Burda août 2013

J’avais zappé volontairement la revue du numéro de juillet, car, mis à part ce petit gilet, je n’avais pas franchement repéré grand’chose… Etant donné le temps que me prend ce genre d’article (bah oui, je suis un peu nunulle pour la mise en page et les montages…) et le niveau de ma déception (en voyant l’aperçu, j’y avais vraiment cru!!), je n’ai même pas eu envie d’en parler ici. Heureusement, le nouveau numéro, actuellement en kiosque, me plaît bien davantage, et plusieurs petits patrons me font méchamment de l’oeil!

Burdastyle août, n°164

Même si nous nous liquéfions littéralement actuellement, pour les couturières, il est déjà presque temps d’envisager l’automne. Dans cet opus, c’est donc le retour des manches 3/4 – voir longues, des petites vestes et des étoffes automnales.

Les principaux thèmes de ce numéro sont peu originaux, souvent rebattus par Burda (« romantique », « rouge », « sixties », etc), et les photos m’ont parfois donné des impressions de déjà vu… Mais concentrons-nous sur les dessins techniques, et voyons un peu ce que ce numéro a dans le ventre!

Petite présentation des modèles qui ont attiré mon attention :

Dans la série « Romantique » :

1 – Mon coup de coeur : la petite blouse victorienne, boutonnée à l’épaule. Pas sûr du tout que je la fasse, mais je la trouve vraiment jolie. J’aime ce genre de plastron carré, le travail des dentelles, le boutonnage à l’épaule. Mais dans la vraie vie, j’ai du mal à supporter les encolures si près du cou, et j’ai un peu peur de la carrure de camionneur que ça pourrait donner. Cependant, plus je la regarde, et plus je me dis qu’elle irait super bien avec un jean brut rentré dans de petites bottines (personnellement, j’élimine la version total look romantique avec le pantalon rose pâle satiné…).

4 – La robe de dame : typiquement le genre de robe que je trouve importable au quotidien (mon quotidien étant souvent d’être à quatre pattes à ramasser feutres ou playmobils tombés par terre, je le rappelle). Néanmoins, je trouve l’encolure fendue très seyante et gracieuse, et dans un tissu un peu plus moderne que ceux présentés dans les deux versions de Bubu, je me dis que ça pourrait donner quelque chose d’assez charmant.

5 – Le spencer et ses manches gigot : pas sûre de le faire un jour, car j’ai pas mal porté ce genre de veste et n’en ai plus forcément envie maintenant. Néanmoins, j’avoue toujours bien aimer les spencers, courts, cintrés, féminins, et je trouve celui-ci assez mignon avec son petit col, ses découpes et ses manches gigot. Par contre, si je le couds, ce ne sera sûrement pas en faux cuir

6 – Le chemisier kimono : j’aime assez la version du magazine, avec les parements et la ceinture contrastants. Pour le coup, ce genre de haut serait tout à fait confortable pour le boulot. Le dos est joliment travaillé, avec un empiècement qui rejoint ceux des épaules, bref, je suis assez convaincue. Le patron décliné en robe longue de style un peu hippie, dans un tissu absolument atroce, me paraît beaucoup moins intéressant. Des robes portefeuilles, Burda en a proposé de bien mieux, selon moi.

Dans la série « Constructiviste » :

2 – La jupe portefeuille : le seul modèle repéré dans cette série, qui est tout de même assez… spéciale du point de vue de l’assortiment des couleurs. Je la verrai bien dans un joli tweed pour l’hiver, portée avec des bottes et des gros collants (j’en ai repérée une similaire chez S*mewhere qui me plaît bien, et qui ferait une bonne inspiration!). J’aime beaucoup le panneau de devant en biais, le boutonnage décalé, les poches, et la forme portefeuille est tout à fait adaptée aux grandes marcheuses comme moi (par contre, à vélo, bon, à voir!). Bref, elle a pas mal d’atouts pour elle, la petite!

Dans la série « Rouge » :

3 – La robe à lavallière : le rouge n’est vraiment pas ma couleur favorite, mais j’ai pourtant été franchement séduite par ce modèle! Une coupe assez vague, des poches dans les coutures, une petite originalité au niveau des épaules, et une touche féminine avec le froufrou de la lavallière : tout ce qu’il faut pour en faire une robe pratique mais personnelle, non? Le même patron est décliné en tunique et dans une seconde version robe, avec une ceinture et sans lavallière, et, ma foi, je dois avouer que les trois versions me plaisent bien!

7 – Le sweat chic : autant je trouve les deux autres versions vraiment horribles, autant je craque totalement sur celle-ci! J’aime le contraste entre la forme sportive et le choix d’étoffe nettement plus élégant, et je pense que les zips au niveau des épaules peuvent donner un petit côté rock-chic assez plaisant. J’avais repéré un beau coupon de tissu chez Sacrés Coupons lors de ma dernière visite, qui aurait été idéal pour ce genre de petite pièce…

Bon, je suppose que vous n’êtes guère étonnées de constater que la série « Romantique » est la plus présente dans cet article… Pourtant, je vous assure, j’ai l’impression de changer un peu de style depuis quelques temps et de privilégier les coupes pratiques et modernes, mais voilà, le naturel finit toujours par ma rattraper au galop!

N’étant pas concernée, je ne parle égoïstement ni des grandes tailles, ni des modèles enfants, pourtant, j’ai louché avec envie sur une tunique et sur une jupette ma foi fort mignonnes!

Bon, et vous, alors, que pensez-vous de ce numéro? Un coup de coeur?

Pour moi, il va falloir attendre quelques temps avant de m’y mettre : je vais tenter de finir ce que j’ai en cours, puis zou, ma machine ira dans un carton, en attendant de trouver sa place dans mon nouveau coin couture!

12 comments

  1. Caroline says:

    Merci pour la revue de presse. J’avoue qu’en ce moment je laisse de coté les magazine (bon je l’avoue sauf le tendance couture de cet été, je ne remercie pas saki qui m’a beaucoup tentée) car je commence à avoir une sacré collection de patron et n’ai toujours pas réussi à trouver comment coudre intelligemment (modèles qui me plaisent, tissus de mon stock et pas d’achat, mes besoins comment trier tous ses points).
    J’avais donc bien compris dans le dernier message, tu déménages ! Adieu la jolie porte pour tes photos, les moulures et le parquet dont je raffolait ! As-tu déjà repéré ton prochain lieu de séance photo dans ton nouveau nid ? Bon courage en tous cas pour ton déménagement.

  2. Filomenn says:

    j’ai été un peu déçu par ce numéro, mais j’y ai cependant décelé quelques bons modèles ! j’ai également craqué pour le chemisier lavallière mais pas en rouge non plus… et également le spencer, à voir selon mon envie de veste !!

    bon courage pour le déménagement 😀

  3. mathilde says:

    @ Caroline : pas d’inquiétude, des moulures, du parquet et de charmantes portes, tu en verras encore, et en pagaille! Je pense qu’il y aura bien davantage de jolis coins dans le nouvel appart pour prendre des photos, et, comme nous aurons davantage de place, le logis sera un peu moins encombré, donc davantage photogénique… Tu en verras donc sans doute un peu plus qu’actuellement!
    Pour ce qui est de la collec de magazines, je suis un peu dans la même reflexion (aidée par le nombre de burdas qu’il va falloir déménager…!), et me demande si je ne vais pas être bien plus stricte sur mes achats de patrons dans les mois qui viennent. Faire avec ce qu’on a, encore et toujours…!

    @ Filomenn : moi, c’est le prochain qui me déçois! J’ai vu les premières images (un site russe, via TN, je pense que tu as vu aussi?), rien ne me donne très envie 🙁

  4. pied de biche says:

    Merci beaucoup pour cette revue de presse.ca permet de revoir des modeles qui ne nous avaient pas convaincu!j ai craque de suite sur la jupe,j ai deja le tissu(un liberty assez epais) et ai. Avhrte la fermeture! J espere juste que je ne devrai pas autant la modifier que ma jupe en wax (modele fevrier 2013) si tu veux voir sur TN bon courage pour le demenagement

  5. Emilie LG says:

    Décidément, cette jupe portefeuille me fait de l’oeil !
    Pour ma part c’est le seul modèle du magazine que j’envisage vraiment de faire et porter…du coup je ne l’achèterai pas, je prendrai sans doute juste le patron à l’unité sur le net.
    Plus ça va et plus je rationnalise mes achats. Depuis que j’ai goûté aux patrons pochettes indie designer (Deer & Doe surtout), j’ai du mal à me remettre au Burda : explications obscures, marges de couture non incluses, coupes souvent larges et peu ajustées….du coup je préfère mettre 12-15 € dans un patron pochette que d’acheter un Burda à 5 € et qques qu’au final je n’utiliserai pas car trop laborieux.

    Sinon si tu fais la blouse victorienne j’ai hâte de voir ce que ça peux donner car je n’arrive pas du tout à cerner ce modèle 🙂

  6. beababa says:

    Pas mal effectivement cela faisait quelques mois que je le zappait mais le numero d’aout j’ai craqué aussi. Moi j’ai flashé sur les costume pantalon et veste courte.
    a suivre …

  7. Julia says:

    Merci pour cet article qui débroussaille bien ce numéro de Burda!

    Pour ma part, la jupe porte feuille est mon seul coup de coeur ce mois-ci. Je trouve les autres modèles soit très jolis mais irréalisables (et importables) soit des redites d’anciens numéros.

    Parmi les patrons irréalistes pour moi: la blouse victorienne et le spencer! J’aimerais beaucoup les admirer si tu as le courage de les faire et surtout voir avec quel tissu et comment les accommoder.

  8. lizzie says:

    J’ai moi aussi bien aimé ce numéro, et je rajoute le paletot n°102, que je vais découper dans tous les sens pour me faire un manteau style manteau patch de Lalimaya!
    Quant au prochain Burda, c’est marrant, je compte 13 modèles qui me plaisent!
    Bon courage pour le déménagement!

  9. Mademoiselle M. says:

    Hello Mathilde! Ben moi, je dois bien t’avouer que ça fait longtemps que je n’ai plus été vraiment enthousiaste à la sortie du Burda… Je ne fais plus trop « waow » (peut-être pcq je suis accro depuis longtemps et qu’ils recyclent pas mal leurs patrons d’années en années, les coquins!) maintenant c’est vrai qu’il a quelques modèles sympas : j’aime comme toi le spencer à manches gigot, la petite robe à lavallière et aussi le pantalon classique qui je pense pourrait faire un bon basic. M’enfin, comme toujours, après avoir hésité, je viens de l’acheter ce midi 😉 Sinon, c’est chouette que tu aies plus de place dans ton nouvel appart! Le déménagement est pour bientôt? Rassure nous : Félicie reste à Paris? lol Et décidément on est toujours synchro : je viens de déménager moi aussi! Du coup, je te souhaite bien du courage! Bizzz

  10. mathilde says:

    Merci pour vos petits mots et vos encouragements concernant mon déménagement! Je vous tiendrai au courant! 🙂

    @ Emilie LG : pas sure de la faire cet hiver, mais j’aimerai bien moi aussi la voir cousue, histoire de mieux observer le modèle! Quelqu’un finira bien par se lancer, hein! 😉 Concernant les patrons indé, j’avoue avoir du mal à mettre un tel prix dans un seul patron. Et, pour le moment, je ne trouve nulle part de coupe qui me correspondent rééllement, tant au point de vue de ma morphologie qu’à celui de mon « style »… Les seules patrons pochettes qui me font vraiment craquer sont ceux de Simplicity, pas spécialement indépendants… Pourtant, c’est pas faute d’être motivée, je t’assure que j’adorerai trouver une petite marque qui fasse exactement les patrons dont je rêve! Mais pour le moment, celle qui s’en approche le plus, malgré toutes mes critiques… c’est Burda. 🙁

    @ Mademoiselle M. : Oui! Félicie reste à Paris! 🙂 Elle traverse juste la Seine et change de rive! Et toi, tu as déménagé loin? Ou dans la même ville pour avoir plus grand? Concernant les bubu, t’inquiète, je suis pareil : je tourne autour pendant trois semaines, je le feuillette chez le buraliste, en allant faire mes courses à Monop, sur internet… et finalement, je craque!! Mais je vais essayer d’être plus raisonnable et de piocher prioritairement dans ce que j’ai pour les mois à venir… Bises à toi! 🙂

Laisser un commentaire