Burda décembre 2013

Il est tout frais, tout chaud, sorti juste jeudi dernier, et cette fois-ci, je me suis dit que non, je n’allais pas laisser passer les semaines sans écrire d’article à son propos! Donc, hop, c’est parti pour un tour d’horizon de ce numéro à la couverture joliment dorée (qui, pour un numéro de Noël, nous propose pour une fois un nombre très raisonnable de robes de soirées importables)

Burdastyle, décembre 2013, n°168

Bon, il faut bien le dire, l’aperçu en fin du numéro précédent ne m’avait guère emballée. Rien de très folichon, et les intitulés des séries (motif cravate, folklore en fausse fourrure et bouclette, et autres lamés) n’avaient rien arrangé. Et les premières images aperçues sur le site allemand m’avaient confortée dans cet a priori négatif.

Et pourtant, une fois que je l’ai eu en main et ai pu le feuilleter plus attentivement (et surtout, voir les dessins techniques histoire de faire abstraction des photos, en grande majorité immondes…), j’ai tout de même repéré un certain nombre de petites choses, ma foi fort intéressantes.

 

1 – Mon coup de ❤ du mois : cette jolie petite blouse à l’encolure ronde, présentée dans le magazine dans une des séries les plus moches (trop de motifs tue le motif…), mais que je verrai bien dans un tissu léger, à l’imprimé délicat, associé à un jean et des bottes, pour l’hiver.

2 – Le basique du mois : la parfaite robe de jeune fille avec son encolure ronde, froncée à la taille, dotée de passants pour une ceinture assortie ou non. Rien de sorcier, rien d’innovant, mais avec une mousseline à pois et le jeu de transparence des manches proposé par la version du magazine, je trouve la robette vraiment jolie, et elle possède un bon potentiel pour d’innombreuses transformations. Même si, évidemment, je pense posséder déjà près de dix patrons plus ou moins proche de celui-ci, hum… (qui a dit que Bubu se répétait?…). Je passerai sous silence la version émeraude, que je trouve super démodée même en robe de gala, avec cette superposition sur fond de robe (mais ce n’est que mon avis personnel, bien entendu!).

3 – Le doute du mois : oui, alors, heu, comment dire… Dans chaque Burda, il y a au moins un modèle qui me fait lever les sourcils et me dire « Mmmh… Intéressant… », sans que je sache pour autant si je trouve ça joli ou… hideux. Tout à fait le genre de modèle qu’on ne peut juger qu’une fois terminé, si on a osé sacrifier un tissu pour le tenter. J’aime les cols bénitiers. J’aime les manches chauves-souris. Les deux ensemble, je suis moins sûre. Mais les deux exemples de la revue ne me rebute pas autant que l’avait fait le dessin technique au prime abord. Dites, l’une d’entre vous ne voudrais pas le faire, juste histoire de m’ôter ce terrible doute?…!

4 – Le doublon du mois : en fait, il ne s’agit que d’une variante de ma chouchoute n°1, sans poches ni boutonnages, avec manches élastiquées au poignets, et dont le devant est en dentelle : version que, pour le coup, je porterai telle quelle sans problème! J’aurais pu l’enlever du classement, mais je la trouve suffisamment intéressante et différente de la version n°1, que je trouvais dommage de ne pas la mettre en valeur. Et pis comme ça, vous voyez que je suis cohérente et que j’ai de la suite dans les idées!

5 – Le fastoche-rapidos du mois : un devant, un dos, deux bouts de manches, un beau jersey, et hop, une heure plus tard, vous avez un nouveau haut dans votre armoire, sans prise de tête et sans trop de frais! Evidemment, il faut aimer les manches chauves-souris et les trucs un peu informes. Moi, j’aime.

6 – Le revenant du mois : la petite veste toute mimi, dont la seule fantaisie réside dans la façon dont est placé le gros-grain au niveau des poches. Charmant, mais, honnêtement, tout comme le n°2, je pense avoir au moins 3 fois ce patron. Enfin, si c’est votre premier Bubu, c’est toujours utile de l’avoir… (et malgré tout, je n’ai jamais fait ce type de veste : je commence donc à me demander si Mme Burda ne me lance pas des signes subliminaux pour me décider à me lancer…!)

7 – Le défi du mois : 11 pièces, une doublure, un boutonnage sous pattes et sans doute mille autres difficultés techniques que je ne soupçonne pas. Bref, celui-là, c’est sans doute celui que je ne ferai jamais, mais que j’aime regarder en me disant que, si je le voulais, eh beh je pourrais!! Les deux versions du magazine sont originales et, même si elles ne sont pas franchement mises en valeur par les photos, je ne les trouve pas vilaines du tout.

Bon, il y a encore d’autres petites choses que j’ai vues au fil des pages, comme le patron de trousse ou les jolis vêtements de fillettes (sait-on jamais…), mais vous avez là ce qui a principalement retenu mon attention. Et pour une fois, je n’ai pas été jalouse des patrons grandes tailles, je trouve qu’ils sont, ce mois-ci, extrêmement classiques et ennuyeux…

De toute façon, « dans l’état actuel des choses », aucun de ces patrons n’est envisageable pour moi! Et vous, vous commenceriez par lequel? En auriez-vous ajouté ou retiré à mon classement?

Allez, à très vite, toujours pour de la couture! (Manuella, tu verras que ton envoi n’a pas été vain!)

 

13 comments

  1. Cha says:

    J’aime beaucoup tes sélections Burda. Elles me permettent de repérer des modèles que je n’aurais pas forcément vu au premier coup d’oeil !

    J’aime aussi la petite robette avec les manches toute en transparence, mais effectivement, j’ai déjà plusieurs patrons Burda qui lui ressemblent fortement…

    Pour le manteau, je ne me souviens plus si le magazine comporte un pas-à-pas détaillé pour la doublure ? Je suis en train de me faire un manteau mais impossible de trouver un pas à pas clair et détaillé sur la confection et la pose de la doublure….

    Bonne journée !

  2. O'Kryn says:

    De mon coté, je traine un peu pour faire mon article sur ce numéro. Comme toi, je me pose des questions sur l’association manches chauve-souris et col bénitier mais je l’ai aussi retenu.
    Les autres modèles qui me plaisent sont les robes 104, 123 et 124.
    En tout cas, je suis d’accord sur le fait que certains modèles sont des déjà-vu. C’est triste, Bubu ne cherche plus trop à se renouveler.

  3. Déborah_ says:

    Je vais rester dans le classique en ayant une petite préférence pour le n°1 et 4. Mais la robe et le manteau… et le reste du magazine en fait, j’ai du mal à me projeter dans ce genre de tenue! Je ne vois pas du tout le potentiel des différents modèles. Peut-être je changerais d’avis en voyant une de tes prochaines créations sorties de ce Bubu, qui sait?!…
    En revanche, je garde une option pour le short de petite fille que je trouve super mignon.

    C’est vrai que lorsque je feuillette les différents Burda, on retrouve sensiblement les mêmes patrons. Difficile de se renouveler!

    Bonne soirée. Bises

  4. mathilde says:

    @ Cha : pas dans ce magazine, non… Mais je pense que tu peux trouver ça dans un « couture facile », si tu en as un?

    @ O’Kryn : Ca dépend des numéros, je trouve. Mais je pense qu’inévitablement, sur une période de 3-4 ans, on retrouve un peu les mêmes choses, le temps que la mode change vraiment!

    @ Déborah : ouh là, va falloir attendre plusieurs mois avant de voir quoi que ce soit! 😉 Pour le moment, je suis plutôt portée sur les tenues un peu amples ou en jersey!!

    @ Blandine : merci beaucoup pour ta gentille proposition, mais j’ai aussi ces deux numéros! 🙂 D’ailleurs, j’ai un modèle du numéro de juin en cours sur ma table de couture!

  5. Manuella says:

    J’ai hâte, j’ai hâte !!! Et j’en profite pour te dire que j’ai adoré la veste Jeanne. Elle vient allonger une to-do list déjà bien trop longue (et le salon CSF n’a rien arrangé !) A très vite alors…

  6. Laetitia says:

    J’avais repéré les mêmes modèles avec en plus un petit coup de cœur pour le blazer type smoking (pour une fois les motifs de la version proposée ne me dérange pas je trouve même plutôt réussi).
    J’ai plein de Burda en stock avec des modèles qui me plaisent bien mais j’ai peur de me lancer. En fait j’ai fait la robe du couture facile que tu nous présentait en annonçant la grande nouvelle ^^. Mais ce fut un gros ratage complet 🙁 je pense que c’est mon choix de tissu qui n’allait pas (pas assez fluide) et la taille élastique ou alors un problème de taille mais c’était catastrophe.
    Alors maintenant j’ai peur de me lancer. Est-ce qu’en tant qu’experte en burda 😉 tu as des conseils à me donner (pour choisir la taille par exemple)?
    J’ai fait un commentaire à rallonge là… Oups 🙂

  7. Luzerne says:

    Moi aucun modèle ne me tente, c’est du déjà vu ou du importable je trouve ! et puis bon, j’essaye de rentabiliser les magasines que j’ai déjà avant d’en racheter !
    Pour ce qui est du haut bénitier/chauve-souris, je crois que Nusch l’a tenté et l’a publié ici : http://www.threadandneedles.fr/projets-couture/31424-3-peches-mignons j’aime beaucoup sa version, surtout le tissus ! je ne suis pas convaincue que la coupe m’irait par contre !

  8. Filomenn says:

    ce burda n’a pas emballée du tout… j’ai également retenu ton 3 et 4 dans ma sélection, j’aime aussi le haut « 5 » mais je sais d’avance que je ne le ferai jamais… les manches chauve souris et moi ça fait deux !

  9. Adèle says:

    Je n’ai pas acheté le burda de ce mois ci mais j’avais jeté un petit coup d’œil sur internet .. j’aime globalement ta sélection !! Je n’avais pas tout vu, et j’ai changé d’avis sur certaines créations, mais je trouve ça toujours un peu répétitif! Et les photos .. bouuuh qu’elles sont moches ^^ J’ai opté pour le bubu facile et les livres de coutures japonais. Les explications me paraissent plus claires, beaucoup plus accessible!! 🙂

  10. mathilde says:

    @ Manuella : Voilààà! Ton impatience est récompensée! Et ta gentillesse, aussi, enfin, j’espère, si la jupe te plaît! 🙂

    @ Laetitia : le smoking est très beau, mais je ne me vois pas du tout porter ce type de pièce… Quant aux motifs foulard, je trouve qu’il y en a trop, ce n’est pas du tout mis en valeur par les photos, alors que c’est, à la base, quelque chose que j’aime assez.
    Pour ton ratage, je te confirme que les plus grosses déceptions que j’ai eu lorsque j’ai commencé la couture (et il y en a eu de nombreuses!!) étaient dues à un tissu mal choisi (motif, tomber, épaisseur, etc). Mais pour mieux reconnaître rapidement quel tissu ira pour quel patron, la meilleur manière de progresser c’est de coudre, et… de se tromper. Je t’assure que chacune de tes erreurs te servira, même si elle sera difficile à encaisser! (d’où l’intérêt de prendre des tissus vraiment pas chers lorsque tu commences, et d’attendre avant de te lancer dans des sublimes motifs bien plus chers…).
    Et enfin, pour le choix de la taille burda, par expérience, je dirai que ça taille plutôt grand, donc que si tu es entre deux tailles, il vaut mieux souvent prendre la plus petite. Mais là aussi, à force, tu vas connaître les tailles qu’il te faut, et n’hésite pas à naviguer entre plusieurs (l’une pour le buste, l’autre pour les hanches, etc). Tu eux vraiment faire ta sauce en modifiant juste ton tracé.
    A commentaire à rallonge, réponse à rallonge! 😉

    @ Luzerne : c’est ce que je me dis chaque fois, et je finis toujours par l’acheter… Mais le prochain, franchement, je pense réussir sans trop de mal à me retenir : entre les costumes de carnaval improbables et les robes de soirées super kitsch, ce ne sera pas trop difficile!
    Merci pour le lien, la version de Nusch est effectivement très chouette!

    @ Filomenn : pour le 5, les manches sont encore assez sot, non?

    @ Adèle : Le couture facile est super accessible et détaillé, c’est clair! Moi je le conseille vraiment à toutes celles qui débute, j’ai appris en grande partie grâce à ces magazines! Par contre, pour la couture jap, je suis plus réservée, mais c’est uniquement parce que ce n’est pas du tout mon style… Il faudrait que je fasse tellement de modifications pour que ça ressemble à quelque chose sur moi que ça deviendrait plus compliqué que le plus pire des burda!!

Laisser un commentaire