Créer Tricot tricot femme

Pull Lilly

25 novembre 2019

Il s’est passé exactement un an entre les premières mailles de ce pull, et la finition de l’assemblage. Pourtant, rien ne le disposait à être si lent à venir s’ajouter à ma garde-robe…

Ça a commencé, comme souvent, par un gros coup de coeur pour ce modèle, qui remplissait beaucoup de critères du pull d’hiver parfait: une coupe confortable, des manches longues, un col assez près du cou (j’adore, visuellement, les encolures dégagées, mais le principe de réalité hivernale me guide plus souvent vers des cols proches du cou), un point relativement simple, mais avec une rupture pour ne pas s’ennuyer (ici, le point ajouré du devant), et une laine de qualité (du pur mérinos).

J’ai donc commencé, confiante. J’ai fait le dos, tranquillement. Auquel j’ai ajouté quelques centimètres, comme d’habitude (je suis grande) (et j’aime avoir les reins couverts l’hiver). J’ai enchaîné sur le devant, tout aussi tranquillement.

Quand il a fallu s’attaquer au point fantaisie du devant, mon cerveau de maman de jeunes garçons, dont les capacités de concentration sont réduites au strict minimum depuis cinq ans, a buggué. J’ai dû prendre le livre de points de ma grand-mère (celui que je ressors en cas d’ulitme détresse, vous savez, le livre format rectangulaire allongé qui regroupe tous les points de tricot, édité en 1965, avec des photos d’échantillons en noir et blanc), et m’entraîner avec une pelote orpheline, pour réussir à l’avoir bien en main. Une fois le point retenu, je me suis remise sur mon ouvrage, j’ai tout bien tricoté, j’étais très fière de moi. Sauf que, une dizaine de centimètres plus loin, je me suis rendu compte qu’en continuant à ce rythme, je n’aurais plus de point « plein » sur épaules, uniquement du point ajouré. Ce qui ne me plaisait pas du tout. Bref, je vous passe les détails : j’ai dû tricoter au moins six fois ce fichu devant, en commençant plus ou moins haut la pointe du triangle ajouré, jusquà trouver l’équilibre parfait au niveau des épaules.

J’avais pourtant bien pris en compte mes centimètres de longueur supplémentaires. Mais j’ai dû cafouiller quelque part dans mes calculs, malgré tout!

Bon, ces multiples tricotages-détricotages ont eu au moins un aspect positif : j’ai pu tester, en conditions réelles, la qualité du fil utilisé. Eh bien mes bonnes dames, je peux vous assurer que celui-ci ne BOUGE PAS. Il a subi tellement de manipulations qu’il aurait pu être tout pelucheux, il n’en est rien! Je pense qu’il se conservera donc très longtemps (du coup cette laine devient une de mes préférées, avec la Lima de BDF).

Une fois le dos et le devant terminés, j’ai donc exécuté les manches : là, rien de compliqué, si ce n’est qu’il me fallait obtenir la longueur parfaite. Et sur ce type de coupe, ce n’est pas évident d’anticiper exactement où tombera l’épaule, et donc où commencera la manche, avant d’avoir fait le montage. Pour ce pull, je voulais des manches bien longues, mais qui ne trempent pas dans mon bol de soupe pour autant. Je crois que je ne m’en suis pas trop mal sortie.

Avec tout ça, les mois avaient passé, et nous étions désormais au printemps. J’ai donc lâchement oublié mon tricot au fond d’un panier. Ce sont mes comparses Clem et Redlaeti qui m’ont motivées cet automne à m’y remettre, alors que je végétais un peu niveau tricot. (Je suis toujours très circonspecte concernant les réseaux sociaux, mais franchement, discuter d’un modèle, échanger nos déboires, se donner un coup de main, et donc faire connaissance avec des nanas adorables par le biais d’une messagerie instantanée, c’est vraiment chouette. Je trouve qu’avec ces échanges, le mot de « communauté » prend tout son sens.).

Enfin, dernière étape et non des moindres : le blocage. J’étais un peu chiffonnée par la largeur du corps de mon pull, que je trouvais un peu trop près du corps. J’ai donc procédé à un blocage en règle (humidification des pièces, épinglages aux mesures souhaitées, et patience et longueur de temps en attendant le séchage), en croisant les doigts pour ne pas regretter d’étirer mon pull… J’ai déjà eu des déconvenues, lors de quelques blocages : la laine s’était complètement distendue et était devenue toute molle, la taille était finalement trop grande, etc.

Pour cette fois, uniquement de la satisfaction : la laine ne s’est pas distendue mais a gagné en souplesse, le motif du devant s’est totalement révélé, et la largeur du pull me convient tout à fait (il aurait pu être encore un peu plus « loose », mais je pense que mes nombreux portés vont contribuer à l’assouplir encore au fil du temps).

La phrase qui suit va peut-être vous paraître très prétentieuse et d’une auto-satisfaction pleine de vantardise, mais tant pis, j’assume : MON PULL EST PARFAIT! (en tout cas, pour moi, et c’est ce qui compte!) Vraiment, ça faisait un long moment que je n’avais pas été autant enthousiasmée par un de mes tricots, ça motive, ça motive!!

Bon, je vous laisse, j’ai un nouveau tricot sur le feu. Et je peux vous dire que je suis très loin d’éprouver la même satisfaction que pour celui-là! Je vais tout de même essayer de vous le montrer avant l’an prochain…

Bonne semaine à vous!

(ps : J’ai enfin répondu à tous vos commentaires suite à mon article précédent. J’ai vraiment été très touchée par tous vos témoignages, merci à toutes d’avoir pris la peine d’écrire quelques mots en retour à ma réflexion.)


L’avis de Monsieur : « Ah bon, c’est un nouveau pull??… Il est tellement dans ton style que j’avais pas vu qu’il était nouveau. Mais, il est un peu large, non?… T’as les épaules qui tombent un peu, là, ploutch… » (en résumé : « Tu portes toujours les mêmes fringues, et en plus elles sont pas seyantes ». On va dire que l’amour est aveugle et l’homme insensible au confort du pull loose, hein!)


Fiche technique

  • modèle : pull « Lilly », modèle n°10, catalogue Phildar n°688 (il n’est plus disponible, c’est bien dommage, car il regorge de jolis modèles)
  • fil utilisé : pur mérinos 3,5 de la même marque, coloris Paon
  • numéro d’aiguilles utilisé : le modèle préconise d’utiliser des aiguilles 3 pour les côtes et 3,5 pour le reste. Comme je tricote assez lâche, j’ai tout descendu d’un demi numéro : 2,5 pour les côtes et 3 pour le reste du corps (évidemment j’avais vérifié ça avec un échantillon préalable).
  • niveau de tricot : niveau 3/3, donc tricoteuse confirmée. La majorité du corps se tricote avec un point relativement facile (jersey rayé mousse), mais le point ajouré du devant est plus difficile à mémoriser, et se travaille sur l’endroit ET sur l’envers: pas de répit!
  • modifications : j’ai rallongé les manches et le corps, et donc un peu modifié le commencement du triangle ajouré du devant. Le modèle propose de faire un rang de mailles serrées le long de l’encolure et en bas du pull : j’ai fait celui de l’encolure, mais zappé celui du bas. Mon pull roulotte très,très légèrement, mais cela ne me dérange pas. J’avais peur que les mailles serrées rigidifient la base du pull.
  • points forts : le modèle est confortable, la laine est chaude tout en étant fine et légère. Le motif donne son originalité au pull. J’aime vraiment énormément.
  • points faibles : l’emmanchure basse est un style, et peut ne pas plaire à tout le monde (cf l’avis de Monsieur, un peu plus haut!). Le pull est large sans l’être trop : pour moi, c’est parfait, mais certaines pourront peut-être trouver qu’il est trop « entre-deux ».

You Might Also Like

18 Comments

  • Reply Annie 25 novembre 2019 at 11 h 37 min

    Ce pull est magnifique !!! Bravo 🙂 Il te va très bien, c’est super élégant !!! <3 <3 Merci pour ce joli article, merci pour le partage 🙂

    • Reply mathilde 25 novembre 2019 at 14 h 55 min

      Merci beaucoup! C’est très gentil à toi!

  • Reply cé créations 25 novembre 2019 at 15 h 24 min

    J’adore ! Il est superbe ! Décidément P. a toujours le mot pour rire !

    • Reply mathilde 26 novembre 2019 at 14 h 06 min

      Merci!! Disons que c’est moi qui choisi de prendre avec humour les petites remarques de Monsieur…!

  • Reply Gabrielle 25 novembre 2019 at 17 h 19 min

    tu peux être fière de toi, ton pull est magnifique, contente de revoir Felicie

    • Reply mathilde 26 novembre 2019 at 14 h 07 min

      Je sais qu’elle a son fan club par ici! 😉

  • Reply Turandot _tricote 26 novembre 2019 at 12 h 01 min

    Très joli modèle en effet, et cette couleur est magnifique et te sied à merveille. J’ai d’ailleurs ce petit catalogue à la maison. J’ai acheté de la Phil Soft pour faire le modèle qui se trouve à côté de celui-ci (équivalence de laine) mais maintenant j’hésite à faire le pull « Lilly » !!! En effet, la construction de celui que je visais au départ m’effraie un peu quant au rendu (ta déconvenue avec ton pull rose me freine dans mon élan premier…). Bon j’ai encore le temps, car j’ai un gilet à terminer (depuis 4 ans gloups!!!! mais j’ai préféré tricoter pour mes deux petits !).

    • Reply mathilde 26 novembre 2019 at 14 h 11 min

      Je ne pense pas que tu auras de souci avec le pull d’à côté. Le devant est en un seul panneau, contrairement au fameux pull rose : en fait pour le pull rose, le devant se constitue de 5 parties indépendantes qu’on coud ensemble (côtes/torsade/jersey rayé/torsade/côtes, je te laisse regarder la photo sur IG si tu veux mieux comprendre) donc les coutures rigidifient le devant, et les torsades contribuent aussi à alourdir le tomber. Sur le modèle dont tu me parles, il n’y a ni torsades ni coutures. Et une vraie encolure. Donc tu ne rencontreras sans doute pas les mêmes déboires que moi! Tu le tricotes en quelle couleur?

  • Reply Valentina 26 novembre 2019 at 14 h 11 min

    Bonjour le pull est très joli, et te va très bien. En quelle taille l’as tu tricoté et combien de pelotes as tu utilisé ?

    • Reply mathilde 1 décembre 2019 at 11 h 11 min

      Merci beaucoup! Je l’ai tricoté en taille 34/36, mais je l’ai donc pas mal étiré au blocage pour avoir lui donner l’allure exacte que je souhaitais. Il me semble que j’avais acheté 11 pelotes, et il m’en reste 1,5 pelotes.

  • Reply Amaëlle 26 novembre 2019 at 14 h 38 min

    Chapeau pour ta persévérance et pour la beauté du résultat ! Les pulls loose ne me vont pas mais le tien est parfait, tu peux le dire, et la couleur te va particulièrement bien. Je bloque sur un modèle tout simple (mais je n’ai jamais tricoté en adulte et mon échantillon était différent), il faut que je trouve la patience de tout recommencer… ça encourage de voir ce que tu as fait !

    • Reply mathilde 1 décembre 2019 at 11 h 12 min

      Je recommence souvent, en tricot… pas forcément tout du début à la fin (ça m’arrive, malgré tout), mais si le résultat ne me plaît pas, je préfère prendre le temps de recommencer, plutôt que de continuer et de ne jamais porter ce qui m’aura demandé des semmaines ou des mois à faire. Courage!!

  • Reply Solenne 27 novembre 2019 at 21 h 05 min

    Tu as raison, il est parfait ce pull e ta va très bien. J’aime autant la couleur que le point!

    • Reply mathilde 1 décembre 2019 at 11 h 13 min

      Merci beaucoup!!

  • Reply Francoise W. 29 novembre 2019 at 21 h 04 min

    J’adore ce pull, il est superbe, la couleur et le jeu de points vont super bien ensemble. Quant aux commentaires de Monsieur, comment dire…franchement il pourrait faire un petit effort. J’ai le même à la maison mais le modèle est un peu plus, disons … diplomate…il en parle d’abord à sa fille, qui, en général scandalisée, se fait un devoir de déballer ‘ce que papa a osé dire de ta dernière realisation’… serpillère, sac, parachute, j’en passe. C’est quand même très drôle. Je parie que tes garçons prendrons ta défense aussi dans quelques temps !
    PS : j’ai commencé un pull en laine Bdf pure douceur avec un modèle Phildar du début des années 2000, il se peut que je doive faire et refaire.

    • Reply mathilde 1 décembre 2019 at 11 h 15 min

      Ahahah!! On verra, pour les garçons!! Pour le moment, tout ce que je fais trouve grâce à leurs yeux, alors je ne boude pas mlon plaisir! 😉 Dès que c’est doux, que ça brille, ou que c’est rose, ou fleuri, ou avec un petit volant, ils sont tout enamourés! Quant à Monsieur, il a des goûts très classiques, et seules les robes trouvent vraiment grâce à ses yeux!
      Bon courage pour le pull…

  • Reply Micoton 2 décembre 2019 at 15 h 45 min

    Tu as bien raison de t’auto-congratuler, il est vraiment magnifique, et la couleur te va à ravir !!
    Ça fait plaisir de te lire par ici 🙂 !

  • Reply Mapie 4 décembre 2019 at 11 h 06 min

    J’ai le catalogue et je n’avais pas du tout vu le modèle mais il te va à ravir et la couleur est très jolie. Ca me réconforte de lire que toi aussi tu défais et retricotes.
    Et un petit coucou à Félicie la vedette.

  • Leave a Reply