couture enfant Lectures livres une enfance toute douce Vivre

Des histoires à coudre, de Laurence Loiseau-David

10 février 2019

Laurence est une de mes lectrices, et nous avions il y a quelques mois échangé des mails à propos de la pédagogie Montessori : elle est assistante maternelle et est formée  et passionnée par cette pédagogie. Elle a écrit il y a quelques temps un premier livre, « je fabrique mon matériel Montessori », que vous connaissez peut-être déjà.

Voici donc son second livre, « Des histoires à coudre », qu’elle m’a très gentiment offert. J’ai été très touchée qu’elle m’en envoie un exemplaire, car c’était une sorte d’enrichissement aux conseils de lecture qu’elle m’avait déjà prodigués, et je sais qu’elle me l’a envoyé non dans un désir de promotion publicitaire, mais parce qu’elle me sait intéressée par le sujet et qu’il s’agissait pour elle d’une sorte d’échange, puisqu’elle suit mon blog depuis très longtemps.

Je ne vous en parle donc pas aujourd’hui parce que je me sens tenue d’honorer un partenariat, mais parce que la lecture de son livre m’a vraiment passionnée et que je le trouve très beau.

Des objets à coudre, pour créer du lien, du rêve et du langage

Le livre propose 16 créations, inspirées de la pédagogie Montessori, mais selon un angle que j’ai particulièrement apprécié : la lecture, les histoires et les comptines. Il ne s’agit donc pas de jouets à donner à l’enfant pour qu’il expérimente par lui-même, mais d’objets visant à établir un lien entre l’adulte et le/les enfants, autour d’une histoire qui sera racontée, mimée, jouée ou chantée. Je trouve ça vraiment extra : la couture au service de la fameuse « attention conjointe », indispensable à la création des liens et à l’émergence du langage!

(En gros, l’attention conjointe, c’est regarder ensemble dans la même direction: une mère et son enfant qui admirent le démarrage d’une moto dans la rue en commentant, c’est de l’attention conjointe. Un papa qui raconte un livre à son bébé assis sur ses genoux, c’est de l’attention conjointe. C’est une compétence-clé dans le développement du langage, de la sociabilité, du lien parent-enfant, …)

Le livre regroupant donc deux thèmes qui me passionnent, je ne pouvais que m’enthousiasmer pour lui!

La lecture est un fil conducteur du livre : Laurence a rédigé une petite bibliographie au début de son livre, avec les principaux ouvrages jeunesse qu’elle utilise au quotidien, et qui lui servent de base pour faire évoluer ses créations cousues. Et pour introduire chaque objet, elle propose aussi quelques titres d’albums sur lesquels se baser pour mettre en scène ses marionnettes, cubes, cartes émotions, etc. Je connaissais plusieurs ouvrages, mais d’autres me sont inconnus et m’ont donné envie d’aller me les procurer à la bibliothèque du quartier.

En plus de la liste des fournitures et du déroulé de fabrication, chaque type d’objet a aussi droit à une petite introduction visant à expliquer l’objectif qu’il peut remplir auprès de l’enfant : stimuler l’imagination,  développer la motricité fine, nommer ses émotions, expérimenter la notion de permanence de l’objet, … Evidemment, les enfants pourront tout à fait s’amuser seuls avec les objets proposés, mais, le livre s’inscrivant vraiment dans une approche montessorienne, les adultes sont vivement encouragés à envisager ces créations cousues comme des supports de partages, à proposer à l’enfant avec un étayage et une guidance de l’adulte, sans pour autant qu’il s’agisse de matériels pédagogiques nécessitant forcément une connaissance approfondie des recherches de Maria Montessori.

Les objets proposés sont très fins, avec une multitude de petits détails, et je pense qu’ils prennent pas mal de temps à fabriquer. Mais ils sont, pour la plupart, évolutifs, en quelque sorte – l’investissement en temps est rentabilisé!  J’ai repéré par exemple plusieurs choses qui me paraissent très chouettes pour mes deux enfants, malgré leurs différences d’âges et d’intérêts.

Evidemment, le livre comporte des patrons et de nombreuses illustrations expliquant la réalisation des différents ouvrages, cependant, je pense qu’il est très facile (et très tentant!) de s’approprier ces propositions, en les personnalisant selon les intérêts et les goûts des enfants auxquels ils sont adressés : c’est un des bonheurs de faire par soi-même, on crée du sur-mesure!

Mes préférés : le castelet de porte (qui est escamotable, super idée pour les petits espaces), les marionnettes-maniques (ma grand-mère m’en avait cousu lorsque j’étais enfant, j’adorais mimer des spectacles avec), les cartes émotions, le livre « devine », le livre comptine, et, surtout, les tapis de lecture, que j’ai découverts et qui me plaisent énormément (le tapis de l’espace, avec les planètes et le cycle de la lune, est vraiment magnifique et passionnera de nombreux enfants!).

 Evidemment, tout le monde ne sera pas sensible à cet univers, et le livre s’adresse surtout aux parents déjà sensibilisés à la pédagogie Montessori, à ceux qui ont du temps, non seulement pour coudre de telles merveilles, mais aussi, surtout, pour mettre la course du quotidien sur pause pendant de longs moments de partage avec les enfants.

Bref, une jolie découverte qui m’a donné envie, non seulement de « coudre des histoires » pour mes enfants et de partager avec eux de doux moments riches en imagination, mais aussi de découvrir de nouveaux albums jeunesse et d’approfondir mes connaissances concernant la pédagogie montessori. Et j’ajoute que ce livre est aussi une merveille pour les professionnels de l’enfance qui aiment coudre : professeurs des écoles, orthophonistes, éducateurs de jeunes enfants, assistants maternels, etc, devraient trouver de quoi régaler les petits enfants autour d’eux!


Le site de Laurence

Le site des éditions La Plage

You Might Also Like

16 Comments

  • Reply Lucile 11 février 2019 at 4 h 55 min

    Joli livre !

    • Reply mathilde 16 février 2019 at 22 h 29 min

      Oui, il est très plaisant à regarder ET à lire!

  • Reply Vanessa 11 février 2019 at 10 h 59 min

    Merci pour cette présentation! Ce livre a l’air magnifique! Je cours l’acheter!! Faisant le même boulot que toi, je pense que ça va m’être utile pour pas mal de petits patients.
    Et j’adore la nouvelle mise en page de ton blog!
    Belle journée à toi!

    • Reply mathilde 16 février 2019 at 22 h 17 min

      Hello collègue! 😉 Bonne lecture et merci pour ton retour positif concernant mon blog!

  • Reply CHARLINE 12 février 2019 at 14 h 48 min

    Rassurant ton retour! Merci!
    et ne culpabilise pas d’avoir fait une pause avec ton blog, regarde on t’attendait!

    Ce livre que tu nous fais gentiment découvrir me fait penser aux raconte-tapis que j’ai pu faire découvrir à ma classe. De très beaux moments!

    Très belles toutes les photos que tu mets dans ton blog.
    Je rejoins Confetti, ton blog dégage beaucoup de chaleur et c’est le seul dont je conserve la lecture également. J’aime ta façon dont tu tricotes avec les mots!

    Au plaisir’

    • Reply mathilde 16 février 2019 at 22 h 19 min

      Merci beaucoup pour tes gentils mots!
      Je viens de faire une petite recherche sur les « raconte-tapis », effectivement, c’est le même principe! C’est une découverte pour moi alors que ça semble être un grand classique! J’imagine que tes élèves ont du apprécier les moments passés autour, oui!
      A bientôt!

  • Reply Clémence 14 février 2019 at 10 h 29 min

    Oh qu’il a l’air chouette! merci pour la découverte…
    et vive les blogs qui revivent!

    • Reply mathilde 16 février 2019 at 22 h 28 min

      Oui, il l’est!
      Et concernant le blog, j’espère vraiment que ce n’est pas un faux retour de flamme…!!

  • Reply Sandra 14 février 2019 at 13 h 59 min

    ça donne envie ! En ce moment je suis pas mal axée sur la méthode Montessori et je suis justement à la recherche d’ouvrage en ce sens. Si tu as un sélection je suis pour que tu l’as partage 🙂
    Des bises

    • Reply mathilde 16 février 2019 at 22 h 23 min

      Pour le moment, je n’ai lu que L’Enfant de Maria Montessori herself (tout à fait accessible, elle y explique l’émergence de sa « méthode »), et un des livres de Charlotte Poussin, « Montessori de la naissance à trois ans », qui est vraiment chouette, et que je te conseille!
      Je pense que j’écrirai un article sur ma façon d’envisager les pédagogies alternatives dans quelques temps, si j’arrive à trouver l’angle par où le prendre (ça tourne dans ma tête depuis un moment mais je ne sais pas par où l’attraper!).
      Bises!

      • Reply Sandra 18 février 2019 at 17 h 55 min

        Ah super je note.
        Pour le livre l’Enfant je suis justement en train de le lire. J’ai hâte de lire ton article, ce n’est pas simple de s’y retrouver mais à partir du moment où tu comprends que ce n’est pas une « méthode » que tu cherche mais plutôt une façon de penser différente et de voir l’enfance différemment tu as déjà fait pas mal de chemin. Le gros soucis que je rencontre perso c’est surtout mon passé, mon éducation, les automatismes qui viennent de suite et contre lesquels je « lutte » mais c’est un autre sujet.
        Ps : je me suis également procuré sur tes conseils le dernier mag « la petite fabrique ». Super magazine. Je ne sais pas si tu connais mais le magazine « Libres » est top aussi. Le seul soucis c’est que c’est une version numérique mais j’ai beaucoup aimé les articles (et tu comprends aussi le prix…)
        https://www.magazine-libres.com/#!/

        • Reply mathilde 18 février 2019 at 22 h 03 min

          Eh bien tu as tout compris! 😉 Oui, je suis d’accord, les pédagogies alternatives ne sont pas à prendre au pied de la lettre et à appliquer comme une méthode, mais doivent (à mon sens) surtout être considérées comme des outils à utiliser comme on le sent, selon les situations et selon son propre état d’esprit.
          J’ai été élevée de façon très montessiorienne et waldorfienne, par des parents pour qui c’était aussi naturel que boire et manger (c’est durant mes études que je me suis rendu compte qu’ils avaient fait instinctivement des choses qui étaient décrites dans des bouquins), alors en devenant jeune adulte j’étais naïvement persuadée que toutes les familles fonctionnaient comme ça. Je suis tombée de (très très) haut lorsque j’ai commencé à faire des stages et à travailler, et j’hallucine encore lorsque j’entends certaines copines mamans me parler du quasi combat qu’elles doivent mener contre l’éducation qu’elles ont elles-même reçu, pour trouver ce qui leur convient à elles et à leurs petits.
          Je suis contente que « la petite fabrique » te plaise : encore une fois, je trouve que le magazine est à prendre comme une inspiration, pas forcément comme un mode d’emploi! 😉
          J’ai beaucoup entendu parler du magazine Libres (je suis https://www.hellomaman.fr et https://journaldeschamps.fr, elles participent toutes deux au journal, si tu ne connais pas leurs comptes, ça devrait t’intéresser!), mais je n’ai pas sauté le pas de l’acheter, j’ai beaucoup de mal à lire sur écran, j’aime le bruissement des feuilles et l’odeur du papier, je lis souvent au lit et ne veux pas d’écran dans notre chambre, etc, etc. Mais je tenterai peut-être au prochain numéro!

  • Reply mirza 14 février 2019 at 14 h 50 min

    je dois dire que j’aime beaucoup beaucoup ton article!
    J’ai appris des choses, en particulier sur l’attention conjointe, et c’est très chouette! Bon, ne nous voilons pas la face, ça m’intéresse parce que mon temps libre -jadis occupé par de la couture et du tricot- est maintenant dédié à lire des histoires de Tromboline & Foulbazar, et à goûter de fantastiques repas à base d’eau de bain…
    Et ce livre a l’air de proposer de vraies merveilles, je vais le garder dans un coin de ma tête pour un jour où j’aurais du temps & de l’énergie (on y croit!)

    • Reply mathilde 16 février 2019 at 22 h 26 min

      Haha, j’imagine bien qu’il y a trois-quatre ans, ton intérêt n’aurait pas été le même!! 😉 Moi, ça me passionne depuis tellement longtemps que ça fait partie intégrante de ma vie professionnelle (enfin, quand j’en ai une, hum!).
      Je suis contente si l’article a été édifiant! J’aimerai bien développer ce thème dans d’autres articles…
      Et barbote bien avec ta poupette! 😉

  • Reply Baruch-Gourden Léa 14 février 2019 at 15 h 50 min

    Un grand merci pour cette jolie découverte. Que cela donne envie !!
    De lire, de coudre, de raconter, de jouer… et de prendre ce temps précieux tous ensemble.
    Au passage, ton « nouveau » blog est très chouette. Très dynamique !

    • Reply mathilde 16 février 2019 at 22 h 27 min

      Meri beaucoup pour ton retour concernant la nouvelle présentation du blog!
      Et je suis bien contente que la lecture de l’article provoque des envies de jeux au rythme des bambins!

    Leave a Reply