Blouse Clémence

Clémence1Patron : Burda 03/2014#119 ■ Tissu : Tissus Reine

J’aurais pu titrer cet article : « l’appel de la blouse à basque ». A force d’en voir défiler sur les blogs, j’ai moi aussi été frappée par l’absolue nécessité de m’en coudre une! Il faut dire que ce genre de forme est exactement ce que j’affectionne en ce moment. pratique, confortable, mais tout de même féminin : donc idéalement adapté à mon mode de vie plutôt actif!

Bien sûr, j’aurais pu faire une Marthe, ou une Indispensable (d’ailleurs je pense que je vais vraiment finir par me coudre cette dernière, le patron est tellement joli!), mais ça aurait été sans compter sur mon amour inconditionnel de Burda. Ou plutôt, sur ma tentative de justifier la tonne de magazines Burda que je possède. Parce que, avec les cinq années de publications que je compte dans mon placard, je me disais qu’il serait tout de même fort de café que je ne trouve pas, parmi ces numéros, une base de patron exploitable pour ce genre de blouse!

J’ai donc refait le tour de ma collection, et suis retombée sur ce patron, qui m’avait déjà fait de l’oeil à la sortie du magazine. Son côté folklorique et froufroutant m´avait freinée à l’époque. Il faut dire que la blouse courte et ample, avec une basque volumineuse, et encore des froufrous aux poignets, ça peut intimider! Là, en le regardant avec une idée plus précise en tête, je me suis dit qu’il serait une base parfaite pour ma blouse volantée… Je ne suis pas certaine d’avoir eu raison!

Clemence1-001

J’ai donc gardé ce qui me plaisait, c’est-à-dire l’encolure carrée, l’ampleur et les manches à même, et rectifié ce qui me plaisait moins : j’ai viré les volants des manches, que j’ai rallongées, et que j’ai terminée par un petit bracelet de manche. J’ai enlevé une vingtaine de centimètres, dans le sens de la largeur, à la basque qui froufroutait vraiment trop, et j’ai rallongé le corps, dans l’esprit d’un modèle Somewhere qu’on m’a offert à Noël et que j’adore (je me suis basée dessus pour les dimensions corps/basque/manches). J’ai hésité à marquer le contour de l’encolure par une surpiqûre contrastante, mais j’ai eu un peu peur du côté « ohé ohé matelot » que ça aurait pu donner à la blouse, ce qui n’aurait pas été très raccord avec le liberty, et me suis retenue!

J’avais dans un premier temps fait des manches longues, mais le premier essayage m’a convaincue de les raccourcir : le tissu étant bien présent visuellement, il m’a semblé judicieux d’en enlever le plus possible. Hum.

Clémence2

Concernant le tissu, justement : grâce à mon déménagement, j’ai pu voir très clairement les tissus que je possède dans mon stock. Il est plutôt raisonnable, mais j’ai envie de le faire diminuer encore, pour ensuite tenter d’acheter au coup par coup, pour un projet précis, sans plus amasser. Vu que j’avais craqué précédemment pour le tissu de la robe Rosa, j’ai résolu de ne rien acheter cette fois-ci.

Clémence3

Jean : Zara ■ Ballerines : Clarks ■ Sac à main : Maison Laffargue

Je suis donc montée au grenier et ai farfouillé dans tous mes cartons (depuis, j’ai trouvé l’armoire parfaite qui m’a permis de descendre mes tissus et de m’installer un coin couture digne de ce nom : je vais peaufiner la déco et j’espère pouvoir vous en montrer un bout bientôt!) jusqu’à trouver ce grand coupon de Liberty, acheté il y a très longtemps et regretté presque aussitôt. A l’époque, je voulais en faire une robe. Mais je ne me suis jamais lancée, un peu sceptique devant le côté bonbon nunuche que pourrait me donner ce tissu si je le portais de la tête aux pieds… Là, par contre, je crois que j’ai eu raison!

Il s’est passé la même chose que pour le patron, que je trouvais « too much » à l’époque de sa sortie, et que j’ai finalement réussi à m’approprier : une fois le tissu regardé avec une idée de tunique en tête, son côté ROSE m’a paru largement plus facilement apprivoisable. En l’imaginant sur un pantalon sobre, avec les cheveux relevés, j’ai eu envie de tenter. A vous de me dire si le pari est réussi… ou non.

Clémence4

(Sans aucun rapport avec ce qui nous préoccupe, j’attire tout de même votre attention sur le fait que j’ai réussi à me faire une pseudo-couronne de tresses malgré ma ridicule longueur aux épaules. Bon, d’accord, c’est franchement pas fantastique et c’est pas du tout intéressant, mais ça faisait tellement longtemps que j’en suis toute ravie! J’espère que vous appréciez l’effort!) (oui, je sais, je suis sensée vous faire croire que je me réveille tous les matins avec une coiffure hyper sophistiquée et un maquillage de dingue déjà en place sur mes cheveux brillants de santé et mon visage frais et reposé, comme toutes les blogueuses du monde, bien entendu, mais en vrai, hum… non.)

J’ai recopié le patron durant la sieste du marmot, un dimanche après-midi, commencé la coupe du tissu dans la foulée, et terminé avec lui – vous commencez à connaître ma routine couture! Il adore m’observer, veut absolument m’imiter, qu’il s’agisse du ménage, de la cuisine, et des loisirs! Alors je lui confie des chutes, et, avec ses petits ciseaux (qui ne coupent rien du tout, heureusement, sinon Nounours aurait déjà été scalpé et le plaid du canapé artistiquement lacéré…), il s’occupe sagement pendant que je termine. Après le goûter, il a joué avec son papa jusqu’à l’heure du bain : je n’ai pas demandé mon reste et me suis éclipsée dans notre chambre pour commencer la couture… Le marmot étant dans une période où son Papa est son héros absolu, dès lors que Monsieur est dans les parages, je n’existe plus, et je savoure pleinement ces moments de relative tranquillité!

J’avais donc bien avancé lorsque j’ai entamé ma semaine, et j’ai terminé par petites étapes, les soirs où j’avais suffisamment d’énergie. Dans l’ensemble, j’ai cousu cette tunique avec beaucoup de plaisir et de fluidité. J’apprends à coudre par intermittences, moi qui avais jadis besoin de trois heures minimum devant moi pour réussir à entamer quelque chose : nécessité fait loi, comme on dit! J’ai compris au bout de presque deux ans que si je voulais renouer avec la couture, il allait falloir que je revoie à la baisse mes besoin temporels pour cette activité!

Clemence-002

Et finalement, j’y trouve mon compte sans trop de problème : j’arrive désormais à coudre le soir, seulement je m’arrête dès que j’ai terminé une étape, ou dès que je pressens que je vais avoir des difficultés, préférant mettre davantage de temps à tout terminer plutôt que d’avoir à défaire le lendemain. Je laisse mûrir pendant la journée du lendemain, et lorsque je m’y remets, j’ai les idées claires et je visualise comment procéder.

Pour en revenir à cette petite blouse, je pourrais conclure en disant que, si la couture en a été très agréable et fluide, le résultat n’est pas tout à fait à la hauteur du plaisir que j’ai pris à la réaliser. L’ampleur me laisse assez dubitative, même si c’est ce genre de forme que je souhaitais, et j’ai du mal à assumer le tissu, malgré son côté bonne mine très appréciable. Peut-être est-ce seulement que cette forme ne correspond pas à ma physionomie trop osseuse? Et que le tissu aurait été davantage mis en valeur par petites touches sur un uni? Qu’en pensez-vous?

(Vous pouvez en voir une autre version chez la fabuleuse Christine, juste ici!)

54 comments

  1. Marie says:

    Oh, ce tissu est parmi mes préférés (à cause de William Morris)… et je trouve que cette blouse te va super bien ! Forcément, ce n’est pas ajusté mais c’est vraiment joli ! Doux dimanche !

  2. Marielle says:

    Franchement, cette blouse est parfaite : le tissu, le rallongement du buste, tout!
    C’est la modernisation du frou-frou, un mélange de tradition et de « j’ai de la personnalité et j’assume! » Alors assume, Mathilde, assume ;-). Moi, si je la voyais dans un magasin, je foncerais l’essayer (ben oui, parce que vu mon niveau de couture, c’est pas demain la veille que… bref…)
    Bon dimanche!

    Marielle

    P.S : marmot, tissus, ciseaux et ours en peluche, ça peut mener très très loin, cf ce super doc en VOD : http://www.arte.tv/guide/fr/056784-000-A/jean-paul-gaultier-travaille
    Bon évidemment, pour le plaid du canapé, je ne sais pas.

  3. nathalie says:

    Coucou!
    je valide!! les formes amples te vont très bien : c’est juste une question d’habitude!!… tu verras!
    J’aime beaucoup la finition de tes manches : le petit bracelet leur donne un chouette côté blousant qui lui va très bien et le tissus est top.
    Bonne continuation
    bizzzz

  4. Déborah says:

    Une blouse très printanière…
    Comme toi j’ai eu l’appel de la blouse à basque. Je me suis cousue l’indispensable. Mais la forme trop ample ne me convient pas. Je ne la porte quasiment pas! J’ai succombé à cet effet de mode… sans y croire vraiment!
    J’imagine très bien le côté bonbon nunuche si tu avais voulu faire une robe avec ce tissu bonne mine! Sur ce coup là tu as bien fait:)).
    Évidemment j’admire l’effort de la petite tresse:)). Tu dois être contente de retrouver une petite longueur pour te faire de jolies coiffures. C’est un domaine quasi inexistant dans ma préparation du matin! Je ne suis pas trop experte en la matière!
    Ah les cheveux!!! C’est si important dans une vie:))).

    As-tu d’autres appels « couturistiques » en ce moment!? Vas-tu succomber à un autre effet de mode!?

    Belle après-midi.
    Bises

    • mathilde says:

      J’ai mis du temps à m’habituer à cette blouse, mais finalement je la porte pas mal. Peut-être qu’avec les beaux-jours tu ressortiras la tienne? Tu l’as cousue dans quel tissu, et est-ce que le patron taille bien? Tu me disais ne plus coudre grand-chose, je vois que tu es une petite cachottière! 😉
      Pour ce qui est des cheveux, ouiiii, c’est trèèèès important dans la vie!!! Alors évidemment, ouiiiii, je jubile de retrouver une certaine longueur (jusqu’à mon prochain coup de folie capillaire, ts les 3-4 ans environ…) même si j’envie la rapidité de préparation de ta coupe…
      Pas d’autre gros coup de coeur influencé par la blogo, non, en tt cas pas pour le moment! Je vais donc retourner potasser mes bubu! 🙂

      • Déborah says:

        Je l’ai cousue dans ce tissu:
        http://www.frou-frou-mercerie-contemporaine.com/tissu-odonata-ardoise-cendree-2902-0-103.html.
        Je trouve que le patron taille assez ample et il est plutôt ajusté au niveau des épaules. Je me sens toujours un peu juste à ce niveau là. Je suis assez large d’épaules. Je ne me sens pas très à l’aise dans cette blouse et je ne crois pas la ressortir pour les beaux jours!
        Tu peux économiser quelques euros sur ce modèle, je pense! Tu trouveras sans doute de quoi t’occuper dans tes bubu;-)).

        Tu sais que j’ai beaucoup cousu après la veste Mona (ça remonte un peu maintenant). Sûrement l’effervescence de la reprise… Et après c’est vite retombé!
        Pas de gros de cœur de mon côté non plus!

  5. Laure says:

    Coucou ! et bien moi j’aime bien !!! Mais peut-être est-ce du à mon affection particulière en ce moment pour ce genre de modèle me permettant de cacher mon reste de petit ventre de grossesse. Je trouve qu’il te va très bien et la couleur est effectivement vraiment très « bonne mine » ! Après c’est sûr que c’est mieux de mettre un slim avec qu’une jupe à fronces ! A bientôt

  6. Manuella says:

    Je trouve cette blouse très jolie, ni l’ampleur, ni la couleur ne me dérangent. Je trouve que le slim noir contraste bien avec le côté bohème de l’imprimé. Je l’aime beaucoup et je pense que c’est un bon basique dans une garde-robe de working maman : hop, un jean des ballerines et un look très féminin et confortable !
    Je ressens aussi l’appel de la basque et je me suis laissée tentée par la vagabonde d’Eglantine et Zoé que tu nous avais présentée. Mais je n’ai pas réussi à m’organiser, et j’ai du mal à trouver du temps pour coudre. J’ai lu un article que tu avais écrit sur TN à ce propos : ça m’a motivée sur le moment, mais comme je ne peux pas tout laisser sorti chez moi, le soir j’ai la flemme de tout déballer…. Affaire à suivre. Mais merci pour le partage des conseils, ça fait du bien de lire que d’autres ont du mal à s’organiser ces plages de couture (alors que sur certains blogs la production est quasi industrielle !). A bientôt pour découvrir le coin couture !

    • mathilde says:

      Je compatis.. J’ai beaucoup de mal aussi à m’y mettre, même si je trouve de plus en plus mon organisation (je vais finir par écrire un nouvel article!). Pour ne pas être trop frustrée, je compense par un peu de tricot par-ci par-là, un peu de broderie, du « jardinage »… Histoire d’avoir l’impression d’être un minimum créative chaque jour – mais je n’y parviens pas tjrs!

  7. Ju' says:

    Qu’elle est romantique cette petite blouse, tout à fait le genre de choses que j’aime porter au quotidien 🙂 Je comprends tes quelques doutes vis à vis de la forme ample mais ça ne me choque pas plus que ça. J’aurais peut-être juste moins rallongé le corps, pour qu’elle tombe au niveau de la ceinture et lui donner un aspect un peu plus « crop » (j’aime pas ce mot mais je sais pas comment expliquer autrement ^^). Sinon je l’imagine très bien avec un petit gilet sans manches un peu masculin ou une veste ajustée !
    Contente de voir que tu as trouvé un rythme de couture qui te convient bien, je me rends compte de mon côté aussi que je ne fais clairement pas partie des couturières à l’efficacité foudroyante capables de coudre une pièce en une soirée. J’aime y revenir par étapes, je suis beaucoup plus soigneuse et concentrée de cette façon. Chacun son rythme 🙂

    • mathilde says:

      Lentement mais sûrement! 😉
      J’ai la taille très fine et mes hanches me paraissent tjrs très larges, donc en la raccourcissant je pense que j’aurais focalisé sur cette partie de mon corps que je n’aime pas trop. Mais je suis d’accord, les proportions auraient ss dte été plus équilibrées!

  8. Théa Oz says:

    Devant l’ampleur ne choque pas, derrière un peu plus, mais rien de dramatique. Et perso j’aime beaucoup la couleur et l’imprimé.
    Intéressant ta façon de coudre… faut que j’y arrive aussi, pour l’instant, un peu la flemme de sortir tout le bazar pour une demi§heur =

  9. Marie* says:

    Coucou Mathilde! Tu es ravissante avec tes cheveux relevés et ta petite blouse printanière mais…je n’arrive pas à savoir vraiment ce qui me chagrine mais je trouve que quelque chose cloche un peu…peut-être aurais je fait des basques plus longues et un corps un peu moins…je ne sais pas trop… Qu’en penses Mosieur?
    Gros bisous*

    • mathilde says:

      Môsieur n’en pense pas grand chose, si ce n’est que le tissu est joli!! En même tps, ce n’est ni moulant, ni décolleté, je ne m’attendais donc pas à une réaction exploitable de sa part! 😉

  10. Fleurdelis says:

    Je pense que pour les formes amples c’est un manque d’habitude et après l’avoir apprivoisée tu ne pourras plus t’en passer…
    Et cette couleur est très bien, romantique, printanière. ..

  11. Elisabeth says:

    Alors moi aussi je valide cette blouse pleine de peps, surtout avec un slim et des ballerines, voila la tenue parfaite pour une working mum!
    Ah un petit coin couture pour pouvoir laisser traîner ses petites affaires et coudre petits bouts par petits bouts….j’en rêve….en attendant c’est ma table de salle à manger qui fait office!
    Bonne semaine

    • mathilde says:

      C’est clair que si je n’avais pas mon petit coin, j’aurais encore davantage de mal à m’y mettre… 🙁 C’est dur quand les contingeances matérielles ne permettent pas la créativité…

  12. bysandrahand says:

    Alors moi j’aime bien ta blouse, je trouve quelle donne beaucoup de peps avec sa couleur (que l’on a pas trop l’habitude de voir par ici ;-). En plus avec un jean slim comme tu l’a porte elle est tip top.
    Peut être que ce qui te gêne c’est la matière non? Le liberty c’est fin mais ça reste moins fluide que de la viscose ou de la soie qui est souvent plus adaptée pour ce type de blouse afin d’avoir un effet ampleur moins important?
    Ou alors le positionnement de la basque? Je pense que sur Marthe elle est plus haute.
    Mais franchement ça te va bien ce style!

    • mathilde says:

      J’ai tendance à éviter les tissus qui glissent (quand je te dis que je ne prends pas de risques…!), mais c’est vrai que la viscose aurait sans doute été encore plus indiquée. En plus j’aurais pu éviter de la repasser!
      Et pour la couleur, oui, j’ai choisi une teinte totalement inhabituelle, merci de relever cet effort!!! 😉

  13. La Couture Rose says:

    Cette blouse me dit quelque chose… Faut que je fouine dans mes Bubu ! Parce que je la trouvais horrible mais vu comme ça, j’adore ! Les épaules ne sont pas tombantes ?
    Ça ne doit pas être économique en tissu avec ces manches, mais comme je cherche aussî à baisser mon stock ^^.
    En tout cas tu as bien fait de la tenter…

    • mathilde says:

      Je te confirme que la version d’origine peut faire peur… Les épaules ne sont pas tombantes mais ont tendance à faire des plis à l’arrière (on le voir sur la dernière photo du triptyque, à droite). Ça ne me gêne pas mais p-ê que toi si! Et ce qui n’est pas économique, c’est la basque! Pour les manches au contraire, ça prend moins de tissu que des manches normales.

  14. Servanne says:

    Bonjour!
    Je trouve le modèle sympathique, il te va bien et je pense qu’il sera très confortable notamment lorsqu’il commencera à faire meilleur. A vélo, tu seras très à l’aise dans tes mouvements.
    Cela dit, je l’aurais bien vue un peu plus cintrée, peut-être par habitude de te voir dans des vêtements plus ajustés?
    Le tissu est à tomber!

    Des ciseaux à ton bonhomme? Mais c’est une bonne idée ça! je n’ai jamais pensé le faire pour le mien, mais du coup, comme il aime déjà utiliser la mac, pourquoi pas les ciseaux?

    Belle journée

  15. laurie says:

    coucou !! je trouve qu’elle te va très bien … pas trop d’ampleur… et la couleur est sublime ! très belle association a bientôt

  16. Biquette says:

    Je ne trouve pas le tout Liberty ni la forme lâche perturbants, mais j’ai l’impression que ce sont les emmanchures chauve-souris qui mettent le malaise, du raglan aurait probablement été plus indiqué.

  17. Filomenn says:

    je dois admettre que ce genre de coupe me laisse aussi dubitative, j’aimerai me laisser tenter, mais j’ai comme un énorme doute sur la compatibilité avec ma morphologie habituelle, ce qui m’effraie avec ce genre de blouse à basque c’est le potentiel montgolfière que je ne suis pas certaine d’assumer non plus. Une question d’habitude probablement 😉
    Pour ce qui est de la couleur, je déteste le rose, mais ça te va plutôt bien au teint !

  18. Manowen says:

    Cette couleur (et cette coiffure !) te vont à ravir ! Pour ce qui est de la forme de la blouse je pense que j’aurais tendance à la ceinturer (mais c’est un peu mon obsession du moment, dès qu’il y a un tout petit peu d’ampleur: bam je ceinture !) pour marquer un peu la taille et « dé-looser » ainsi la chose…

  19. mamikou says:

    bonjour,merci tout d’abord de vos partages généreux…..juste pour info, il y a de très jolies blouses dans le : coudre c’est facile n°12 hors série aux éditions de Saxe;Je viens de m’en coudre une en taille m mais le s vous irait très bien très bien sans doute!
    bonne journée,et bravo pour vos choix de tricot, couture, couleur!!!!je pourrais être votre maman mais tous les modèles me charment!

    • mathilde says:

      Mais de rien, c’est un plaisir pour moi! 🙂
      Ma maman aussi aime bien ce que je me couds, c’est parfait, je suis donc assurée de pouvoir porter mes cousettes encore plusieurs années! 😉
      Je n’ai pas vu ce numéro, il faut que je le cherche !

  20. Juliette says:

    Bonjour !
    Je crois que c’est Lagerfeld qui avait dit : « dans un vêtement flou, je me sens flou »… Je n’adhère pas forcément au personnage mais cette phrase me parle et là cette blouse je la trouve floue, très floue, et le tissu ne me parle pas vraiment non plus. Bref, je suis comme toi, mitigée.
    Mais sinon j’adore tout ce que tu fais !!! (je n’aime pas les commentaires négatifs 🙂
    Bonne journée, Juliette

    • mathilde says:

      Moi j’aime bien les commentaires négatifs, ça me prouve que les positifs sont vraiment sincères et que vous êtes objectives! Donc merci pr la critique! Je la comprends, en même tps de temps en temps c’est tellement confortable d’être floue… 😉

  21. Aurore says:

    J’ai un souci avec ce genre de modèle et les imprimés… Je me sens déguisée dedans ! Alors qu’en uni, ou dans une dentelle de guipure doublée, je me sens ultra féminine. Sois rassurée, la couleur et la coupe te vont à ravir. Xx

  22. kette says:

    très jolie
    la basque n’est pas trop imposante
    l ‘ensemble est très mode avec un décolleté plus joli que la Marthe
    le rose assez soutenu ne fait pas bonbon ni nunuche
    cela te va à ravir

  23. muenzeeins says:

    présentée comme tu le fais la blouse est très joli et réussi et te va super bien!! mais je comprend tes hésitations, j’ai eu le même coup avec une blouse à basque que j’ai fait il y a deux… d’un côté c’est très tentant, mais une fois sur soi on se dit, surtout quand on est plutôt mince du haut, mmmmh peut-être pas idéal :)… mais je trouve que toi tu peux porter ce genre de haut sans problème!! et en plus tu me fais revoir ce modèle burda que j’avais mis de côté dans un premier temps car trop folklorique et chargé, mais avec tes modifs c’est un super patron finalement.. on peut même en envisager une version sans la basque :)…

  24. Christine says:

    Je trouve qu’elle te va super bien et cette couleur te donne bonne mine !! Pas d’hésitations, tu peux la porter Merci pour ton joli clin d’œil

  25. Banoffee says:

    Tout est reussi : la blouse et la couronne de cheveu 😉 tu sais, je fais partie du public qui n’a aucun intérêt dans le rose. Je peux donc officiellement t’annoncer que ce haut est parfait tant sur l’ampleur que sur l’association motif&couleur, sans passer pour un gros bonbon.

  26. Florence says:

    Je pense que tu as fait précisément les bons choix par rapport au tissu et à la coupe. Cette jolie blouse printanière te va parfaitement. J’adore !

  27. Florence says:

    Bonjour Mathilde,
    Je réagis un peu tard à ton post… Je la trouve très jolie cette blouse, je me demandais si ce n’était pas l’ampleur des manches qui pourrait te poser problème, car c’est la seule différence que je vois avec celle de Christine. Je suis également plutôt osseuse, je me suis cousue une blouse comme celle-ci sur la base du patron Viviane de RDC et je la porte beaucoup…mais c’est comme toujours une question de goût 😉
    Merci pour ton blog! J’aime beaucoup te lire!

    • mathilde says:

      Finalement je la porte bien! Mais effectivement, avec un peu de recul je ceois que c’est la forme des manches qui me gêne. J’essaierai de refaire une tunique de ce genre avec de vraies emmanchures, pour voir!

  28. 24 says:

    Je suis contente de voir une version de cette blouse qui me tente, sans que je sois bien sûre qu’elle me convienne. Ta version me confirme qu’il y a du potentiel, mais je crois que cela t’irait mieux si elle n’était pas si rallongée, au buste et aux manches. Le fait que le modèle soit court équilibre peut-être son côté flou. Le tissu va bien, je trouve, mais ton questionnement m’a fait réfléchir et me demander si en fait le modèle n’appelle pas un tissu un peu plus rigide (dans sa version courte) ? Quant à la couture par intermittence, en fonction des enfants et de l’énergie disponible, ça me parle tout à fait…!

    • mathilde says:

      Plus courte, effectivement, je pense qu’il vaut mieux un tissu un peu plus raide. Mais avec cette longueur, je crois que j’aurais pu au contraire prendre encore plus souple, comme me le suggère Sandra plus haut (viscose ou soie). Quant à l’équilibre des proportions, j’ai copié sur un modèle du commerce que j’aime, donc je pensais ne pas me tromper, mais je ne suis pas sûre de moi à 100%. Mais comme je n’aime pas trop la largeur de mes hanches, plus courte j’aurais eu peur qu’elles soient encore accentuées…

Laisser un commentaire