Envie couture #1 : La jupe midi

Allez, un peu de légèreté pendant cet entre-deux tours qui fait peser une atmosphère assez lourde en ce moment… Aujourd’hui on parle rêveries couturistiques, vous me suivez?

A défaut d’avoir le temps de coudre, en ce moment je rêve des pièces que j’aimerais faire passer sous le pied de biche de Pfaffounette. Rêver demande nettement moins d’énergie que de coudre, et surtout, on peut le faire par petites sessions interrompues, et en faisant autre chose (en allaitant, en donnant le bain, en cuisinant, en rangeant, bref, en faisant toutes ces choses hautement épanouissantes qui ponctuent mon quotidien actuellement).

En ce moment, une des choses que j’aimerais me coudre est une pièce qui m’a longtemps fait horreur, mais sur laquelle j’ai changé d’avis récemment : la jupe longueur midi.

Adepte du court, je suis depuis quelques années (trois ans, exactement, tiens tiens…), devenue plus sage. Plus par nécessité que par goût : force est de constater qu’avec des marmots, les mini-jupes préservent difficilement la pudeur lorsqu’on s’asseoit sur le bord du bac à sable (en été notamment, en hiver, des collants bien opaques permettent de porter du ras-le-bonbon). J’ai donc commencé à me pencher sur le cas de la jupe midi, cette longueur sous le genou, qui pourrait me permettre au quotidien d’accompagner mes gamins au toboggan  sans dévoiler ma culotte.

Un autre avantage que je vois à cette longueur, en ce début de printemps, c’est qu’elle permet de commencer à exhiber les gambettes sans risquer un refroidissement immédiat, permettant cependant un début de bronzage… histoire de pas être totalement fluorescente lorsque, le mois de juillet et les grosses chaleurs venues, je n’aurais plus d’autre possibilité que de dégainer le short.

Pour donner du grain à moudre à ma rêverie, je me suis dit qu’en attendant de pouvoir passer sérieusement à l’action derrière ma machine, j’allais étudier un peu cette pièce épineuse. Parce que, oui, pour moi, la jupe midi est carrément casse-gueule, stylistiquement parlant. Je trouve qu’elle fait très rapidement mamie, ou jeune fille du couvent des oiseaux. L’un et l’autre ont un certain charme, certes, mais je vous avoue que je préfèrerais réussir à la porter avec une allure plus… moderne. Et avec ce que je porte habituellement, j’ai bien peur que cette longueur ne me mémérise. Avec des ballerines, par exemple. Ou avec un gilet. Bref, si ce modèle me semble très séduisant par son aspect pratique, je tâtonne un peu pour ce qui est de la façon de le porter. J’ai donc cherché sur Pinterest des exemples de jupes midi, portées de façon chic et moderne.

J’ai donc regardé les petits détails qui me plaisent et qui permettent à cette longueur de passer de « classique et vieillissant » à « mode et stylé ». Voilà en vrac les points que j’ai retenus, les choses que j’aime pour ce type de jupe :

  • la longueur juste sous le genou, pas plus bas
  • les versions froncées davantage que les versions plissées
  • le boutonnage central, qui donne un côté rétro très sympa
  • tout comme la présence de poches
  • les jupes ceinturées par une ceinture en cuir
  • les versions avec imprimés moyens (petits, ça fait mémère, gros c’est trop pointu et osé pour moi)
  • ou des unis assez neutres : bleu marine, vert kaki, moutarde, bleu clair, ou bordeaux.

Et puis, pour compléter cette étude fort sérieuse et absolument capitale, j’ai aussi tenté de trouver des idées d’associations judicieuses. J’aime donc lorsque la jupe midi est associée à :

  • un petit pull écru torsadé (poeut-être le prochain sujet d’un article identique!)
  • des chaussures à talon, pour élancer un peu la silhouette, mais ça, c’est exclu pour moi au quotidien (je porte mon bébé en porte-bébé 99% du temps, alors je préfère être bien stable, et, étant déjà assez grande, si je me rehausse encore avec des talons, mon aîné n’arrivera plus à atteindre ma main pendant nos sorties!)
  • ou a contrario, des sandales styles spartiates ou des sabots
  • une marinière ou un marcel rayé
  • un haut féminin, soit un peu ample mais décolleté, soit près du corps, ou carrément un haut vintage pour renforcer le côté rétro du modèle

Pour finir, j’ai fait un petit tour parmi les marques de patrons, et j’y ai trouvé pas mal de propositions intéressantes :

  • Annette de RDC
  • Ella de RDC
  • Brumby de Megan Nielson
  • BB de Delphine et Morissette
  • Seneca de Colette Pattern
  • Zinnia de Colette Pattern
  • Midi de Vanessa Pouzet
  • Goji, en la rallongeant, de Deer&Doe
  • et un certain nombre de versions chez l’ami Burda.

Pour ma part, c’est évidemment chez ce dernier que j’ai pioché un patron, car vu ma collection je n’avais pas l’intention d’en acheter un… ce qui est peut-être une erreur. J’ai effectivement coupé et commencé à monter une jupe, mais je ne suis pas sûre du tout que mon association tissu/patron soit judicieuse. Et lorsque je doute, j’ai tendance à laisser traîner les choses… J’espère cependant réussir à me motiver pour la finir, afin de pouvoir la porter lorsque les températures le permettront. Vous me donnerez alors votre verdict!

De votre côté, est-ce que vous portez cette longueur de jupe? Et avec quoi?  Ou au contraire, vous faites partie de la catégorie des réfractaires à la jupe midi, comme je l’étais auparavant?

Bon dimanche à toutes!

This entry was posted in Couture.

50 comments

  1. Déborah says:

    Hello Mathilde. Tous ces looks sont vraiment très sympas mais sur moi je doute que ça donne le même effet;-). Bon je ne suis pas une référence dans la jupe puisque je n’en porte jamais (grand complexe jambesque;-))… Si moi aussi je devais rêver un peu et bien je porterai cette jupe uni, un peu comme sur la 1ere photo. J’espère que tu trouveras la motivation nécessaire pour la reprendre et la finir. J’aimerais bien voir ta version!! En attendant belle rêverie à toi!
    Très bon dimanche. Bises

  2. Sonia says:

    Ha c’est drôle je suis exactement dans la même réflexion …
    Je suis invitée à un mariage en août, et alors que j’étais abonnée à la traditionnelle robette courte pour ce type de cérémonie, là je me pose sérieusement la question de la jupe midi. L’arrivée de ma fille il y a 6 mois n’y est certainement pas pour rien. Elle aura 9 mois cet été, et l’idée de traîner avec elle par terre en robette toute la journée ne me dit rien ^^!
    Mais, beaucoup d’interrogations : je n’ai pas les mollets fins, donc j’ai peur que ça accentue l’effet « poteaux ». Je compte porter des talons avec, donc ça va peut-être minimiser !
    Pour le haut, j’imaginais un tee-shirt ou débardeur assez simple avec un joli tissu, à porter rentré dans la jupe ! Et ton idée de la ceinture en cuir me plait bien ! J’aime aussi beaucoup la photo avec la chemise en lin rentrée dans la jupe pour un style plus décontracté!
    Affaire à suivre, hâte de voir ce que ça donne sur toi, mais je n’ai pas vraiment de doute : tu seras très classe !

    • mathilde says:

      Je vois qu’on est toutes pareilles avec nos marmots… Mais du coup, je ne sais pas ce qui est le plus confortable : une minijupe avec du plat, ou une midijupe avec des talons?…
      Et la photo avec la chemise kaki est ma préférée d’entre toutes!

  3. Anna E. says:

    Réfractaire à la jupe midi parce que j’ai des mollets très … présents, dirai-je, donc exit les jupes crayon midi, mais j’aimerais bien essayer une jupe plus fluide, peut-être fendue comme la jeune fille de ta dernière photo ?
    En attendant je vais rêver (à la jupe et à de la place pour coudre), bon dimanche et bonne rêverie !

  4. charlotte says:

    Lectrice de l’ombre assidue, je sors enfin de ma réserve pour te remercier pour ce super article, léger et essentiel ! En le lisant, j’ai commencé pour la première fois de ma vie à me dire que je devrais moi aussi m’intéresser à cette longueur de jupe, et ça, en soi, c’est déjà un miracle. Mais surtout, la démarche que tu appliques au sujet, de regarder les détails qui changent, a été pour moi une révélation ! Merci donc pour cet article en particulier, mais en vrai pour l’ensemble des articles parus ici.

    • mathilde says:

      Merci beaucoup pour ton commentaire! J’ai vraiment hésité à publier cet article car je ne me sens pas du tout légitime à décrypter des images de mode comma je l’ai fait, alors je suis vraiment contente de lire que mes petites reflexions personnelles ont pu inspirer d’autres couturières (ou non, d’ailleurs).
      A une prochaine fois, peut-être? 😉

  5. Camillotricot says:

    Comme toi je rêve de cette longueur mais le gros problème reste « avec quoi l’associer? »! Pas facile de trouver le haut à la bonne longueur, pas trop prêt du corps ni trop ample ….. bref un casse tête ! Il me tarde de voir ta version et comme tu es grande et fine le style devrait être parfait!

  6. Mélanie says:

    C’est marrant la jupe midi m’attire moi aussi qui suis un peu dans le même cas que toi avec mes petites de 2 ans 1/2 et 10 mois…. pour te donner plus de choix encore, Vanessa pouzet en propose une, et je pense que les jupes de deer and doe peuvent elles aussi en devenir….

  7. muenzeeins says:

    elles sont belles tes inspirations jupes midi! alors moi j’adore porter la jupe midi depuis un moment :)..; j’ai notamment fait deux versions de la jupe « midi » de vanessa pouzet que je porte beaucoup printemps/été, et une version avec des plis de burda (effectivement une fois fini, j’avais peur que les plis ça faisait mémé, mais finalement je la porte aussi beaucoup avec une paire de converse, débardeur ou tsh marinière et petit gilet court, c’est top, et en plus elle a des poches :)..); récemment j’ai fait une « gathered skirt » de purl soho qui a des supers poches, et puisque il y a un petit dernier en route, je la porte plus longueur midi avec la taille élastique sous le ventre :)… si je n’étais pas enceinte j’avais une autre « midi »prévu, mais la taille bien marquée ça ne marche pas trop en ce moment :)…. courage pour finit la tienne, je suis certaine qu’elle sera très belle! cécile

    • mathilde says:

      Ah oui, avec un petit pull court, ce doit être très mignon!
      Et c’est sûr qu’avec un ventre rebondi, la taille élastiquée n’est clairement plus envisageable! A moins de la monter en taille empire, mais bon… pas sûr que l’effet obtenu soir vraiment seyant!!
      Bonne grossesse!!

  8. Servanne says:

    Bonjour Mathilde,
    j’adore les jupes qui sont en dessous du genou, mais souvent, pas pour moi. Je suis petite alors j’ai l’impression que ça me rapetisse encore plus.
    Mais, car il y a un mais, j’en ai quand même une, et quand je la porte avec des talons, oh stupeur, elle me va bien. Comme quoi parfois on peut être surprise…
    Je pense que comme le dit Camille, tu es grande, il ne devrait pas y avoir de soucis. Me tarde de voir la réalisation en tout cas! 🙂
    Bon Dimanche.

    • mathilde says:

      Je suis vraiment curieuse moi aussi de voir ce que ça va donner! J’ai vraiment peur qu’elle finisse au fond du placard, du moins jusqu’à ce que mes fils grandisse, car avec des petits j’ai vraiment du mal à porter des talons! Il va falloir que je trouve une alternative plate!

  9. Christina Mano says:

    Merci pour l’inspiration Plusieurs des photos m’ont fait penser à la jupe Zinnia de Colette, une des versions est justement froncée, avec boutonnage central et des poches…donc plus au moins ta liste d’envie

  10. Ju' says:

    Merci pour ton article, je te comprends je suis moi aussi une adepte de la rêverie en couture, n’ayant pas toujours le temps pour la couture au quotidien 🙂 Et puis étant très lente dans ce domaine (je préfère y aller doucement et fignoler tous les petits détails plutôt que de sauter d’un projet à l’autre) le nombre d’envies couture est bien plus grand que ce que je peux réaliser ! Quant au sujet de la jupe midi il revient régulièrement chez moi aussi mais jusque là je n’ai jamais sauté le pas (à chaque fois que je couds une jupe censée être plus longue que le genou je finis par la recouper). Mais la chose me paraissant quand même d’un confort extrême et fort jolie chez beaucoup d’autres je finirai peut-être par tenter. Hâte de voir ta version en tout cas !

    • mathilde says:

      Et voilà, je fais exactement comme toi : je termine toujours par recouper le bas pour avoir quelque chose au-dessus du genou!! Mais cette fois, je vais vraiment essayer de me retenir, rien que pour ce confort dont tu parles! Aaah, pique-niquer assise en tailleur sans montrer sa culotte, ça fait rêver! 😉

  11. Alice says:

    Exactement la même envie et les mêmes doutes ici !!!
    J’ai donc choisi de partir d’un tuto gratuit trouvé il y a longtemps sur internet pour une version boutonnée et un beau seersucker marine pour le côté « vacances à l’île de Ré »
    On verra bien.
    En tout cas, j’ai hâte de voir ta version.

  12. Particules says:

    Elles sont chouettes tes réflexions. Je suis tentée aussi par une jupe midi… Je pense me lancer dans la jupe Berlin de orageuse.
    Je pense aussi que le haut est très important aussi pour ne pas faire mémère

    • mathilde says:

      Effectivement, le patron est chouette! Mais en version « crayon », la longueur midi me fait moins peur, je trouve que tout de suite ça a un côté un peu sexy, contrairement aux modèles évasés qui peuvent vite mémériser…

  13. Buridan says:

    Merci pour cet article très détaillé qui me mache en partie le travail car j’ai moi aussi pour projet de me coudre une jupe longue (j’ignorais que cette longueur intermédiaire s’appelait midi). J’en ai beaucoup portée étudiante avec des sandales et des chemisiers manche courte ou sans manche, et même avec des debardeurs, soyons fous! mais je dois avouer qu’avec mon vélo et mon sac à dos, je devais avoir un look « couvent des oiseaux » comme tu dis. Personnellement, la jupe longue aux chevilles me paraît moins risqué stylistiquement parlant (pour moi qui ne suis franchement pas une pointure question style), mais je ne me fais pas trop de souci pour toi qui a du goût.

  14. Laure says:

    Merci pour ce chouette article. Je suis dans le même cas que toi. La jupe midi me fait bien envie mais j’ai peur de l’effet mémé ! Cela dit la robe de droite sur ta première photo est ravissante. Il doit donc bien être possible d’être chic avec ce type de jupe ! J’ai hâte en tout cas de voir ce que tu es en train de faire. Bises

    • mathilde says:

      Oui, les escarpins pointus de couleur donnent un look vraiment chic! Mais personnellement je ne vais pas pouvoir arborer des escarpins au quotidien! Tu en portes avec tes garçons, toi? Et quand je reprendrai le boulot, ce sera difficile aussi, avec les minus, et mes trajets à pied… Aaaah, quelle frustration, hein!!

  15. Marion.scribounette says:

    Je vais me poser exactement la même question dans qq mois (à l’automne après mon accouchement). Et je pense effectivement que la jupe sous le genou sera plus enfants compatibles (une Choupinette de 2ans et un nourrison).
    Je trouve effectivement qu’avec un gilet court et un haut type plantain de D&D ça peut être très sympa et enfants compatibles !!!
    De mon côté j’essayerai et ensuite tu verras si tu la portes et au pire tu la raccourcies pour sortir avec monsieur ! (Même si ça arrive moins qu’avant).
    Bon courage et bonne réflexion !

  16. kiki34 says:

    Très joli sur une femme grande et fine, un peu plus « casse-gueule » sur une petite et ronde comme moi 😀 . Tout ça me rappelle mes jeunes années ! merci pour l’inspiration et ce joli article.

  17. lathelize says:

    C’est une longueur que je porte très souvent. J’utilise un patron Vogue…que tu m’as donné qui est taille et qui s’évase très rapidement ( attention donc, il faut de grandes longueurs de tissu) en alternance avec un patron Ottobre ( Ottobre 2015_2 de mémoire, je dirai).
    J’en ai 3 exemplaires : une noire, une bleue ( depuis ce we), une en chambray prune ( mais qui a un trou dans un pan car elle s’est prise dans mes rayons de vélo).
    Je les porte … avec des chemises ou avec des caraco.
    Avec un gilet court ou avec un pull court ( les pull carrés qu’on a beaucoup vu cette année).
    Et parfois, quand je suis obligée…avec une veste.
    Elle t’ira comme un gant!
    Gros bisous

    • mathilde says:

      C’est fou, je ne me rappelle plus du tout, mais alors absolument pas, de ce fameux patron! Tu me le montreras à l’occasion? En tout cas c’est super qu’il t’ait servi!!
      C’est vrai qu’avec un pull ou gilet court ce doit être joli, il faudra que j’essaie!
      Bises!!

  18. Anne Marie says:

    Je trouve que cette longueur convient aux minces, plutôt grandes (ça a l’air d’être ton cas). Mais pour les petites, c’est un peu moyen. (mais ce n’est que mon avis…) Biz.

    • mathilde says:

      Au-delà du fait que ça aille ou pas à certaines morphologies, je crois que c’est surtout une question de sensation : on est à l’aise avec ou pas… Je vais voir ce que ça donne quand j’aurais terminé!

  19. didi1504 says:

    Mon cas personnel: plutôt grande (1m75) et mince, 2 lardons (un loustic de 6 ans et une demoiselle de 15 mois). Après moultes hésitations, j’ai abandonné la jupe midi pour une jupe qui s’arrête juste au-dessus du genou ou à mi-genou… la longueur mi-mollet, je n’y arrive pas! J’adore ce type d’article, vivement te lire encore!

    • mathilde says:

      Merci beaucoup, ça me fait vraiment plaisir que l’article plaise, comme ça change un peu j’étais pleine de doute!
      On doit avoir la même morphologie, et on est dans la même situation familiale, à peu près. Je tente, mais je ne suis pas certaine du tout de réussir à garder intacte la longueur… Suspense!

  20. Filomenn says:

    je suis plutôt de ton avis sur le potentiel mémère que la longueur midi peut donner… bien que ta sélection fait envie et contredit cet avis, mais alors il faut assumer à fond pari hyper risqué pour moi alors je reste du côté de la mini et commence à envisager de la rallonger un peu mais sans dépasser le genou non plus, à voir si au quotidien avec bébé en été c’est faisable, on verra avec la nouvelle version de la jupe Jade version « longue » donc…

    Le pull écru à torsade, t’en a pas déjà à ton actif ?

  21. alice says:

    alors c’est drôle j’en suis au même stade en ce qui concerne la jupe midi… elle me tente beaucoup tout en ayant peur du côté casse-gueule! du coup tes recherches m’aident beaucoup, merci! et j’ai hâte de voir ta version bubu parce que moi aussi j’ai une sacré collection et pas l’envie d’investir!

  22. Julietteetmaurice says:

    Bonjour Mathilde,

    Pour une fois je te laisse un commentaire 😉
    Alors moi, j’adore la jupe midi et j’en porte par intermittence depuis 15 ans. Je t’explique pourquoi :
    je fais un boulot où je ne suis pas à l’aise avec le fait de montrer mes jambes, surtout sans bas ;-). L’été, il ne me reste plus comme choix que le pantalon (bof bof : il fait chaud…) ou la jupe longue (qui ne me sied guerre,n ‘étant pas grande). La jupe midi est LE bon compromis pour moi. Une longueur dans laquelle je me sens à l’aise dans tous les mouvements, qui me couvre un peu sans me couvrir trop.

    Autre point fort de la jupe midi pour moi : je préfère mes chevilles et mes mollets à mes cuisses (complexe quand tu nous tiens …). Exit donc la jupe courte sans bas pour moi ! A la rigueur la jupe au genou, ou à mi genou, peut aller, mais elle est moins confortable que la midi : elle remonte quand on s’assied par ex.

    Côté « style » (même si je ne suis pas une référence), je pense que l’on peut appliquer tous les styles à la jupe midi, comme aux autres pièces. C’est peut-être juste plus casse-tête pour l’harmonie de l’ensemble, l’équilibre de la silhouette.
    Par ex, cet hiver, j’ai déniché une chouette jupe midi taille haute dans un tissu marine très moderne (style néoprène mais bcp plus léger). Je l’ai portée avec des hauts carrés droit style 60’s (rentré dans la jupe ou dessus – dépend du ventre ou non 😉 ), un teddy fluide ou structuré court et des bottines plates ( à lacets ou « à élastiques »). Les couleurs étaient unies et de la même gamme. Je trouve que cela faisait un look moderne, un peu Agnes B (dans le bon côté)…

    Pour l’été, je porte la jupe midi avec une marinière ou un simple t-shirt, des sandales plates en cuir ou des compensées en corde et cuir (et un sac ample et fluide en tissu).
    Ou au contraire, avec des baskets plates et basses (pourquoi pas avec des jolies chaussettes si j’ose 😉 ), le même haut que l’hiver, et un sac tout simple.

    Voilà …

    Il me semble qu’une règle que j’observe est de toujours marquer la taille (même si c’est avec un haut court porté sur la jupe). Ce qui se retrouve aussi dans ta jolie sélection.

  23. Léa says:

    Merci pour cet article, qui résume bien mes tergiversations du moment.
    Les modèles que tu as présenté sont chouettes, et pour ma part, j’aimerais bien essayer la jupe midi et le tee shirt loose rentré dans la jupe <3
    Mais…mais je suis petite et je n'ai pas de taille ^^' , alors je vais essayer et voir si ça ne me tasse pas trop.

  24. Charlotte says:

    Hello Mathilde j’arrive un peu tard mais mis a part les poches je vais tenter de mon côté la jupe midi 120 du Burda de ce mois de Mai. J’adore le look taille haute ceinturée de cuir bien vintage…un coloris uni me paraît aussi être la meilleure option!!
    Tiens nous au jus ^^

Laisser un commentaire