la vraie vie Vivre

Bonne année 2022!

23 janvier 2022

Il y a bien longtemps, lorsque la tenue de ce blog était une de mes activités favorites, je réalisais chaque fin d’année un bilan en image des nombreuses créations réalisées les douze mois précédents (la belle époque!). Généralement, ce bilan était suivi d’un petit mot de bonne année à mes lectrices fidèles et bienveillantes (aux autres aussi, bien entendu, mais je ne les ai jamais croisées par ici, chanceuse que je suis de n’avoir que des commentaires constructifs et bien disposés!).

Puis, mon rythme de vie a changé, je n’ai plus eu autant de temps à consacrer à mes activités créatives, et au blog encore moins. Depuis un certain temps, je publie ici de façon assez sporadique, et quasiment uniquement pour montrer mes dernières réalisations, les petits mots plus « personnels » se faisant rares. Il faut dire qu’alimenter un blog lorsqu’on est assez peu débrouille avec la technologie et la photo, c’est assez compliqué, que chaque article me prend toujours un temps fou, et que wordpress pond de nouvelles versions tous les trois mois, ce qui fait que j’ai l’impression de repartir de zéro chaque fois!

J’ai aussi été prise par le tourbillon d’instagram, une photo, une publication, et hop, finito! Mais force est de constater que ce mode de publication ne me convient pas, c’est beaucoup trop rapide pour moi, chaque publication est perdue dans le flot des suivantes, on retrouve difficilement un article qu’on souhaite relire – et, de façon globale, comme vous le savez, j’essaie de limiter ma « consommation d’écrans », or, avec instagram, difficile d’ôter le doigt du pot de confiture une fois qu’on l’a trempé dedans!

Alors depuis un petit moment, j’ai largement diminué ma fréquentation d’instagram, et comme l’envie d’écrire ici ne m’a jamais quittée, j’ai finalement ce matin pris le chemin de mon clavier, sans l’avoir prémédité d’aucune façon. Je sais que j’ai encore un petit noyau dur de lectrices qui continue à venir fidèlement jeter un coup d’oeil de temps en temps ici (MERCI!), et c’est à vous que j’adresse mes meilleurs voeux pour 2022! Je vous souhaite une année épatante, créative, apaisante et tonique, avec la réalisations de beaux projets!

De mon côté, si 2022 pouvait être la concrétisation de notre projet « achat de maison », je crois que je serais comblée!

Mais en attendant, je me suis fixé quelques petits objectifs créatifs sur lesquels j’ai bien davantage de prise, et je me suis dit que les partager ici serait une manière de les rendre davantage présents à mon esprit (même s’ils sont notés soigneusement sur mon bullet journal, avec de jolis graphiques et tableaux de suivi, en bonne amoureuse du papier/crayon que je suis!) – peut-être aussi vous donneront-ils des idées ou de l’inspiration.

Couture

Au départ, j’avais décidé de ne rien décider pour cette année, de suivre le sens du vent, et de ne rien m’imposer. Mais l’expérience ayant montré que ce genre de décision finit souvent par une énorme procrastination, j’ai été très motivée en lisant un petit mot de Moun Couture, écrivant qu’elle essayerait cette année de réaliser un projet couture par mois. Ah, ça, c’est à ma portée!

Je couds plus d’un projet par mois: je couds plein de babioles pour les garçons, pour la maison, etc, mais là, pour cette année, je vais essayer de coudre un projet par mois POUR MOI.

Pour me donner une chance d’atteindre cet objectif, je vais arrêter de me flageller en me reprochant de rester sans cesse dans ma zone de confort. Force est de constater qu’en ce moment, sortir de ma zone de confort signifie laisser en plan mes projets par manque de temps, de concentration, d’énergie pour aller chercher les informations nécessaires. Donc, encore pour cette fois, le caban en magnifique lainage ou le manteau burda vintage avec capuche, bavolets et empiècement ne sont pas aux programme : si je ne fais que des jupes ou des robes à bretelles cette année, et qu’elles me plaisent, eh bien mon objectif sera pleinement atteint!

Mon deuxième objectif couture sera de tester les patrons « La coupe d’or ». J’avais trouvé en brocante, il y a des années (plus de dix ans…), un coffret datant des années 60 avec une multitude de patrons rétros tous plus mignons les uns que les autres, qui m’avaient donné envie de me lancer. Et puis, un peu plus tard, ma tante m’avait offert un autre coffret de la même époque, contenant, cette fois, la petite réglette indispensable pour recopier ces patrons. Donc cette année, j’aimerai tester au moins un patron simple, juste pour le plaisir (et pour voir ce que ça fait de ne pas avoir à recopier de patron issu d’une planche illisible).

Tricot

Contrairement à la couture, le tricot n’a jamais connu de période de vide chez moi. C’est une activité tellement facile à transporter, à pratiquer quelques minutes et à reposer, bref, impeccable lorsqu’on a un quotidien un peu chahuté. Alors, pour cette année, je vais essayer de :

  • réaliser un tricot par saison pour moi
  • tricoter un pull automne/hiver et un printemps/été pour chacun des garçons
  • et j’aimerai également me lancer dans un projet « fin de pelotes », qui me suivrait sur l’année, type « memory blanket »

Je crois que j’ai les yeux plus gros que le ventre, mais ce n’est pas grave, l’important c’est d’avoir des envies, pas forcément d’atteindre tous ses objectifs. On verra au fil du temps, les ajustements se feront d’eux-mêmes par la force des choses.

Ecriture

Alors là, on arrive à un versant que je considère un peu plus personnel, et que je ne pense pas vraiment étaler ici, mais je le note car je sais que je partage ce penchant pour l’écriture et l’introspection avec nombre d’entre vous.

Je tiens un journal intime quasiment depuis que je sais tenir un stylo. L’écriture a toujours été pour moi un moyen d’introspection, une façon de résoudre mes problématiques, de mettre à distance mes soucis, de clarifier des impressions ou intuitions diffuses. Comme pour le reste des activités qui me soutiennent, celle-ci a bien pâti de mon statut de maman! Heureusement, cette période a aussi concordé avec l’apparition du concept de bullet journal, et j’ai sauté à pieds joints dans ce type de carnet sur-mesure, liant organisation, développement personnel et créativité – mettant de côté, par manque de temps, mon classique journal. Je ne me passerais plus de ce bujo, qui est vraiment une béquille au quotidien! Cependant, la place de l’écriture « intuitive » est très limitée dans ce journal : je ne m’y étends pas, j’y note quelques jolies choses du quotidien, mais qui restent assez factuelles (les bons mots des enfants, le héron croisé au détour de ma balade matinale, etc), mon but étant que presque n’importe qui puisse tomber dessus, ou même qu’il puisse être lu plus tard par les enfants sans que j’ai l’impression de dévoiler tout mon état intérieur – et aussi de ne pas utiliser dix-huit carnets par année!

Et puis, récemment, j’ai noué des liens amicaux avec une personne qui m’a justement parlé de l’importance de son journal dans sa vie. Et j’ai pris ça comme un signe : il est temps pour moi de renouer avec le mien, de reprendre mon carnet plus régulièrement, de retrouver cette écriture plus régulière, plus intérieure, qui est presque une hygiène de vie mentale pour moi. Donc pour cette année 2022, un objectif simple et très global : réintéger l’écriture à mon quotidien (j’ai rééllement repris depuis un peu plus d’un mois). D’ailleurs, cet article de blog est aussi, d’une certaine façon, la réalisation de cette envie!


Evidemment, ces nombreuses pistes pour 2022 seraient sans doute largement mises de côté si le projet « maison 2022 » se trouvait d’actualité : je pense qu’un déménagement et des travaux auraient raison de toutes les machines à coudre, aiguilles à tricoter et jolis carnets de l’univers! Mais dans ce cas, ce serait sans aucun regret, ce projet nous tenant tellement à coeur depuis des années!

Je serais ravie de lire à mon tour les envies, objectifs ou projets que vous avez pour cette année qui commence, qu’il s’agisse de loisirs créatifs ou d’autres choses. Et si vous le voulez bien, j’aimerais beaucoup aussi que vous m’indiquiez si vous tenez un journal ou non! C’est quelque chose qui paraît parfois un peu enfantin, adulescent ou nombrilesque lorsqu’on l’évoque, mais je suis certaine que les diaristes sont beaucoup plus nombreux qu’on se l’imagine et que, si cette pratique était de nouveau à la mode, le monde se porterait bien mieux…


Belle année 2022 à vous, et bon dimanche à toutes! (et aux quelques tous qui se sont perdus ici!)

58 Comments

  • Reply Lathelize 23 janvier 2022 at 12 h 33 min

    Coucou, de jolis objectifs ! Le mien, cette année, est unique, retrouver de la joie (et la santé).
    Sur le journal, j’ai essayé 1000 fois mais ai toujours stoppé après quelques semaines, mois.
    J’avoue que j’ai une peu panique que quelqu’un tombe dessus. Alors je me censure et comme je me censure, aucun intérêt à écrire. Mais je peins presque tous les jours.

    • Reply SabInLyon 25 janvier 2022 at 11 h 41 min

      J’ai eu aussi cette peur de la divulgation et je me suis demandé pourquoi.
      Je ne fais qu’une censure légère, à savoir ce qui peut vraiment me porter préjudice (informations très personnelles, argent, mots de passe…) mais sinon, j’ai décidé que si cela devait arriver, j’assumerais tout, car pourquoi avoir peur de mes propres pensées ?

      • Reply Filomenn 27 janvier 2022 at 11 h 04 min

        Belle et douce année, quel plaisir de te lire

        J’ai aussi retrouvé l’envie de revenir sur le blog et de l’alimenter à nouveau, d’autant plus que j’ai pris un plaisir non dissimulé à rédiger Tout comme toi les mises à jour WordPress m’ont particulièrement perturbé quand j’ai remis le nez dedans !!!

        • Reply mathilde 28 janvier 2022 at 14 h 52 min

          Belle année à toi, Filomenn!
          Je suis allée voir ton joli blog! Je t’ai laissé un mot, j’espère qu’il a bien été publié? J’ai l’impression que nos blogs rencontrent des problèmes dans la publications de certains commentaires.

          • Jessica p 6 février 2022 at 21 h 22 min

            Belle année à toi et toute ta famille. Je ne suis plus dans les temps, mais c est l intention qui compte. Pour ma part c est tjrs un plaisir de lire tes nouveaux articles. J aimerais te lire plus souvent mais le rythme de nos vies est effrénée et je n ai moi même, pas le temps de faire tout ce qu’il trotte dans la tête. Entre couture, tricot, pâtisseries, popote du quotidien, loisirs des enfants et et les miens , les jours passent bien trop vite. J aimerais pouvoir me tenir à méditer quotidiennement, mais ma résolution n est pas encore automatisée. La couture rythmera cette année au gres de mes envies, et depuis qq mois, le tricot fait partis de mes habitudes maintenant. Ma 1ere chaussette est sur le point d être terminée.c est 1 grande fierté ! Dans l attente de lire ta prochaine écriture…

    • Reply mathilde 28 janvier 2022 at 14 h 51 min

      Je comprends tout à fait ce que vous évoquez toutes les deux concernant l’auto-censure, c’est ce qui fait que durant plusieurs années j’ai quasiment cessé d’écrire un vrai journal, me contentant de noter des souvenirs factuels dans mon bujo. J’avoue, le déménagement en maison, avec davantage d’espace (donc un coin d’écriture à l’abri des regards) et un vrai placard rien qu’à moi (dans lequel je range mes journaux) m’ont bien libérée.
      En évoquant ça avec une amie, elle m’avait confié qu’elle brûlait ses journaux intimes dans son poêle à bois, et qu’il lui arrivait même d’écrire sur des feuilles volantes qu’elle mettait au feu directement après les avoir noircies. Si tu ne penses pas avoir besoin/envie de te relire un jour, mais souhaite surtout évacuer des pensées polluantes, ça peut être une piste…

  • Reply Marion Bergamote 23 janvier 2022 at 14 h 45 min

    Trop bien, je bois mon thé avec un nouvel article sur Félicie à Paris, pendant que mes Kougelhopfs gonflent, c’est un bon dimanche… Bonne année également !
    Mes souhaits créatifs pour 2022 sont de continuer à explorer la lingerie en couture (car c’est totalement addictif). Quand mon fils était plus petit, je visais aussi 1 projet par mois pour moi et c’était plutôt motivant. Maintenant, j’ai plus de temps (un peu), et l’année dernière j’ai fait 1 soutien gorge par moi, c’était cool ! Cette année, je ne me donne pas de contrainte, mais j’essaie de réfléchir un peu plus, d’essayer de modifier les patrons, suivre mes idées, les dessiner même !!!
    Si je n’ai jamais lâché la couture, en tricot je suis plutôt eeeeesssscaaaaargoooot… donc là pas de plan, je prends les projets un à un…
    Cette année, je me mets aussi à la broderie, car c’est facilement transportable, comme le tricot, et ça me fait apprendre de nouvelles choses, j’adore ça ! (je m’éparpille mais bon).
    Au niveau de l’écriture, pas de journal (depuis que je suis ado) mais bujo (avec juste des phrases souvenirs). J’y ai songé, mais comme je m’éparpille souvent…, je laisse l’idée faire son chemin… J’avais pensé à me procurer le livre « bloum » de Florence Servan-Schreiber (3 kifs par jour) qui traite du sujet. Peut-être le connais-tu ?

    • Reply mathilde 28 janvier 2022 at 15 h 02 min

      Oh là là, j’adore l’idée d’être lue avec une tasse de thé et une odeur de levure de Kougelhopfs!! Mes parents m’ont d’ailleurs ENFIN offert un moule pour Noël, après des années de supplications (hors de question que j’en achète un,j’en voulais un offert, et celui-ci a été donné par ma tante), mais je n’ose pas me lancer de peur de tout rater… Je vais demander à ma mère un coaching en règle pour le premier! En attendant, je réponds à ton commentaire pendant qu’un gâteau pommes/crème de marron gonfle dans le four, c’est pas mal non plus, ma foi! 😉
      Je t’admire de te passionner pour la couture de lingerie : ça m’a l’air tellement minutieux et délicat, et j’avoue ne pas être assez fan de lingerie pour avoir envie d’en coudre (les matières sont souvent trop sophistiquées pour moi, et toutes ces questions d’élasticité, ça me dépasse). Pour ce qui est de la broderie, je suis d’accord, c’est une super activité « d’apoint »! Mais je n’arrive pas à m’y mettre non plus! Si je devais explorer un nouveau domaine dans le fil, ce serait plutpot le patchwork, qui me donne envie depuis un moment. Peut-être un futur objectif pour 2023!
      J’ai entendu parler du bouquin de Servan-Schreiber, mais je ne l’ai pas lu. Concernant mes pensées et états intérieurs, j’ai du mal à faire des listes courtes : j’ai déjà essayé d’écrire juste avec des tirets, notamment dans mon bujo, mais ça me frustre trop. Je dois m’y faire, j’ai l’écriture-fleuve et non tirets… D’où mon envie de revenir à un journal, sans cadre et sans limites!

  • Reply Camille 23 janvier 2022 at 15 h 21 min

    Bonne année 2022! Ce qui compte ce n’est pas tant cocher toutes les cases de la liste mais être satisfait de ce qu’on a pu réaliser! Bonne année de couture-tricot-ecriture!

    • Reply mathilde 28 janvier 2022 at 15 h 02 min

      Tu as totalement raison! Et c’est ce qu’il faut tenter de garder en tête tout au long de cette nouvelle année! 😉

  • Reply Elise 23 janvier 2022 at 17 h 04 min

    Belle année Mathilde ! Quel plaisir de lire un billet de blog. Depuis quelques semaines, je notes tous les jours, les moments de la journée pour lesquels je ressens de la gratitude via une app sur mon téléphone. A la base, je suis plutôt papier mais je n’ai jamais mon carnet sous la main au bon moment alors que mon téléphone si… Journaliste de formation, l’écriture me manque mais je n’ai pas encore trouvé comment la remettre dans mon quotidien et sur quelles thématiques. Je testerai peut être la rédaction de mon flot de pensée une fois la quarantaine avec les filles à la maison sera terminée. J’ai aussi du mal à trouver sur quoi écrire…

    • Reply mathilde 28 janvier 2022 at 15 h 07 min

      Je t’avoue que je sais rarement à l’avance sur quoi je vais écrire dans mon journal. D’ailleurs, les premières phrases sont souvent un peu bancales, tâtonnantes, et ensuite, mon « flot de pensées » (tellement juste, cette expression, merci, je la note!) se met en place, et l’écriture se libère et le suit.
      J’aime aussi le côté pratique du téléphone, mais je l’utilise plutôt pour les listes de choses à retenir, ou pour noter les axes d’un futur article de blog auquel il peut m’arriver de penser dans la journée. Une sorte de brouillon. Mais pour l’écriture « intime », je reste attachée au bonheur d’ouvrir un joli cahier et de voir l’encre sécher sur la page…
      Parfois, dans certains magazines, il y a des propositions d’ateliers d’écriture : peut-être que tu peux trouver des amorces pour te relancer?

  • Reply Marie Elmo 23 janvier 2022 at 17 h 34 min

    Ah chouette, un publication sur ce blog! Bonne année, Mathilde!
    J’ai un journal depuis des lustres, et un « journal parlé » depuis 8 ans, composé d’enregistrements MP3, qui me permet de penser à voix haute (surtout précisément quand je n’arrive pas du tout à démêler une situation) et de garder la trace de certaines émotions : à la réécoute, qui peut être des années plus tard, ça me permet de voir où en est ma réflexion et parfois de m’apercevoir de ce que je ne voyais pas à l’époque.

    • Reply mathilde 28 janvier 2022 at 15 h 11 min

      Bonne année à toi aussi!
      C’est génial, ce journal parlé! Très original, je ne connais personne qui pratique! Je crois que j’aurais du mal, m’autoriser à tâtonner à l’oral serait sans doute un peu compliqué… A l’écrit, on lève le stylo et on laisse son regard errer dans le vide, ça ne se voit pas à la relecture! 😉 Mais tu me donne sacrément envie d’essayer! Je pense que ça se prêterait bien, effectivement, aux situations complexes, du genre de celle que j’ai vécue lorsque j’avais voulu reprendre le boulot. Impossible de me mettre à écrire dessus, pourtant j’avais besoin de faire sortir mes pensées, et un enregistrement aurait été une super solution. je garde ça en tête comme un recours possible!
      (de plus, écouter sa propre voix et se familiariser avec est une dimension super intéressante aussi)

  • Reply Myriam 23 janvier 2022 at 17 h 46 min

    Je tiens un journal depuis toujours. Je n’y écris pas assez souvent tellement ma vie est une course incessante. J’y écrit mes états d’âme perso et je relate mon quotidien. J’y dessine J’y colle des photos et je le relis souvent.
    J’écris tellement mal que je pense que personne ne peut le déchiffrer. Et je suis très tentée par le bullet mais j’ai peur que cela fasse double emploi. Bref, moi aussi je suis une d’artiste….

    • Reply mathilde 28 janvier 2022 at 15 h 14 min

      Effectivement, ça peut faire double emploi, mais tu peux aussi garder ton journal comme un journal intime et créatif, et utiliser le bujo pour ses fonctions purement organisationnelles. Ou au contraire : isoler l’intime et fusionner l’organisationnel et le créatif dans le bujo (c’est ce que je fais). Ou bien garder ta façon de fonctionner si elle te convient, tout simplement! 😉

  • Reply Myriam 23 janvier 2022 at 17 h 48 min

    ….une DIARISTE…..

    • Reply mathilde 28 janvier 2022 at 15 h 14 min

      Tellement joli, ce lapsus! 🙂

  • Reply Brigitte Giroux 23 janvier 2022 at 20 h 53 min

    Bonjour Mathilde
    Je suis votre blog depuis plusieurs années et c’est chaque fois un plaisir de vous lire et d’entrer un peu dans votre univers. Votre talent d’écriture nous embarque. Je vous souhaite une joyeuse année avec des rêves et des projets qui aboutissent ou non. Mon objectif créatif pour l’année 2022 est de coudre un peu plus pour moi et en particulier un ou plusieurs pantalons. Depuis 4 ans 1/2 que je suis devenue grand mère je couds et tricote surtout pour mes petits enfants. Je suis très heureuse de les voir dans les vêtements que j’ai imaginé pour eux mais j’aime aussi beaucoup porter ce que j’ai fait. Sinon je n’ai que très brièvement tenu un journal quand j’étais adolescente. J’ai même refait une tentative à la naissance de notre premier enfant. Dommage mais ce n’est sans doute pas fait pour moi. Vous avez raison je pense aussi que c’est une activité pratiquée par beaucoup de personnes.

    • Reply mathilde 28 janvier 2022 at 15 h 17 min

      Bonjour Brigitte,
      Merci beaucoup pour votre très gentil commentaire et votre lecture fidèle! 🙂
      Effectivement, voir les enfants porter ce que l’on a passer du temps à coudre ou tricoter pour eux est un plaisir vraiment très grand. Je le ressens lorsqu’ils portent mes bricoles, mais je crois que pour ma mère, qui est loin de ses petits enfants, ce sentiment est encore plus grand… Le temps passé à les réaliser est du temps passé à penser à eux, les imaginer et les aimer.
      Très belle année créative à vous aussi!

  • Reply Touchatout 23 janvier 2022 at 21 h 47 min

    Je te souhaite une belle année 2022 Mathilde! Quel plaisir de te revoir par ici et de te relire.
    Je n’écris pas de journal, je ne sais pas trop faire! Mais je prends le temps de noter les phrases des enfants dans leurs petits carnets respectifs (pas assez souvent à mon goût par contre, on pourrait dire que ça fait partie de mes résolutions d’être plus régulière!)
    Bravo pour ta liste de projets, ça me parait tout à fait raisonnable, hâte de voir la suite des réalisations. N’ayant pas de compte instagram, je me réjouis de pouvoir te lire par ici de temps en temps! De mon côté, j’ai abandonné mon blog…
    A très vite!

    • Reply mathilde 28 janvier 2022 at 15 h 19 min

      Oh oui, moi aussi, j’ai un cahier pour chaque enfant! Durant leurs premiers mois, je notais chaque petit progrès, et lorsqu’ils ont commencé à parler, j’ai noté leurs premiers mots, et je continue à y écrire épisodiquement leurs bons mots et jolies phrases… Mais comme toi, je me dis souvent « je noterai ça plus tard », et puis j’oublie…
      A bientôt, peut-être pour mon premier projet annuel! 😉

  • Reply Charlotte 24 janvier 2022 at 8 h 32 min

    Bonjour Mathilde, et bonne année à toi et tes proches ! Quel bonheur de te lire à nouveau ici !
    Ton article me permet de me rendre compte que moi aussi j’aurais besoin d’une sorte de cadre souple pour la couture pour éviter de m’éparpiller et donc avoir une chance de finir plus de projets (et d’être fière de moi à la fin ! ).
    J’ai plusieurs fois essayé de faire du flot de pensée, mais j’ai l’impression de ne pas faire comme il faut. Je sens qu’un espace d’écriture me ferait du bien mais je peine à trouver sa forme… Je vais lire avec attention les commentaires sous ce post pour voir si j’y trouve de l’inspiration. Et si l’envie t’en vient, un article sur tes propres « rituels d’écriture » serait super !

    • Reply mathilde 28 janvier 2022 at 15 h 26 min

      Bonjour Charlotte,
      J’essaie de plus en plus de me fixer des objectifs (très raisonnables et sans pression) en couture, car j’ai tendance à trop laisser traîner les choses en longueur, et à abandonner par lassitude ou découragement. Ce n’était pas le cas avant, car j’avais la motivation de tout montrer sur mon blog, mais les choses changent… On va voir comment se passe cette nouvelle année!
      Une de mes solutions est de séquencer mes projets : pour un tricot, par exemple, je me dis que pour cette semaine, je vais tricoter les deux manches, ou juste le dos. En couture, durant une session, je vais réaliser telle étape, et je planifie d’avance celle que je réaliserai à la prochaine session. Ca me maintient motivée et productive.
      Je note l’idée d’un article consacré à l’écriture, mais je ne te promets rien… Concernant mon bujo, j’ai une organisation béton très précise et quotidienne, mais pour ce qui est du journal, c’est vraiment comme ça vient. Si tu ressent le besoin de trouver une amorce, tu peux peut-être feuilleter des magazines un peu orientés « développement personnels », qui proposent parfois des pages avec trois-quatre questions sur un thème. Ca peut donner un élan à ta réflexion et ton écriture. Il m’arrive d’intégrer ça dans mon journal, si le thème entre en résonance avec mes pensées du moment.

  • Reply Charlotte 24 janvier 2022 at 9 h 48 min

    Très très chouette de lire un nouvel article de ta plume ! J’étais tombée sur ton blog il y a 2-3 ans, en cherchant une robe de grossesse à coudre (mon premier, et seul, gros projet de couture) et j’avais parcouru tout blog en l’ajoutant à mes blogs préférés : vu mon état, tes articles layette m’avaient beaucoup intéressés. Et là, tu réapparais par ici, pile au moment où j’apprend qu’un second petit loup s’annonce pour nous : quelle bonne excuse pour reparcourir ton blog 🙂 Hâte de suivre tes réalisations en 2022. Très belle année à toi !

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 22 h 34 min

      Oooh, félicitations à toi! Je te souhaite une belle grossesse, sereine et épanouissante! Plus beaucoup de layette par ici, mais peut-être trouveras-tu de l’inspiration pour bricoler quelques vêtements pour ton aîné…
      A bientôt!

  • Reply lounatine 24 janvier 2022 at 9 h 52 min

    De bien jolis projets pour cette année 2022!

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 22 h 35 min

      Oui, les débuts d’année sont toujours auréolés d’une belle énergie! Espérons qu’elle ne s’essoufflera pas trop vite! 😉

  • Reply Claire 24 janvier 2022 at 13 h 00 min

    Bonjour Mathilde !
    Belle et heureuse année à toi.
    De jolis projets en perspective, je te souhaite de voir se réaliser vos projets de maison !
    Ici j’ai un peu les même envies… j’aimerais retrouver le chemin de ma machine à coudre, prendre du temps pour moi, prendre l’air régulièrement et me balader. J’aime écrire mais je crois que je ne suis pas très douée pour ça… mais je retente le Bullet journal cette année.
    Bonne continuation

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 22 h 38 min

      Hello Claire!
      Merci pour tes bonnes ondes concernant notre projet de maison! On croise les doigts…
      Depuis notre emménagement ici, j’ai intégré les promenades quotidiennes : une fois les enfants déposés à l’école, je prolonge mon retour et marche parfois une heure (alors que l’école est toute proche de la maison!) : tu as raison d’évoquer ça comme une sorte de bonne résolution, car c’est incroyable comme ça fait du bien au moral! (et au corps…)
      Concernant l’écriture, je trouve dommage que tu te juges, tes écrits personnels n’ont pas vocation à être lus par quiconque, alors peu importe que ce soit « bien écrit » ou non!

  • Reply CHRISTELLE 24 janvier 2022 at 15 h 23 min

    Bonjour Mathilde!
    Une bonne et heureuse année 2022! Quels jolis objectifs! Pour ma part, même si je ne me fixe jamais d’objectifs, pour cette nouvelle année, j’aimerai tant avoir plus de temps pour coudre… C’est désespérant d’avoir si peu de temps pour moi… Il y a tant de choses que j’aimerai coudre!
    Je compte également continuer mon rythme de tricot, à savoir: 1 pull pour moi, 1 pull pour ma fille. Mais si j’ai le courage, je tenterai peut-être un pull pour mon mari pour l’hiver prochain, car il est très frileux. Mais rien qu’à voir sa carrure, j’ai des doutes sur ma motivation!
    J’ai également plusieurs romans que j’aimerai lire cette année et plusieurs écrivains que j’aimerai découvrir: poursuivre la lecture des Rougon Macquart de Zola, mais également la saga des Thibault de Roger Martin Du Gard que mon mai m’a offerte. J’aimerai aussi découvrir le prix nobel de littérature Abdulrazak Gurnah et bien sûr continuer à me repaître de littérature anglaise du 19ème siècle. So kitch!
    Et continuer mon apprentissage du piano avec mon fils (qui est au conservatoire), mais je suis ultra débutante. je ne cherche pas à avoir un super niveau, juste me faire plaisir…
    Enfin, j’ai eu un journal intime lorsque j’étais petite mais je l’ai malheureusement abandonné. Néanmoins lors de moments très difficiles que j’ai pu connaître, je me suis réfugiée dans l’écriture. Parler ne me fait aucun bien, surtout à une professionnel, personne que je connais pas. Seule l’écriture m’a permis de guérir.
    Et dans tes objectifs 2022, as-tu des projets lecture? Des projets brocante?
    Bien à toi
    Christelle

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 22 h 51 min

      Bonjour Christelle,
      Oui, la question du temps pour soi est toujours compliquée… Entre les contraintes réelles, celles qu’on s’ajoute plus ou moins consciemment, et des phases de procrastination, ce qui nous reste est parfois peu satisfaisant. Mais il faut accepter de ne pas faire autant que ce qu’on aimerait : rêver, avoir des projets, mêmes irréalisés, c’est aussi se donner un espace mental nécessaire et salvateur!
      Bon courage à toi pour le tricot masculin!! Ici, j’ai un gabarit plutôt filiforme, mais je ne m’y risque pas malgré tout! Ca lui ferait très plaisir, mais j’ai peur d’y passer des heures (des mois), et, Monsieur étant assez exigeant, si ce n’est pas aussi impeccable que du prêt à porter, il risque de ne pas le mettre beaucoup. Donc pour le moment, je repousse…
      J’ai aussi des objectifs de lecture, je voudrais lire 22 livres en 2022! Ca me semble un objectif assez facilement atteignable! Merci pour l’idée des Thibault, j’avais oublié que je voulais aussi les lire, tu me les remets en mémoire. Depuis plusieurs années, je rêve de consacrer un été à la lecture de La recherche de Proust, dont je n’ai lu que le premier volume il y a très longtemps. Peut-être réussirai-je à m’y mettre cette année?… Quant à la littérature anglaise kitch et datée, je ne peux que te soutenir dans cette addiction : dans la même veine, je viens de terminer la nouvelle traduction des Quatre filles du Dr March, je me suis absolument régalée! Et je ne passe jamais bien longtemps sans lire un Elizabeth Goudge, mon soutien, ma passion depuis des décennies, Jane Austen ou Virginia Woolf … Ca dépasse le cadre du 19ème, mais il y a toujours ces descriptions de décors, d’ambiances, d’états d’âmes et cet humour british!
      Je n’ai pas de projets brocantes précis, au contraire, j’essaie plutôt de les éviter tant que nous n’avons pas posé nos valises définitivement dans notre maison à nous. Mais alors, une fois qu’on l’aura trouvée, je compte bien rattraper toutes ces années de diète sèche!!
      A bientôt!

  • Reply Magalie 24 janvier 2022 at 22 h 21 min

    Belle année 2022 🙂
    Objectif uno y unico : coudre les tissus de mon stock ^^
    et non je ne suis pas diariste mais j’aime écrire, prendre des notes, griffonner et j’ai participé et participerai encore au nanowrimo, le nombre d’histoires qui trottent par ci par là est sans fin et avec l’arrivée de pépette, d’autres types d’histoires surviennent :p

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 22 h 54 min

      Aaaah, cet objectif de faire descendre son stock, on l’a toute!! Il est aussi dans mon esprit, va! Et heureusement, mon déménagement loin de tout magasin de tissu et ma difficulté à commander en ligne sans toucher d’abord le tissu concourent à me faire enfin coudre les coupons stockés parfois depuis des années!
      J’ai dû faire une recherche pour le nanowrimo, je ne connaissais pas du tout! C’est un super défi, ça donne envie! Et oui, nos inspirations changent au fil des épisodes de notre vie…

  • Reply Shampoo 24 janvier 2022 at 22 h 58 min

    Bonjour Mathilde , je te souhaite mes meilleurs voeux !!!! Je suis abonnée à ton blog, et c’est un grand plaisir de retrouver ton écriture.
    Je tiens un journal, c’est une pratique qui me viens de « The artist’s way » de Cameron. Elle préconise d’écrire 3 pages par jour. Je l’ai fait à un moment. Désormais, j’écris entre 1 et 2 pages par jour, tous les jours. C’est assez rare que je loupe un jour. Car je ne vais pas bien dans ma tête, et il paraît que c’est une très bonne habitude pour sa santé mentale. Je ne sais pas quoi en penser, désormais, c’est une habitude, je me force à terminer ma page parfois.

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 22 h 58 min

      Wahouuu, trois pages par jour, ça me paraît énorme et super contraignant! Mais je comprends tout à fait le côté « vidage de tête » que ça peut avoir. J’avoue que j’ai une écriture vraiment totalement dénuée de contrainte de ce type. Je peux écrire deux pages tous les jours pendant un mois, puis un petit paragraphe de temps en temps, plus rien durant un trimestre, etc. C’est un peu comme si le journal faisait partie de ma boîte à outils bien-être : parfois, c’est de ça dont j’ai besoin, d’autres fois, d’une ballade en plein air, ou d’un café avec une amie proche, etc. Mais durant mon adolescence, j’écrivais vraiment énormément et tous les jours, et en m’y remettant très assidûment ces deux derniers mois, je constate que l’écriture appelle l’écriture. Plus on pratique, plus c’est fluide, facile et bienfaisant…

  • Reply SabInLyon 25 janvier 2022 at 11 h 30 min

    Bonjour Mathilde ! Je suis aussi une adepte du journal depuis petite. A l’époque, j’y racontais mes aventures à l’école, à la maison, et aujourd’hui, j’y détaille mes humeurs, mes résolutions et tous les bouleversements de ma vie, comme mon tout nouveau rôle de maman. Avec le journal j’ai le sentiment, jour après jour, de cerner un peu plus ce « moi » qui m’échappe. Ces écrits sont très précieux pour moi.

    J’ai connu des époques où j’avais un peu honte de mon journal, mais comme toi, j’ai toujours eu ce besoin irrépressible de me poser pour écrire, plus ou moins régulièrement. Parfois, j’aime relire mes écrits, et parfois je me surprends moi-même de ce que je peux avoir écrit précédemment.

    Depuis plusieurs années, j’écris en mode dématérialisé sur EverNote. Ca me permet d’écrire n’importe où, de ne rien perdre et de ne rien accumuler dans les placards. Je suis passée des cahiers, au bloc-notes Windows, et maintenant EverNote me convient tout à fait. J’y ai aussi créé des catégories pour mes autres écrits moins « biographiques » et davantage créatifs (j’écris aussi des poèmes et des chansons).

    Pour 2022, ma résolution c’est de réussir à me concentrer sur ce qui est important, j’ai la fâcheuse tendance à me disperser et à commencer mille choses que je ne finis pas. J’en ressors souvent déçue de moi-même, découragée.

    En tout cas j’apprécie toujours autant ce blog et son côté reposant. Moi aussi, j’ai pris mes distances avec Instagram où je passais beaucoup trop de (non-)temps et je ne le consulte plus que lorsque j’ai sciemment envie de voir les posts d’un ou d’une telle (dont tu fais partie !), et non plus pour tuer le temps.

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 23 h 06 min

      Bonjour Sabinlyon!
      As-tu gardé tes journaux d’enfant? Un de mes plus grands regrets est d’avoir détruits mes premiers journaux, tenus de 8 à 15 ans. J’aurais adoré relire ce que j’avais écrit, c’est une très grosse bêtise de les avoir détruits… Je vois très bien ce que tu évoques, ça permet une meilleure connaissance de soi, une mise à distance et une mise en mot de nos problématiques. Et se relire, c’est toujours étonnant et enrichissant. On voit le chemin parcouru, ou au contraire, on constate qu’on est restée fidèle à certaines pensées, etc.
      L’écrit dématérialisé est une super alternative, ça évite ce stress toujours latent de voir ses carnets lus par autrui. J’aimerais pouvoir m’y mettre, mais je suis trop attachée au carnet, au geste d’écriture, au bruit de la page qui se tourne.
      J’ai aussi constaté que je m’éparpille beaucoup ces derniers temps, alors qu’auparavant j’étais incapable de cumuler plusieurs projets. Du coup, j’ai l’impression de ne rien avancer! J’essaie de me fixer désormais des objectifs par étapes et sous-étapes, pour prendre conscience de l’évolution de chaque projet.
      Quant au non-temps passé sur instagram, une fois qu’on en a pris conscience et qu’on se rend compte de toute cette manne temporelle qu’on possède lorsqu’on pose son téléphone, on n’y revient plus de la même manière…

  • Reply Estelle 25 janvier 2022 at 14 h 54 min

    Une belle année 2022 à toi!
    Merci, quel plaisir que ce billet. J’aime bien te lire depuis un moment déjà.
    Oui écrire, coudre, tricoter, lire, écouter des émissions radio, rêver,… je dirais que ces temps sont essentiels. Ils nous apportent aussi du recul, indispensable au milieu du quotidien avec travail et vie de famille.
    J’ai toujours écrit et je garde toutes traces, des caisses de carnets, agendas, bouts de papiers en vrac à trier dans mon atelier. J’ai eu tenu des carnets de rupture et pioché ensuite dedans les mots pour en garder comme une trace vivante. J’ai toujours mes journaux d’ado… Parfois je pense à ma mort et je me demande ce que ceux qui resteront feront de tout ça. Je me dis pareil avec mes tas de bouts de tissus récup, mes essais ratés, en cours, mes vêtements anciens qui attendent une nouvelle vie, mes milliers de projets trop chronophages qui dorment dans l’atelier.
    A une époque j’écrivais aussi dans un collectif et on montait une émission poétique pour une radio locale une fois par mois, c’était génial parce que l’écrit perso du quotidien avait aussi un aboutissement dans ce collectif. On avait un thème par mois ça canalisait mes soifs d’écrire. Choisir dans les mots et mettre en son certains passages est aussi une chouette expérience. Et puis chacun à eu ses raisons pour que le groupe s’essouffle. Nous avons eu un premier enfant puis vendu avec émotion même si c’était un choix, notre belle maison de ville et trouvé la vieille maison de mes rêves avec jardin et sans travaux (même si il y aurait des choses à améliorer, moderniser elle est tellement au top et idéalement située qu’elle nous convient ainsi pour l’instant). Ne désespère pas, la maison idéale nous est tombée dessus au moment où on allait laisser tomber. elle était au-dessus du budget mais finalement c’est passé et elle était habitable directement donc sans mauvaise surprise de budget travaux. Puis nous avons eu un deuxième enfant, j’ai toujours imaginé une deuxième pile pour la rentrée de la Miss au CP, idéal, le covid a double confiné cette période de repli sur le cocon qu’est l’attente et l’arrivée d’un bébé. Bref je prends moins le temps pour toutes ces bulles essentielles. En te lisant je me rends compte que je n’écris pas autant que je le souhaiterais, que j’ai des idées de dessins plein les mains mais que je ne prends pas le temps non plus. Tu me donnes envie de ressortir les carnets!
    A mon top cours de yoga pour la reprise 2022, c’était une séance grand nettoyage symbolique, et à toutes les séances de ce cours il y a un moment où l’on fixe notre intention du jour, parfois je n’ai rien de précis qui vient, une sorte d’énergie globale et parfois c’est précis et très ancré, là le premier mot qui m’est venu pour 2022 c’était ÉQUILIBRE. Je démarre 2022 dans cette voie là, trouver l’équilibre sur le fil de soi.
    Je te souhaite plein de jolies choses!

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 23 h 15 min

      Bonjour Estelle,
      Je ne peux qu’être d’accord avec toi, les moments créatifs sont salvateurs! D’ailleurs, je peux voir à quel point mon humeur est plus joyeuse et facile lorsque j’ai eu un peu de temps pour avancer sur mes petits projets!
      Je suis rassurée de lire que je ne suis pas la seule à me demander ce que deviendront mes journaux après ma mort!!! Parfois jeme dis quec’est un peu bizarre de penser à ça, mais c’est juste LA grande question! Je me dis souvent que, lorsque je sentirai que j’arrive à la fin de ma vie, je les éliminerai moi-même. Mais on ne peut pas toujours tout prévoir… il faut accepter qu’on ne puisse pas tout contrôler, même nos écrits les plus intimes, qui peuvent nous survivre! 😀
      Ton expérience d’écriture pour la radio est extra, je pense que ça me plairait énormément! Ca donne une autre dimensions aux textes, et puis, bon,la voix et le langage en général me fascinent, donc la radio est quelque chose de très important dans mon quotidien… Même si ça n’a pas duré, c’était sans aucun doute une expérience très enrichissante que tu as eu de la chance de vivre!
      Tu verras si tu ressors tes carnets ou pas cette année. c’est comme pour les maisons : les choses viennent au moment où elles doivent arriver, pas forcément quand on les a prévues ou désirées, mais avec le recul, on se rend compte que tout s’articule pour le mieux! C’est ce que je me dis concernant notre achat de maison. Si nous ne l’avons pas encore trouvée, c’est que ce n’était pas le moment, et j’essaie de tirer le meilleur de cette expérience dans la maison actuelle. Louer nous permet de tirer plein de leçons pour l’avenir…
      Équilibre, c’est un très beau mot sous le signe duquel placer son année! Je te souhaite que tu le trouves et que les petits déséquilibres inévitables soient enrichissants et constructifs!

  • Reply Elisabeth 25 janvier 2022 at 18 h 08 min

    Bonjour Mathilde,
    Je suis abonnée à ton compte sur instagram mais je crois que c’est peut être la première fois que je commente un de tes articles sur ton blog.
    Pour ma part non je n’ai jamais tenu de journal intime, j’ai essayé une année le bullet journal mais j’avais l’impression que ma vie n’était pas assez « enrichissante » ou « exceptionnelle » pour noter ce qui se passait dans mes journées.
    Mon travail est très prenant et j’ai beaucoup de mal à me dégager du temps en semaine. C’est pourquoi cette année j’ai décidé de profiter un maximum du temps qu’il me reste pour moi. J’ai entamé en fin d’année dernière une formation de couture à distance en parallèle de mon travail afin de me perfectionner dans ce domaine que je pratique disons de manière autodidacte depuis de nombreuses années. J’ai également ouvert un blog mais pas pris le temps de l’enrichir en 2021 il sera ma priorité en 2022.
    En tout cas j’ai hâte de voir tes jolis patrons vintage dont tu nous parles !! étant une amoureuse du vintage (j’ai trouvé ma parfaite petite maison des années 50 l’année dernière et je suis sûre que tu trouveras la tienne !! c’est dire si cette époque me fascine !! avec ces belles tenues et ces coiffures magnifiques !!)

    En tout cas je serais au rendez vous de tes publications !! bonne année

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 23 h 20 min

      Bonjour Elisabeth!
      Félicitations pour ce premier commentaire! 😉 Et surtout merci!
      Concernant le bullet journal, c’est drôle, car justement, moi j’ai souvent l’impression de l’utiliser pour me rendre compte que ma vie a priori pas du tout intéressante regorge de petits trésors qui rendent mon quotidien unique et intéressant! 😀
      Bravo pour ta formation couture en parallèle de tout le reste, c’est super courageux!!
      Une maison années 50, tu me fais rêver… Mes petits catalogues de la coupe d’or sont un peu plus récents, années 60/70, mais les mises en scènes et tenues sont vraiment jolies, parfois drôles, j’essaierai de mettre des photos ici à l’occasion. Même si je neréalise jamais aucun patron, c’est un régal de les feuilleter et de se projeter dans cette époque. Même si, pour les maisons, nous sommes plutôt amateurs des demeures fin 19ème jusqu’aux années 20. On verra celle qui nous est destinée…

  • Reply Clavaron 26 janvier 2022 at 20 h 02 min

    Bonne année 2022. On a toujours beaucoup de projets, mais l essentiel est de prendre du temps et profiter à fond. Moi ça fait des années que j’écrie un journal, mais des moments je le délaisse quelque temps car je n’ai pas toujours le temps. Pour mes projets couture et tricot je n’arrive pas toujours à les faire. A très bientôt de voir de vos nouveaux projets.

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 23 h 21 min

      Je suis absolument d’accord, l’important est de se faire plaisir! Depuis plusieurs années, je ne me fais plus une montagne de tous mes projets tombés aux oubliettes. C’est qu’ils n’avaient pas vocation à être réalisés, et voilà! 😉

  • Reply Octavia 27 janvier 2022 at 13 h 42 min

    Bonjour Mathilde,
    Merci pour tes vœux. Une belle année à toi aussi. Comme toi, je passe bcp moins de temps sur Insta ces derniers temps. Lassant. Ça manque de fond souvent.
    Pour ce qui est du journal, j’ai eu également des hauts et des bas dans ma vie et là je suis en haut. Je réalise à quel point ça me fait du bien, ça me permet de mettre de l’ordre dans mes idées et mes émotions. Depuis peu, je liste quelques gratitudes le soir et ça me permet d’en prendre également plus conscience au moment où je vis ce moment de bonheur. Belle année, avec je l’espère beaucoup d’amour.

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 23 h 24 min

      Bonjour Octavia,
      Oui, Instagram est souvent très superficiel (car tellement rapide…), et surtout, dans mon cas, voir toutes ces publications superbes me fragilise beaucoup . J’ai du mal à prendre du recul avec toutes ces photos de familles parfaites, de coutures aux finitions impeccables multipliées dix fois dans le mois, etc. Donc je me protège en m’en éloignant!
      J’ai aussi consacré quelques pages de mon journal, de temps en temps, à noter les choses qui me font du bien. Parfois je les consulte, c’est comme ma caisse à outils pour les moments un peu moins roses!
      Très belle année à toi aussi!

  • Reply Baruch-Gourden 28 janvier 2022 at 16 h 48 min

    Bonjour Mathilde,
    Quel bonheur de te retrouver par ici ! Et de relire tes mots que j’aime tant. Tu écris très bien et ça fait du bien (surtout par les temps qui courent). Merci pour ces bons vœux adressés à ta communauté de lectrices fidèles, dont j’ai le bonheur de faire partie depuis 2012 (aïe déjà!). Je te souhaite également une très belle année, aussi douce que pétillante. Et qu’elle voit enfin votre projet de nid se réaliser !
    Je fais moi aussi partie de la bande des amoureuses du papier/crayon. Et j’ai « ma vie en carnet » depuis… le début des années 2000. Je ne relis pas toujours mais je me reconnais assez dans ta vision des choses : une hygiène de vie, une manière de tenir à distance ou de rapprocher de soi les choses de la vie tout en les élaborant. L’écriture a le don, je trouve, d’aider à penser, et parfois à panser, en faisant cheminer les pensées du cœur jusqu’à la tête en passant par la main, le stylo et le papier. Connais-tu la chanson « Écrire pour ne pas mourir » d’Anne Sylvestre ? Elle est très belle.
    Et cette année, j’ai même un nouveau compagnon : je suis allée cette semaine avec mon père, dans les beaux quartiers parisiens, pour choisir mon cadeau de noël, un nouveau stylo plume ! Cadeau pour le moins rétro qui a fait rire les vendeuses. Mais quel bonheur d’essayer plusieurs plumes et formes de stylo jusqu’à choisir l’élu !

    Pour ce qui est des créations, on va dire que la couture a malheureusement été reléguée au statut de « dernière roue du carrosse ». Mais j’ai encore tellement de plaisir quand je m’y remets que cela serait une bonne idée de prévoir un projet pour cette année. Ça devrait être faisable.
    En revanche pour le tricot, la passion n’a jamais disparue et j’ai toujours un projet sous les doigts…. mais plus souvent pour moi ! Cette année, je voudrais tricoter plus pour mes filles 🙂

    Encore une excellente année à toi, ton homme et vos deux garçons !
    Et à très vite, ici ou sur Instagram.
    Bises,
    Léa

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 23 h 33 min

      Coucou Léa!C’est chouette de te lire ici! 🙂 Merci pour tes vœux!
      Je ne connais pas la chanson d’Anne Sylvestre que tu évoques, je vais m’empresser de l’écouter, mais je n’ai aucun doute qu’elle va énormément résonner en moi, comme quasiment toutes ses chansons!
      Et comme je te comprends pour le stylo-plume! Le mien a la plume tordue, je ne l’utilise plus, et j’avais pensé comme toi à m’en faire offrir un nouveau, pour qu’il m’accompagne dans mon écriture tout en étant lié à des personnes chères. Alors finalement, à quoi ressemble l’élu? Quelle couleur? Quelle marque? Je veux bien des idées! De mon côté, je me suis promis que, une fois mon carnet Rhodia terminé, je m’offrirai un très beau Paperblank…
      Tu sais, pour ce qui est de la couture, chaque chose en son temps. Elle perdu beaucoup de son importance dans ma vie, mais surtout, elle a changé de statut. Pendant longtemps c’était mon plaisir égoïste de m’offrir de jolis vêtements, et maintenant, c’est devenu quelque chose qui me permet de me faire plaisir, mais aussi de faire plaisir aux autres, notamment à mes garçons. Ils sont persuadés que je peux tout faire… Mais j’ai aussi élargi mon éventail d’activités : couture, oui, mais moins car aussi lecture, écriture, ballades, long coup de fil avec une amie… L’important c’est que tu aies des choses qui te font du bien! Le tricot, c’est juste LE truc parfait! 😉
      Bises et belle année à toi aussi!

  • Reply Laurine 29 janvier 2022 at 12 h 34 min

    Bonne année Mathilde,

    Ici aussi c’est team journal « intime » ! Et ce depuis l’adolescence mais plus rien depuis 4ans et demi cependant j’y reviens car il n’y a rien de plus cathartique lorsque tout va mal, je me suis presque forcée à y retourner parce que c’est chronophage et qu’avec 3 enfants j’ai du mal à accepter de « perdre » du temps à écrire dans un journal mais le pouvoir de l’écriture est réel, c’est une forme de thérapie.

    Te lire est toujours un plaisir, il se dégage tant de sérénité et de douceur de ton univers, aussi bien sur le blog que sur instagram, c’est réconfortant, je pense que toutes tes lectrices rêveraient de t’avoir comme amie, en tout cas moi oui.

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 23 h 36 min

      Bonjour Laurine!
      Ah, tu grossis l’équipe des diaristes! 😉
      J’ai aussi eu de longues périodes sans écriture, mais parfois le besoin était tel que j’écrivais juste sur des bouts de papiers qui me tombaient sous la main, quitte à jeter ensuite ou à coller plus tard dans un cahier. C’est bien de se souvenir qu’on a cet outil-la en notre possession, sans forcément en faire un rituel sacré avec des contraintes!
      Merci infiniment pour ta dernière phrase, qui est une des choses les plus adorables qu’on m’ait jamais écrite sur ce blog! J’ai énormément de chance d’avoir des lectrices pareilles, merci, merci, merci!

  • Reply powings 29 janvier 2022 at 15 h 04 min

    Très belle année 2022 à toi et tes proches, je te souhaite de trouver la maison de vos rêves.
    Ici j’ai tenu un journal intime adolescente et plus depuis, j’ai des carnets pour les menus, le jardinage et je vois bien que je n’arrive pas à m’y tenir non plus donc je me dis que ce n’est peut etre pas pour moi.
    Par contre j’ai lu le livre bloum de florence servan schreiber et je l’ai trouvé intéressant avec des exercices de mises en pratique cela peut donner des idées, le magazine flow parle souvent de l’écriture pour soi aussi.

    Ici pour 2022, après plusieurs mois d’arrêt j’aimerai remettre une place dans mon quotidien à la couture, retrouver une routine couture qui me motive. Je sens que les loisirs créatifs sont ma bouffée d’oxygène en particulier en semaine et à la place je m’enfonce dans mon canapé le soir…pas simple.

    Ravie de te revoir ici j’ai moi meme repris un blog qu’il faut que j’alimente plus régulièrement.

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 23 h 41 min

      Coucou Powings,
      Bah oui, le journal, c’est pas forcément pour toute la vie! Ya des périodes avec des périodes sans,et puis on a le droit de ne plus s’y retrouver!
      J’ai aussi commencé un carnet de jardinage, mais je ne savais pas comment l’organiser alors j’ai laissé tomber… Comment le tiens-tu?
      Et oui, la routine, c’est franchement un truc génial. J’ai des routines quotidiennes pour le ménage, les ballades, etc, et l’an dernier pendant deux mois j’avais réussi à ritualiser une journée ou demie-journée couture par semaine. J’ai du mal à m’octroyer et à m’autoriser ce temps pour moi, mais le rendre régulier est vraiment salvateur. Je te souhaite de réussir à mettre en place un rituel, qui te permette de te délasser mais aussi d’avancer tes projets créatifs!

  • Reply peacockinapot 30 janvier 2022 at 19 h 45 min

    Merci, je vois que je ne suis pas être perdue devant les nouvelles versions de WordPress qui arrivent chaque semaine ! (Ou presque)

    Pas de résolutions par ici, mais quelques envies : tricoter en priorité la laine que j’ai en stock (déjà mal parti), coudre (même envie depuis … 12 ? 13 ans ? Et je n’ai jamais réussi à m’y tenir), reprendre la broderie (abandonnée depuis presque deux ans malgré un début prometteur).

    Quoi que je fasse (ou pas), j’espère avoir le plaisir de te lire en 2022 !

    Bonne année 🙂

    • Reply mathilde 5 février 2022 at 23 h 42 min

      Eeeh non, tu n’est pas seule! Chaque fois que je dois mettre wordpress à jour, j’ai un petit nœud au ventre en espérant que la nouvelle version ne sera pas trop éloignée de la précédente! 😉
      Je te souhaite de jolis moments créatifs, quel que soit le médium, et une très belle année 2022!

  • Reply Lucile 4 février 2022 at 11 h 29 min

    Quel plaisir de retrouver un article par ici 😉 J’aime beaucoup passer par hasard et découvrir tes petits mots, moi qui suis depuis longtemps ton blog, souvent sans laisser de commentaires (et qui reste mon préféré, celui auquel je suis restée fidèle alors que les blogs disparaissent de la tendance!). Et voir la jolie Félicie… J’ai presque le même chat, une minette du même âge je crois ou à peu près, la même robe joliment tigrée 😉
    Belle année 2022 pleine de petits projets!

  • Reply mathilde 5 février 2022 at 23 h 44 min

    Merci beaucoup pour ta lecture fidèle! 🙂 C’est toujours tellement encourageant de lire ce genre de petit mot…
    Quant aux chatounettes, franchement, on peut me proposer tous les chats de race du monde, je trouve que les plus jolies et les plus gentilles restent toujours les petites tigrettes! Des caresses à ta petite compagne moustachue!

  • Reply Mayou 10 février 2022 at 15 h 24 min

    C’est chouette de vous relire 🙂

  • Répondre à mathilde Cancel Reply