Le bel irlandais

Modèle : Phildar, n°12 catalogue 63 ■ Fil : Phildar, Taïga coloris Beige

Je m’étais toujours dit que, le jour où je saurais que j’étais enceinte, je commencerais illico une petite couverture en crochet. Un petit carré par jour, patiemment, pour faire de cette couverture une sorte de chemin qui m’amènerait, carré après carré, vers la rencontre avec mon enfant (c’est beauuuuu…).

Hum.

En réalité, lorsque j’ai su que j’étais enceinte, je me suis dit que j’avais bien assez de neuf mois pour faire une couverture, que ça pouvait attendre le congé mat’, et qu’auparavant, j’avais bien le temps de me faire un p’tit gilet irlandais pour moi toute seule, héhé! (et en plus dans les bouquins ils déconseillent de couvrir les bébés avec une couverture, oh, la parfaite excuse pour différer ce projet!!)

Sauf que le p’tit gilet en question, il m’a pris tellement de temps que je l’ai seulement terminé la semaine dernière, et que, du coup, bah, zut alors, je n’ai plus du tout le temps pour la couverture (tu comprends Déborah à quel point j’ai été ravie de recevoir la tienne, ça a un peu racheté mon égoïsme…!).

Si vous suivez un peu mes élucubrations scripturales, vous n’avez cependant pas manqué de voir que, entre-temps, j’ai tout de même tricoté des trucs pour mon marmot/ma marmotte, hein, je n’ai tout de même pas pensé qu’à moi! (et il y en a encore à venir, il faut que je prenne les photos!) D’ailleurs, ça m’a un peu sauvée, car je pense que, sans pauses, j’aurais fini par laisser ce tricot de côté pour le reprendre un peu plus tard, tellement il m’a paru interminable.

Je bavais sur le modèle depuis un long moment, sans oser me lancer, et dès que je l’ai commencé, j’ai compris pourquoi j’avais mis tant de temps avant de m’y mettre.

Déjà, sachez que je tricote toujours avec des aiguilles plus fines que préconisé. C’est extrêmement rare que mon échantillon tombe juste. Donc, lorsque je vois « aiguilles 3,5 « , je sais d’emblée que je vais me taper un tricot en 3, voir en 2,5. A moins d’être totalement inconsciente, je suis sûre qu’aucune de vous ne se lance dans un tricot avec d’aussi fines aiguilles sans avoir auparavant longuement médité sur l’implication temporelle que ça entraînera. Surtout pour une psychorigide telle que moi, qui ne PEUT RIEN COMMENCER avant d’avoir terminé son ouvrage précédent. Heureusement que j’ai réussi à convaincre mon petit cerveau que la layette n’avait riiiien à voir avec le tricot pour adulte, sinon je n’aurais jamais pu m’autoriser de telles déviations! (oui oui, lorsque je parle de rigidité, je pèse mes mots!)

(cette photo, c’est juste pour que vous admiriez le motif de la manche, hein, d’ailleurs, je suis certaine que c’est la seule chose qui a attiré votre attention… Non?!)

Ensuite, commencer un gilet Phildar signifie aussi systématiquement pour moi que je vais devoir le rallonger, autant au niveau des manches qu’au niveau du corps. Rallonger = passer encoooore plus de temps dessus.

Et enfin, opter pour un gilet à manches longues, torsades, point de blé, noppes à rajouter une par une à la fin et bandes de côtes en finition, c’est juste signer son arrêt de mort tricotesque pour les cinq mois à venir (j’exagère à peine).

En gros, on peut donc conclure que me lancer dans ce gilet était une preuve de plus que la grossesse m’avait rééllement déconnecté les quelques neurones que je possédais jusqu’alors.

(et là, hop, discrétos, on passe à une deuxième série de photo… Quoââââ? Il m’a pris tellement de temps, celui-ci, que j’ai bien le droit de le regarder sous tous les angles et de le porter avec toutes les fringues de ma garde-robe, non?!)

Evidemment, comme pour tout tricot, je n’ai pas pu m’empêcher d’avoir des doutes durant tout le temps passé à le faire… Et s’il était trop petit? Et si la couleur ne m’allait pas? (bah oui, du beige, c’est une grande première pour moi!) Et si la coupe ne donnait rien? Etc, etc.

Vous imaginez bien que, lorsque j’ai enfin terminé les cinq parties qui composent ce gilet, lorsque j’ai enfin fini de coudre les jenesaiscombiendenoppes qui l’ornent, et que je suis enfin passée au montage final, le stress était à son comble!

HEUREUSEMENT… tout va bien!!

Il me plaît, il me va, il est suffisamment basique pour aller avec la totalité de ma garde-robe, et j’adore sa couleur! OUF!!

Bon, euh, la seule inconnue est : mais que donne donc ce gilet fermé?? Etant donné mon diamètre nombrilesque qui dépasse actuellement le mètre, je ne saurais vous donner la réponse avant la fin du mois… (bon, après, j’avoue que je m’en fiche un peu, je porte généralement mes gilets ouverts, j’ai du mal avec le côté Marie-Chantal que me donnent les gilets boutonnés…)

Pour la petite fiche technique, vous saurez donc que ce mââââgnifique gilet est tricoté dans un fil nommé « Taïga » (qui a été entièrement soldé et liquidé ces dernières semaines, il me semble), à l’aspect un peu rêche et irrégulier, qui colle parfaitement bien avec le côté rustique du gilet.

Il se compose de trois points différents : torsades, losanges au point de blé, et losanges au point de blé entourés de corde (vous pouvez bien voir tous les points sur les photos du dos, tout en bas de l’article).

J’ai fait le dos en 36, et le reste en 38, un peu affolée de voir l’étroitesse du dos – pourtant, j’avais les bonnes dimensions, mais je voulais quelque chose d’un peu ample qui fasse davantage veste que petit gilet. Pour la même raison, j’ai tout rallongé.

Les noppes ont été tricotées séparément et cousues à la fin : j’aurais pu les faire en même temps que le reste, en les intégrant dans le tricot, mais je trouve que cette technique leur donne une plus jolie forme, davantage de relief et de rondeur. Donc j’ai préféré m’en rajouter encore un peu, mais être totalement satisfaite de mon travail.

Alors, finalement, je n’ai pas fait de couverture pour le petiot/la petiote, certes, mais je sais que je garderai ce gilet très, très longtemps, et que chaque fois que je le porterai, je me souviendrai l’avoir tricoté durant les mois où je sentais les petits pieds de mon bébé gigoter dans mon ventre, sous mes aiguilles à tricoter. Et finalement, l’idée me plaît autant!

(bon, et si j’accouche demain d’un petit rouquin ou d’une petite rouquine à taches de rousseur, j’aurais la preuve scientifique que les tricots réalisés durant une grossesse influencent les gènes transmis au foetus!!)

Et j’ai réussi mon challenge : promis-juré, j’aurai ce gilet sur le dos lorsque je partirai pour la maternité! D’ailleurs, j’ai déjà glissé les pelotes du prochain tricot dans la fameuse valise : un gilet SANS AUCUNE finition, en aiguilles 4,5-5! Yihaaaa!

Voilà… Comme d’habitude, j’ai réussi à écrire une tartine pas possible à propos d’un simple gilet qui n’avait rien demandé, et, en plus, je crois bien que c’est l’article le plus fourni en photos que j’aie jamais écrit… Mais bon, tout ça est proportionnel au temps passé dessus! Et, puis, ce sont a priori les dernières photos sur lesquelles j’arbore un bidon tout rond, alors j’en profite! (enfin, il y en aura probablement d’autres un jour, mais pas tout de suite, hein!)

Bon, vous en pensez quoi, alors? Je vous en ai tellement rebattu les oreilles, de ce tricot, que j’espère ne pas vous avoir déçues!!

L’avis de Monsieur (attention, lui aussi a été en verve!) :

« Ohoh, mais, c’est très en relief, tout ça, dis-moi! » ( remarque accompagnée d’un palpage énergique de ma pauvre omoplate)

puis :

« On t’a connue plus originale au niveau des couleurs… » (aaah oui, c’est sûr, pour une fois, ce n’est ni violet, ni mauve, ni rose, ni parme, ni bordeaux : Monsieur est tout dépaysé : est-ce bien sa chérie qui se cache sous cette couleur si neutre?!)

et enfin :

« Mais! Tu as volé le tricot du chat!! » (il faut savoir que, durant toute la confection du pull, si j’avais le malheur de laisser un morceau traîner hors de mon sac à tricot, je retrouvais systématiquement Félicie installée dessus… Monsieur en avait donc déduit qu’il était impensable que ce tricot devienne autre chose qu’une couverture pour chat! Enfin, ne vous inquiétez pas, la tigrette sait toujours se trouver de bonnes places, ce n’est pas la perte de mon tricot qui va l’empêcher de ronfler! )

(oui, je sais, c’est pathologique, même mes taies d’oreiller sont rose, mauve et/ou fleuries!)

Edit suite à vos questions dans les commentaires :

– les bottes des premières photos sont de très vieilles Kickers (au moins 4 ans)

– les bottines de la deuxième série étaient soldées chez Somewhere le mois dernier

– les boutons du gilet sont ceux du modèle : il en restait un kit perdu au fond d’un tiroir dans la boutique, et l’adorable dame de chez Phildar me les a très gentiment offerts – ils étaient trop larges (Phildar avait sorti deux tailles de ces boutons, et ce n’était pas la bonne), j’ai donc profité de mes vacances à Nancy en décembre pour embaucher mon père et sa scie sauteuse! Un ptit coup de ponçage et de vernis par-dessus, et hop, les petits étaient parés pour leur nouvelle vie!

Voili voilou, vous savez tout!


95 comments

  1. Magali says:

    Je passe souvent faire un petit tour sur ton blog pour admirer tes créations sans jamais oser y laisser un petit mot …. Pas cette fois car je dois te dire que ton gilet est MAGNIFIQUE !! il a La bonne couleur, la bonne taille, chargé de fantaisies juste ce qu’il faut … Bref il est parfait!!! très beau travail titanesque. Et tu es une très jolie femme enceinte 🙂

  2. muenzeeins says:

    bravo pour ce sublime gilet!! j’adore!!! et chapeau pour tout le boulot, quel courage surtout si t’as tricoté avec de si petites aiguilles!!…
    et pour la couverture bébé en petit carré, je t’avoue que la mienne, commencé pourtant en février l’année dernière et bébé de début juillet, n’est toujours pas finie…ahem, ahem… et pourtant j’étais super motivée pour écouler les restes de pelotes.. j’ose espérer qu’elle verra le jour un moment donnée quand même… mais bizarrement il y a eu beaucoup de tricot euhh pour moi entre-deux aussi :))….
    couve-bien et courage pour la dernière ligne droite!! cécile

  3. mathilde says:

    @ kari : merci!

    @ Magali : Ahah, si tu te décides, c’est que le gilet doit être vraiment à ton goût! 😉

    @ Minerve : euh… une couverture avec des carrés? 😉

    @ muenzeeins : tu me rassures!! Je pense que je ne suis pas la seule à avoir ce genre d’idée qui n’est jamais mise à exécution!!

    @ Mamacami : j’avoue que je me suis demandé souvent pourquoi je m’imposais ça!!

    @ mokosha : Thanks!! 🙂

    @ muenzeeins : C’est vintaaaage, madame! Celle-là et l’autre, avec le petit carré de dentelle rose et le liseré, viennent de chez Emmaüs. Mon petit péché mignon avec les dessous de tasses et verres kitsch! 😉

    @ Stordigot : aah, tant mieux! 🙂

  4. Mademoiselle M. says:

    Oh my god! Purée quel boulot! Alors certes il est tout simplement superbe mais tu es complètement folle de t’être lancée dans un pull irlandais tricoté en 2.5!!! lol je m’interdis même de regarder des aiguilles 2.5 on sait jamais qui me viendrait l’idée de me lancer… Enfin, tous tes efforts en valait vraiment la peine! Mdr les réactions de monsieur toujours autant rire (pauvre Félicie dépouillée de sa couverture :)) Bises à bientôt

  5. Joanna says:

    Et le verdict tombe, en majuscules: MAGNIFIQUE, SUPER BOULOT, RAPPORT TEMPS/RESULTAT SANS APPEL, BRAVO!!! Ah, ça me motive à commencer le pull qui me fait de l’oeil depuis un an (laine achetée) avec ses aiguilles microscopiques de 2,5…si je le commence ce mois-ci je l’aurai pê fini d’ici quelques années quand je serai enceinte?! Profite bien de ton irlandais (et j’espère qu’au cas où il y a des roux dans la famille de ton homme!) 🙂

  6. Madeleine says:

    Super projet ! Je n’ai pas encore osé m’attaquer aux tricots irlandais, ça me semble être une belle grosse montagne à franchir (dit celle qui s’est tricoté le Beatnik cet automne, après 8 mois de tricot…. Par contre bonne nouvelle, parce que j’ai justement fait mon petit stock de Taïga beige pour un pull, donc je vois le rendu. Merci !

  7. Mag says:

    Il est vraiment magnifique ce gilet !!!! La coupe est parfaite et en effet contre toute attente ce beige te va très bien ! Bref un beau succès, et puis tu auras tout le temps de faire une couverture plus tard si tu en as envie !

  8. Marie Fo says:

    Bravo pour ce labeur de longue haleine, ta patience a été récompensée, il te va très bien ! je l’aurais peut-être fait un peu plus long, mais je comprends qu’avec des aiguilles aussi fines……… bon courage pour les dernières semaines !

  9. Laure says:

    mais quel travail !!! vraiment félicitations car il te va à ravir et semble être un de ces basiques qui ne te quitteront pas. Quand à la couverture, sois sans regret, au pire tu lui feras une gigoteuse vite fait bien fait et ce sera aussi bien 😉

  10. lalie says:

    Wahou!!! il est splendide!! peut-être q’un jour je me déciderai à m’en faire un… comme j’ai fait le gilet navajo (heu…. d’un seul coup : un doute… c’est bien toi qui l’a fait???? ou ça vient d’un autre blog???… je me sens bête d’un seul coup…)
    Bref magnifique… et le ventre qui va avec aussi!!
    A bientôt
    Bizzz

  11. gwenola says:

    fausse manip! je termine ma phrase!!!
    se tricoter quelque chose pour soi pendant la grossesse, c’est mieux qu’une couverture! car, la couverture, dans 5 ans, elle est au fond d’un placard; alors que ton gilet, tu le porteras encore! (je porte toujours les 2 pulls tricotés pendant mes 2 grossesses il y a 12 et 8 ans!)
    bon courage pour les dernières semaines

  12. Ellie says:

    Je le trouve très beau et sa couleur est magnifique ! Tu n’as pas parlé des boutons que tu as cousus sur ce gilet mais ils ont l’air très chouettes ? Ils sont en qu’elle matière, cuir, bois ?

  13. La couture rose says:

    C’est long mais j’ai tout lu sans me plaindre ! ^^ très chouette ce gilet ! J’aime le motif et la coupe. Ça me laisse rêveuse mais le tricot et moi ça fait 2, alors je vais continuer de rêver et cailler mdrrr

  14. charlotte says:

    J’adore ! Il me donne des idées ton gilet… Je me ferai bien un irlandais pour l’hiver prochain..; Autant que je m’y mette tout de suite… Et enfin comme je savoure ces moments où je te lis, bonne fin de période dame bébé, et j’espère même si je sais que ce sera moins souvent relire tes tartines à propos d’un gilet qui n’a rien demandé ou regarder tes housses d’oreiller 🙂 C’est une de mes pauses préférées… 🙂

  15. Annemarie says:

    Votre blog ,pour moi, c’est comme si je partais en vacances et je redoute le moment ou marmot/te prendra tout le temps consacré à publier,ce gilet c’est comme si on était partis en Irlande,quand je parle de vacances…………

  16. Suzy Panda says:

    Non mais c’est magnifique … je n’ai tellement pas la patience mais j’adore ! et j’aurais peur de ne pas faire bien aussi ! Je crois pourtant qu’il y a plein de grands mères dans mon entourage qui seraient plus que ravies de m’aider !!!!!
    Et il faut que je te pose une double question pour conclure ce commentaire… questio très blog mode ! O as tu trouvé tes chaussures ? J’adore les bottes et également l’autre paire 🙂
    Bonne soirée à toi ! et bonne fin de grossesse !

  17. Kalembredaine says:

    Ah, les derniers instants de la grossesse : ça me rend toute nostalgique ! (Petite larmichette)
    Tu as eu raison d’être un peu égoïste : bébé aura bien plus besoin de tes bras que d’une couverture… Et puis il est tellement beau ce gilet qu’il aurait été dommage de s’en priver !

  18. Micoton says:

    Magnifique gilet !! Je viens souvent en sous-marin ici, mais là, je dois dire que je ne peux pas passer sans mettre un petit mot : tu es bien courageuse de t’être lancée dans pareil tricot, mais le résultat en valait vraiment le coup, il est juste parfait, et te va comme un gant!

  19. Meugleu says:

    Tu m’étonnes qu’il valait bien deux séries de photos ce gilet! Il est très réussi et c’est nettement plus original qu’une couverture absolument pas recommandé par les pédiatres (dixit la fille qui a mis une couverture à sa fille les deux premiers mois #MèreIndigne). Et merci pour tes commentaires sur mon blog ça me fait très plaisir.
    Bons derniers moments de grossesse. Bientôt la rencontre 🙂 (je mets un smiley même si au fond ça fait un peu peur)

  20. Manowen says:

    J’adore ! Le modèle et même la couleur (pourtant je ne suis pas très couleurs neutres non plus habituellement…) me plaisent beaucoup. De plus je trouve qu’il te sied à merveille (surtout avec le haut bleu !) Et même si tu ne peux/voudras pas le boutonner les boutons sont ravissants !

    Je pense beaucoup à toi en ce moment, à chaque nouvel article je me dis « ah, le/la petiot(e) est toujours bien au chaud mais ne devrait pas tarder à pointer le bout de son petit nez ! »

  21. fleurdelis says:

    c’est une vraie merveille ce gilet !!!il mérite bien le temps que tu as passé dessus !!c’est le genre d’article que tu porteras pendant très longtemps ..j’ai tricoté quelques pulls de ce style il y ..heu …30 ans peut être (aïe!!) et maintenant ce sont mes filles qui me les ont subtilisés !!…belle journée à toi

  22. Julie says:

    Bravo!!! Quel boulot. Il faut de la patience et de la persévérance pour terminer un tricot pareil. Mais le résultat en vaut la chandelle.
    Maintenant tu as raison de commencer un ouvrage plus cool. Il faut alterner les difficultés.
    Alors bon nouveau tricot.
    Julie

  23. Audrey says:

    J’adore la première tenue, c’est très joli ce camaieu de marron/beige. Quel beau travail de patience !
    Allez courage, plus longtemps à attendre avant de rencontrer bébé 🙂

  24. Déborah says:

    « Charité bien ordonnée commence par soi-même. » 🙂

    Je te retourne le compliment: « mamamia ce gilet! » Il est vraiment superbe. Bon sur ce coup tu as eu une aide précieuse. Tu entendais sûrement les encouragements de bébé sous ce doux tricot qui t’as permis de le terminer à temps.

    Tu pourras te pavaner à la maternité avec, enfin s’il ne faut pas trop chaud dans ta chambre!
    Si ta théorie scientifique s’avère exact, tu as bien fait de tricoter ce gilet dans ce coloris car si tu avais choisi du vert ou du bleu, je n’imagine même pas la tête du bambin :).

    T’as vu de loin j’avais senti qu’il te fallait une petite couverture! Au moins bébé ne va pas mourrir de froid… et ce grâce à moi 🙂 :).

    Je crois que tu as un peu abusé des pâtisseries de ce week-end!!! 🙂
    Belle journée. Bises

  25. Cé Créations says:

    Je suis fan de ce tricot et je peux te dire que la longueur de ton billet (que je prend toujours autant de plaisir à lire) est à la hauteur de l’ouvrage.
    Le beige c’est une couleur qui me plaît bien. C’est fou mais tu portes la même tenue que moi, dans ta dernière série de photos (t-shirt et jeans bleu), lors de ma séance photo pour présenter mon dernier gilet (sur le blog) !!
    En tout cas tu as bien du mérite, de si petites aiguilles et un point si compliqué : BRAVO !

  26. 11ruedelaposte says:

    Ah ah quel joli post, j’ai souri tout le long de la lecture ! J’aime les bons mots… ils étaient là.
    Tu as bien fait de t’accrocher à ce bel irlandais, il est magnifique et il te va très bien… et moi les couleurs neutres je craque !!!

  27. Anaïs says:

    Wouahh !! Quel travail!! Il est vraiment très beau! Je ne suis pas sûre de me lancer dans la réalisation d’un tricot comme ça un jour. Déjà là, j’en peux plus de mon pull en jacquard en 3.5…

  28. L Usine A Bulle says:

    Très beau boulot ! J’adore ta première tenue. Quelle jolie silhouette !
    Quelle est la marque de tes bottes ? J’aime beaucoup leur forme ainsi que la couleur.
    A la vue de la forme de ton ventre je peux lancer les paris, je dirai que c’est un garçon ! Pour mes deux grossesses on m’a rebattu les oreilles avec la forme de mes ventres qui était plutôt ronde voir carré donc annonciatrice de filles. Le tient semble très ovale.
    Pour quand est prévu l’accouchement ?

  29. Blandine says:

    Ahh je l’attendais ce billet sur LE fameux gilet irlandais ! Et c’est vrai qu’il est magnifique ! Cela me donne une idée très réaliste du rendu car je l’ai commencé la semaine dernière (merci les soldes !), en bleu ciel (le beige ne me va pas du tout !). Et j’avais également pour idée de le rallonger car débuter les emmanchures à 35 cm de hauteur totale c’est, euh… riquiqui ! Alors j’ai plusieurs questions : de combien de cm avez-vous rallongé le modèle et donc combien de pelotes avez-vous utilisé en tout ?? Merci par avance !
    Bon courage pour les derniers jours avant l’arrivé de bébé

  30. nneleam says:

    waw. admiration éternelle pour ce gilet, juste magnifique. Je compatis pour les aiguilles 3 … Et puis bon, désolée mais, c’est vraiment énorme un ventre de femme enceinte avant l’accouchement ! (dixit la fille qui commence à être entourée de gros bidons et qui se pose des questions)

  31. Anna says:

    Rhoo, je suis admirative devant la patience qu’il a dû être nécessaire pour réaliser ce tricot.
    Je me sens moins seule de voir que toi aussi tu es addict aux modèles en aiguilles 3 – 3,5 (je m’en veux à chaque fois, mais je trouve ça tellement joli !).
    Profite bien de ces derniers moments à deux !
    Anna

  32. Tatianka says:

    J’ADORE!!! Mathilde,il est magnifique ce gilet . Je suis en admiration devant le travail que tu as accompli , j’aime beaucoup les boutons que tu as choisi et il semble si confortable…cela donne envie de l’enfiler.pas du tout déçu.

  33. Sophie says:

    C’est vrai qu’il est magnifique!!! et c’est vrai aussi que son statut (celui que tu as tricoté pendant la grossesse du premier) restera et le rend encore plus beau…enfin si c’est possible.
    Félicitation!

  34. Ludivineem says:

    Waouw!
    J’ai aussi ce gilet sur ma liste, mais c’est plutôt la laine Taïga qui m’a freiné, je l’ai utilisé en petite quantité sur un pull et j’ai trouvé l’aspect rêche et élastique…En tous cas avant de trouver la laine qui me conviendra, je retiens les noppes à coudre après, le rendu est vraiment joli!
    C’est du bon travail ça! 😉

  35. christine says:

    superbe, je suis nostalgique, m’a maman nous en avait fait plusieurs quand j’étais ado et que l’irlandais fleurissait partout.
    Pour la génétique je ne sais pas si les cheveux seront roux et s’il te faudra couper le lait à la bière mais je parierais pour une petite demoiselle…

  36. mamikou says:

    bravo toujours…félicie…..tations!
    j’ai acheté la laine pour réaliser ce gilet car il me faisait de l’oeil depuis longtemps et dans mes contrées froides ,presque de la pure laine …c’est appréciable!finalement ,en quel numéro d’aig. l’avez vous tricoté?
    vos réalisations me ravissent toujours car malgré l’écart d’âge ,je me retrouve bien dans votre style et je suis contente que phildar ne soit pas dénigré de votre part! je n’ai pas d’actions…mais je trouve leurs modèles vraiment très beaux ! bonne continuation !beau bébé!

  37. emma says:

    j’adooorrreee!!!
    il est juste MAGNIFIQUE! comme on dis « l’espoir fait vivre » : j’espère un jour réussir à faire à mon tour une telle merveille mais bon c’est pas encore pour demain!!!
    bon courage pour ces derniers jours de grossesse et profitez à fond de tous ces moments magiques qui sont à venir!!
    BRAVO

  38. Elodie says:

    Coucou Mathilde !!
    Il est franchement magnifique ton gilet, j’ADORE les torsades et son côté très cosi.
    Tu as bien fait de te faire plaisir, ta petite marmotte ou petit marmot en profitera tout autant dans tes bras ;-)))
    J’ai fait 2 gilets à torsades (de chez phildar aussi) pour mes 2 puces, et je rêve (oui, oui, carrément..) d’en faire un pour moi, j’avais choisi ma couleur et m’imaginais déjà avec quoi le porter. Bref, il n’est toujours pas commencé, et je pense qu’encore une fois il attendra l’hiver prochain.
    Portes toi bien et bon courage pour ta fin de grossesse.
    Elodie.

  39. mariecopain says:

    Bravo!
    Il est magnifique ce gilet… et toute les autres choses que tu réalises aussi par ailleurs.
    J’ai une amie qui doit elle aussi avoir une petite marmotte à la fin du mois, je suis donc aussi en pleine réalisation pour bébé…
    Nous attendrons ton retour avec impatiente…

  40. stephanie says:

    Tres admirative de vos differents ouvrages, ce gilet est une vrai reussite et quel courage pendant une grossesse. J ai jamais eu le courage de le faire pendant ces periodes, trop fatiguée de la journee de travail…je veux m y remettre serieusement mais suis encor trop novice…connaissez vous des endroits sur paris où obtenir un bon apprentissage? Et vous comment avez vous appris le tricot et le crochet?

  41. Niss says:

    Ohlala…ce petit ventre me rappelle tellement le mien…il y a 6 mois déjà! Profite de ces derniers moments si précieux, de cette relation exclusive que tu as avec ce petit être..! Bref je m’égare, le gilet est magnifique et le travail abattu juste impressionnant pour moi, petite débutante du tricot qui peine encore sur de petits ouvrages…mais je persévère. Vraiment bravo!

  42. Fanny says:

    Il est très beau ce gilet ! Je l’ai vu, mais je n’ai pas eu le courage..
    A part ça, j’aime toujours autant venir te lire (je suis nancéienne, je ne sais pas si ça joue 😉 ), donc j’espère que tu continueras longtemps !
    Bonne fin de grossesse 🙂

  43. hariti says:

    le voilà ce fameux gilet, mais dis moi tu mesures combien ? je dois être bcp plus petite que toi car le mien il rend pas pareil , il est même un peu grand je dois retourner les manches!! je le porte moi aussi avec plein de tenues… en tout cas belle réalisation !! a bientôt

  44. JulieD says:

    Bonjour,
    Je suis à la recherche de ce modèle, le catalogue 63 est introuvable à la vente, c’est pour ma maman.. est-ce que il est envisageable de partager ou autre les explications ? Merci d’avance…

  45. Mam says:

    Non mais ce pull, c’est une tuerie !! Bravo !! Moi mon bel irlandais, je me le suis acheté en Irlande à peu près à la même époque que toi tu as fini le tient, et à peu près dans le même état (octobre 2013 ; enceinte de 5 mois…) j’aurais tellement aimé m’en faire un, voire le tient me donne trop envie !! un jour je tenterai 🙂 et encore bravo à toi !!

Laisser un commentaire