Imaginer Lectures poésie

16 novembre 2015

La nuit n’est jamais complète
Il y a toujours puisque je le dis
Puisque je l’affirme
Au bout du chagrin une fenêtre ouverte
Une fenêtre éclairée
Il y a toujours un rêve qui veille
Désir à combler, faim à satisfaire
Un cœur généreux
Une main tendue, une main ouverte
Des yeux attentifs
Une vie, la vie à se partager.

Paul Eluard

You Might Also Like

20 Comments

  • Reply Catherine 16 novembre 2015 at 22 h 31 min

    Toutes nos pensées sont en ce moment avec la France.
    « Puissent tous les hommes se souvenir qu´ils sont frères » Voltaire

  • Reply Mina 16 novembre 2015 at 22 h 32 min

    Bonsoir Mathilde,
    Je suis contente de te voir poster un message après cette horrible soirée, cet horrible week-end.
    Je te souhaite beaucoup de courage, ainsi que de profiter pleinement de ta petite famille, de ton bébé…

  • Reply LiliOrtho 16 novembre 2015 at 23 h 22 min

    Ce poème est magnifique et s’avère être un beau message d’espoir. Merci. Une consœur 😉

  • Reply Juliette 17 novembre 2015 at 10 h 31 min

    Ce poème est superbe, porteur d’espoir et d’humanité… Merci à toi de le partager.
    Juliette

  • Reply Juliette 17 novembre 2015 at 10 h 35 min

    (et je m’empresse de le partager autour de moi…)

  • Reply Petitetrousse 17 novembre 2015 at 11 h 03 min

    Je l’emprunte et je partage, Merci…

  • Reply Léa Baruch-Gourden 17 novembre 2015 at 11 h 25 min

    Merci pour ces mots Mathilde.
    Paul Eluard est un poète cher à mon coeur.
    Jeune maman d’une petite fille depuis le 8 octobre, ce texte raisonne à mes oreilles… et met du baume au coeur.
    Je te souhaite encore plein de douceur dans ta maison et autour de toi. Ainsi qu’à tout ceux qui lisent ce blog si doux et qui partagent l’amour des travaux d’aiguilles.

  • Reply muenzeeins 17 novembre 2015 at 15 h 06 min

    merci Mathilde pour ce très beau poème, qui est justement celui que je cherchais et je n’arrivais pas à remettre la main dessus :)… j’espère que pour tes proches et pour toi-même et ta petite famille tout va bien… Cécile

  • Reply Filomenn 17 novembre 2015 at 16 h 25 min

    Merci pour ce partage d’espoir au travers de ce superbe poème.

  • Reply Lilie 17 novembre 2015 at 17 h 24 min

    Cher Eluard…voilà un des véritables dons de la poésie: au sens étymologique elle est créatrice, créatrice de mondes, presque démiurgique et surtout elle recrée la matière même de notre humanité: l’enthousiasme, l’élan de vie et l’aspiration à l’espoir et à la lumière lorsque les jours s’assombrissent…merci Mathilde d’agiter avec douceur cette bien belle lanterne dans la nuit de ces derniers jours…

  • Reply Bout d'Aile 17 novembre 2015 at 17 h 57 min

    J’aime tellement ce poème… Merci de nous le rappeler ici.

  • Reply elodie 17 novembre 2015 at 18 h 44 min

    Merci pour ce partage.

  • Reply sandrine 18 novembre 2015 at 7 h 43 min

    Merci. Un simple merci.

  • Reply Klava 18 novembre 2015 at 14 h 26 min

    Grazie <3

  • Reply Amélie 19 novembre 2015 at 8 h 56 min

    Merci Mathilde pour ce joli poème !

  • Reply nathalie 20 novembre 2015 at 22 h 44 min

    Au bout du chagrin une fenêtre ouverte,
    Une fenêtre éclairée.

    merci…

  • Reply Janine 21 novembre 2015 at 19 h 54 min

    Dear Mathilde,
    sorry for writing in english, but my french is too small for what I want to say.
    I follow your blog and your lovely every day life since a long time and I love your enthusiasm for knitting and sewing. You are always a great inspiration for me.
    So it really deeply hurt me what happened in your country, in your hometown. Because of my work I meet a lot of french people and we only spoke about what took place on Paris.
    I feel so sorry for you all and I send my best wishes and a lot of positive vibes to you and your beloved ones. Don´t let them win! Be a bright and shining sun in your life and keep on sharing it with us.
    With all my heart, Janine (from Stuttgart)

  • Reply Maredo 28 novembre 2015 at 22 h 15 min

    Il y en a eu des hommages, à la radio, à la télé, dans les journaux!! Aucun ne m’a paru aussi juste, aussi élégant, aussi pur que votre choix , Mathilde, aussi vrai.
    Sa présentation aussi, dépouillée, dénuée de tout artifice, limpide comme un diamant. Quel beau poéme!
    Mais cela ne fait que conforter l’admiration que j’ai pour vous , depuis que je connais votre blog (quelques mois); vous étes une bien belle personne !!

  • Reply CAMILLE (Les Bucoliques) 1 décembre 2015 at 15 h 13 min

    Très beau poème. Merci de l’avoir partagé !
    Les mots peuvent guérir bien des maux.

  • Reply Meugleu 2 décembre 2015 at 22 h 34 min

    Je suis d’accord. Quelle élégance du verbe. Tu as emprunté les bons mots à la bonne personne. Continuons à aimer, à espérer et à croire qu’un jour les gens bons seront les plus nombreux.

  • Répondre à Mina Cancel Reply