Jupe dix heures : deuxième version!

Patron : Burda février 2017

Vous souvenez-vous de cette jupe, cousue l’an dernier, et à propos de laquelle je me suis tant questionnée? Eh bien, figurez-vous qu’elle est finalement devenue un de mes basiques incontournables de l’été, tant par sa longueur, qui m’intimidait, mais s’est avérée tellement pratique au quotidien, que par sa couleur et son style : avec des sandales, un petit marcel blanc ou noir, un joli sac, hop, la tenue est faite!

J’aime tellement la porter que j’ai eu envie d’en faire une seconde, un peu moins basique, dans un tissu plus chamarré.

J’avais trouvé cette viscose chez Sacré Coupon, et j’avais eu un vrai coup de coeur pour le motif floral et les coloris joyeux. Au départ, je voulais en faire une robe, mais la petite taille du coupon ne me l’a pas permis. Et puis, après une étude très sérieuse et très poussée du contenu de mon armoire (sisi, c’est du sérieux, cette histoire!), il m’est apparu beaucoup plus intéressant d’en faire une jupe mi-longue.

Disposant de peu de temps, j’ai choisi d’utiliser le même patron que pour ma première version. Je n’avais pas envie d’avoir deux fois la même jupe, mais la première répondait si parfaitement à mes critères de Jupe d’Eté Parfaite, qu’il aurait été dommage de chercher plus loin.

 

Je crois que c’est une des premières fois que je réutilise un patron déjà réalisé, et, franchement, je me demande pourquoi je ne le fais pas plus souvent : quel gain de temps! (Et d’argent, aussi!) Non seulement on zappe le recopiage de patron, chronophage et peu ludique, mais en plus, on peu tirer des leçons des versions précédentes, les modifier ou les améliorer. Peut-être ai-je trouvé là le moyen de reprendre la couture plus régulièrement?

Quoi qu’il en soit, pour ce patron, les modifications ont été minimes. Avec un motif pareil, je n’avais aucune envie d’ajouter une ceinture : j’ai donc zappé les passants et les poches associées, que j’ai remplacées par des poches latérales, prises dans les coutures (parce qu’une jupe à poches, quand même, c’est trop chouette!) : pour ce faire, rien de plus simple, je suis allée piocher un modèle de poche dans un autre de mes patrons déjà réalisés, et je les ai placées pile là où je voulais. J’ai un peu rogné dans les marges de couture pour agrandir un chouïa le tour de taille, car ma version bleue, si elle est parfaite au lever du jour, s’avère un peu serrée pour accueillir généreusement clafoutis aux abricots et tartes aux mirabelles que je m’enfile gaiement durant les journées d’été. Et c’est tout!

 

Donc : pas de patron à recopier, un modèle simplissime, des poches, de la place pour les bons goûters d’été, une longueur qui permet de courir et vaquer à toutes les activités quotidienne, une ampleur qui laisse passer un peu de fraîcheur, et un motif de folie. Je crois qu’on tient là une deuxième version à la hauteur de la première ! Je l’ai réalisée au tout début de l’été, et elle m’a accompagnée partout. Je suis presque* heureuse de cet été indien, qui me donne l’occasion de prolonger ma lune de miel avec elle!

Est-ce qu’il vous arrive souvent de faire plusieurs versions d’un même patron?

 

Bon jeudi à toutes!

 

* Je dis « presque », parce que bon, vous me connaissez, moi, dès le 15 août, je trépigne, je ne rêve plus que de fraîcheur, d’écharpes, de vestes en tweed et de bonnets torsadés. Autant vous dire que cet été caniculaire a été très, très pénible pour moi!!

L’avis de Monsieur : « Mais c’est quoi, en fait, ces grosses taches roses?… »

19 comments

  1. Aurore says:

    Elle est magnifique cette jupe… et elle te va d’autant plus qu’elle est à mi chemin entre ta vie urbaine et tes racines !
    J’ai lu avec grand intérêt ton article sur la toxicité des réseaux et je te remercie car ça met des mots sur des maux. Ah et merci-bis car moi, j’en ai marre d’avoir chaud et je veux porter le seul pull pas instagramable que j’ai eu le temps de tricoter depuis le printemps ^^

  2. sturam says:

    Je reprends systématiquement mes patrons depuis peu, constatant aussi que la version 2, voire 3 est tellement plus réussie. Il faudrait donc que je prenne l’habitude de faire des toiles pour ne pas gâcher le premier tissu, finalement !

  3. gaëlle says:

    Simple, efficace et très jolie cette jupe !
    Ayant peu de temps à consacrer à la couture j’essaye de reprendre les patrons déjà utilisés surtout quand je me suis cassée la tête à faire des modifs. Et comme toi j’essaye de plus en plus de partir de ce que j’ai dans ma garde robe pour coudre un vêtement utile.
    Gaëlle

  4. Yuliya Ollivier says:

    J’attends toujours avec impatience tes articles même si je ne mets pas souvent les commentaires . Pour moi c’est d’abord le plaisir de découvrir tes nouvelles créations accompagnées de textes plein d’esprit mais aussi la matière à réfléchir . J’ai beaucoup aimé ton article sur les réseaux sociaux . D’une part je trouve de l’inspiration sur Instagram par exemple , j’ai envie de tout essayer et d’autre part plus je regarde ce que font les autres moins je fais moi même . En plus en travaillant toute la journée sur l’ordinateur le soir je réfléchis deux fois avant de me connecter sur ma tablette . Dans mon cas il faut vraiment trouver le juste milieu .
    J’aime beaucoup cette jupe ! La coupe est élégante et avec ce tissu ça fait habillé . Les deux versions de ce modèle que tu as cousu sont tellement différentes que on ne dirait pas que c’est le même patron . C’est une très bonne idée !

  5. Nadège says:

    Superbe cette jupe, j’adore tes sandales aussi. Moi aussi j’aime réutiliser des patrons, quand une robe me va bien j’ai tendance à vouloir l’avoir en plusieurs versions, comme la plantain de Deer and doe (patron gratuit en plus). Et je déteste décalquer les patrons ou les assembler, découper… reste le meilleur la couture. La jupe bleue était très jolie aussi mais je préfère la version sans poches. L’avis de Monsieur m’a bien fait rire!

  6. kiki34 says:

    Je me suis replongée avec délice dans la lecture du précédent article sur la jupe et j’ai de nouveau bien ri! Comme toujours c’est le tissu qui fait presque tout. Cette jupe c’est la fraicheur assurée et la réalisation est top! Je réutilise très souvent mes patrons déjà décalqués. Quand je met la main sur des basiques- pépites je ne les lâches plus, c’est du temps de gagné et selon les tissus, le rendu est différent, c’est tout bénef !!

  7. muenzeeins says:

    maginifque cette jupe ainsi que le tissus!! la longueur midi j’adore, super pratique en ville, en vacances et pour courir avec les enfants… je réutilise aussi des patrons qui ont bien marché, car avec quatre loustics y a pas photos niveau gain de temps :)…

  8. lathelize says:

    Ca fait un bon moment que je tourne avec un nombre de patrons limités parce que quand ton temps est limité, il faut être sur aussi que la réalisation sera à la hauteur de l’investissement temps. Je t’embrasse

  9. Déborah says:

    Coucou Mathilde.
    Je vois que tes petites escapades estivales t’ont données de jolies couleurs. Je savoure encore ces journées ensoleillées bien agréables pour mes allers retours quotidiens. On aura tout le temps de nous emmitoufler dans des vêtements chauds et moelleux.
    Je n’imaginais pas que tu avais cousu ta 1ère jupe il y a plus d’un an!! Je te voyais encore la porter avec ton joli caraco. Je trouve ça bien de réutiliser ses patrons lorsque celui ci nous plaît et les adapter selon nos envies. Je ne le ferais Peut-être pas en tricot. Je n’aime pas trop tricoter 2 fois la même chose à part Peut-être pour les accessoires (bonnets) ou pull basique.
    Je te souhaite de passer un bon week-end. Bises

  10. Juliette says:

    Cette jupe est superbe, tu as bien raison d’avoir repris le même patron !
    C’est suite à ton article sur ta jupe midi bleu marine (ou jupe dix heures!) que je me suis mise moi aussi à porter quelques jupes de cette longueur l’été dernier : révélation! C’est un bonheur à porter et ça fait une très jolie silhouette. Même si en ce qui me concerne il ne s’agit pas de réalisations maison (ça viendra en jour, je ne désespère pas) mais de trouvailles en friperie ou en vide greniers dont je retouche la longueur ensuite.
    Belle journée à toi, Juliette

  11. Elsa says:

    Bravo Mathilde, cette jupe est ravissante et te va très bien. C’est amusant, car avant même d’avoir lu la dernière phrase de l’article, je me demandais justement ce qu’etaient ces mystérieux motifs roses.
    Et je voulais aussi te dire au passage que j’aimais beaucoup lire ton blog, avec ton style et ton humour. N’hésite pas à partager aussi tes réflexions, tes lectures, comme dans ton dernier billet. C’est tellement plus riche qu’instagram (qui a aussi son intérêt dans un autre genre).
    Très bonne continuation, sur le web et ailleurs!

  12. Magalie says:

    Elle est chouette cette jupe !
    J’ai aussi un patron burda de jupe fétiche, (HS 2013, je crois) j’en suis à ma 5eme version 🙂 il se coupe et coud vite, c’est parfait pour un projet qui re-motive

  13. Marcelle & Aline says:

    Très belle jupe !! J’aime bien aussi cette longueur. D’ailleurs, la plupart de mes jupes doivent arriver sous le genou et je m’y sens très bien ! Pour ma part, j’ai plutôt tendance à ne pas réutiliser plusieurs fois le même patron, mais j’achète peu de patron unique et surtout des magazines donc ça donne beaucoup (trop ??) de modèles disponibles !!

  14. Filomenn says:

    Quelle jolie jupe qui te va si bien !!
    J’ai moi aussi fini par adopté une longueur en dessous du genou tellement pratique avec un bambin dans le bac à sable !

    Il m’arrive aussi de reprendre le même patron, quand cela fonctionne pourquoi s’en priver, la variété de tissus disponible sur le marché permet largement de ne pas s’ennuyer du modèle.

Laisser un commentaire