Ma p*#? de jupe de m&#?§!

patron : burda novembre 2009 ■ tissu brocante

Mettons tout de suite les choses au clair : je ne suis pas quelqu’un de vulgaire (au cas où vous en auriez douté). Je suis plutôt le genre de personne à lâcher un pudique « Zut! » lors de situations déplaisantes. Dans les cas extrêmes, je peux aller jusqu’à un « Merdouille » relativement gentillet. Les rares fois où je lâche un vrai gros mot bien vulgaire, je vois mon auditoire cesser toute activité pour me regarder avec des yeux ronds, et s’exclamer : « Mais enfin, Mathilde! Pas toi?! » (ledit auditoire étant lui-même souvent spécialisé dans le « p#&!§ » pour toute ponctuation verbale).

Mais avec cette jupe, ma foi, ma patience a atteint ses limites (pourtant rendues extrêmement souples par un exercice professionnel consistant quasi littéralement à être suspendu aux lèvres des gens). Commencée il y a fort longtemps – était-ce novembre? décembre? je ne m’en souviens plus! – il s’agissait pour moi, dès le départ, de me faire une jupe de base pour le boulot, c’est à dire mignonne mais passe-partout, confortable, et surtout, douillette, afin de parer aux perpétuelles pannes de chauffage qui sévissent dans nos locaux (oui, saviez pas, grâce à mon concours j’ai gagné le droit de bosser à vie dans des locaux à 16°, vive le service public!).

Autant dire qu’avec un cahier des charges aussi peu enthousiasmant et un tissu aussi basique que du velours prune, je n’étais pas surexcitée par mon projet.

Pourtant, ça avait bien commencé : l’inspiration m’était venu en tombant un matin sur ce petit article, où la jupe présentée m’avait immédiatement rappelé le beau coupon de velours prune trouvé par ma mère dans une brocante. Vérifiant une fois de plus ma maxime selon laquelle tout vêtement du commerce a son patron burda, j’ai rapidement fait le tour de mes magazines, et ai trouvé tout aussi rapidement mon bonheur. Une réalisation simple, pas de prise de risque (j’ai juste changé les poches du patron et raboté tout ça puisqu’il commençait en 38), un tissu dans lequel l’aiguille de Germaine semblait se délecter de piquer, un coût de revient proche de zéro, tout était au mieux dans le meilleur des mondes.

J’ai donc avancé rapidement, en me disant que, pfiou, fastoche, en deux temps trois mouvements, ce serait réglé.

C’était sans compter les vacances de Noël, leur cortège de trains à prendre, de cadeaux à préparer, de chocolats à digérer, sans compter la fin de la bobine de fil (oui, c’est celle que j’ai mis deux semaine à racheter), et sans compter sur la quête (désespérée) des boutons pochaux* parfaits.

Du coup, dès que j’avais ma fidèle acolyte au téléphone pour faire le point sur nos créas en cours, je désignais cette pauvre jupette qui n’avait rien demandé par un : « J’en peux plus, il va falloir que je la finisse rapidos, cette p#%! de jupe de m€&#! »
Et là, ça n’a pas loupé : « Mais enfin Mathilde! Pas toi!! »

Voilà : ce n’est pas la jupe du siècle, ce ne sont pas les photos du siècle non plus, mais c’est une bonne petite jupe basique!

L’avis de Monsieur : « Souperrrrbe! » (= »ouiouioui très bien très bien, laisse-moi donc consulter mon blackberry//regarder le cours de bourse//laver la vaisselle//jouer avec le chat//finir l’article que je lis ») (rayer la mention improbable) Une jupe de base, je vous dit.

* pochaux : adjectif très technique connu d’une élite couturistique très restreinte, se rapportant à tout ce qui a trait, de près ou de loin, à des poches.
ex : des boutons pochaux : désigne des boutons ornants des poches

Comment ça, vous connaissiez pas??!

51 comments

  1. LiLi-C says:

    Hop, un mot de plus dans mon carnet de vocabulaire « couturesque »! Jupe très réussie (j’aime beaucoup la couleur. Je crois que j’ai ce Burda, mais je ne me souviens pas de ce modèle (je vérifie ça ce soir). Dans tous les cas, c’est exactement le genre de basique que j’aime et que je porte!

  2. Zibusine says:

    Tiens, je l’avais oubliée cette jupe ! Le patron m’avais tapé dans l’oeil, mais je n’avais jamais pris le temps de la faire… Tu me donnes envie là, je la trouve souperbe ta jupe moi ^^

  3. Cé Créations says:

    Ben alors ! Ya pas de raison de s’énerver ! Elle est toute mimie cette jupe. Et puis les explications sont tellement chouettes … !
    Avec tous les p’tits indices laissés ça et là je pense avoir découverts ta profession : ça commence par un O ça fini par un E et il y a 11 lettres au milieu. Non ? En tout cas, si c’est ça je trouve que ça te va très bien ;-))

  4. Déborah says:

    Ouuuuuuuffffffff! ! ! La voilà enfin terminée. Une jupe basique mais qui fait quand même son petit effet. Je ne suis pas très jupe mais c’est ce genre de modèle que j’aime bien. Rien ne vaut un joli velours.
    Décidemment en ce moment, tu en vois de toutes les couleurs entre la couture et le tricot. Ce ne sont pas des activités de tout repos!
    Je n’imagine même pas le raz de marée de vulgarité lorsque tu nous présenteras ton gilet boulet (si un jour il y a?!). J’en ai déjà mal aux oreilles.
    D’ici là je pense que tu as gagné quelques degrés en portant cette jupe au bureau, non?!

  5. Léa says:

    Très jolie jupe ! On n’a jamais assez de jupes.
    Et ca me rassure de voir qu’il n’y a pas que moi qui mets des semaines à finir un projet pour un détail pochal ou lainal…

  6. Oré says:

    Hé bien, tes aventures jupesques sont récompensées: elle est très jolie cette jupe. Et on la sent douillette à souhaits!
    (« pochaux »…Adopté! Je pense que tu as ajouté un terme officieusement officiel dans le jargon des couturières du dimanche, bravo!)

  7. Sofy says:

    Mais elle est très bien cette jupe !!! Et te va très bien !!!Allez, aux oubliettes votre conflit et savoure car elle est vraiment jolie !(j’aime beaucoup la couleur)

  8. Mag says:

    MAthilde surveille ton vocabulaire voyons, ce n’est pas parce que ces satanées sudiste ponctuent toutes leurs phrases par p§*^$ que tu dois faire pareil ! Même si cette jupe t’a énervée. Sinon elle est simple mais très jolie !

  9. Marie says:

    Je pensais que le bon mot était pochesque mais pochaux doit être synonyme…
    Elle très jolie cette jupe basique (quoi que pas si basique avec son joli pli sur l’avant et ses grandes poches… quand je fais du basique, c’est plutôt 2 rectangles et une fermeture éclaire)

  10. vivi says:

    J’me sens moins seule, j’ai commencé ma jupe en velours noire « très simple et facile » à réaliser, il y a au moins tout ça et ça y est je l’ai presque finie. En tout cas la tienne à l’air sympa, même si basique :o)

  11. tatihou says:

    Effectivemment, je ne pensais pas que ce type de language pouvait sortir de ta bouche …
    Et puis je la trouve jolie cette jupette à la prune ! Certes très simple dans sa forme, mais c’est le type de pièce, que l’on peut porter facillement avec à peu près tout ! un bon basique en somme !

  12. lathelize says:

    1/ jolie jupe, certes basique mais qui fait une jolie silhouette. Si en plus elle est confortable et douillette…Que demander de plus?
    2/ moi, c’est plutot « flute » ou alors « sapelipopette,crotte de biquette » voire « damned »
    3/ Je vois que nous avons les bonnes lectures et puis la comparaison entre le prix de ta jupe et le prix de celle de la boutique est toujours très réjouissant
    3/ La mention inutile doit être « regarder mon black berry »?
    (4/ et je compatis car travaille dans un bureau où il fait 14° l’hiver et 35/38° l’été)
    bises à toi

  13. Maggot says:

    Rhaa je savais que Mag finirai par déteindre sur toi !… tssss ! Non mais celle là hein 😉 ihi
    Bon allé c’est bon mnt tu peux souffler, être soulagée et passer à autre chose .. ! la voilà finie et toute jolie 🙂

  14. Vanessa says:

    Ben moi, je la trouve drôlement chouette! Basique peut-être, mais très jolie. Ce serait d’ailleurs ce qu’il me faudrait, va falloir que j’explore mes archives… (et trouve un coupon qui va bien, et dépoussière ma MAC, et… mais si, je vais y arriver… un jour!)

  15. Kékile says:

    Bah alors Mathilde ! Pas toi ?! Bon si j’ai bien compris jupe prise de tête (hein, on va dire ça ?!) mais finalement terminée… et plutôt chouette (si, si je t’assure !!). Donc respire (très) profondément et savoure ta victoire (si, si tu peux !!). En tout cas, moi je l’aime bien ta p*#? de jupe de m&#??!§! 😉 Xoxo

  16. NolwennB says:

    On a toutes quelques boulets jupes, hauts et autres tentatives qui trainent… Au moins elle est finie et portée ! Et ça, c’est une belle victoire !!! Une question en passant : ces chaussures ( j’adore), elles viennent d’où ?

  17. Emmanuelle says:

    J’avoue je suis une adepte des gros et vilains mots. Souvent parceque j’accumule et que ça sort tout d’un seul coup genre « oup’s je voulais pas dire ça ». Je suis aussi adepte des petites jupettes comme la tienne!! Bon week end!

  18. Mérine says:

    Ouf ! J’ai eu peur en lisant le titre. J’ai tout imaginé moi : le tissu qui déteint, le velours coupé dans le mauvais sens, je ne sais qu’elle avarie… Elle est très mignonne ta jupe.

  19. mathilde says:

    Je suis tellement à la bourre pour répondre à vos commentaires que je ne vais pas pouvoir prendre le temps de répondre individuellement… Désolée… 🙁 Merci à vous toutes pour vos retrous, je les ai TOUS lus attentivement, promis!
    Concernant les boutons, normal que vous ne les voyiez pas : il n’y en a pas! Oui, ma phrase n’était pas très claire, ma quête désespérée de boutons a réellement été désespérée : je n’en ai pas trouvé de convenables!

    Juste pour celles qui ont posé des questions :

    @ Cé Création : on en a reparlé depuis! 😉

    @ Déborah : tu as vu, finalement j’ai réussi à retrouver mon langage châtié pour le gilet! Ouf!

    @ papelhilo : tu rigoles, n’emp^che que je ne l’ai pas beaucoup portée depuis que je l’ai terminée, car je la trouve TROP longue! 😉 Plus sérieusement, le pli n’est en fait pas super pratique pour marcher…

    @ lathelize : 🙂

    @ Charlotte : oui, elle est vraiment douillette!

    @ Nommm : merci beaucoup pour ce gentil petit mot!!

    @ NolwennB : ce sont mes soldes knickers de cette année! Envie de talons, mais peur de ne pas réussir à marcher avec, du coup, j’ai opté pour des petites semelles compensées, elles sont hyper confortables!

    @ Vanel : tu verras que très souvent elle se vérifie!

    @ Mérine : tu es institutrice?

    @ Claudine : ben oui, c’était exactement ce que je voulais dire, pourquoi, les autres n’ont pas pensé à ça???! 😉

Laisser un commentaire