Brocante de Pâques

Pendant que le lapin et les cloches déposaient dans le jardin de mes parents quelques oeufs en chocolat, nous étions, de bonne heure, mon père et moi, en train de fouiner à la brocante. Jusqu’à mon départ de Nancy, j’avais surtout chiné de petits meubles pour mettre dans mon appartement. Notre logis parisien étant désormais bien trop petit pour accueillir quelque autre meuble que ce soit (que je n’aurais de toute façon pas le loisir de retaper sur mon micro-balcon), mes trouvailles de brocantes doivent donc répondre à un critère majeur : ne pas prendre de place!

Mission accomplie, et ce pour un budget de 5,50 euros.

♥ une taie d’oreiller ancienne avec dentelle faite à la main, dans un état impeccable et d’une blancheur éclatante : 1 euro

♥ trois petits coupons corail, rose et à fleurettes violettes, et un patron datant de fin 70/début 80 : 1,50 euro

♥ un plus grand coupon à grandes fleurs vertes et trois bandes de broderie anglaise : 1 euro

♥ une paire de chaussures : 2 euros

Les semelles intérieures de chaussures ont subi un bon nettoyage à la brosse et au savon de Marseille avant d’avoir le droit d’être mises à mes pieds passées les trente secondes d’essayage sur le stand. Je ne connais pas la marque (eh oui, on ne chope pas tous les jours des r*p*tto à sa taille pour 7 euros!), mais leur côté ballerines froncées à petit talon m’a vraiment tapé dans l’oeil, je pense que je les mettrai facilement cet automne avec de jolis collants, ou pour les petites occasions.

La taie d’oreiller a été l’objet d’un discret relooking : j’ai cousu à la main une bande de tissu rose derrière la bande de dentelle traversant la taie, afin de la faire davantage ressortir. Je n’exclus pas de la teindre un jour, mais, pour le moment, sa blancheur immaculée m’a conquise, et je préfère la laisser telle quelle (c’est tellement rare, le linge ancien en état impeccable!).

Les petits coupons de tissu sont déjà soigneusement rangés dans ma commode et attendent d’être utilisés… Quant au grand coupon fleuri et au patron, j’ai déjà mes petites idées, ne reste plus qu’à me motiver pour les réaliser!

Et vu l’heure à laquelle je suis levée ce matin (merci Félicie!), ce serait dommage de ne pas en profiter pour en faire une, non?!

Bon premier mai à toutes, bonne brocante et bon muguet!

9 comments

  1. Marie* says:

    Quel joli butin! J’aime bcp la taie et les chaussures((tu m’étonnes que tu les as bien frotté!), et le patron… Tout quoi! Je me suis moi aussi, trouvé une taie d’oreiller ancienne blanche immaculée, je l’adore! Bon premier mai chère Mathilde!

  2. Déborah says:

    Jolies trouvailles… Maintenant il ne reste plus qu’à exploiter tous ces coupons chinés…
    Je pense qu’à Paris il y a de quoi faire en vide-greniers et brocantes. Il n’y a plus qu’à faire son choix. Bonne balade à travers les étals à la recherche de l’objet rare ou de la bonne occasion. Bon dimanche et bon muguet à toi aussi…

  3. Marie (Beletteprint) says:

    Belle récolte!
    j’ai quelques pièces de dentelle anciennes données par ma grand mère… je n’ose pas y toucher tellement elles sont belles, elles sont précieusement rangées.. mais du coup je n’en profite pas!
    bon dimanche!!

  4. mathilde says:

    @ Marie* : Oui, j’achète très rarement des chaussures en brocantes, mais bon, elles me plaisaient trop, et je pense les porter avec des protège-bas, pour la barrière psychologique 😉

    @ Déborah: Cette brocante-là était en Lorraine, à Paris j’ai vraiment du mal à trouver de vrais vide-greniers, la plupart sont en fait des brocantes de professionnels, où les prix sont juste hallucinants!!

    @ Mag : Bah, j’ai été moins chanceuse ce dimanche-là : j’ai pas trouvé la brocante!! J’ai pris le RER à 7h, j’ai erré dans la petite ville, pas de brocante en vue! Pfff, la nulle!

    @ Claire : Belle semaine à toi, Claire! Je me poste derrière ma boîte aux lettres pour une durée indéterminée 😉

    @ Mariebelette : si elles sont en bon état, ce serait dommage de ne pas en profiter… tu peux peut-être les teindre, ou juste les ajouter dur des vêtements, non?

    @ Ilhytia : oooh, ton petit mot est vraiment très chouette… Ca me fait vraiment plaisir que tu écrives ça. Pour moi aussi, lire les blogs est un peu une façon d’oublier le quotidien pas si facile, en faisant semblant que tout est beau, doux, gratuit et gai!

  5. Bérilune says:

    Que de jolies trouvailles, tu as bien de la chance! En Alsace, ce week-end, pas même un vieux Burda…
    Au fait, je t’ai décerné un « Stylish Blogger Award » sur mon blog. C’est un peu kitsch, mais il me fallait citer 7 blogs que j’aime beaucoup et le tien en fait partie…

Laisser un commentaire