en Province !). bref, j’espère vous relire bientôt !
    Ici je suis couturière qui rêve aussi de se lancer dans le tricot après avoir dit « jamais » de peur de trouver trois mille autres projets à faire et à ajouter à mes listes 😉
    Et j’aimerai vous dire qu’en temps que jeune maman on peut parler et échanger si vous voulez. Vraiment, n’hésitez pas, même si je me doute que vous avez surement plein d’amies et un entourage très présent.
    Bon courage, bon tricot dans le parc et à bientôt !!

  44. Elodie says:

    Coucou Mathilde,
    Quel plaisir de te lire de nouveau ! Les débuts sont un peu difficile et surtout lorsque le petit bout ne fait pas ses nuits, la fatigue s’accumule et on vit un petit peu en ermite, et encore un peu en couvade… Mais ne t’inquiète pas ça va mieux une fois qu’on arrive a faire des nuits complètes… Profites des petits moments et continue tes passions même si elle se mettent parfois entre parenthèses.

  45. L Usine A Bulle says:

    Joyeux anniversaire à ton blog ! Encore logue vie à lui (même au ralenti) !
    C’est marrant, quand tu en es au deuxième enfant tu te rends compte que pour le premier on se met grave la pression ! Je te rassure, pour le deuxième tout est tellement plus simple.
    Profite bien et … oui, tout n’est pas forcément comme on l’imagine. Mais c’est quand même génial d’être mère !

  46. Jacqueline C says:

    Bon anniversaire à ton blog! C’est un régal de te lire et de découvrir tes créations. Et plein de bonheur dans votre petite vie à 3!
    Et bien évidemment que la vie n’est pas toute lisse et que devenir maman est aussi une épreuve difficile. Alors tu fais bien de partager cela car beaucoup pensent être moins bien que les autres alors qu’on ne voit juste pas ce qui se passe ailleurs.

  47. Pimp' says:

    Courage madame Félicie à Paris!
    J’ai été amusée de voir que nos grossesses se suivaient de prêt. Moi non plus je n’ai plus approché miss pfaff pendant…ou alors au compte goutte, ou alors dès que je m’assoie devant je me rappelle de ce petit body que j’ai mis à tremper, ou alors ma petite demoiselle se rappelle tout simplement à moi…Mais je ne lâche pas le morceau, et je crois (douce illusion!) encore dur comme fer que si, même si ça m’aura pris 5 fois plus de temps qu’à l’ordinaire, j’aurai ma nouvelle robe d’ici peu!!!!!! non mais! 😉
    Alors courage, profite de ce premier sourire, de ses petits pieds qui s’agitent à chaque change (oui il vaut mieux s’émerveiller devant ça… Ici on appelle les orteils des tictacs…)de tes queues de cheval rapides et de ta douche…que tu n’as finalement jamais eu le temps de prendre! Et fais toi confiance 😉 A Hamburg c’est la même histoire 😉

  48. elodie says:

    C’est un sacré bouleversement d’avoir un enfant … Merci à toi de le partager ici, continue de prendre ton temps, rien ne presse, et surtout, n’hésite pas à te faire accompagner dès que tu en ressens le besoin (amie, maman, professionnel de la petite enfance si nécessaire … ) Je commence à animer des ateliers « parler pour que les enfants écoutent » et j’espère vraiment monter un beau projet autour de la parentalité, parce que, quand on devient parent, finalement on a pas tant de soutien que ça … et c’est important quel que soit l’âge de nos enfants ! des bises !

  49. Emeline says:

    Mathilde,

    C’est très touchant ton commentaire sur la maternité…Je me revois il y a bientôt 3 ans…
    J’étais épuisée,débordée, fatiguée…les nuits courtes, les biberons …pourtant le papa est un vrai papa poule qui m’aidait et m’aide toujours beaucoup…Mais je ne savais pas à quel point la venue d’un enfant était aussi intense comme tu dis…j’avais l’impression de ne plus exister ! et puis les choses rentre dans l’ordre petit à petit…il faut respirer…et en parler…Ta vie ne sera plus jamais comme avant mais lorsque je dis ça ça ne veut pas dire qu’elle sera moins belle ! pas du tout ! tu vas t’habituer à ton nouveau rôle de maman et vivre des moments magiques qui te donnent les larmes au yeux les premiers « maman je t’aime »…ou la joie dans les yeux de l’enfant lorsqu’il ouvre ses cadeaux de Noel…bref que de belles choses à vivre…profite de tous ces petits instants de bébés…essaye de te reposer…je dis bien essaye ! et surtout ! continue toutes tes passions ! c’est VITAL ! bises !
    Emeline

  50. pivoine says:

    Complètement d’accord avec le message d’Emeline, je ne saurais mieux dire ! Un bébé c’est un ouragan émotionnel. J’ai galéré aussi au début, avec l’allaitement, la fatigue…mais petit à petit on se retrouve soi-même, on s’habitue à sa nouvelle vie,on s’extasie devant les premiers sourires puis les premiers babillages, les premières tentatives du bébé pour se mettre sur le ventre, pour ramper, pour explorer…Un enfant rend la vie tellement plus excitante et joyeuse !
    Ce qui m’a aidé aussi c’est de reprendre le travail (à temps partiel) et de ne pas être en fusion avec mon enfant en permanence. J’étais d’autant plus heureuse de passer du temps avec lui que je ne passais pas tout mon temps avec lui. Le fait de ne pas me sentir uniquement mère, de penser à d’autres tâches et d’autres soucis, me permettait aussi de prendre de la distance par rapport à mes angoisses de mère,et de goûter du plaisir simple d’être avec mon bébé sans me prendre la tête.

  51. Mademoiselle M. says:

    Très heureux bloganniversaire! Je ne suis pas encore maman mais je suis persuadée que ce petit temps d’adaptation est tout à fait normal : il faut le temps de s’apprivoiser :)On a tendance à l’oublier avec toutes ces images de maternité parfaite dont on nous bombarde. Ne te mets pas la pression parce que pour ton ptit bout tu es de toute façon la plus géniale des mamans! Portez vous bien! Gros bisous

  52. Alice says:

    ah les premiers moments sont parfois difficiles et on ne nous prévient jamais… mais tu as raison l’essentiel est de savoir lâcher prise sur les détails pour se concentrer sur l’essentiel et surtout d’écouter ton instinct!!! bon courage et tu verras, après quand ils sont grands ça manque ces petits bouts!

  53. Julie says:

    Bon anniblog à toi. Ça fait très plaisir d’avoir un peu de tes nouvelles. L’arrivée d’un bébé dans une vie de couple est un bouleversement. C’est vrai que tous le monde y va de son petit conseil. Je crois qu’il n’y a que toi et le papa qui soient à même de savoir ce qui est bon pour ce petit bonhomme. Et surtout il ne faut prendre que les conseils que tu auras toi même réclamés. Chaque bébé est différents et surtout il ne faut pas culpabiliser si ton bébé ne fait pas ses nuits aussi vite que celui de la copine, si il ne mange pas aussi bien que celui de l’autre copine…
    A chacun des repères et ses ressentis.
    L’essentiel c’est d’affronter ce bouleversement à deux avec monsieur car il ne faut pas oublier les papas. Pour ma part, traverse raser tout ça avec mon mari a été une expérience merveilleuse. Et notre couple en a été renforcé.
    Heureusement que les papas d’aujourd’hui assurent aussi bien que les mamans!!!!
    A deux, ça permet de faire des pauses et de sortir la tête des couches pour redevoir une femme ( faire du shopping, aller chez le coiffeur) enfin penser à soi pendant un moment avant de redevir maman.
    Allez courage et à très vite sur le blog.

  54. Eli says:

    Félicitations aux quatre ans de ce blog qui nous apporte tant à toutes, merci pour tout ces partages; de tes talents, et un peu de ta vie aussi. Je fais partie des très nombreuses à te suivre régulièrement. Courage pour ces moments de montagne russe émotionnels, ah le petit mouvement de va et viens du pied en tricotant au soleil pendant que le marmot dort enfin tranquillement, c’est un souvenir magique , que je vivais il a y a exactement un an. Alors profites !!

  55. Cécile Bz says:

    Je fais d’habitude partie des lectrices silencieuses… Je suis ton blog depuis plusieurs mois et j’aime beaucoup la petite part de « personnel » justement qui apparaît de temps en temps. Longue vie à ton blog !!! J’ai hâte de te relire. Bons premiers mois, je suis sage-femme et je vois beaucoup de mamans un peu chamboulées…mais elles reviennent 😉

  56. Christine says:

    Tu parles de la vraie vie avec ces doutes, ces angoisses mais aussi ces petits bonheurs face à un instant magique comme le sourire d’un petit ange. Continué profiter, fais toi confiance, tu es la mieux placée pour savoir ce qu’il faut à ton petit bout, à ton bien être Perso. A bientôt pour voir ton tricot forcément très joli.

  57. .culturecouture. says:

    Moi qui ai l’habitude de te suivre silencieusement… aujourd’hui je t’écris… j’apprécie que tu oses teinter ton blog d’un peu plus de réalisme… à mes yeux, il n’y a rien de honteux ni de négatif à reconnaître à quel point tout ceci est éprouvant et bouleversant.
    D’après ma récente expérience…. avoir des enfants c’est plus beau que tout ce qu’on aurait pu imaginer et plus difficile que tout ce qu’on aurait pu imaginer.
    A bientôt 🙂

  58. Yanoudatoi says:

    Félicitations pour ton anniversaire de blog et beaucoup de courage pour cette période étrange un peu « yoyo ». Je suis contente d’avoir de tes nouvelles et de voir que tu arrives à trouver le temps de tricoter un petit peu. Il n’y a rien à faire mais personnellement j’ai vraiment besoin de temps pour moi régulièrement. A la maison, on le sait, je suis une bien meilleure mère quand je suis zen et que j’ai pu m’occuper de ma personne à moi. Je pense qu’on peut difficilement te donner LE conseil tellement cette situation est personnelle et différente pour chacun(e) d’entre nous mais si il y a un petit truc toujours valable (que ce soit pour un méga chamboulement ou un petit grain de sable) c’est de respirer et de prendre le temps de le faire. Bonne continuation en tout cas, je te souhaite d’arriver à vivre le rythme rapidement. Profite bien et à bientôt 🙂

  59. hélène says:

    C’est la première fois que je commente ton blog, que je suis assidument pourtant. Tout ce que tu écris c’est du vécu pour moi!!!! Mais je dois te rassurer: on refait face et on oublie vite: la preuve, j’ai recommencé, j’ai deux petits!!! (4 ans et 17 mois!) On oublie vite les moments de doute, l’impression d’être nulle, ce corps qu’on ne reconnait plus… et puis on a plus le temps de tricoter, de faire du sport… ce qu’il faut se dire c’est que c’est provisoire, et très vite on voit ces petits bouts grandir à une vitesse exponentielle, et on se dit que ça vallait le coup de trimer un peu! Courage, et le meilleur conseil qu’on m’ait donné c’est d’en parler, et en effet ça fait du bien!!!
    http://www.youtube.com/watch?v=WeF-BBBbVCg
    Regardes ça, ça fait du bien!
    Courage!

  60. Céline says:

    Félicitations Mathilde et bienvenue à ton petit garçon. Je vous souhaite beaucoup de bonheur à tous les 3.
    Je trouve que tu as beaucoup de courage de dire que devenir mère n’est pas toujours évident. Le chemin de la maternité est parfois semé d’embûches (et je suis très bien placée pour le savoir!). Peu de mères osent avouer qu’elles ont eu des passages à vide après la naissance d’un enfant alors merci de parler vrai! Ça aidera de nombreuses jeunes mères à ne pas se sentir seules et honteuses. Un enfant ce n’est pas que du bonheur mais c’est beaucoup de bonheur. Profitez bien tous les trois de ces beaux moments et oubliez vite les moments plus difficiles!
    Et enfin, joyeux 4 ans à ton blog!

  61. Elisa says:

    Ahhhh, la douche de fin d’après-midi, les doutes, la culpabilité … des joyeusetés souvent partagées par les jeunes mamans. L’arrivée d’un enfant est un énorme changement … que l’on ne mesure vraiment que quand on est dedans :o) Heureusement, les bons souvenirs restent et font oublier les mauvaises passes.
    Et petit à petit, on trouve mieux ses marques, voire on se découvre des capacités jusque-là insoupçonnées !
    En attendant, pour le-petit-bout-mignon tant qu’il y aura de l’amour et le soucis de bien faire, tout ira bien … Quant à toi, prends soin de toi (sieste, …)et si possible, ménage-toi des moments à deux ET entre copines, histoire de s’aérer les idées.

    Bon courage et à bientôt (quand tu peux…) :o)

  62. Mina says:

    Contente de te relire à nouveau,
    Et tu m’as fait sourire…
    Je ne connais pas encore tout ces moments de doutes, de joies, de blues mais c’est beau quand tu en parles… C’est normal de tout vouloir controlé, mais la vie n’est pas comme ça (et heureusement!) et puis il y a ce sourire… Les yeux dans les yeux… Quoi de plus beau?
    Et pour Félicie, c’est normal, pas rigolo un bébé qui arrive, ça pleure, ça prend tout le temps de la maîtresse… C’était mieux avant, mais elle s’adaptera vite (si ce n’est pas déjà fait!)

    Un petit regret, on ne connait toujours pas le prenom de ce petit monsieur ^^

    Profite bien 🙂

  63. Stéph says:

    La partie plus personnelle me parle à fond…
    Je crois que la clé est dans ce que tu as dit « accepter de ne pas être omnipotente »… tu as le droit de ne pas savoir et surtout l’enfant a le droit de ne pas faire ce que tu aimerais tant qu’il fasse !
    Bon anniv’ à Félicie !!!!! La coquine boudeuse…

  64. gaellezen says:

    Normal d avoir des doutes quand on est une maman , il n’y a pas de mode d emploi livré avec le p’tit bout ! Alors fais toi confiance , profites de ces doux moments ! Amitiés

  65. Milie says:

    Félicitations !
    Courage pour la gestion du quotidien, j’ai vécu ce qu’on appelle « le burn out maternel ». C’est très difficile, et aujourd’hui (un an après) je pense en être sortie. Si tu en ressens le besoin, n’hésite pas à discuter avec des personnes compétentes, même juste une fois sans donner suite, ça fait du bien !

  66. Tasticottine says:

    Hier, je suis venue sur ton blog pour te féliciter pour l’arrivée du petit Monsieur. Et puis je me suis prise à relire des billets, je me suis enfoncée dans ce plaisir là et pfuit! J’ai oublié mon bouquet de félicitations.
    Je te le donne donc aujourd’hui ainsi qu’à Monsieur et au petit Monsieur!
    Et bon bloganniversaire!

  67. Harmonie says:

    Coucou Mathilde,
    Pas d’inquiétude, on n’est jamais préparée à l’arrivée d’un premier bébé. L’allaitement c’est super mais c’est dur au début, notre bébé il est mignon mais on aimerait bien qu’il pleure moins ou qu’on puisse le poser et qu’il reste un peu seul ! Je suis passé par là aussi mais je te promets qu’après quelques semaines, tout devient plus facile ! Moi, ça a pris deux mois, alors tu tiens le bon bout ! Bises

  68. mamzèle isis says:

    Oh félicitations à vous 2 et bienvenue à ton petit chou !!! Que tes mots me rappellent mes premiers pas dans ma vie de mère, tantôt épanouie tantôt fragile…C’est un réel apprentissage je me souviens d’une phrase qu’une aux. puéricultrice m’avait tout doucement susurrée « faites vous confiance… » et finalement cette phrase me suit encore aujourd’hui avec mon number 2 !!! Elle chasse cette culpabilité qui nous emprisonnent pas mal nous les mamans !!! Bon courage parce qu’il en faut mais profites bien parce que ça passe tellement vite ces petits moments précieux « maman/bébé »…

  69. PaolinaDolcevita says:

    Joyeux anniversaire! Je souhaite encore une longue vie à ton blog que j’adore lire et grâce auquel j’ai découvert tellement de choses ! ( Emmaüs de Nancy notamment, depuis que je te lis j’y vais régulièrement !) Beaucoup de chouettes choses pour tout les quatre <3

  70. pilar says:

    On est toutes passées par là et on comprend très bien ton ressenti, tu dois lâcher prise et demander de l’aide et te laisser aider, n oublie pas le papa, car des fois on pense que le bébé est bien qu avec nous mais le papa aussi a besoin de apprendre et il s’occupera bien du petit,( il fera pas les choses comme nous le voudrons) mais il le fera toujours avec beaucoup d amour
    gros gros bisous à vous 4

  71. Marilyne says:

    Je n’avais pas pris le temps de vous féliciter pour cette belle nouvelle…
    C’est un plaisir de te lire à nouveau…
    Profite bien de ces doux moments…
    Il faut prendre les choses comme elles viennent.
    Le premier bébé est un vrai bouleversement…on s’y prépare mais l’avoir en vrai nous amène d’autres questions, d’autres doutes…
    Il faut se faire confiance et en profiter car cela passe vite.
    Belle route à vous 3 (4)…

  72. aurelili says:

    ca me fait des frissons…
    pas facile les démarrages, surtout quand on est perfectionniste…
    se poser des questions c’est bon signe, tout va rentrer dans l’ordre…mais il paraît qu’en devenant maman, les soucis commencent tout juste…enfin tellement de joies entre toutes les inquiétudes….tu seras toujours la meilleure maman pour ton enfant donc faire au mieux est déjà très bien.
    plein de douceur comme tu le fais déjà si bien…
    merci pour les news et le partage auquel tu donnes lieu, tu peux en être fière, car c’est pas dans les magazines qu’on lira des témoignages comme le tien ou ceux de tes lectrices.
    Bises

  73. Meugleu says:

    Joyeux Blogversaire!! 4 ans à prendre le temps de partager tes envies et tes réalisations: merci! Je ne suis pas arrivée au début mais merci quand même.
    Pour la partie personnelle, ces lignes j’aurai pu les écrire mot pour mot.
    J’ai même été voir une (mauvaise) psy pour essayer d’accepter que ma fille n’était pas un robot qui DEVAIT manger comme-ci ou comme ça, faire la sieste comme-ci ou comme-ça. On te mets une telle pression autour de la nourriture notamment que ça efface tout le reste. Quand mon mari me rappelle qu’un soir je l’ai accueilli avec un « ça va mais j’ai envie de la balancer » ça me glace le sang… Trop de fatigue, trop de pression, trop de questions.
    Il me disait d’être patiente et que quand la mise à jour sourire serait installée ça irait mieux 🙂 Tu as pu le constater toi-même. Mon expérience est que ça a été de mieux en mieux, j’espère que tu arriveras toi aussi à lâcher du lest avec toi-même. C’est dûr. Les démons ont tendance à s’accrocher et il faut les prendre au sérieux pour que ça ne se change pas en quelque chose de plus grave.
    Prends soin de toi et de ton petit Monsieur souriant 🙂

  74. alchaju says:

    Un très bon anniversaire à ton si joli blog….Découvert il y a quelque temps et qui me fait rêver ,tout est si beau !! En lisant ton dernier paragraphe je me suis reconnue à la naissance de ma 1ère fille…j’étais un peu perdue, débordée,plus de temps pour moi ….avec du recul cela me fait rire !!!je suis désormais maman de 3 enfants qui sont ma joie de vivre ! Ce n’est pas tous les jours simple mais avoir des enfants c’est vraiment formidable,une merveilleuse aventure.Si je peux me permettre un conseil il faut que tu profites à fond de ces merveilleux moments qui passent très très rapidement !!!! Bon courage et des bisous à ton petit « homme »!Stéphanie

  75. Théa Oz says:

    Félicitations pour les 4 ans !
    Les débuts ne sont parfois pas faciles (j’ai accouché aux Bluets à Paris, et ce n’était vraiment pas terrible – j’ai été ailleurs ensuite et c’était le jour et la nuit) mais ça passe et devant la merveille qu’on a devant ça, on oublie.
    Et on recommence 😉

  76. Peggy says:

    Les 1ers mois avec son bébé peuvent être parfois difficiles et déroutants. J’ai connu ça, c’est pourquoi je me permets de vous écrire. Je vous rassure : tout se met peu à peu en place et chacun finit par trouver ses marques. Si j’ai un conseil à vous donner : faites-vous confiance, à vous, à votre moitié et à votre enfant. Car c’est ce denier qui vous en apprendra le plus sur votre rôle de mère. Je vous souhaite plein de bonheur avec votre petite famille.

  77. Nathanaelle says:

    Bonjour
    Je me suis mise à la couture il y a à peine un an et ce blog est vite devenu mon chouchou pour les belles idées et surtout les belles réalisations !
    Et ce message personnel me touche tout particulièrement parce que je viens d’avoir un petit garçon (mon premier) le 27 février et que je traverse ces moments à la fois uniques, exaltants, stressants, déprimants mais toujours aimants.
    Enfin, sevrage réussi, biberons ok, nounou trouvée, …
    Voilà merci pour tout ces instants partagés et bonne continuation pour la vie à 4 (j’oublie pas Félicie) et ce super blog.

  78. Servanne says:

    Ton message sur la maternité est on ne peu plus vrai et me touche :

    Il y a 9 mois, je devenais aussi une maman, un bonheur tellement attendu qui m’arrivait enfin ! Le plus beau rôle de ma vie…
    Le Petit Bonhomme était là et j’étais heureuse mais aussi très apeurée : « Suis-je assez bonne maman ? Je n’arrive pas à allaiter correctement, va-t-il en ressentir les effets ? » Plein de questions sont passées dans ma tête les premières semaines. L’impression de n’être plus une femme mais qu’une mère à 100%, de ne plus se connaître vraiment.
    Puis l’assurance arrive, un changement en moi, l’acceptation de certaines choses. Eh oui, avoir le temps de se pomponner les premières semaines est un luxe, ne plus avoir de temps juste pour soi, ça m’a manqué.
    Alors oui, la maternité n’est pas chose idéale comme on se plaît à nous le faire croire, mais quel bonheur, il faut juste savoir s’écouter et faire instinctivement les choses.
    Dimanche mon petit s’est levé pour la première fois et c’était magique, simplement.

    Bon anniversaire à ton blog !

  79. donumi says:

    Génial votre blog!! Je prends des cours de couture depuis quelques mois et c’est formidablement encourageant de vous voir à l’ouvrage surtout que vous détaillez avec humour vos erreurs … On a vraiment l’impression de prendre le thé avec vous, j’en ai presque le parfum tant votre blog est vivant et spontané. Merci pour le temps que vous passez pour montrer les étapes de votre travail. C’est très utile quand on commence soi même!!
    Je vais revenir me balader chez vous souvent!
    Cordialement…

Laisser un commentaire