Les chouchous de la bibliothèque #mai-juin 2016

Avec le loulou, nous allons régulièrement à la bibliothèque. Le nombre d’emprunts est très généreux (jusque 20 documents), et, en grande fan de littérature jeunesse, j’ai du mal à me restreindre… On y passe beaucoup de temps, on y lit quelques livres, on en découvre d’autres, on hésite, on change d’avis, et on repart avec un sac bien rempli. Et après, on se régale!

Évidemment, sur tous les livres empruntés, seuls quelques uns deviennent des Elus, lus, relus et re-relus, s’ajoutant par la même occasion à la liste d’achats définitifs que j’envisage…

C’est de ces belles découvertes récentes dont j’ai envie de vous parler dans cet article, et peut-être dans les suivants (car vous le savez, les livres sont un sujet qui me tient à cœur, alors j’aimerai réussir à faire de cet article le premier d’une rubrique récurrente).

Mon fils a un peu plus de deux ans, et je suis enceinte : il est donc en plein dans une période où il oscille entre l’envie rassurante de rester un « tout petit bébé », comme il le dit lui-même, et celle de s’autonomiser en découvrant le monde, comme un grand.

Les livres qu’il a préféré dans notre sélection sont, sans surprise, en écho avec ces préoccupations!

Les livres « classiques »

mesbeauxcamions

Mes beaux camions, Cécile et Christophe Hermellin

Un joli livre au graphisme simple, avec de jolies couleurs, un texte court mais vraiment bien construit : des onomatopées, des phrases rythmées avec des rimes, et un thème cher à mon petit garçon! Je pense l’acheter aussi en partie pour le boulot, je pense qu’il ravira plus d’un enfant lors du rituel du récit de fin de séance…

mtntjesuisgrand

Maintenant je suis grand, Stephen Krensky et Sara Gillingham

Ce livre oppose sur chaque double page une situation « avant », quand le héros était un bébé, et le pendant « maintenant », alors qu’il a grandi. Ça plaît beaucoup à mon fils, qui, selon les jours, me dit être dans l’une ou l’autre des situations! Et moi ça me plaît, car le graphisme est rétro mais assez vitaminé, et que l’histoire valorise l’autonomie et met en lumière tout ce qu’on peut faire quand on accepte de grandir et de se séparer un peu de sa maman… (On touche le coeur du problème actuel, héhé!!)

etdedansilya

Et dedans il y a, Jeanne Ashbé

Aaah, là encore, évidemment, on est au coeur du sujet! J’aime beaucoup Jeanne Ashbé, que j’ai découverte avec « Parti », puis avec les « Lou et Mouf ». Encore une fois, je trouve le livre assez fin, malicieux et plein de surprise. Chaque page est illustrée et comporte un rabat pour découvrir ce qui se cache à l’intérieur des objets, ou du ventre de la maman. Il est divisé en trois chapitres : les choses qu’on peut ouvrir pour voir dedans (valise, cadeau, pastèque), les choses qu’il vaut mieux ne pas ouvrir pour voir dedans (nounours, télévision, ballon), et enfin, « le ventre de maman quand s’annonce un nouveau bébé : on ne peut pas l’ouvrir pour voir dedans, mais… »

abris

Abris, Emmanuelle Houdart

Une autre auteure dont je suis fan, dans un tout autre genre, que j’ai découverte il y a plus d’un an lors d’un atelier livres à la PMI. J’avais alors acheté sa « boîte à images », qui avait beaucoup plu et interpellé mon tout petit d’alors! Je sais que son style ne plait pas à tout le monde, mais pour ma part je me retrouve totalement dans son monde et son imagerie, plutôt onirique. J’avoue, je lis ses livres autant pour moi que pour mon fils… Dans celui-ci, il est question de la notion d’abri, de protection, qu’on peut retrouver dans les bras (ou le ventre…) d’une maman, dans la compagnie des amis, dans un jardin (palpable ou secret), dans la lecture, etc. J’aime vraiment beaucoup, beaucoup ses illustrations foisonnantes et étonnantes, ses thématiques très personnelles et ses associations d’idées qu’on peut interpréter à plusieurs niveaux. Mon petiot, quant à lui, est très intrigué et fasciné par chacun de ses livres, et me réclame beaucoup celui-là, en se pelotonnant très étroitement contre moi, comme s’il expérimentait lui aussi la notion d’abri (il est aussi en plein dans une période « cabane », le besoin d’être contenu et abrité trouve donc une belle résonance dans cet ouvrage). C’est d’un abord un peu moins facile que les autres livres de ma sélection, et comme chacun des livres d’Emmanuelle Houdart je trouve qu’il est important de le découvrir avec l’enfant, tout en lui laissant interpréter les choses à sa manière…

etlesoir

Et le soir quand la nuit tombe, Anne Crausaz

On termine avec ce court livre tout doux, beaucoup plus simple, mais lui aussi très poétique. C’est un joli livre à lire avant le coucher, dans lequel on découvre que, la nuit, si c’est l’heure du dodo pour les petits humains, c’est au contraire l’heure du réveil des bébés chouettes, et de la promenade pour les petits hérissons… Une jolie transition avant de partir au pays des rêves.

Les livres sonores

Aaaah, les livres sonores… Je les bénis, je les adore, je les vénère! Ils nous accompagnent durant les trajets en voiture, me permettent de passer des moments tranquilles et câlins avec le loulou tout contre moi, tous les deux en écoute, lorsque j’ai vraiment besoin de faire une pause, et surtout, il les réclame pour les écouter seul sur son petit tapis dans sa chambre… Je mets « repeat » et je suis tranquille pour presque une heure! Plus sérieusement, je trouve ça fantastique à tout point de vue, ça aiguise l’analyse auditive, la musicalité, le sens du rythme, l’autonomisation (il tourne les pages seul, et repère très vite à quel moment il doit passer à la suivante), enfin bref, je suis fan! Je suis totalement anti-écrans concernant les enfants de moins de 3 ans (idéalement 6…), je trouve ce genre d’outil bien plus riche et intéressant, et tout aussi facilitateur pour les parents débordés. Je me souviens avoir moi-même adoré ça étant petite, et je suis ravie de voir que mon fils accroche tout autant que moi.

Evidemment ils ne sont pas tous de qualité, alors, si vous avez des références, je suis preneuse!

Coco

Coco et la confiture / Coco et le tambour, Paule Du Bouchet et Xavier Frehring

Nous avions déjà « Le doudou de Coco », j’avais vu à quel point ça lui plaisait, donc je n’ai pas pris de risque avec ces deux emprunts! Si les histoires sont un peu simples parfois, je trouve l’utilisation des instruments de musique assez intéressante, la voix de la conteuse agréable et bien modulée, et, pour le moment, mon fils est captivé par les récits.

bulleetbob

Bulle et Bob dans la cuisine, Natalie Tual, Gilles Belouin et Ilya Green

Là, on passe au niveau supérieur : les histoires sont plus longues, les illustrations magnifiques, et les chansons prennent la place des interludes musicaux, avec des paroles vraiment chouettes, jeux de sons, jeux de mots, un délice! J’entends mon fils chantonner ensuite ces chansons dans son lit au moment de la sieste, ça me fait fondre… J’avais repéré cette série bien avant sa naissance, mais j’ai attendu patiemment qu’il soit en âge de rester attentif assez longtemps avant de les lui proposer. C’est la première histoire que je teste, et je sens qu’on ne va pas s’arrêter là!

J’avais écrit il y a plusieurs mois un article de ce type que je n’avais finalement pas publié, par peur de ne pas intéresser suffisamment de lectrices… Cette fois, en suivant mon envie de varier mes sujets et de faire de ce blog un journal un peu plus ouvert qu’un blog spécialisé couture-tricot, je me lance, et j’espère que ça vous plaira et qu’à votre tour vous aurez envie de me parler des livres que vous avez récemment découverts avec vos petits… Quant à celles qui ne se sentent pas concernées, pas d’inquiétude, couture et tricot restent au centre de mes préoccupations bloguesques!

Belle semaine à vous toutes!

39 comments

  1. Marie says:

    J’adore ta sélection… Je travaille avec des puéricultrices, du coup, c’est chouette d’avoir des idées pour renouveler les conseils lectures!
    Pour les livres musicaux, j’aime beaucoup ceux qui paraissent chez la montagne secrete (http://www.lamontagnesecrete.com/). C’est plus une chanson illustrée, suivie d’un album de chansons assez chouettes et pas « gnan gnan ».
    Sinon, dans la collection queue leu leu de chez castermann (http://www.casterman.com/Jeunesse/Collections-series/queue-leu-leu) il y a les « livres à chanter ». Ce sont des chansons populaires illustrées à chanter pour les petits. J’ai déjà eu l’occasion de les proposer en crèches et les enfants adorent!

  2. Zéphine says:

    Je n’ai pas d’enfant (ni dans mon entourage), et pas l’intention d’en avoir…
    Mais ton article m’a malgré tout beaucoup plu! Je suis une grande lectrice, sans doute grace à mes parents, tous deux professeurs de français, papa donnait même un cours de Littérature de Jeunesse aux futur(e)s puéricult-eurs/-rices. C’est dire si les livres, je baigne dedans depuis que je suis bébé!

    J’apprécie beaucoup ton approche de la lecture avec les tous petits, et je me dis que ton (presque grand) Loulou à bien de la chance d’avoir un maman (mais certainement des parents en fait, bien que je en sache pas si ton compagnon s’implique autant que toi) qui prenne le temps…
    Parce que oui, c’est beaucoup plus simple de mettre un enfant devant un écran (attention, je ne juge pas hein, étant nulipare je suis de toute façon mal placée pour le faire), mais je reste persuadée que les instants lecture avec papa-maman resteront de merveilleux souvenirs pour lui (c’est en tout cas le cas pour moi).

    Et pour la petite anecdote, ma maman continue de m’offrir régulièrement des livres pour enfant (de Claude Ponti, Pittau et Gervais, Sam Mc Bratney, etc) à la moindre occasion, livres qui font bien sur à chaque fois référence à ma vie du moment, et dans lesquels elle n’hésite pas à ajouter des petites annotations, à coller des photos miniature ou à transformer les noms des personnages.

    Comme quoi, la littérature de jeunesse, c’est pour tout les âges (et non, les livres ne sont pas des objets sacrés qu’il faut mystifier. Il est autorisé de s’amuser avec, tant qu’on respecte l’objet).

    Enfin, pour terminer ce (très long!) commentaire, je ne peux que te conseiller de lire les chroniques de Marje sur le blog Pensée par Caro (http://www.penseesbycaro.fr/category/les-chroniques-de-marje/).
    Tu y trouveras pleins d’idées pour tout les âges, du tout petit à l’adolescent. De quoi accompagner le développement des tes enfants!

  3. Camille says:

    Très joli billet, merci ! En tant qu’instit et tante d’une petite fille de 2 ans et demi, cela m’intéresse. Et puis comme toi, je suis passionnée de littérature de jeunesse !

  4. ecuador04 says:

    Merci pour cet article cela me donne plein d’idée d’histoire pour mes eux filles (1 an et 3 ans) car moi aussi je suis anti écran et pou le moment on tient toujours !
    J’aime également beaucoup les livres de Jeanne Ashbé et je te conseille « et après il y aura » que j’ai lu à ma fille au moment où j’étais enceinte de n°2 et qui racontes l’organisation de la journée une fois qu’il y a deux enfants à la maison !

  5. Laissons Lucie Faire says:

    J’aime beaucoup ce billet et j’aime beaucoup la direction que prend ton blog. Ma fille a 10 mois et est donc encore un peu trop petite pour ces jolis livres. Pour le moment, elle adore un livre dans lequel des petits animaux sont cachés derrière des formes en feutrine à soulever. Je vais régulièrement à la bibliothèque pour moi, mais je n’avais tout simplement pas pensé y aller pour elle. Tu me donnes envie de m’y mettre.

  6. Sophie says:

    Fantastique! j’adore la littérature jeunesse et ton billet est vraiment intéressant.
    Je ne résiste pas à l’évocation de mon livre jeunesse préféré : « la petite casserole d’Anatole » d’Isabelle Carrier…Mon fils est dysphasique et ce livre l’a beaucoup aidé à comprendre certaines choses….et à en accepter d’autres. J’aime les livres aussi pour ça!
    J’espère que cet article sera le premier d’une longue série!
    Un grand merci en tout cas!

  7. Marielle says:

    Chouette post!
    Ma dernière trouvaille :
    « Chut! On a un plan » de Chris Haughton.
    (« Shh! We have a plan »). Parce qu’il n’est jamais trop tôt pour découvrir l’humour anglais 😉

  8. lafeedufonddesbois de ig says:

    Bonjour ^_^
    Je rejoins le compte de Marielle, ’’chut on a un plan ’’ est génial.
    ’’et de dedans il y a ’’ marché du tonnerre ici , et il est complété par ’’ le ventre de maman’’ de Sophie Le bot qui est vraiment bien fait et reste un de livres préférés de mes 3 loulous sur le même sujet.
    Et ceux d’Oliver Jeffers ’’ perdu retrouvé ’’ ’ pingouin vole’’ ont été lu une centaine de fois entre les deux ans de mon grand Aljoscha et les 3 ans du dernier (mais pas pour longtemps ) Robin .
    Belle journée!

  9. josie77 says:

    bonjour Camille,
    c’est intéressant cet article car on y voit des livres qu’on a jamais vu, en même temps il y a tellement d’ouvrages pour les petits aujourd’hui! je n’ai pas d’auteur préféré; pour mon fils ainé, j’avais acheté un livre « lulu et poupadi, j’ai peur du noir » pour l’aider à apprivoiser la nuit, il y avait une peluche associée dans laquelle je pouvais enregistrer ma voix avec un message de 10 secondes. Il l’a gardé longtemps!
    mais tu as raison de donner le goût de la lecture à ton petit, ça l’aidera plus tard! mon grand commence à raconter les histoires du soir pour aider son petit frère à dormir et c’est trop chou! pour l’instant, ils sont en plein les « monsieur madame », tu devrais essayer, c’est assez rigolo aussi.
    Il y a aussi Franklin la tortue mais c’est à partir de 4-5 ans, ils adorent car Franklin évolue comme un petit qui essaie de devenir grand.
    Merci pour ce billet qui rappelle que la bibliothèque est un endroit où je devrai amener mes petits plus souvent! j’ai parfois tendance à l’oublier et ton post très joli vient de me le rappeler. Ce serait sympa aussi que tu nous dises comment ton petit appréhende la venue du futur bébé, comment tu l’y prépares, moi j’ai un peu loupé l’étape et mon fils a été très jaloux 🙁

  10. Déborah says:

    Bonjour Mathilde.
    Je suis loin d’avoir autant de connaissances que toi en littérature jeunesse. Je n’ai pas d’auteur fétiche. En fait je n’y fais même pas attention lorsque je choisis un livre. Mon choix se fait beaucoup par le visuel, le titre, le thème abordé…
    J’aime bien aussi prendre un livre en rapport avec ce qu’ils voient à l’école. Grâce à « Musette souricette » (Fatiguée par le bruit de ses voisins, Musette la petite souricette quitte son grenier et part en quête d’un nouvel abri. Au cours de son voyage, elle rencontre des animaux très différents d’elle, mais aucun ne peut l’accueillir. Qui voudra alors partager son logis et lui ouvrir son cœur ?
    Les illustrations de ce livre parodient à chaque fois un artiste différent.
    Les enfants me parlent de Munch, Haring, Mondrian, Matisse, Kandinsky, Van Gogh, Morrisseau,Klee, Miró, Klimt, Picasso, Seurat, Arcimboldo, Warhol). -Excellent livre-Je leur ai donc trouvé un livre sur la peinture « Impressionnisme entrée libre » de Marie Sellier. On y retrouve des reproductions de 22 tableaux impressionnistes avec des textes simples qui éclairent le regard de l’enfant en partant d’une notion biographique, stylistique ou technique. – Parfait –
    Deux livres pour les plus grands.
    Mais je crois que votre bibliothèque regorge encore d’une multitude de livres qu’ils vous restent à découvrir ensemble:-).

    « Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. » – Jules Renard –

    Belle semaine à toi. Bises

  11. Cé Créations says:

    C’est une très bonne idée d’article, très riche. Que des livres que je ne connaissais pas.
    Kiki est en plein dans sa période chevaliers, l’Homme lui a trouvé un livre génial : le chevalier de ventre à terre –> c’est super ! Plein de détails visuels et très drôle.

  12. lathelize says:

    Ilya Green, j’adore!
    Mes loustics sont d’inconditionnels fanatiques admirateurs de Claude Ponti.
    On est abonnés à J’aime lire et à moi, je lis ( moins bien).
    Et à la bibliothèque municipale, où nous allons tous les 15 jours.
    En ce moment, l’écart d’age est vivable pour la séance lecture mais je me demande pour l’an prochain.
    Bises à vous

  13. Patricia Dardillac says:

    Bonjour
    Merci pour toutes ces idées je suis une grand-mère et cela me ravie de pouvoir proposer quelques jolis livres à mes petits…

  14. Laure says:

    Merci beaucoup pour ce petit billet très intéressant. Je note tes chouettes idées pour Marcel 😉 Marcel a beaucoup aimé le livre « Maman ballon » de l’école des loisirs quand j’étais enceinte, et le relis toujours avec plaisir. Et je confirme l’intérêt des petits pour les cocos. Marcel les a découverts à la crèche et les adore. Il aime aussi beaucoup le livre musical « Les chansons de la mer » des éditions Didier Jeunesse qu’on emprunte environ une fois sur deux à la bibliothèque. A ce stade il faudrait que je songe à l’acheter !!! A très bientôt,

  15. Céline says:

    Quelle jolie sélection, alors moi ça me plaît beaucoup ce genre de billet, j’aime beaucoup la littérature enfantine (même si je n’ai pas encore d’enfant).
    Pour le livre « abris », je ne serais pas aller vers lui au premier coup d’œil mais ta description me donne très envie de découvrir le monde onirique de l’auteure.
    J’adore la couverture de « Maintenant je suis grand »!
    Récemment, j’ai offert à la fille d’une amie « Choses petites et merveilleuses », ravissant et poétique, j’ai bien envie de le racheter pour moi maintenant. :p

  16. Emma says:

    Bonjour Mathilde

    Merci pour tous tes billets, toujours très intéressants à lire. C’est grâce à toi que j’ai sauté le pas pour le tricot, à force de voir toutes tes belles réalisations !
    Côté lecture je te conseille « le secret » D’Émilie Vast, avec de très belles illustrations, et un plus récent, « Un ours sur ma chaise » de Ross Collins sur le thème du partage

  17. Touchatout says:

    Merci pour tous ces conseils, moi j’aime aussi lire ce genre de billet!
    Ma petite de 2 ans aime beaucoup regarder des « livres sans histoire » comme Le livre des 4 saisons de Rotraut Susanne Berner, où l’on suit les aventures des personnages dans des lieux précis au fil des saisons. Et on ne s’en lasse pas tellement les détails sont riches!

  18. Touchatout says:

    Ah oui et j’ai oublié de citer mon petit préféré, qui lui aussi a beaucoup de succès à la maison, c’est « Prendre et Donner » de Lucie Félix, un livre où l’on manipule les formes géométriques et le vocabulaire des contraires, j’adore!

  19. lujo83 says:

    Bonjour Mathilde,
    Si je peux te conseiller, ce serait pour les 2 livres « mon amour » et « un amour de petite soeur » de Pauline Martin et Astrid Desbordes. Ils sont très adaptés à ta situation familiale… et sont des trésors de beauté et de poésie. Testés et adorés avec mon ainée, avant et après l’arrivée des petites soeurs !
    Bonne lecture, et puisque je suis ici, bravo pour le blog et merci pour l’inspiration !

  20. aurélie says:

    Ici, pas d’enfant, mais ce petit article m’a rappelé de jolies souvenirs … ^^
    Petite, j’avais eu des cassettes audios « le roi lion », « le petit poucet », « le petit chaperon rouge »… et maman en profitait pour préparer son repas 😉
    Le livre qui m’a le plus marqué? « Arc-en-ciel, le plus beau poisson des océans ». Les écailles qui brillent, puis l’océan… Merci pour cette évasion!

  21. Elodie says:

    Bonjour Mathilde,
    Merci beaucoup pour cette rubrique!! Mon fils qui a deux ans aussi, adore la collection Gallimard jeunesse musique, il l’a connait depuis un an, et les extraits sont vraiment réalistes et de bonne qualité, un bon éveil musical^^ Sinon à la maison on est fan des livres à chanter, et des premiers livres pop up, dans lesquels il y a beaucoup de détails et de bons éxercises de motricité fine!

  22. Manue says:

    Ah, une maman anti-écran, anti-tablettes and co pour les petits… je te bénis!!
    J’ai 3 loustics (et je ne suis pas intervenue sur le post où il était question du choix du roi and co… j’en ai mangé des remarques à la naissance de mon 2ème fils… puis mon 3ème on n’en parle même pas…)
    Mes enfants sont des FANS absolus de bibliothèque. Je les ai toujours emmenés très régulièrement (toutes les semaines si je peux, en fonction de notre emploi du temps), et dès qu’il a eu environ 1 an, mon fils aîné était capable de rester quasiment une heure sur mes genoux à écouter des histoires, les mimer avec moi, regarder les images etc… Et aujourd’hui, il va bientôt fêter ses 10 ans, et c’est toujours lui qui me dit « maman, on va à la bibliothèque, je n’ai plus rien à lire ».
    J’ai un stock impossible d’albums de littérature de jeunesse, je pourrais d’ailleurs passer des heures dans ces rayons dans les fnac and co, j’adore leurs illustrations, les histoires drôles (mon numéro 3 doit être le plus grand fan de Catharina Valckx et ses « Billy » … faut dire que moi aussi, j’adore Billy le hamster et son copain Jean-Claude le ver de terre)…
    Je ne comprends pas cette mode de la tablette… à la maison, on n’en a pas … les enfants vont très occasionnellement sur le PC (le grand, souvent pour réserver des livres sur le site de la bibliothèque, lol), pour écouter une chanson sur youtube qu’ils ont chantée à l’école, ou imprimer un coloriage… Je ne m’inquiète pas pour eux, ils se mettront à l’outil informatique bien assez tôt!

    Bravo, continue comme ça…
    Je n’ai plus les titres en tête des livres que j’ai préférés lorsque mes enfants avaient 2 ans, désormais le plus petit a 6 ans.
    Mais dans le top 4, il y a eu :
    – clip clop de Nicola Smee (on faisait les bruitage et le galop du cheval sur les genoux)
    – je vais te manger (me rappelle plus de l’auteur, c’est un livre pour « plus grand » mais je l’avais acheté tôt et à 18 mois il était fan)
    – chtttt (les enfants adorent car il fait un peu « peur » avec l’ogre, et malgré la chute connue ils l’ont réclamée très souvent)
    – la grenouille à grande bouche!!!

    Je m’arrête là, une fois que je commence on ne m’arrête plus!

  23. Elisabeth says:

    1er commentaire pour moi après des années de lecture…! Je n’ai pas encore d’enfants mais j’adore lire.

    Je t’en conseille 2:
    – Mon Amour, d’Astrid Desbordes et Pauline Martin => jolies illustrations pour ce livre où la maman dit à son enfant qu’elle l’aime pour tout ce qu’ils font ensemble, mais aussi pour tout ce que son enfant fait tout seul. Ton loulou peut peut-être s’y reconnaître.. Je l’ai découvert l’année dernière, et j’ai été très touchée, même à 25 ans ! Il m’a fait penser à ma maman… Peu de mots, mais l’essentiel est dit et les dessins sont très jolis !

    – Vous êtes tous mes préférés de Sam Mc Bratney => illustrations plus old school et « classiques », peut-être plutôt pour après la naissance, quand les enfants demandent à leurs parents qui d’entre eux ils préfèrent.

    Bonne(s) lecture(s) !
    Et merci pour ton blog !

  24. Céline says:

    Voici quelques uns des livres lus et relus avec ma fille de 3 ans:
    Au lit les affreux d’Isabelle Bonameau
    Maman dans tes bras et Maman Houtuva de Soledad Bravi
    Lolo d’Olivier Dunrea
    Le loup est revenu de Geoffroy de Pennart
    Le très classique Pierre et le loup pour le livre audio. L’édition avec François Morel et l’orchestre de Radio France est top.
    J’ajoute également des CD de musique: Aldebert et Olifan.
    Et une revue mensuelle: Tralalire
    J’en aurais encore plein d’autres mais j’en garde pour le prochain article!

  25. Jeanne says:

    Merci pour ces titres, cela donne des idées, malheureusement notre bibliothèque municipale n’est pas très riche en ouvrages jeunesse. Voici quelques titres que j’aime beaucoup pour leur côté rigolo:
    Le classique « Caca boudin » de Stéphanie Blake
    « Nous quand on sera grands » et « Les orteils n’ont pas de nom » de Jean Leroy et Matthieu Maudet,
    « le Ça » de Matthieu Maudet et Michael Escoffier
    Le tout à l’école des loisirs

  26. Christel says:

    Coucou.
    Belle sélection. Certains que je connais et d’autres pas. Dans la lignée, de « et dedans,il ya… » Il y a « et après, il y aura…. » Du meme auteur. Qui a beaucoup plu à ma fille à l’arrivée de son petit frère. Bon week-end.

  27. Annaik says:

    Bonjour. C’est la première fois que je commente sur ce blog. En effet je le consulte souvent, j’aime la beauté des coutures présentées, la douceur qui s’en dégage mais vu que je ne couds ni ne tricote qu’aurais-je pu dire ? Par contre cette rubrique littérature jeunesse m’intéresse beaucoup en tant qu’instit de maternelle et jeune maman. En survolant les commentaires précédents je vois que beaucoup ont déjà cité ce livre : mon amour. Je n’en ai vu que des extraits mais pour moi il évoque l’amour inconditionnel entre un enfant et son parent.  » je t’aime quand tu es contre moi (=lové contre moi) et quand tu es contre moi =(fâché contre moi). Bref j’attends que mon petit bonhomme grandisse et j’aurai grand plaisir à le lui lire. Bonne continuation !!

  28. AnneS says:

    Bonjour Mathilde, merci pour ces belles idées ! J’ai découvert assez vite que les livres musicaux captivaient aussi bien mon fils (bientôt 3 ans) que des écrans auxquels de toute façon il n’a pas accès. Bulle et Bob sont un grand classique à la maison, son préféré est Bulle et Bob au jardin, que nous adorons tous les deux ! Mais la star, c’est Coquillette : un conte musical d’Arnaud Cathrine et Florent Marchet à mourir de rire, et qui s’appelle Coquillette la Mauviette. Il ne s’en lasse pas, et improvise des solos de guitare sur les chansons dynamiques et rigolotes.
    Quant aux livres, mon fils en a beaucoup et change de chouchous chaque semaine, personne ne se lasse !

  29. Marmotte says:

    Bonjour
    Chez nous aussi on est fanatiques de Bulle et Bob. La petite a appris et chanté en toute petite section certains morceaux de Bulle et Bob dans la cuisine et au jardin, Natalie Tual est venue à l’école « pour son anniversaire », et elle a converti toute la famille en chantant en cuisinant.
    Sinon, on aime beaucoup lire en ce moment les contes de la série « à petits petons » chez Didier Jeunesse. Les répétitions et les litanies en font de vraies histoires à lire ensemble, à relire, qu’on finit par savoir par cœur. Ce qui ne gâte rien, il y a une version poche, d’un coût raisonnable, et qui permet d’en emmener en vadrouille sans se limiter à un seul livre (parce que l’inconvénient, c’est que c’est bien addictif…)
    Sinon je plussoie Manue pour Billy le hamster. Ca fait peur mais ça finit bien, et qu’est ce qu’on rigole!
    A part ça, je viens surtout d’habitude pour la couture (pas si facile de trouver des couseuses de burda, et tu le fais fort bien).
    En tout cas merci pour tes articles.

  30. 24 says:

    Merci beaucoup pour ce partage ! Nous aimons aussi aller faire des razzias à la médiathèque avec les enfants, je chercherai certaines des références dont tu nous parle. Je connais et j’aime beaucoup le livre « Et le soir quand la nuit tombe » ; cet auteur fait de jolis livres très poétiques. Chez le même éditeur, les livres d’Emilie Vast sont aussi très chouettes (En t’attendant, Le secret, De maman en maman…).

  31. Rose says:

    Merci pour toutes ces références!

    Mon fils a un peu moins d’un an et il en est encore au stade où l’appréciation du livre passe par le mâchouillage et le déchirage ! Donc il faut être très vigilant quand on lui lit une histoire (surtout quand on est un peu maniaque …).

    Sans surprise, son préféré, pour l’instant, c’est un livre cartonné : « Je t’aime gros comme ça » de Paul Martin et Delphine Chedru. Il y a plein de couleurs vives et des illustrations un peu naïves qui le ravissent. Le pauvre bouquin a bien souffert, mais il reste l’arme fatale pour faire tenir la tornade en place plus de 30 secondes d’affilée.
    En revanche, gros échec avec les « Bébé Balthazar ». Il n’accroche pas du tout. Plus tard, peut-être ?

  32. Jeanne says:

    Bonjour,
    Je suis une lectrice régulière du blog.
    Je suis moi même maman d’un petit garçon de deux ans et demi et le pouce! Nous avons préparé l’arrivée de sa petite sœur (née fin mai) en compagnie de plusieurs livres et notamment « Une petite soeur pour Fenouil » de Brigitte Weninger et Eve Tharlet.
    Coté livre musical, je rejoins un précédent commentaire sur Pierre et le Loup raconté par François Morel. Le livre est très joli en plus!
    Sinon, pour faire le plein de poésie, il y a « Aujourd’hui Amos », « Amos et les pissenlits » ou encore « Amos et les gouttes de pluie » d’Anne Cortey et Janik Coat.
    Et pour rire, « Pedro Crocodile et George Alligator » ou encore « Comment rallumer un dragon éteint ».
    Merci beaucoup de nous faire partager ces jolies expériences. Vive la littérature jeunesse (mais pas que) et aussi la couture!

  33. Maud says:

    Bonjour,
    Nous avons à la maison un conte musical adoré et totalement décalé qui a été une grande surprise. Ils s’agit de Moitié de Coq chez Didier Jeunesse. Nous l’avions emprunté un jour à la bibliothèque et il nous a accompagné pendant de longs trajets avec de franches rigolades en famille. C’est plutôt à destination des 6-8 ans (un peu rock, pas pour les prudes et décalé…) mais nous avons tous chanté et ri dans la voiture! Un ovni dans le paysage de la littérature jeunesse…

Laisser un commentaire