Noël avant l’heure

Oui, chez moi, le Père Noël est passé en avance, avec de jolis cadeaux inattendus et très appréciés…

Papa Noël se présente parfois sous des formes inattendues : cette année, par exemple, il a pris la forme de deux charmantes jeunes femmes, une blonde et une brune.

Un coup de téléphone un après-midi, et j’entends la douce voix de ma belle-soeur blondinette me dire : « Mathilde, j’aide une amie à vider l’appartement de sa grand’mère, je me suis dit que tu serais peut-être intéressée par les tissus et le matériel de couture? Non? »

Hein? Quoi? Comment? Où? Quand? J’arriiiiiive!

Munie de mon petit caddie à roulettes de marché (eh oui, je sais, ça fait sourire) (n’empêche que même Monsieur, qui, au départ, se moquait bien de mon caddie à roulettes, s’y est mis et ne part plus en course sans!), je me suis donc rendue dimanche dans le quinzième arrondissement.

Arrivée rue de la Convention, déjà, je tombe sous le charme de l’immeuble, avec ses jolies portes vert céladon et son carrelage d’époque, exactement celui que je veux dans le couloir d’entrée de notre future éventuelle et hypothétique maison.

Photos i-phonesques, d’où la qualité…

Je monte au cinquième, et la copine de ma belle-soeur m’accueille, me tendant deux énormes sacs remplis à craquer, que nous enfouissons tant bien que mal dans mon caddie, et dans le sac de courses costaud que j’avais amené en renfort. Je rentre ensuite à la maison, en soufflant et pestant dans les escaliers du métro, mais impatiente d’explorer le contenu de ce butin… Durant tout le trajet, j’imagine tous les trésors que peuvent contenir ces sacs…

Je dois dire que je n’ai pas été déçue.


Il y a des tonnes de fournitures de base, toujours très utiles : fil à coudre et à broder, agrafes, épingles, aiguilles, tout plein de boutons, notamment une belle boîte remplie de gros boutons noirs (en bakélite? Je n’arrive pas à voir : c’est froid, ça fait un joli bruit contre la dent, c’est très brillant et extrêmement lisse) très beaux, des dentelles anciennes

Les sacs contenaient aussi des tissus, peu exploitables car très souvent en tout petit métrage, ou plutôt pour l’ameublement. Cependant, j’ai tout de même repéré quelques petits trésors qui me font de l’oeil et ne seront pas abandonnées (mmmh, le joli tissu à étoiles…), et je pense trouver une utilité aux jolies chutes (doudous pour des cadeaux de naissance, etc.).

Je vous montre un infime échantillon de ce que j’ai déjà sorti des sacs:

Voyez comme je suis gâtée… Et encore, je vous assure qu’il n’y a pas sur cette photo un dixième de ce que contiennent les baluchons! Remarquez aussi qu’il s’agit d’une grand’mère extrêmement organisée : tout est classé en petites boîtes par thèmes (fil à repriser / fil à broder / agrafes / dentelles…) ou par couleurs (boutons noirs, boutons nacrés, boutons de couleur,…), ce qui très appréciable!

Il me faut désormais complètement réorganiser mon coin couture, je n’ai plus assez de place pour tout mon matériel!

Et puis, samedi, une après-midi tricot improvisée, et Hélène qui arrive en me disant : « Tiens, Mathilde, j’ai un cadeau pour toi! » Et hop, elle sort de sa valise (oui, Hélène a tellement de tricots en parallèle qu’elle a bien besoin d’une valise pour les transporter!) LE sac Phildar. Ce sac a toute une histoire : Hélène avait acheté le dernier du stand lors d’un salon créatif l’année dernière, et tout notre petit groupe avait bavé dessus, et montré une certaine jalousie à son égard… Finalement, Magali se l’est acheté un peu plus tard, et désormais, j’ai donc moi aussi le fameux sac, qui est, il faut bien le dire, très chouette à différents égards : il est très joli, avec son stylisme bien girly + il est grand et on peut mettre énormément de choses dedans + il est rond, ce qui est fort pratique pour y entreposer les pelotes et catalogues en cours d’ouvrage.

Et puis, ce n’est pas négligeable, voyez comme il s’assortit bien avec mon tabouret-coffre et mon plaid!

Je ne suis toujours pas sponsorisée par Phildar, juré craché! (pfiou!) Je préfère le préciser, car j’ai l’impression en ce moment que les blogs (quels qu’ils soient) deviennent de plus en plus des vitrines publicitaires. Et comme je suis un peu monomaniaque de Phiphi et Mme Burda, je me dis que, peut-être, vous pourriez vous questionner au sujet de mon intégrité… Donc, rassurez-vous : ce n’est toujours pas mon cas!

Voili voilou pour ce dernier post avant Noël… Je me trouve déjà bien gâtée, et, en prenant le métro pour rentrer tout à l’heure de mon excursion rue de la Convention, je pensais en moi-même que, même si souvent je déteste Paris, j’y ai tout de même rencontré des gens très, très chouettes, et que, même si parfois tenir ce blog me pèse, il faut lui rendre cette justice : grâce à lui, j’ai pu nouer des liens avec des filles vraiment fantastiques.

Vous avez versé votre petite larme? Normal, c’est l’effet NoëlTout le monde est beau et gentil, youpi!

Je suis très en retard dans mes réponses à vos commentaires, je m’y mettrais en rentrant de vacances!

29 comments

  1. Ioana says:

    Wahou! Quel trésor!!!! Et quelle chance!
    Tout ce qui m’a été donné par mes grands mères représente de l’or pour moi!!! Je comprends le niveau d’excitation en déballant tout ça!!!! La mercerie est si chère en plus aujourd’hui…. Je sents que tu vas encore nous préparer des merveilles avec tout ceci!
    Je ne sais pas si tu as bien reçu mon petit mot via me contacter… Merci!

  2. Déborah says:

    Un joli « sponsor » que cette grand-mère du 15ème arrondissement! Ca vaut tous ceux de Phiphi ou de Mme Burda. Il a une odeur si particulière! Et puis au moins tous ces petits trésors sont entre de bonnes mains! Je pense que tu en feras bon usage…
    Voilà j’ai versé ma petite larme 🙂

  3. Magalie says:

    Effectivement c’est un très joli butin qui va demander de la place! J’ai pensé à toi hier quand j’ai du laisser sur le trottoir un petit cabinet de toilette années 70 vitré… Il m’a fait pensé à ton meuble de cuisine que tu avais présenté même s’il était moins mignon. Mais je pense que mes collègues m’auraient pris pour une folle si j’étais revenue avec ça sous le bras (+ une malle que j’ai aussi laissé à regrets).
    Bon noël!

  4. Kékile says:

    Ah les trésors des grands-mères !!! Ça me rappelle la grosse boite à boutons que garder précieusement ma grand-mère maternelle. Quand j’étais petite j’aimais bien farfouiller dans celle-ci à la recherche des boutons nacrés !!! Je les aimais bien celà car la nacre réagissait différemment suivant la luminosité… oui bon j’étais jeune (hum ! hum !). Bref, tout ça pour dire que même si je ne suis pas une couturière, je comprends tout à fait ton enthousiasme pour ce joli butin 😉

    Passe de bonnes fêtes et de bonnes vacances 🙂

    Xoxo

  5. lili-rêve says:

    je suis une grande fan de ton blog, que ‘ai trouvé par hasard en cherchant des idée de couture (ui le virus passion création m’a pris depuis peu) depuis j’ai mis ton blog dans mes marques pages et je le visite régulièrement)donc un grand merci pour touts tes créations,tes posts….
    Elisabeth

  6. aurelia says:

    de bien beaux cadeaux avant l’heure! et de belles créations en perspectives je suppose, pour notre plus grand plaisir 😉 Je te souhaite de passer de bonnes fêtes, entourée de ceux que tu aimes… a bientôt

  7. 1595vanessa says:

    Coucou Mathilde!
    Quel trésor tu as eu la chance de récuperer! Je suis presque jalouse :o) j’espere vivement que tu auras l’occasion de nous mettre plus de photos.
    Je comprends ce que tu as pu ressentir, j’ai personnellement harcelé tous mes oncles et tantes pour récuperer une boite a biscuits metallique dans laquelle feu ma grand mere conservait des boutons… ma cousine la cherchait aussi et cest moi qui l’ai trouvée. On avait l’impression de chercher le Graal :o) et je trépignais de fouiller dedans et je n’ai pas été décue, meme sil est parfois difficile d’en trouver 2 pareils sans fouiller pdt une demi heure… mais ya pas de petits plaisirs dans la vie !!!
    Bonne fin d’année a toi et aux tiens, et profite bien de tout ce que peut offrir la vie parisienne comme surprises, on en manque un peu en lorraine qd meme…
    Ciaoooo

  8. mathilde says:

    Merci à toutes pour vos commentaires! Comme je suis à la bourre, je ne peux pas trop prendre le temps de répondre tous individuellement… Désolée 🙁 (mais je vous ai toutes lues, promis!)

    @ Ioana : je n’ai toujours pas reçu ton mot!

    @ Magalie : aaah, moi aussi, j’ai déjà dû laisser des choses, notamment un beau bureau année 50, qui était démantibulé mais apparamment complet, avec des pieds en bois tourné magnifiques…

    @ Lathelize : Oh, c’est du ciment? Je ne m’étais jamais trop renseignée, et comme j’ai vu des imitations récentes sous forme de carreaux de carrelage, je pensais que c’était déjà de la céramique à l’époque! Mais effectivement, si ça avait été le cas, sans doute seraient-ils tous cassés aujourd’hui…

    @ Kékile : moi aussi, j’avais une adoration pour celle de ma mère… Un vrai trésor…

    @ lili-rêve : merci pour ce premier commentaire! 🙂

    @ 1595vanessa : ohoh, et ça n’a pas été trop dur de partager avec ta cousine?… L’été dernier, ma cousine et moi avions fait une expédition dans le grenier de ma grand-mère : ça a été un super moment entre nous deux lorsqu’on a découvert de jolis tissus et d’anciens patrons! Heureusement, nous n’avons pas les mêmes goûts, le partage a donc été facile!

  9. mathilde says:

    @ Marie : non, ce n’est pas du jais, ce n’est pas assez « froid »… Je penche plutôt pour la bakélite, mais il faut que je fasse le test de ton article pour vérifier! Merci beaucoup pour le lien!

Laisser un commentaire