Coudre avec le marmot #1 La nihoteuse de Dédé*

*la gigoteuse de Bébé

Parmi les chouchous de mon fiston, il y a Doudou, Nounou, Petit Mouton, Hipo, Madame Girafe, et… Dédé. Bon, j’avoue, ça fait beau temps qu’il sait dire « Bébé », mais je trouvais tellement drôle lorsqu’il réclamait « Dédé » que je ne peux m’empêcher de continuer à appeler son poupon ainsi.

Dédé, donc, accompagne souvent le marmot à la crèche. Il a sa propre mini-poussette, que le marmot pousse avec grande fierté dans les rues parisiennes, sous le regard attendri des mamies du quartier. Jusqu’à il y a peu, Dédé sortait tirbouchonné dans un lange, qui lui servait de couverture. J’avais plusieurs fois évoqué devant le marmot la possibilité de lui faire une vraie couverture, mais chaque fois, en mère indigne que je suis, je passais à autre chose et j’oubliais ma promesse.

couvertureDede1

Tissu tout doux : Bulluberlue ■ Tissu extérieur : Mondial tissu (les petits carrés patchwork)

Dédé : Corolle ■ Gilet de Dédé : bricolage maison

La semaine dernière, alors que nous rentrions de la crèche un soir, mon petit a commencé à me reparler de l’histoire d’Ernest et Célestine, que nous racontons souvent au coucher en ce moment. Je suis quasiment certaine que vous connaissez toutes Ernest et Célestine, je ne vais donc pas (trop) m’étendre sur le sujet. L’histoire que nous lisons tant est « Ernest et Célestine ont perdu Siméon ». Eh oui, le pauvre doudou de Célestine, Siméon, donc, est égaré dans la forêt par temps de neige, lors d’une promenade, alors qu’il était tirbouchonné, lui aussi, dans une couverture trop grande pour lui. Célestine ne se rendant pas compte que Siméon avait glissé, le pauvre doudou se retrouve seul dans la neige… Lorsqu’Ernest le retrouve, Siméon est tellement abîmé qu’on ne peut rien récupérer d’autre que son bonnet. Heureusement, s’armant d’un fil, d’une aiguille et de chutes de tissu (« Et la machine à coudre de maman! », s’exclame généralement mon fils à ce moment de l’histoire), Ernest s’attelle à la tâche et fabrique pour Célestine un nouveau Siméon. Ouf!

Je vous raconte ça dans les grandes lignes, hein, en vrai il y a moultes petites subtilités, mais bon, même si vous aimez mes égarements, je vais tout de même tâcher de revenir à mon sujet!

Dede1

(Oui, je sais, mauvaise position pour les hanches!!!)

Donc, me fiston me racontait ça et moi, ayant été personnellement très marquée par cette histoire durant mon enfance, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le lien entre la couverture de Siméon et celle de Dédé, somme toute pas très rassurante. J’ai donc proposé à mon chérubin de coudre une vrai gigoteuse à Dédé, comme ça, pouf pouf,  en rentrant de la crèche.

Deux secondes après avoir lancé cette proposition, je me suis dis qu’il n’était peut-être pas très judicieux de me lancer, un mardi à 18h30, dans mon premier atelier couture en binôme avec mon fils, comme ça, au pied levé, le repas pas fait et le papa absent (en imaginant que, dans le cas contraire, le papa eût été motivé pour faire le repas, bien entendu) (j’ai l’imagination très fertile). Mais c’était trop tard, le fiston en question, enchanté par ma proposition, en a oublié de marcher sur les rebords des devantures en pas chassés, a parcouru le reste du trajet à la vitesse de la lumière, a filé se laver les mains – on a zapé le bain, ouioui – et mettre son pyjama sans histoires (ça change) (oui, bon, d’accord, je l’ai un peu aidé, il est autonome mais bon, restons honnête, il n’a tout de même que deux ans deux mois), et était devant ma machine à coudre avant que j’ai eu le temps de dire ouf.

Dede2

Contrairement à ce que je pensais, tout s’est très bien passé. Il est tellement fasciné par ma machine, par les ciseaux, les aiguilles, les coupons de tissu, qu’il a été sage comme une image et super patient – comme je n’avais rien anticipé, j’ai un peu tâtonné. On a commencé à 18h 50, on a terminé à 19h10, et j’ai fait les finitions (refermer à la main l’ouverture de la doublure, faire la boutonnière et coudre le bouton) après le dîner, une fois qu’il était couché.

Honnêtement, je ne pensais pas pouvoir réaliser un petit projet couture avec lui si tôt. On avait déjà réalisé « ensemble » un petit coussin pour son fauteuil dans l’entrée (là où il s’installe pour qu’on lui lace ses chaussures), mais à part insérer le bourrage, il n’avait pas réellement fait grand’chose. Là, il a vraiment bien participé. Il a choisi le tissu extérieur, parmi un choix très alléchant dans mon stock (tissus à nounours, à hiboux, à voitures, à chenilles,…). C’est moi qui ai coupé, mais ensuite, grâce à la fonction marche/arrêt de ma machine, c’est lui qui a quasiment tout « cousu » (je dirigeais le tissu). Je l’ai installé sur mes genoux, j’ai réglé la MAC sur la vitesse la plus basse, je lui disais sur quel bouton appuyer, il levait et descendait le pied de biche, lançait la couture (que je stoppais avec la pédale), faisait le point d’arrêt lorsque je lui indiquais, bref, il a vraiment tâté de la MAC, et moi j’ai pu en profiter pour sniffer son odeur de petit cou totalement addictive.

IMG_5306

Au final, Dédé a donc enfin sa nihoteuse, et peut désormais sortir sans craindre les courants d’air: elle est même équipée d’un système de capuche amovible en cas de grand vent, qui a beaucoup de succès auprès du petiot… En prime, ça fait un entraînement au boutonnage-déboutonnage pour les petits doigts!

couvertureDede1

Je montre peu ce que je fais avec et pour lui ici, en premier lieu parce que je n’ai pas envie de balancer des photos de lui sur internet, mais aussi en partie parce que mon blog a fini par être le seul espace (virtuel, certes, mais tout de même!) préservé de l’invasion du krapouilli – on a aujourd’hui la preuve que ça ne pouvait pas durer éternellement! Et je pensais que ça ne vous intéresserait pas forcément. Après avoir lu les commentaires suite à mon articles sur les 6 ans du blog, j’ai cru comprendre au contraire que vous aviez envie d’en voir un peu plus sur ce sujet. Bon, je ne fais pas non plus des tonnes de choses, mais je réalise qu’on voit très peu de couture pour et avec les petits garçons, qu’il s’agisse des livres de couture, des magazines de couture, ou des blogs de couture. Alors qu’en fait il y a plein de petites choses sympas à faire, totalement mixtes, mais qu’on n’envisage pas pour les garçons! Par exemple, nous avons donc déjà réalisé ensemble son petit coussin et cette gigoteuse de poupon, et je lui ai cousu un porte-bébé afin qu’il puisse se promener avec son nounours contre lui. Ma maman lui a aussi cousu et brodé une adorable pochette pour pouvoir emporter ses petites voitures avec nous lorsque nous voyageons. Et j’ai encore des petits projets en tête : coudre avec lui la « literie » du lit de Nounours, lui faire une petite sacoche pour le guidon de sa draisienne, et refaire l’assise de sa petite poussette, car tous les gamins du quartier ont la même, ce qui est parfois source de conflit au square! (bah oui, tous les parents ont la même adresse de super magasin de jouet, et les poussettes qui ne sont ni rose ni à fleufleurs ne courent pas les rues!)

IMG_5758

Bon, ceci dit, malgré sa couverture, Dédé continue tout de même à se promener à moitié à poil : il possède un gilet (à ne pas regarder de trop près, ahem), mais n’a toujours pas eu la chance de se faire fabriquer un pantalon!! Promis, la prochaine session couture avec le marmot y sera consacrée!

Et vous, vous cousez avec vos petits? Quel genre de petits projets? Vu le succès de ce premier « atelier », je suis friande d’idées!

40 comments

  1. July206piou says:

    Ah trop chou, Dédé à l’air trop bien dans sa nihoteuse même s’il n’a pas encore de pantalon ; -)
    Alors moi mon petit Loulou est toujours bien au chaud dans mon bidou , mais je trouve ça super comme idée d’activité à faire pour plus tard (bon c’est sûr c’est vraiment pas pour tout de suite !!)

    J’aime beaucoup l’idée que tu puisses aborder plein de sujets différents dans ton blog et tes égarements toujours si bien écrits sont toujours un plaisir à lire.

    Bon dimanche
    Julie

  2. stordigot says:

    Ah coudre avec mes enfants, j’adore ça ! 🙂
    Des qu’ils sont là et que je vais à la machine à coudre, ils sont soit sur une chaise à côté soit sur mes genoux et ils adorent quand je leur couds des vêtements. Les derniers projets en date sont leur manteau de printemps, Victor a participé à toute la confection du sien et Galaad était là pour son manteau aussi. J’essaye de coudre avec les deux mais là, ça devient galère. Le bouton « point arrière » m’est interdit quand je couds avec eux, puisque c’est leur travail à eux de le faire et ranger les épingles, ils adorent ça. 🙂

  3. Servanne says:

    C’est mignon tout plein! Il doit être tout contente d’avoir fabriqué ça avec sa maman.

    Mon Bonhomme participe aussi à mes projets couture. Comme il n’a pas encore 3 ans, il m’aide à décalquer les patrons en repassant sur les traits avec son feutre, il ‘découpe’ les tissus avec moi, et surtout, ce qu’il préfère, c’est épingler le tissu. Enfin, me passer les épingles, ce qui fait qu’à un moment, j’en ai trop un peu partout.
    Par contre, ma machine n’est pas réglable au niveau de la vitesse alors pour le moment, il se contente de regarder sur le coté.
    Dernier projet en date? Un sac pour une copine, et il a même réalisé l’emballage cadeau. Il était tout fier.
    Bon dimanche!

  4. Donumi says:

    Ah quelle bonne idée d’occupation et les petits adorent faire marcher tout ce qui nécessite d’appuyer sur un bouton!! Quant à l’enivrante odeur de leur petit cou..et la douceur de la.peau juste en bas de la nuque…on voudrait tellement mémoriser cela pour toujours!!
    Finalement, la newsletter, c’est génial!!
    Merci de nous faire partager ces moments de plaisir!

  5. Lirbis says:

    Quel chouette projet avec ton fiston ! Ici, il est encore un peu petit (1 an et deux mois ^^) mais il adore toucher à tous les boutons de la machine à coudre, appuyer sur la pédale de la surjeteuse (il est le premier surpris quand il arrive à appuyer assez fort pour lancer la machine !).
    Ses deux plus grands plaisirs restent la machine à broder : il monte sur mes genoux et nous regardons ensemble le dessin se broder. Et mes chutes de tissus, il adore jouer avec, le must étant quand je lui laisse le capot de ma machine à coudre, il peut s’amuser pendant des heures à passer les tissus dans le trou pour la poignet et ensuite tenter de les récupérer pour les remettre dans le trou. Une très bonne activité Montessori ^^
    Vivement, dans un an, que l’on puisse coudre ensemble comme toi et ton chouchou !

    • mathilde says:

      Ah oui, glisser des couvercles de petits pots ou pinces à linge dans le trou du couvercle est une activité que le mien avait trouvé spontanément (à ma grande joie!!) et qui l’avait occupé durant de longs moments! Maintenant, le capot ne l’intéresse plus, c’est la machine qu’il veut! (Et parfois je regrette ce tps-là!)
      C’est clair que la brodeuse doit être hypnotisante… Même à 32 ans!! 😉

  6. Micoton says:

    Super projet pour initier ton fiston à la couture, il a dû adorer coudre avec sa maman ! Je note précieusement l’idée pour occuper le mien quand il sera un peu plus grand (car 2 mois, c’est encore un peu jeune, à mon grand désespoir ! Il se contente d’écouter le ronronnement de la machine à coudre dans l’écharpe de portage).

  7. mariane says:

    Nous sommes nous aussi dans une période faste de couture en binôme, mais le mien a 6 ans, il réalise maintenant un coussin pour chacun des anniversaires des copains.
    C’est vrai qu’il existe beaucoup de choses à adapter (ou pas d’ailleurs…) pour les petits gars, j’ai cousu un tapis circuit de voyage, un tipi et beaucoup d’autres sacs et autres besaces!
    Je suis aussi fan de l’univers de Blisscocotte pour ses deux petits mecs, tu connais sans doute…

    Es-tu toujours aussi ravie de ta machine? je suis en pleine réflexion pour changer la mienne, achetée il y a 4 ans, je ne pensais pas avoir besoin d’un tel niveau de machine, mais avec le temps, le point droit pas top, le crochet qui se coince souvent,ça lasse et je crois que je vais me payer le cadeau de mes 40 ans avec deux ans de retard!!

    Je vous souhaite de bons moments de couture, les improvisés en rentrant de l’école, ou en se levant le dimanche matin sont les meilleurs ;))

    • mathilde says:

      Oui, j’ADORE ma machine. Cependant la moitié de ses fonctions est assez gadjet (disons que c’est du confort et de l’efficacité en plus mais pas du tt indispensable), donc la gamme en-dessous me paraît tt à fait intéressante aussi!

  8. le louet says:

    Le doudou de mon fils s appel dede aussi…a la crèche les autres enfants l appelaient de de (mon fils!); j ai bien eu peur que cela lui reste par la suite!
    Mais dieu merci la creche abandonnée il a retrouvé son prénom
    Aujourd hui a 9 and il coud un peu; des coussins, des accessoires pour ses plat mobile (canapé,sac de couchage, couettes…)
    Tout ca a la main pour l instant il est déçu il trouve la machine trop compliquée
    Il s essaie aussi au tricot avec des petites aiguilles spécial pour les mômes; des rangées de point mousse …
    Le tient est plus precoce; ca promet un bel avenir….
    La bizh

  9. tassadit says:

    ERNEST ET CÉLESTINE ONT PERDU SIMÉOOOOOOON! [cri hystérique]
    S’il y a un livre de mon enfance que je garderai toute ma vie, c’est bien celui-là! Qu’est-ce que j’ai pu pleurer, de tristesse puis d’émotion, quand mon père me lisait cette histoire (il en rigole encore aujourd’hui!). Et qu’est-ce que j’ai pu rêver devant le magasin de jouets et le sapin de Noël décoré de peluches! Maintenant que j’y pense, mon intérêt pour la couture a peut-être bien débuté avec ce livre: quel talent magique qui permettait à Ernest de faire renaître ce pauvre Siméon… Ahlàlà, rien que d’y repenser, ça me rend toute chose! :’-D
    En tout cas c’est adorable cette petite séance couture avec ton fils!

  10. Mallorie says:

    Tu me donnes des idées. Ma poulette a 3 mois de plus que ton petit garçon et je n’ai jamais vraiment pensé à faire de la couture avec elle pour l’instant, ne voyant que les dangers possibles: épingles, ciseaux, etc. Mais en te lisant, je me dis qu’il y a sûrement moyen de l’inclure dans cette activité et confectionner ensemble quelques petites choses pour ses poupées. La petite gigoteuse est adorable, le petit loulou a bien travaillé 😉

    • mathilde says:

      je suis assez intransigeante au niveau de la sécurité : il a ses propres ciseaux (qui ne coupent pas grand’chose…), interdiction formelle de toucher aux épingles et évidemment au fer à repasser, sinon je range tout et fini l’atelier couture. Il a bien compris, et intégré les consignes, donc tout se pass bien, même si pour moi ces séances ne sont pas de tout repos niveau surveillance…

  11. mamikou says:

    oui,un vrai bonheur quand mon petit fils grimpe sur mes genoux pour faire « machine à coudre »!!!!! mais il est surtout intrigué et voudrait comprendre comment çà marche!!!!!! bonne continuation!

  12. Céline says:

    Dédé semble vraiment très heureux sans sa nihoteuse et Petit Monsieur a de la chance de faire de la couture avec toi, quel bonheur! ^^

  13. Marion says:

    Top, top cette couture collaborative avec petit monsieur. Je n’ai pas encore tenté avec le mien (qui a un mois de plus que le tien), mais, la turbulette du bébé (qui lui s’appelle « maman », aïe, aïe, aïe) fait partie des projets de la to-do-list « couture for baby boy ». Merci pour ce partage.

  14. Déborah says:

    Vous formez un joli duo;-).

    A la maison, j’ai trois « indisciplinés » de la couture. Ce n’est pas de tout repos de partager cette activité avec mes 3 loustics! Je perds vite patience. Je laisse volontier ce moment derrière la MAC lorsque la mamie est dans le coin:-)).

    C’est sûr qu’il faudra penser à étoffer la garde robe de Dédé. On n’est jamais à l’abri d’un petit courant d’air!

    Bonne semaine. Bises

  15. lafeedufonddesbois de ig says:

    Oh c’est tout joli ! Et ton petit bout a beaucoup de goût pour le choix des tissus !
    Je serai ravie de voir se multiplier les articles sur la couture pour petit garçon, j’attends le 4 ème et j’ai un peu l’impression de tourner en rond question tricot et couture pour garçon ’^_^ ….

  16. Elsa says:

    Je commente rarement – bien que je lise avec grand plaisir chacun de tes messages – parce que je me tiens à jour des nouveautés de la blogo via Feedly et ca ne favorise guère les commentaires (j’ai accès aux contenus sans aller sur les blogs).
    Je sors de ma retraite parce que je suis contente d’apercevoir ton petit bouchon (dont je crois avoir lu quelque part qu’il porte le même prénom que mon grand-père bien aimé, ça me fait plaisir !).
    Ici, la couture s’est transmise de mères en filles depuis des générations, et j’ai moi-même introduit la transmission de mère en fils : mon Thibault de 11 ans sait se servir de façon parfaitement autonome de ma machine depuis au moins 2 ans. Ma Clémence aura 10 ans au mois d’août et recevra à cette occasion sa première machine : mon ancienne Janome que je fais réviser pour l’occasion. Je veux pour elle une vraie machine, pas un jouet pour enfant. Ma Jeanne de 7 ans coud aussi sur mes genoux de façon régulière.
    Je ne sais pas si ton petit bonhomme aime cuisiner avec toi, mais un des premiers projets réalisés avec mon fils a été un joli tablier de cuisine à sa taille : il était ravi ! Sinon, ils ont tous les 3 une bouillotte au riz : c’est simple à faire et sans danger à utiliser, c’est bien pratique en hiver pour un petit confort à l’endormissement.
    Continue à nous régaler de tes messages !
    Elsa

    • mathilde says:

      Il adore cuisiner! Le tablier est une super idée, merci beaucoup!! Je vois que chez toi aussi la couture est une vraie tradition familiale!
      (Je ne crois pas avoir déjà écrit le prénom de mon fils ici, mais peut-être est-il déjà apparu dans les commentaires?… Il commence par un J et ne comporte qu’une syllabe! 😉 )

  17. Pruline says:

    Hello,
    Oh que oui, et après la liste des to-dos s’allonge 😉
    Chez moi, ca fait longtmpes qu’elle est mon assistante, et plus elle grandit plus elle peut participer, elle a 5 ans maintenant, au début c’était le choix des matières, boutons… maintenant elle manie délicatement l’aiguille..
    Et ses bébés ont une garde robe assez fournie. D’ailleurs si tu veux j’ai un bouquin couture pour poupons.

  18. Mademoiselle M. says:

    Que c’est mignon d avoir fait ça tous les deux! Mon inconscient doit être un peu macho car jamais je n avais pensé qu un petit garçon aimerait faire de la couture ! Je trouve ton initiative géniale et je la garde dans un coin de ma tête pour quand mon petit J. sera plus âgé (deux mois c’est encore un peu tôt ) bises

  19. hubertine says:

    Salut mathilde, ca faisait un pti bout de temps que je n etais pas passee ici! Super ton article, surtout que la couture avec et pour nos pti mecs m interesse beaucoup depuis que mon petit Colin est arrive! Je suis preneuse d idees! Pour l instant, j ai fait son tapis d eveil, ses gigoteuses et ses laines. D ailleurs, je suis preneuse de tes articles sur la layette! Bisettes, hubertine

  20. Aurore says:

    Mon coeur de guimauve a fondu… Et la dernière photo, trop trop chou ! Pfff, je vais me servir de la glace à la vanille apres cette jolie parenthèse qui fait du bien. Thanks <3

  21. Marie* says:

    Ohlala ! C’est super Mathilde, j’adore l’idée!! Comme il a l’air content en plus! Je suis ravie pour vous! ça me donne envie d’en faire avec mon fils! Tu nous montreras le porte bébé, les coussins…
    Grosses bises*

  22. Touchatout says:

    Ah chouette de la couture pour poupées! Je suis en plein dedans, et je fais au fur et à mesure des demandes de mes filles… demandes qui ne cessent d’augmenter!!! La dernière mini couture en date était une cape de bain pour doudou (comme je le précisais dans ton dernier article ;-)) et elle sert à tout! J’ai comme projet de coudre un porte bébé (j’avais auparavant cousu une écharpe de portage pour faire comme maman, c’est rigolo mais pas du tout pratique à enfiler toute seule) et une mini robe identique à celle que je viens de faire pour ma grande histoire d’utiliser les chutes! Et mes filles sont ravies de pouvoir déballer et fouiller dans la réserve de tissus et de rubans pendant que la machine ronronne, de vrais moments entre nous où chacune y trouve son bonheur!

  23. Emma-saru says:

    Je viens ici régulièrement mais suis peu bavarde habituellement, me contentant de rêver devant certaines créations et m’émerveillant devant les idées d’association patron/tissu, patron/laine. Donc tout d’abord merci pour ces petites parenthèses (et si j’ai plaisir à venir ici, c’est aussi parce que c’est un blog qui ne fait pas cette course effrénée à la visibilité et aux billets à gogo !).
    Et double merci pour cette idée de couture en duo. Ma crevette a quelques mois de moins que ton fils mais je n’avais pas encore pensé pouvoir mener une activité couture avec elle. L’idée ne m’avait même pas traversé l’esprit pour tout dire. Mais là, je m’aperçois avec horreur que son bébé est encore plus nu que Dédé et je crois qu’il va falloir y remédier et je vais tenter l’expérience. Et aussi m’empresser de trouver cet Ernest et Célestine là, car quelle honte, il n’est pas dans notre étagère pourtant, on les adore ces deux là !
    Je vais d’abord devoir ranger un peu mon micro atelier qui ressemble à un champ de bataille mais c’est une bonne motivation du coup ! Hâte de découvrir tes autres cousettes pour et avec ton petit lutin !

  24. Béatrice Crucifix says:

    Article trop chou ! Je m’extasie aussi devant le poupon garçon dont j’ignorais l’existence …Je fais donc partie des Mamies attendries…Ernest et Célestine ont perdu Siméon fait partie des livres que j’avais gardés de l’enfance de mes filles et que j’adore raconter à mes petits-enfants. Un jour, Carla avait oublié son doudou à l’école, il n’était pas ds son cartable et trop tard pr y retourner…Les larmes de ma petite-fille se sont taries en cousant ensemble un doudou de remplacement temporaire…Je vous souhaite le meilleur et vous remercie pour votre blog si sympathique Béatrice

  25. clémence says:

    Tellement adorable! Que j’ai hâte de me remettre à la couture, mes bébés sont très intéressés par mon tricot (souvent trop à mon goût même!), j’ai hâte de voir leur réaction face à cette machine magique!
    J’ai tricoté pour le poupon de mon « grand » (18 mois) mais ce petit nid d’ange remporte la palme du mignon!

Laisser un commentaire