Simple et blanc

Patron : Burda couture facile automne-hiver 2011-2012 ■ Tissu : vieux jupon de brocante

Oui, bon, là, j’avoue, je n’ai pas été inspirée pour donner un prénom à ce petit top blanc d’une simplicité à toute épreuve – après l’explosion de couleur de la robe précédente, mes rétines avaient besoin de calme, semble-t’il!

Il s’agissait à l’origine d’un jupon, qui traînait depuis des années dans mon carton de vêtements à recycler, et que je me suis décidée à transformer le week-end dernier, alors que je peinais depuis plusieurs heures sur une fichue robe (que je vais finir par faire valdinguer à la poubelle tellement le résultat me déplaît!). Histoire de m’offrir une petite pause couturistique sans prise de tête, j’ai découpé (oui, je dis bien découpé, je n’ai même pas pris la peine de le recopier tellement j’avais envie de me simplifier la vie!) le patron, issu d’un burda couture facile, et je me suis atelée à ce petit haut dans l’esprit d’une élève de terminale qui fait une pause en plein milieu de ses révisions de philo (c’est vous dire à quel point cette robe de m*** me met la pression).

Franchement, je n’ai vraiment rien à raconter sur cette couture-là (pour une fois!)… Je n’ai pas eu de problème particulier, si ce n’est que j’ai dû un peu revoir le patron, qui était trop large en haut et trop étroit en bas. Mais à part ça, rien, vraiment rien à signaler.

J’ai opté pour une version très simple, en gardant la broderie anglaise du jupon d’origine dans le bas. La seule initiative que j’ai prise est de croiser les bretelles du top dans le dos (grosse prise de risque, ouh là là!), d’ailleurs il va falloir que je revoie un peu leur position, elles sont trop éloignées et font un bec entre les omoplates, ce n’est pas très joli.

Je n’exclue pas l’idée de refaire un ou deux autres petits hauts en partant de ce même patron : rapide, offrant plein de possibilités de variations, c’est, je pense, un bon basique à garder dans mon classeur à patrons. Je pense que celui-ci va m’accompagner tout l’été : son tissu bien frais et son blanc éclatant vont être très appréciables durant les grosses chaleurs, vous savez, lorsque nous serons toutes super bronzées, hum…

Sur ce, je vous laisse, je file chez le buraliste pour aller jeter un coup d’oeil au nouveau Bubu!

31 comments

  1. muenzeeins says:

    super joli ce petit haut!! et excellente récup!! comme quoi souvent les choses les plus simples sont le mieux… ça me plaît énormément, je vais voir un peu ce burda qui traine quelque part chez moi :)…

  2. Nath says:

    Simple, efficace mais franchement totalement adorable ! Dire que j’ai un stock de linge ancien et jolies broderies…tu me donnes envie…quand au dernier, je le préfère que le précédent, j’y ai trouvé quelques modèles sympas…Bonne soirée Mathilde….

  3. Marie says:

    Ah, c’est drôlement chouette et joli… et ça sent l’étéééé ! (J’ai tellement un bad karma couturesque que là, j’ai abandonné… même les trucs ultra-simples… ça reviendra ?)

  4. FlavieB says:

    Oh j’adore, c’est simple, c’est frais, c’est joli. Joli recyclage, j’adore ces broderies anciennes. J’ai aussi un projet de robe avec le tissu brodé d’un ancien fond de robe trouvé en brocante par ma grand mère.

  5. Déborah says:

    Sympa comme tout… C’est marrant, il y a un an de ça, tu avais aussi recyclé un jupon chiné en brocante! Tu te souviens?

    Je t’invite à venir peaufiner ton bronzage ici 🙂 ! ! ! Et oui le soleil brille.

    (Je vais bien, merci. Tout en rondeur! J’espère que tes dernières semaines se passent bien. La pause estivale est proche?! Bises).

  6. Elsa says:

    C’est charmant ! J’aime l’idée que des dentelles anciennes reprennent vie. La semaine dernière, j’ai utilisé une culotte de grand-mère (!) pour faire les mancherons d’une tunique pour ma puce … rien ne se perd !!

  7. mathilde says:

    Merci pour vos gentils petits mots! 🙂

    @Marie : oui, ça revient, ne t’inquiète pas! 🙂

    @ Alice Craftland : j’ai été très déçue, moi… A part un ou deux modèles (dont un que j’ai déjà cousu), je ne suis pas sûre de rentabiliser réellement mon achat.

    @ Déborah : Oui! Je me souviens! Mais je n’ai finalement porté la robe en question que deux ou trois fois avant d’aller la mettre chez mes parents… pas convaincue. Cette fois, c’est tellement basique que je pense le mettre bien plus souvent! Bises et bon courage pour les grosses chaleurs! (et la pause est à la fin de la semaine qui vient, youpii!!!)

    @ melanie : il vient de chez Somewhere (je n’achète quasiment que cette marque, je connaît leurs tailles et comme je n’aime pas trop faire les magasins, au moins, je sais direct ce qui me va et c’est très rapide!), mais il date des soldes d’hiver.

Laisser un commentaire