extraits Imaginer Lectures

Le goût des pépins de pommes ☀ Katharina Hagena

13 février 2011

 » Plus les mailles se distendaient dans la mémoire de Bertha, plus gros devenaient les fragments de souvenirs qui s’échappaient à travers. Plus la confusion progressait dans sa tête, plus extravagantes devenaient les choses qu’elle tricotait, des choses dont les bords, parce qu’elle laissait continuellement des mailles de côté, en entrecroisait d’autres ou en tricotait de nouvelles, croissaient et se recroquevillaient en tous sens, béaient et feutraient ou se défaisaient de partout.

Ma mère avait rassemblé les tricots de Bootshaven et les avait emportés chez elle. Elle les conservait dans un carton rangé dans l’armoire de sa chambre à coucher. Un jour, j’étais tombée dessus par hasard, j’en avais retiré les sculptures de laine, et c’est avec des sentiments mitigés, balançant entre amusement et effroi, que je les avais étalées, une à une, sur le lit de mes parents. Ma mère est arrivée sur ces entrefaites, je n’habitais plus chez mes parents et Bertha était déjà à la maison de retraite. Nous avons passé un moment à contempler les monstres de laine.

– Que veux-tu, a dit ma mère comme pour s’excuser, tout le monde a besoin d’un endroit où conserver ses larmes.

Et là-dessus elle a remis le carton à sa place, dans l’armoire. Et plus jamais il n’a été question entre nous des tricots de Bertha. »

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply Marie* 13 février 2011 at 17 h 04 min

    Merci! 😉 Je ne l'ai pas lu! Je te réponds vite, en ce moment c'est la course, excuse moi! bonne soirée!

  • Reply Déborah 13 février 2011 at 19 h 09 min

    Sympa d'entamer sa soirée du dimanche par ces quelques lignes… Merci de nous faire partager ton goût pour la lecture. L'extrait choisi me donne vraiment envie d'en lire davantage. Je vais de ce pas chercher quelques infos sur l'auteur et en savoir un peu plus sur le bouquin… Bonne soirée.

  • Reply Claire 13 février 2011 at 22 h 48 min

    Bonne soirée et surtout bonne semaine Mathilde .. j'espère que t'as réussit à avancer comme tu voulais, tu lui a montré qui est le "maître" ?
    ^__^

  • Reply mathilde 16 février 2011 at 10 h 41 min

    @ Marie : Pas de problème pour ta réponse, je suis moi-même très loin d'être à jour dans mes mails…!

    @ Déborah : Même si je m'étais fixé au départ de ne parler que couture ici, j'ai vraiment du mal à m'empêcher de poster sur les bouquins que je lis… Alors dès que je vois un extrait qui traite de couture/tricot, je me dis que l'occasion est trop belle et que le lien est fait! Tant mieux si ça plaît à certaines d'entre vous! (ps : j'ai admiré toutes tes belles photos, je te réponds bientôt!)

    @ Claire : tu auras normalement la réponse à ta question durant la journée : oui!! j'ai vaincu La Bête!!!

  • Reply Anis 19 août 2011 at 13 h 15 min

    C’est vrai que la métaphore des mailles et des trous ne peut que parler à ceux qui aiment le tricot.

  • Reply mathilde 24 août 2011 at 20 h 11 min

    @ Anis : sans doute, oui! Ca a donc bien trouvé un écho en moi!

  • Leave a Reply