Robe Rianne

DSC08680

Patron : robe Rianne, La Maison Victor, janvier-février 2015 ■ Tissu : Sacrés courpons

Et voilà, comme promis même si avec beaucoup de retard (dû aux problèmes de gestion du blog dont je vous parlais précédemment), ma deuxième couture basée sur un patron « La Maison Victor ». C’est d’ailleurs dans le même numéro que celui de la veste Mona que j’ai trouvé mon bonheur – décidément un magazine que j’ai bien fait d’acheter!

DSC08706

Depuis que je suis devenue maman, ou depuis que j’ai eu trente ans, bref, disons : depuis que je suis entrée dans l’Âge De La Maturité (oooouh là là ça devient sérieux!), j’ai un vrai problème avec ma garde-robe (Rhôô, on avait dit sérieux!!!).

Pour des raisons pratiques, d’une part. Le fait de passer l’intégralité  les trois quarts de mon temps avec mon petit rend un peu compliqué le port des jupes ajustées, des robes structurées, ou simplement des vêtements en matières assez fragiles. J’ai besoin d’être à l’aise dans mes fringues pour passer une journée complète sans me sentir coincée ou gênée dans mes mouvements. Je marche beaucoup – au moins 45 min par jour avec le porte-bébé (parce que j’aime arpenter et visiter mon quartier, et lui aussi!), ledit bébé est en période d’apprentissage de la marche et du maniement de la cuiller (donc la jupe courte qui remonte au-dessus des fesses lorsque je me penche pour tenir sa menotte dans le square, bofbof, tout comme la petite robe délicate qui va invariablement se prendre une giclée de purée…), bref, autant de raisons qui me poussent à adopter invariablement, chaque matin, un uniforme jean-blouse-gilet/pull, moi qui étais tant adepte de la petite robe féminine sur collants fins…

Pour des raisons de style, d’autre part. Je ne me reconnais plus forcément dans les vêtements que je portais il y a quelques temps. Les robes trop juvéniles, les jupes patineuses à taille haute, les petits boléros, je n’en ai plus vraiment envie. C’est bien dommage, car, lorsque vous regardez les archives de ce blog, ce genre de vêtements arrive tout de même en tête de liste de mes tricots et coutures… Pour autant, je ne sais absolument pas quel style de vêtement j’ai envie de porter maintenant! Bref, je me cherche.

DSC08698

Cependant, malgré ce besoin de confort et l’errance stylistique dans laquelle je me trouve actuellement, je refuse de me résigner! J’ai encore envie d’être féminine, et d’avoir un style un peu personnel. Ma grande difficulté en ce moment est donc de réussir à trouver des vêtements et des patrons qui soient costauds, confortables, mais cependant féminins et correspondants aux petites histoires que j’ai dans la tête.

DSC08703

Ah, je ne vous ai jamais parlé de ces petites histoires? Alooors : dans ma tête, je suis une jeune femme vivant dans une grande maison à la campagne, avec un âne dans le verger qui fait suite à mon jardin* (très important, l’âne). Je travaille quand ça me chante, mais je suis pourtant payée un salaire totalement exhorbitant (normal, non?!). J’aime m’occuper de mon immense jardin (et de mon âne, donc), organiser des activités ludiques et créatives pour mes huit enfants (qui ont cependant miraculeusement laissé mon périnée intact), je cuisine divinement les légumes de mon potager, vêtue d’un superbe tablier fleuri cousu main, et je cours les marchés aux puces le week-end pour trouver des meubles à retaper à mes moments perdus (oui, parce que bien entendu, dans ma tête, je suis teeeeellement bien organisée que j’ai des tas de moments perdus). Et, évidemment, je reste, malgré toutes ces tâches domestiques, une femme hautement désirable pour mon mari (paraît-il que dans ma tête je serai finalement mariée…), avec qui je vais au cinéma ou visiter une exposition d’art au moins deux fois par semaine (oui, dans ma tête, Monsieur est sensible à l’art et a les mêmes goûts cinématographiques que moi). C’est généralement sur cette dernière aberration que je reviens à la réalité.

Etant donné que mon quotidien se révèle être extrêmement éloigné de ce qui se passe dans ma tête (ce qui n’est peut-être pas plus mal concernant certains points… Que ferai-je d’un âne à Paris? Et, heu, huit enfants, sérieusement???!!), j’aime à imaginer que mes tenues pourraient, elles, être celles de la femme qui aurait la vie dont je rêve. Finalement, la couture est une façon assez prudente de toucher à mes fantasmes, quoi!

DSC08684

(Pour celles qui auraient passé cette digression romantico-nunucho-bucolique, et qui viennent ici uniquement pour parler COUTURE, vous pouvez reprendre votre lecture)

Ainsi donc, lorsque mon regard a avisé cette petite robe Rianne, il m’a semblé qu’elle pouvait réunir plusieurs de mes envies du moment :

féminine (puisque courte et assez près du corps en bas, et avec un joli décolleté qui dévoile juste les clavicules)

costaude (puisque faite dans un bon gros tissu solide)

confortable (puisque réalisée dans un tissu extensible, et d’une forme assez large en haut)

simple et s’accordant avec tout (tissu uni, coupe hyper sobre)

mais pouvant tout de même être un peu personnalisée (la petite touche de liberty… Ouais, je sais, c’est léger, mais bon, on fait c’qu’on peut!!)

Robe Rianne

Je n’ai donc pas trop tardé à me lancer dans sa confection, étant donné que ma première réalisation LMV m’avait enchantée par sa facilité d’exécution grâce aux explications bien détaillées.

J’ai cousu avec le même plaisir et la même facilité cette robe. Le patron se décalque super facilement (5 pièces, très peu de repères à reporter), le tissu est extensible mais tout de même très épais donc se coupe sans problème, et concernant la couture, vous pouvez imaginer qu’une coupe aussi simple ne demande aucune prise de tête!

Le point sur lequel j’ai finalement passé le plus de temps est… la pose de l’élastique à la taille (la coulisse est uniquement décorative, un élastique est cousu sur l’envers). Mon élastique était trop étroit et n’élastiquait rien du tout une fois cousu. Et défaire un élastique cousu au point élastique, c’est très très pénible. J’ai donc acheté un autre spécimen plus large et fort (dans une mignonnette petite mercerie à l’ancienne, rue Lamarck, tenue par une petite dame charmante, soit dit en passant) (d’habitude je vais chez le monsieur rue Ordener, tout aussi charmant, d’ailleurs) (oui, je sais, on s’en fiche, c’était juste pour dire que les petites merceries méritent elles aussi de survivre, même si Saint Pierre est à deux pas…) avec lequel j’ai enfin obtenu les fronces tant désirées.

J’ai tout allongé de 5 bons cm (ou même plus, je ne me souviens plus…) : le haut, parce que je voulais qu’il blouse, et le bas parce que je voulais quelque chose d’un peu plus long que le modèle d’origine (on reste tout de même dans le domaine de la minimini, faut pas déc*nner non plus!!).

DSC08687

J’ai été étonnée de voir que la robe taillait vraiment bien, car mon premier essai (la veste Mona, donc) était plutôt large. Là, je suis juste comme il faut, il n’aurait pas fallu que ce soit plus étroit (notamment au niveau des manches).

J’ai fait la même finition que le modèle d’origine au niveau de la ceinture et de l’encolure : quelque chose d’assez brut, presque à cru. J’étais assez sceptique au départ, et finalement, j’aime beaucoup le rendu. C’est un peu moins classique, même si, du coup, c’est aussi moins classe. M’enfin, en même temps, une robe en jersey gris n’est pas spécialement adaptée à une soirée chez l’ambassadeur, hein, finitions proprettes ou pas!

Voilà voilà, je crois que j’ai tout dit… J’ai déjà porté la robe plusieurs fois et elle est hyper confortable, notamment grâce aux emmanchure très larges, et au tissu extensible, évidemment. Je peux littéralement me traîner à quatre pattes par terre sans me sentir gênée le moins du monde (je vous épargne les photos, ce blog étant quasiment le seul espace dans lequel je conserve un semblant de dignité)Elle a donc justifié toutes les espérances que j’avais mises en elle!

Bon, maintenant, dites-moi sérieusement : quand vous me voyez dans cette robe, vous pensez immédiatement que j’ai un âne au fond de mon jardin, non?

 

 

L’avis de Monsieur : C’est en fait Monsieur qui m’a fait prendre conscience de ma lente dérive vers l’uniforme jean-t-shirt, en me disant un jour, des trémolos dans la voix : « Il me semble que je ne t’ai pas vue une seule fois en pantalon les trois premières années de notre relation… Et maintenant c’est presque tous les jours… » Cette robe était donc aussi une façon de montrer à mon cher et tendre que je restais une fâââmme. L’objectif semble avoir été atteint, puisque Monsieur s’est exclamé, en me voyant revêtue de la Bête, qu’elle le rendait (je cite) « nerveux », car elle moulait avantageusement mes « formes de derrière » (je cite toujours – meme si, à mon grand regret, je ne trouve pas qu’il y ait grand’chose à mouler!).

 

* Pour celles qui sont du coin, ma tête à gardé en mémoire une belle maison, à Haraucourt, il me semble, dans laquelle j’avais eu l’occasion de me rendre un été lorsque j’étais monitrice de centre aéré. La maison idéale reste à jamais celle-ci… (j’ai voulu vérifier qu’elle était bien à Haraucourt, mais la googlemobile n’a visiblement pas considéré nécessaire de traverser le patelin)

(et sinon, j’ai découvert que la femme qui a la vie dont je rêve existe!!)

73 comments

  1. Blousette Coquette says:

    Mais oui avec cette robe on peut imaginer qu’un âne rôde dans les parages pour peu que tu enfiles des bottes fleuries en caoutchou et un chapeau de paille! Je pense que c’est une robe multifonctions qui en tout cas est ravissantes sur toi, elle te va très bien. Je l’avais repérée et tu me donnes une sacrée envie de la réaliser… Même si aucun âne ne braie dans mon jardin…

  2. Anna says:

    Bravo Mathilde pour cette très jolie robe, simple mais qui fait son effet! J’ai moi aussi découvert les robes en jersey et je ne les quitte plus! tellement agréable après manger également 😉 en tout cas celle-ci semble remplir toutes les fonctions que tu cherchais et te va très bien! C’est toujours très agréable de lire tes articles et j’ai beaucoup aimé découvrir tes petites histoires! Et je viens d’aller voir le site de la fille à ta vie rêvée… ouah! en plus mariée à un islandais, il m’en faut pas plus 😉 Bises!

  3. Cha says:

    Quel plaisir de te lire ! Cette robe te va très bien !
    Nous avons toutes de grosses questions existentielles, ça me rassure 🙂 Moi aussi j’ai un âne et une chevrette ! 🙂

  4. du fil et un caillou says:

    Je ne crois pas avoir vu d’âne chez Mimi mais bien 14 chiens… (pas sûr que çà colle avec le rêve de Félicie). Sinon la robe en jersey c’est mon uniforme et la tienne est très réussie (il faut vraiment que j’essaie ce nouveau magazine).

  5. laure says:

    Superbe !!! Effectivement cette robe semble réussir le pari délicat de la féminité et la praticité! Décidément il faut que j’aille tester ce magazine. Ou en sont tes rocambolesques aventures de halte garderie ? En tout cas c’est toujours un plaisir de te lire ! A très bientôt

  6. Delphine says:

    J’adore ta vie rêvée, je veux la même!!!
    Je pars m’installer avec toi comme ça il y aura deux ânes, des poules (va savoir, le gallinacé me fait rêver moi…) et 16 enfants!!!!

  7. Threadie says:

    Bienvenue dans le monde des robes en jersey qui nous permettre les coudre en laps de temps assez court ! En tout cas, ta robe te va très bien 🙂
    Tu devrais essayer les robes cache-coeur (type Vogue 8379 ou Kate Pattern de Style Arc), elles allient le confort à la féminité et ton chéri devrait apprécier 🙂

  8. Pauline says:

    J’avais vu cette robe dans La Maison Victor sans trop flashé dessus. Un je ne sais quoi me retenait. mais après avoir vu ta réalisation, je crois que ce modèle va aller rejoindre ma to do list (comme si elle avait besoin d’être rallongée! mais passons…)
    Elle est vraiment très réussie et la parie d’allier féminité et confort m’a l’air tout a fait réussi.
    Quant au blog dont du parles, j’étais déjà tombé dessus. Elle me désespère: elle est belle, elle a une maison de rêve, une garde-robe superbe et une jolie petite famille… je comprends que ça fasse rêver!

  9. Cé Créations says:

    ah là là ! Quelle bouffée d’air frais dès le matin. ça me fait toujours un bien fou et j’ai bien rigolé en te lisant (ta vie rêvée n’est pas mal du tout, il faudra juste que tu m’expliques l’âne !!)!
    tu m’a convaincue avec la maison Victor. Je n’ai finalement pas trouvé le magazine à gare du Nord mais je vais le commander sur le site…
    Quant au blog de mimithorison, j’étais déjà tombée dessus, après avoir lu un article sur elle dans un magazine… c’est magnifique, les photos sont sublimes…
    des bises

  10. Lucie-Lou says:

    Très belle robe et toi aussi tu est toute pimpante.
    Toujours très agréable de te lire, tes mots trouvent un écho chez moi qui ai un petit garçon de 16 mois (déjà !).
    Je connais Mimi T. mais à force de me sentir minable en lisant son blog j’ai décidé d’arrêter de me faire du mal et de ne plus le suivre.
    Sinon je vis en pleine campagne avec pour plus proche voisins deux chevaux et un poney et j’ai un potager (mais uniquement l’été parce que l’hiver je préfère rester devant le feu de cheminée !). 😉

  11. Servanne says:

    Comme ça me fait du bien de lire un de tes articles! Je sors d’une réunion affreuse…
    Chez moi, j’aurais une petite maison, mais avec des poules. Je suis fascinée par ces animaux. Et j’adore les œufs! Un âne? Pourquoi pas, c’est très beau et doux un âne. Et ça te tond le gazon. Ahh, que ça fait du bien de rêver un peu.
    Cette robe est vraiment belle et te va à ravir. Elle donne envie de la coudre(mais je ne suis plus au format approprié).
    Et oui, on imagine aisément l’âne au fond du jardin! 🙂

  12. Little_leonie says:

    Très jolie réalisation!
    Je l’avais moi aussi repérée dans le magazine mais j’hésitais à cause des épaules descendues. En voyant ta version je pense que je vais la coudre finalement 🙂

  13. hariti says:

    quelle ligne retrouvée, quelle chance !! cette robe te va a ravir . je crois que tu peux en faire plusieurs bébés bon 8 ca fait bcp !! tu me fais rire avec ta vie revée …. c’est pas du tout celle où je me vois lol profites bien de ces moments avec bébé mais c’est vrai qu’il ne faut pas oublier d’etre fémnine et on peut l’etre aussi dans des tenues adaptées au bébé 🙂 et jolie comme tu es pas de souci !! bisous et a bientôt <3

  14. muenzeeins says:

    quel plaisir de lire ton billet! je me reconnais dans l’éternel uniforme jeans t-shirt et co et pourtant j’ai très envie de porter plus de jupes, de robes (d’ailleurs j’en ai plein :)!) mais soit j’ai trop froid dehors, soit idem pas toujours adapté à la vie avec enfants :)… bref, dans le mag maison victor la robe m’avait pas plus parlé, mais ta version me donne envie de la regarder de plus près :)! elle très réussi je trouve, à la confort tout en restant féminine et en tiquant les cases « pratique » avec enfants :)… belle journée!

  15. Mélo says:

    Je n’étais pas convaincue par cette robe en voyant le magazine mais elle te va hyper bien !!

    Perso, dans ma vie rêvée je rajoute, chats + chiens + chèvres + lapins… Et tout ça dans une vieille ferme mais dans Paris si possible ! (comment ça c’est pas possible une ferme à Paris ?)

  16. Merveilleuzalice says:

    C’est toujours un plaisir de lire ton blog…Merci Mathilde! Après m’avoir fait découvrir La Maison Victor grâce à la Veste Mona, tu viens de me conforter dans l’idée qu’il me faut faire cette robe de toute urgence (histoire de rester féminine tout en camouflant le petit bidon disgracieux qui me reste de ma grossesse…).
    Et pour ma part, dans mes rêves, c’est une chèvre qui est au fond du jardin de ma maison idéale 😉

  17. Caropasa says:

    Bonjour,
    C’est avec plaisir que je lis tes articles à chaque fois, mais aujourd’hui en plus je me suis bien marrée. Merci pour tes articles couture-tricot-humur, ça fait du bien. Ici maman depuis 4 ans et je cours toujours derrière la féminité davant…!!!
    La robe te va très bien
    Carolina

  18. Anouchka says:

    C’est complètement fou ! Je découvre ton blog, et je tombe immédiatement sous le charme, et là je découvre qu’on a en commun la folie des virées chez Emmaüs, et pas n’importe lequel, celui de chez moi… Et en lisant ce post, je vois que tu mentionnes Haraucourt qui est juste à côté de chez mes parents ! Trop de joie dans mon petit coeur. Merci pour tes jolis posts <3

  19. mirza says:

    Je la trouve super jolie cette robe! J’étais assez partagée en voyant le magazine « est ce que ces finitions ne sont pas un peu trop brutes » « est ce que c’est vraiment joli comme forme », mais en fait, je crois que la réponse est oui, c’est vachement joli! Pour ce qui est de l’arrière moulé, c’est bien ce qui me retient de la coudre… Ayant plus de choses à mouler, je pense que sur moi ca serait un peu trop 🙂
    Quand à l’âne au fond du jardin, et tout et tout… je comprend touuuut à fait. D’ailleurs j’ai réussi à convaincre Monsieur, on a tout lâché pour aller se trouver notre jolie petite vie dans notre super belle et grande maison trop belle, aménagée avec gout, et super bien rangée (on n’arrive pas à ranger notre appart, mais ça c’est différent). Bien sûr il y aura aussi un magnifique jardin, où on se prendra jamais de toiles d’araignées dans la tronche et où on aura un super potager qu’il ne faudra jamais arroser. Nos mères essayent de nous raisonner, mais on s’entête… il faut bien vivre!
    Quand à ta robe, je trouve qu’elle fait parisienne sophistiquée mais confortable : le summum de la classe, le genre de robes que tu trouves sur pinterest et qui te font rêver…

  20. Déborah says:

    Quelle belle fâââââme! ! !

    Ne t’inquiète pas, tu arriveras à trouver ton style en accord avec la vie dont tu rêves. Plus le style que la vie, enfin sait-on jamais!

    C’est bien beau d’être assortie à petit Monsieur, mais il faut penser aussi à plaire à grand Monsieur. Et je crois que là, le pari est tenu! A en voir sa réponse………

    La robe te plait et tu plais à Monsieur dans cette robe, que demander de plus?

    Mais ne me dis pas, qu’il faille ne porter que des robes ou des jupes pour être ou se sentir féminines? Parce que sinon je suis loin du compte! ! !

    Allez, c’est siiiiiiiiiiiii beau de rêver!
    Et sinon ça va, parce que cette histoire d’âne dans le jardin??? 🙂

    Bises

    (et le coup final avec cette magnifique vie de cette femme dans le Médoc, ça existe vraiment??? ça laisse rêveuse…).

  21. Pruline says:

    J’ai bien souri en lisant ton article. J’ai hésité samedi sur ce modèle t puis j’ai finalement décalqué la veste Jacqueline pour ma fille, plus rapide ….
    Je fréquente moi aussi la même petite mercerie au monsieur rue Ordenner. on doit pas être loin !

  22. Annie Coton says:

    Curieusement, j’ai l’impression que nous partageons le même cerveau. Ou alors la même vie. Ou alors le même âne…
    Je ne comprends vraiment pas pourquoi des bienfaiteurs de l’humanité ne me paient pas des mille et des cents pour écrire des romans que personne ne lirait. J’aurais un beau pigeonnier normand d’où je verrai mon âne, mes moutons, mes pommiers et mon potager en carrés. Pour les enfants j’en avais envisagé sept (évidemment mon périnée et mon tour de taille ne s’en porteraient pas moins bien), tous très bien élevés, autonomes, malicieux et bricoleurs. Évidemment, ils adoreraient courir dans les champs de blé l’été et se réunir autour du feu de cheminée quand viendrait le mois de décembre. Et évidemment, j’aurais le temps de coudre, de retaper mon pigeonnier et de faire de cueillir des cerises en robe blanche au mois de juin.
    Je ne sais pas pourquoi je me suis étalée comme ça ici alors que je voulais juste te dire qu’avec cette robe j’étais définitivement persuadée que tu étais le genre de filles à avoir un âne;) Comme d’habitude, j’ai adoré venir te rendre visite. belle journée. Anne-Sarah

  23. Manowen says:

    Ooo mais on a presque la même vie dans notre tête!
    (bon, pas les 8 enfants hein), sympa ton nouveau style ! Cette robette à l’air parfaite ! Mon uniforme confortable et facile à vivre quand j’ai la chance d’être à la maison c’est leggings épais en jersey, mini jupe ou robe en jersey, gros pull et bottes en caoutchouc 😉

  24. Ju' says:

    hihi je me marre ! Trop mignonne cette petite robette, elle respecte qui plus est l’équation parfaite de la robe selon moi (oui oui j’échafaude régulièrement des théories sur les robes parfaites) : courte/un peu moulante mais pas partout/confortable/en coton/des manches bien ajustées/une encolure dégagée sur les épaules c’est dire si elle me plait !
    C’est toujours un plaisir de te lire en tout cas, merci pour ce sympathique article, et bonnes recherches de patrons/vêtements adaptés à la vie de super-maman !

  25. aurélie says:

    Super robe! j’adore ce qui est simple mais qui met bien en valeur (et ce petit détail en liberty et juste ce qu’il faut ^^)
    tu me donnes vraiment envie de me mettre à la couture… vraiment faut que je me dégage du temps!
    (et merci pour ce petit moment de plaisir à la lecture de ton article!)

  26. Marie* says:

    ça me rassure tout ça! Depuis mon loulou je n’arrive absolument plus à trouver mon style un vrai casse tête…et comme je ne me trouve pas bien habillée, je ne me trouve pas jolie et comme je ne trouve pas jolie blablabla… J’oscille entre mon style d’ado et un je ne sais quoi pas très concluant. Mon Monsieur à moi, m’a dit: » je vois bien que tu te cherches, mais je ne comprends pas pourquoi? » bref! Huit enfants???? Tu vas bien Mathilde??? 🙂 Moi je trouve l’idée de la maison, de l’âne, de la chine et des sorties avec Monsieur super mais je réduirais sérieusement le nombre de bambins!!! Bon, la robe ne m’évoque pas l’âne mais elle est très chouette même si je ne trouve pas que cette couleur soit celle qui te sied le mieux ou peut être suis je habituée à tes robes à motifs!;)
    Bisous*

  27. Valérie says:

    Merci Mathilde !Je l’avais remarquée aussi cette robe sympa, et j’hésitais…mais avec les petites modifs, je suis convaincue, c’est la prochaine sur la liste ! Je la testerai avec les bottes en caoutchouc, car je vis à la campagne… je te tiendrai au courant, j’essaierai de trouver un âne pour l’occasion …! (au fait, Haraucourt, dans quel département ? 08?)

  28. Alice says:

    je suis scotchée par la femme qui a ta vie de rêve (soit dit en passant je rêvais un peu de cette vie aussi, bon sans l’âne quand même et avec 24 enfants moi…!!!!) ..
    mais bon sinon ta robe est très sympa, un premier pas vers un style qui reviendra c’est sûr!

  29. Nanie says:

    J’adore 🙂 la robe , la petite histoire de dedans ta tête 😉
    Moi j’ai quelques années de plus (hum hum ) j’habite à la campagne avec trois enfants et un mari et dedans ma tête parfois j’imagine que je vis ….. en ville :p

  30. PetitRadis says:

    Très jolie robe, pratique, confortable et belle, que demander de plus ? Tu me donnes envie de la réaliser, d’autant que j’ai acheté le magazine et que je lorgnais déjà dessus depuis quelques jours…
    J’ai bien aimé le petit délire de la femme de la campagne aux huit enfants, tu m’as bien fait rire 🙂

  31. charlotte says:

    Quel plaisir de te lire Mathilde !
    Peut être que la maternité te pousse à te chercher de façon vestimentaire, mais en tous cas, tu restes la même dans l’écriture… et dans ta tête ! et c’est précieux !
    Charlotte

  32. La Couture Rose says:

    J’adore te lire ! Zut je n’ai pas ce Victor… Chouette robe, et chouette lien à la fin. Moi y a 10 enfants, pas d’âne mais un énorme fil à linge et des draps anciens er bien lourds et bien blancs dessus. Et je passe mes journées a faire des couronnes de fleurs des champs pour poser sur ma tête et celles de mes filles 😉

  33. Mélanie / Fugitiva says:

    Bonjour Mathilde, tu m’as bien fait sourire, merci ! Je n’ai que deux enfants (soit un seul de plus que toi), un potager pas si géant, une maison en travaux, l’âne n’est pas à moi mais dans le voisinage (il vient chaque jour saluer mes filles quand même…) et pourtant… comment dire ? Les visites, expos culturelles et films d’auteur(qui d’ailleurs, ne courent pas les rues à la campagne…), je ne peux pas vraiment dire que j’aurais beaucoup de temps pour y aller, et puis pour, les sous, n’en parlons pas… 😉 ! Mais je suis sûre que tu ferais tout cela à la perfection, c’est sûr, et en attendant, tu as raison, couds, car cela te réussit très bien, rêve ou pas… Question pour taquiner Monsieur : la purée et le renvoi, ça part mieux sur ses costumes ou ses cravates 😉 ? Dis-lui de ne pas s’inquiéter, les jupettes vont revenir, tu en auras envie, cet l’été, l’an prochain, une fois de temps en temps ou bien tout le temps, un jour, bientôt peut-être…

  34. Joanna says:

    Ah nos petites voix…moi j’ai entre autres des moutons et je tonds, teins puis tricote leur laine, tout en pouvant bien entendu voyager très souvent, le tout en Provence avec un mari anglophone et nos enfants bilingues…et je vais m’arrêter là! La robe est très sympa, pas une coupe pour moi mais elle te va bien. Je la verrais bien en couleur flashy aussi, jaune ou mauve ou framboise et jouer avec des collants différents.

  35. FolieOrdinaire says:

    je le vois bien cet âne : je viens aussi de finir cette robe et j’ai 2 poules au fond du jardin( j’espère désespérément avoir une chèvre et un chien mais bon…). Donc tout est possible. Et pour cette robe, je confirme le côté confortable et facile du modèle. Bravo pour ta version et bon courage pour cette longue recherche stylistique.

  36. Mari says:

    c’est marrant, cette robe est la prochaine sur ma liste et mon rêve ressemble un peu au tient… donc oui, je vois parfaitement l’âne au fond du jardin, il attend son foin d’ailleurs. Soit dit en passant, cette robe te va vraiment bien, j’aime beaucoup ce style. Bon weekend!

  37. Meugleu says:

    Moi j’ai tout de suite pensé au salaire exorbitant en voyant cette robe. Comment ça je suis vénale?!
    Ce me rassure de voir que je ne suis pas à la seule à avoir une vie différente dans ma tête. Dans ma tête que je « superMum », stylée mais décontractée, qui elle aussi gagne plein d’argent sans en foutre une ramée, ce qui lui permet de mettre en pratique tous les principes d’éducation qu’elle a lu dans les bouquins qu’elle a dévoré et qui en plus se fait des expos, des brunchs et rigole fort avec ses copines dans les restaurants. Tout ça bien sûr sans une seule mèche qui dépasse. 🙂
    Sinon cette maison n’existe pas en vrai je suis sure que ce sont tous des acteurs (c’est moche la jalousie).
    Passe un bon week end.

  38. suzon says:

    Salut Mathilde,

    Oui je comprends ton errance stylistique. Suite à ma grossesse j’étais pommée aussi, en plus j’avais 10 kils de rab’, ce qui n’est pas ton cas, tant mieux!
    J’ai mis un peu de temps à perdre ces satanés kilos, que dis-je il m’en reste 2-3 qui sont des habitués de mes hanches maintenant!
    Bref le changement de silhouette et le changement de rythme de vie, fait bouger les garde-robes, c’est sûr!
    Moi c’est ma petite cape que je n’ai pas remise car porté un enfant avec une cape c’est galère!

    Maintenant j’ai l’impression de revenir à mes fondamentaux, petit à petit, et ça fait du bien!

    A bientôt
    Suzon

  39. lutinelle says:

    avant tout je decouvre avec stupeur que tu te raconte la même histoire que moi a peu de choses pres (voleuse d’ane!!!) bon moi j’ai que 3 enfants dans mon histoire, ils ont une cabane en forme de roulotte dans le jardin decoré par mes soins et une vraie roulotte fait office de chambre d’amis (prés de l’ane! ahah!) et on a aussi une piscine naturelle tant qu’a faire lol
    bref
    j’avoue ne pas du tout me retrouver dans les modeles de ma maison vistore, mais j’avoue aussi y reconnaitre mes cops et je dois dire que ce modele te va a ravir!
    Je vois viens de quoi tu parle niveau compatibilité vetements / enfants. Je commence a avoir une garde robe special bouleau que j’en leve en rentrant pour que (entre autre) mes collants survivent a la journée

  40. Filomenn says:

    ta vie révée me fait horriblement flipper ! sérieusement 8 enfants ? et un âne ?
    bon à peu de chose près ma sœur à cette vie… une maison en pleine campagne, des moutons, des canards, des légumes, pas de gosses… et actuellement en Guadeloupe… l’horreur totale pour moi !!

    cette robe est simple et pratique, ça réponds très bien au cahier des charges ! si seulement j’avais la possibilité de porter des robes au boulot… consistant à être au sol toute la journée et subir des jets de purée intempestifs.

  41. Emy says:

    cette robe est magnifique et vous va à ravir !
    J’habite à 6 kms d’Haraucourt et les grands-parents de mes filles y habitent !!! Je pense que vous parlez de la grande maison qui accueille le périscolaire !

  42. misska says:

    Je me disais aussi – mais je vais lui faire suivre le blog de Mimi Thorisson. Qui en plus d’être magnifique, la maison de campagne, sait cuisiner, a pleins d’enfants, est sympathique étou étou
    Elle a des origines exotiques et un mari barbu sexy du Nord qui doit être le cousin de THOR lui-même.nn1

  43. Bidouilles de ju says:

    Je trouve toujours que tu es une magnifique maman! Féminine, créative, aimante et jolie. Ta robe est à la foie simple, pratique et te met très en valeur (n’en déplaise à ton amoureux^^!).
    Jolie version en tout cas!!
    Je passe pour une folle si je te dis que je rêve d’une maison à la campagne avec un immense potager, de jolies robes fleurie,une biquette et 4 enfants?!
    A bientôt 🙂

  44. Leloujane says:

    Coucou, on t’as surement déjà posé la question mais je tente quand même, est ce que tu me ferais la même robe??? Et à quel prix? J’ai dû mal à trouver ce que je veux dans le commerce et je n’ai pas ton talent malheureusement!!! merci pour ta réponse
    Jenn

  45. breteau says:

    Bonjour, j’ai beaucoup aimé les différents articles dont le vôtre .Je me suis empressée de commander sur le site de la maison de victor le patron pfd .Mais il est endommagé et illisible ! Aucun moyen de les contacter sauf si vous parlez néerlandais . Avez-vous eu le même problème ? Annabelle .

Laisser un commentaire