trouvailles Emmaüs * 1

Lors de ma semaine à Nancy durant les vacances de la Toussaint, je n’ai pas fait d’entorse à ma vieille habitude : une virée Emmaüs (minimum) par séjour!

Comme souvent, j’en suis repartie avec quelques trésors :

un coussin en tapisserie dont je suis tombée amoureuse. Ma mère m’a dit que, bon, elle aimait bien certaines choses, mais ça, euh… ça??… t’es sûre?… non mais des fois en le voyant comme ça ça ne m’inspire pas mais bon, toi tu sais toujours mettre en valeur, alors bon, c’est toi qui voit… Mon père a manqué vomir en le voyant, il serait soi-disant « trop kitsch » (« Ah, non, Mathilde, pas ça! Pitié, pas ça! » tels sont ses mots), du coup je craignais un peu la réaction de Monsieur, mais non, rien, aucun commentaire, au contraire, Monsieur a été très content d’avoir un joli coussin sur lequel poser son postérieur chaque matin lorsqu’il chausse ses souliers dans l’entrée! (j’ai mis le coussin dans le salon juste pour la photo, car il n’y a pas de lumière dans mon entrée, mais finalement, je crois que je vais l’y laisser, je trouve qu’il s’harmonise bien avec le reste!) (et tant pis pour le postérieur de Monsieur…)

Vous reconnaissez le tabouret? Brocante aussi… Quant au porte-revue en osier, je l’ai trouvé un un soir, posé dans la cour aux poubelles de l’immeuble.

☁ une nappe toute mimi, bien pimpante, qui me rappelle je ne sais pas trop quoi, peut-être une petite robe que je portais étant petite. Enfin, bref, j’ai vraiment craqué dessus, et Félicie aussi (!) puisqu’elle n’a pas manqué s’étaler dessus de tout son long dès que je l’eus posée sur la table basse du salon (table basse que je ne peux plus supporter, d’où la nappe…). Là, mon père n’a pas trop critiqué mais a juste relevé que, bon, « c’est vraiment années 70, ton machin! », tandis que Monsieur, alors que je craignais aussi sa réaction (le tabouret rose, le plaid rose et la nappe rose, je crois que j’ai épuisé mon quota de féminité pour le salon), m’a juste dit « Oooh, ça a l’air de beaucoup plaire au chat! »

J’ai pris six photos, aucune n’est nette, Félicie est trop curieuse pour rester tranquille…

trois jolis patrons burda vintage à souhait, et, c’est assez rare pour être signalé, à ma taille (ou quasi, je pense que le 38/40 sera facilement modifiable en 36) – je cherchais un patron de robe-chemise assez cintrée depuis un bon moment, je suis franchement ravie de celui que j’ai trouvé! Avec le coussin et la nappe, j’en ai eu pour 2€. Ma mère s’étant trouvé une belle nappe et un drap de coton damassé, la gentille dame de la mercerie nous a fait un prix.

une veste cousue main dans un lainage juste sublime, auquel mes photos ne rendent pas justice… J’ai déjà enlevé les épaulettes (heu, oui, le style années 80, très peu pour moi!), mais je me demande si je ne vais pas la confier à un retoucheur, car la carrure reste tout de même trop large (alors que le reste est vraiment taillé nickel) et je n’ose pas trop m’attaquer à une telle modification : est-ce que l’une de vous aurait déjà eu recours à un retoucheur pour corriger ce type de défaut? Pour combien pensez-vous que j’en aurais? J’ai payé la veste 8€, du coup je suis prête à mettre jusque 30€ pour la retouche, je pense… Je pense aussi changer les boutons, je les trouve trop petits et la couleur n’est pas top. Elle me plaît vraiment, j’aime ce genre de veste un peu masculine avec une coup tout de même très féminine. Et il y a une très jolie découpe dans le dos.

Bon, avec d’aussi jolies trouvailles, évidemment, je ne pouvais que repartir contente, cependant j’ai eu une petite contrariété : une jeune pimbêche hyper lookée a embarqué sous mes yeux ébahis les trois toques en fourrure que contenait le rayon « vintage », alors que je lorgnais très sérieusement sur la petite noire avec la martingale sur le devant… M’enfin, c’est la vie, hein, il y en aura d’autres!

Et puis, rentrée à Paris, j’ai entraîné Tamanoir à ma suite pour visiter les entrepots du 14ème, mais bon, toujours la même déception, des prix prohibitifs pour le moindre petit vêtement, aucun joli meuble, rien d’intéressant au rayon vaisselle-cuisine, et un rayon mercerie minuscule suscitant l’agressivité… d’où je suis tout de même repartie avec deux petits lots de boutons (1€). Par contre, pour celles qui cherchent des bouquins, il y a de quoi faire… Nous sommes tombées sur un superbe bouquin expliquant aux jeunes filles des années 60 comment être une parfaite femme d’intérieur, et sur un autre, au sublime graphisme 70’s, concernant la « féminité », version BD. Bon, on a longuement hésité, mais comme on est très gentille, on vous les a laissés!

Bon mercredi et bonne fin de semaine à toutes!

20 comments

  1. tatihou says:

    Aaahhh Emmaüs … une grande histoire d’amour pour moi ! (c’est marrant, j’ai aussi préparé un post avec mes dernières trouvailles !) J’adore ce moment où je passe la porte un peu fébrile, où tous mes sens sont en alerte pour dénicher LA perle rare …
    Tes trouvailles sont géniales, perso j’adore le coussin (pas sûre que l’homme de la maison aurait aimé …), la petite nappe est adorable, et j’attends avec impatience de voir cette jolie veste sur toi ! Et puis quelle chance d’avoir trouvé ces patrons !

  2. Déborah says:

    Te voilà à nouveau avec de bien jolies trouvailles. Pas trop encombrantes pour ton retour sur Paris! ! !
    En voyant la photo (et le titre du post), je me suis dis que tu avais ramené un fauteuil de chez Emmaüs. Je ne sais pas comment tu aurais fait pour le mettre dans ta valise? ? ? 🙂
    J’avais repéré le porte-revue en osier sur tes dernières photos. Ca change des 2 prises murales :).
    Bon la prochaine fois, tu seras plus rapide que la jeune pimbêche! Je te croyais assez habituée des lieux pour être la 1ère sur ce genre de trouvailles? ? ?

    Bonne journée.

  3. elodie says:

    Et bien ! on dirait que tu as trouvé la perle rare comme homme ! je m’excuse, je te tutoie, ça fait un moment que je te suis, je m’emballe un peu !
    J’aime beaucoup ton univers et je viens voir chaque post avec grande joie !

  4. LiLi-C says:

    Jolies trouvailles… Chez moi la boutique « rétro » n’est ouverte que le 1er de chaque mois (c’est la mercerie, robe de mariée, laine, tissu…). Et en générale, j’oublie d’y aller. Ton article me donne bien envie de retourner farfouiller là-bas.

  5. DIY says:

    Pour ton prochain séjour en Lorraine, je te conseille vivement de faire un tour aux emmaus de Rambervillers. C’est encore moins cher qu’à Essey (surtout pour les meubles) et un dimanche par mois, les entrepôts sont ouverts et il y a énormément de choses. Par contre, il faut aller à Rambervillers, et ce n’est pas vraiment une destination de rêve…

  6. Tamanoir says:

    Ah oui nan mais d’accord, effectivement on a pas vu les mêmes choses… (très bonne description du Emmaüs de la porte d’Orléans au passage).
    Tiens la prochaine fois que je rentre dans mes vertes contrées, je vais aller faire un tour dans les Emmaüs du coin.
    Si je trouve un coussin en tapisserie avec un petit chat aux yeux surdimensionnés, jte le prends ? 😉
    [Question rhétorique, pas besoin de répondre, bien sûr que je te le prends !]

  7. Fifi says:

    Je pense jamais à aller faire un tour chez Emmaüs, et quand je vois les trouvailles que tu as faites, j’me dis que ce serait une bonne idée d’y mettre plus souvent les pieds pour dénicher quelques petites petites.
    Mais j’ai une bonne excuse aussi, j’ai pas encore trouvé LE Emmaüs sensationnel près de chez moi. Me reste plus qu’à repartir à la recherche… 😉

  8. Nom/Pseudo says:

    J’aime beaucoup le coussin, tu aurais raison de le laisser sur ce fauteuil, il y a vraiment sa place.
    Concernant le goût pour le vintage c’est vrai qu’il n’est pas toujours partagé. Ca me fait penser à mon homme qui me dit que j’ai carte-blanche pour la déco, mais pour le tapis ancien à fleurs c’est non, le rocking-chair non plus (trop tard! hé hé, il s’y fera) et beaucoup d’autres idées que je ne mui soumets plus…
    Je ne dis plus rien à l’avance maintenant.

    Pour la retouche, je ne peux pas t’aider.

    Hâte de voir ce que tu vas faire de ces patrons.

    Bises

  9. Cé Créations says:

    Dimanche je suis allée dans un endroit qui t’aurait plu : les puces des couturières de Fontainebleau. Je ne connaissais pas ce concept, j’ai trouvé pas mal de fournitures à petits prix.

    Le coussin rend très bien sur ton fauteuil.
    @bientôt

  10. mathilde says:

    @ Véronica : oui, c’est vraiment la caverne d’ali baba!!

    @ Marie* : Aaah, oui, le coussin, je sais qu’il peut choquer les pupilles sensibles… 😉

    @ Tatihou : Oui, cette petite excitation, et puis le coup de foudre devant tel ou tel objet, l’anticipation sur ce qu’on va pouvoir en faire, comment on va le transformer… Bien plus marrant qu’aller chez Ikéa! Merci d’aimer mon coussin chéri, pour le moment tu es une des seules à approuver mon achat, snif!

    @ Déborah : pas trop lourdes, en tout cas! Parce que le coussin est tout de même bien rebondi! Non, je n’ai pas ramené le fauteuil, mais je cherche une table basse, et si je trouve celle de mes rêves à Nancy, je suis capable de tout pour la ramener à Paris! Concernant les deux prises murales, tu verras demain que j’ai encore mieux soigné le décor que cette fois-ci! 🙂 Et pour les pimbêches, hélas non, ma parisianitude n’est pas encore assez poussée, pourtant je commence à être relativement agressive lorsque je monte dans le métro le matin (si tu n’as jamais pris la ligne 13, tu ne peux pas imaginer ce que c’est…), mais apparemment pas encore assez…

    @ elodie : oh là là, je suis très choquée, tu tutoies une dame aussi digne que moi, quel toupet!! 😉 Merci beaucoup pour ton commentaire, et quant à Monsieur, oui, j’avoue que je trouve qu’il est d’assez bonne qualité… malgré quelques petits défauts exaspérants (et typiquement masculins). En tout cas il supporte les coussins à papillons jaune kitchissimes!!

    @ Lili-C : dans « mon » emmaüs, la boutique rétro est ouverte seulement le samedi (et pas le mercredi). Du coup faut y aller à l’ouverture sinon les toques en fourrures nous passent sous le nez… 🙁

    @ Magalie : merci pour le lien! En regardant ce tuto, c’est vrai que je me suis dit que finalement je pouvais peut-être essayer de m’y mettre moi-même… A suivre!

    @ DIY : C’est vrai que Rambervilliers, ça me fait pas trop rêver… je n’y suis jamais allée, mais ça m’évoque un peu la même chose que Baccarat… je suppose que tu vois le genre de clichés que j’ai en tête! Ceci dit, je serais bien capable d’y aller tout de même, va falloir que je m’organise ça!

    @ lathelize : bon, après, c’est toujours pareil, des fois on en repart bredouille… Par contre, note bien qu’il a déménagé au début du mois à Vandoeuvre, ce serait dommage que tu te pointes et que le truc n’existe plus!!

    @ Toute petite : merci de m’encourager dans ma quête du kitsch… Je transmets tes félicitations à mon père! 😉

    @ Tamanoir : bien sûr que tu me le prends! Même si je préfère les poneys galopant dans une mer d’écume, toute crinière au vent…

    @ fifi : allez, cherche bien, je suis sûre qu’il y en a un pas trop loin dans lequel tu pourrais faire quelques trouvailles!

    @ Marie La Mimi De Malo : pareil, je ne dis plus : « tu as vu cette petite table, bientôt elle deviendra anthracite et violet! » = résultat « euh, ouais bof, pas trop, nul, moche, t’es sûre, à voir » Maintenant je fais, et APRES j’explique qu’au départ c’était tout cacabeurk, comme ça il n’a pas l’occasion d’avoir le moindre doute!!

    @ Emmaüs Ile de France : merci beaucoup pour votre message! Si je puis juste me permettre une petite remarque, pour le moment, je trouve les prix pratiqués dans les Emmaüs d’Ile de France un peu trop élevés et plutôt décourageants et préfère visiter ceux de province…

    @ Cé Créations : j’en ai entendu parler sur TN, j’ai hésité à y aller mais j’ai tellement peu de place pour stocker des choses que j’ai finalement renoncé… peut-être l’an prochain? En plus c’est l’occasion d’aller se promener à Fontainebleau, c’est pas dégueu, comme coin! 🙂

  11. nine says:

    Bonjour,
    Je découvre votre site en visitant celui de burda addict, et je dois avouer que j’avais l’intention d’y passer juste un tout petit instant étant donné que j’avais prévu de commencer à coudre la veste coupée hier soir et voilà que,j’ai consacré mon temps à « vadrouiller » chez vous … Mais quel bon moment passé avec vous! j’ai ri, souri, regardé plus en détails, je me suis aussi exclamée « oh que c’est joli! » « on a les mêmes goûts! » » moi aussi je chine comme elle! »…
    Merci je repasserai par chez vous, on s’y sent bien et en plus vous êtes de Nancy et moi de Metz et à ce propos , allez donc faire un tour chez Emmaüs à Peltre (40mn de Nancy,peut-être 35mn!) leur mercerie…..une caverne d’ali baba…un vrai bonheur , en plus les prix sont sympa et la fripe vraiment pas chère! enfin je me fourni souvent là-bas vu qu’ici à Metz les merceries sont rares (une seule en ville et chèèère!)
    je vous envoie des bises de Lorraine!
    A bientôt!(bon je dîne et ensuite je couds, pas toute la nuit non non !même si ça m’arrive! mais le week-end seulement)
    Jeannette

    • mathilde says:

      Bonsoir! Merci pour ce très gentil commentaire! Une amie Mosellanne m’a parlé de l’Emmaüs de Peltre, j’espère avoir le temps d’y faire une virée lors de mon prochain passage en Lorraine! A très bientôt et bonne couture!

Laisser un commentaire