il y a la théorie… et la pratique.

En théorie, je n’entame jamais un tricot avant d’avoir terminé le précédent. J’aime démarrer mon nouveau tricot dès la laine achetée, sans me dire qu’il faudrait que je termine le précédent… (cf le processus de culpabilisation évoqué dans cet article). Théoriquement, je suis donc une pratiquante ardente du monotricot.

En pratique…

Il y a le tricot presque fini, auquel il ne manque qu’un tout petit détail à coudre à la main, délicat à faire en soirée et que je me garde pour samedi, mais qui n’est donc pas vraiment fini.

Il y a le tricot tout juste commencé, qui prend forme de soirée en soirée, mais est loin d’être terminé.

Et enfin, il y a le tricosac, le tout petit tricot qui ne quitte pas mon sac, le petit tricot fastoche et pas embarrassant, qui peut être pris juste pour trois-quatre rangs en attendant le métro.

Je pensais pouvoir vous montrer aujourd’hui le premier tricot, mais ce sera pour la semaine prochaine!

Je serais curieuse de connaître votre théorie à vous. Pluritricotesque? Monotricotesque? Et votre pratique se conforme-t’elle à votre théorie?

37 comments

  1. Mademoiselle M. says:

    De mon côté, je suis moi aussi en théorie monotricotesque: quand je vois le temps que je mets pour finir un projet, c est meme pas la peine d’imaginer le temps qu’il me faudrait si je m’éparpillais lol (voir un très prochain post sur mon tricot boulet) mais dans la pratique comme pour toi, c’est parfois trop dur de résister à l’appel de la pelote toute neuve à entamer…Bonne journée bises

  2. Chloris says:

    Arf, c’est vrai que c’est un choix difficile de savoir si on peut se lancer dans d’autres projets ou non… Généralement, j’essaie de faire un projet par un projet mais depuis quelques temps, j’ai ajouté des en-cours de plaid (en plus, les petits carrés de crochet, c’est partique à emmener dans son sac… En revanche, j’achète toujours pleins de laines, surtout quand « Phiphi » fait des réductions (ce qui arrive peut être trop souvent du coup…) et ca me fait des tas de projets à venir et c’est une idée qui me motive à finir le précédent. Bref, c’est quand même dur d’attendre !
    Et ton tricot presque fini a l’air chouette ; j’ai hâte de le voir fini.

  3. DPepito says:

    Moi suis une adapte du pluritricotesque sans hésitation. Çà permet de varier quand un tricot devient un peu long (version tricot boulet !) Et puis y a tellement de belles choses à tricoter : on a envie de tout faire !

  4. Ninie plume says:

    Comme je compatis !!! Je serai plutôt du côté obscur du monde tricotesque : en ce moment traîne une manche de tricot à finir, une manchette, une veste … et évidemment je en parle pas des ouvrages au crochet … Mais pour ma défense….quand on bosse avec heures sups…il y a des jours où non décidément , même le point mousse ressemble à des torsades avec diminutions (heu, ça existe ça ???). Bref ! Merci Félicie pour tes posts amusants, jolis et ……….déculpabilisants :)) Belle journée !

  5. L'étagère says:

    Le problème, c’est que je n’ai aucun rituel : je tricote à 2 à l’heure parce que je manque de technique, ce qui fait que je mets un temps fou à finir un truc…et comme je ne veux rien commencer d’autre avant d’avoir fini le précédent, c’est d’autant plus monotone! Là par exemple, j’ai un pull démarré depuis le mois d’avril que je n’ai pas touché depuis 2 mois parce que j’ai l’impression que je ne vais pas en voir le bout…donc forcément ça n’avance pas et en attendant, je ne tricote plus donc je ne progresse pas!!!!;-)
    Je me demande d’ailleurs si je ne vais pas te le donner à finir!;-)

  6. Déborah says:

    Pratiquante du tricot unique… j’ai succombé à l’appel du « bi-tricotesque » depuis que je sais que je vais être tata. Faire plaisir à mes 2 soeurettes est ma priorité. Et puis tricoter de petits pulls, de petits gilets c’est tellement simple et rapide que je suis repassée au monotricotesque délaissant mon propre en-cours. Mais depuis je l’ai repris en main car je n’aime décidemment pas mettre de côté un tricot non terminé… surtout que je traîne dessus depuis un bon moment et qu’il y a d’autres pelotes qui frétillent d’impatience dans le carton! ! !

    Donc ma théorie en somme est le tricot monotricotesqueplaisiristique…

    Bonne journée.

  7. LiLi-c says:

    En ce moment, j’en ai 4: un pull en 3.5 (qui n’avance pas), un gilet (en bambou et j’ai hâte de pouvoir le porter), une écharpe « renard » pour ma filleuile (mais j’ai pas la qualité de la laine) et un snood (avec des torsades partout)… Et là, je me dis trop c’est c’est trop, rien n’avance. Je pense que 2 ouvrages en même temps (plus un petit crochet) est une bonne moyenne!! Bon tricot…

  8. Gwendolyn says:

    Je suis tellement lente que je me tiens à seul tricot pour être sur de le finir un jour… Et en parallèle j’essaye d’apprendre le crochet! En couture c’est différent je multiplie les en-cours…

  9. flo says:

    Je pratique la théorie multitricotesque, impossible de faire autrement: j’ai toujours mille projets en tête. Dés que je reçois ou découvre une nouvelle matière, j’ai vite envie de tricoter…Je ne m’arrête jamais . je suis addict aux aiguilles , petites ou grandes!
    belle journée

  10. Sophie says:

    J’ai été très polytricot, mais je me soigne, car au final, tous traînent, je me lasse, j’oublie où j’en étais, ça reste inachevé, l’horreur. Donc, maintenant, c’est monotricot (ce qui est simple à gérer car je ne tricote que chez moi). Il a l’air sympa ton presque fini, je suis curieuse de le voir.

  11. Ioana says:

    Je suis plutôt mono tricot… Et tricot boulet… Le sernier cas, un gilet commencé en avril et toujours pas terminé… Il ne me reste qu’un petit bout de manche à faire!!! Mais c’était un tricot de printemps… Donc ce sera pour l’année prochaine… 😉

  12. Amélie-mélo says:

    En général j’ai deux tricots, un un peu long, et de petites choses, souvent du crochet. En ce moment: une paire de mitaines et un boléro, ça permet de rompre un peu la monotonie :). Je prends toujours le temps de faire les finitions de mon ouvrage, parce que c’est souvent ce qui lui donne tout son charme 😉

  13. tatatham says:

    pas vraiment de théorie la-dessus. en ce moment j’en ai un seul mais j’ai déjà acheté la laine pour mon projet suivant et commencé à faire l’échantillon pour voir ce que ça donne. Par contre j’ai une résolution depuis la rentrée, bloquer et coudre le tricot dès qu’il est fini, parce autant j’aime tricoter autant le reste me barbe un peu alors que c’est le plus rapide à faire. incompréhensible!

  14. nine says:

    ça dépend… des fois mono, des fois bi, mais pas plus. Sauf si je compte les chaussettes commencées il y a 3 ans, les mitaines il y a 6 mois, le bonnet il y a 1 an… Mais je préfère ne pas les compter. Un jour je les finirai. Un jour… 😉
    En ce moment, je suis mono je viens de finir un st james en cascade 220 chocolat et j’ai attaque un beckett beret en cascade 220 aussi, vert anis/citron vert. Voilou !

  15. Marie* says:

    Monotricotesque!! Mais je l’emporte partout dans son petit sace, eh oui Madame 😉 J’aime beaucoup tes photos, surtout celle prise sur ton balcon! Quant à la laine de tes tricots « encours » elle est magnifique! Bises

  16. Emilie says:

    ahh!! Je suis un peu comme toi, mais en couture (parce que je couds plus que je tricote). Je termine «presque» une morceau que j’entame un autre (d’habitude il ne me reste que quelques petits détails à la main…et des fois ça traîne longtemps comme ça, malheureusement). J’ai hâte de voir ton tricot fini!

  17. Marie Alice says:

    En ce qui me concerne, au départ j’étais monoprojetesque ! après avoir entendu toute mon enfance « on fait une seule chose à la fois », je me suis retrouvée fort dépitée quand j’ai commencé à coudre ; car si couture, pas de tricot et si tricot, pas de couture et un seul tricot à la fois s’il vous plaît !
    Résultat, lassitude !!!!!!!!!!!!!
    Maintenant, j’ai deux projets à la fois : un en couture et un en tricot ou point de croix ou crochet.
    Mais après avoir lu ton post, je crois que je vais réussir à en avoir trois : un couture et deux tricots (un rapide et un long). Comme ça, je dirai adieu à la lassitude à tout jamais, et si ça prend plus de temps, c’est pas grave, « plus on a de projets, plus on rit » sera ma nouvelle devise !!

  18. Eolune says:

    Monoprojet : je ne peux pas attaquer un projet, sans avoir fini le précédent, que ça soit en couture comme en tricot. J’y arrive pas en fait… ^^
    Hâte de voir les tiens, de projets !

  19. By Gab's says:

    Toujours envie de faire plein de choses… Je suis une absolue multiprojets….
    Actuellement, je corse les choses:
    Un patron burda, ma première paire de chaussettes à finir, mon premier Châle à motifs… Mais vu qu’ils sont tous difficile, j’ai pensé me coudre des babioles sans difficultés ( foulard, protège agenda..)entre temps pour me conforter dans l’idée que j’y arrive… 🙂 🙂
    Après j’ai aussi une organisation car je vis en appart (et ma machine reste bruyante je trouve): je couds et quand il est trop tard je tricote….

    Ps: j’aime beaucoup ton « presque fini » et la laine de ton « tricosac ».
    Bises.

  20. tatihou says:

    Pour avoir testé les 2 (mono et pluri), je préfère le mono finalement !
    LE pluri fait que j’ai mis énormément de temps à finir mon birch et le petit pull débardeur, sur lequel j’ai fais une énorme bourde ! Peut être la faute au pluri tricotage, qui fait qu’on se perd, on ne sait plus où on en est …
    DOnc maintenant j’essaye de me tenir au monotricotage !!!

  21. Gwendolyn says:

    Hier, j’étais monotricotesque mais en tricotant hier soir j’ai repensé à ton post, pour éviter les erreurs de fatigue en semaine (et au final plus reculer sur mon ouvrage qu’avancer) je vais commencer un tricot super simple, tu m’as converti au bitricotesque. Il y a plus qu’à trouver le projet…

  22. Cecile says:

    je suis définitivement une adepte du pluritricot pour varier si ça dure trop longtemps ou le point devient rébarbatif…mais dans la grande pile des en-cours j’en prévois toujours un an qui « facile » à faire, à prendre en route ou devant la télé les soirs où on est trop crevé pour faire travailler les neurones 🙂

  23. Hélène & M says:

    Moi nono tricot?????? Jamais!!!!!!En ce moment sur mes aiguilles j’ai un gilet que j’avance un autre qui est en plan un cache coeur à l’abandon une écharppe trop longue pour le métro un pull dont il ne reste que les manches à coudre… Mais le plus gros problème ce n’est pas ca… En pelote dans mes cartons j’ai un plaid, 2 pulls 4 gilets… Et plein d’envie dans le nouveau phildar….

  24. Mag says:

    C’est l’arroseur arrosé ça madame! Et oui tu vois finalement on déteins sur toi jeune fille. Attention tu files un mauvais coton ! Bientôt tu auras plusieurs projets en cours et plein de laine pour des projets à venir…Je pense pouvoir deviner chacun de ces projets !

  25. Sylvie says:

    Complique le panier a tricot un chale en dentelle depuis 2ans ,presque fini’; un gilet senlis de la droguerie que j’ai repris cette semaine, une veste demi saison commencee en avril, une tunique en coton pour cet ete,une pair de chaussette roses. Je n’ose pas dire tout ce que je devrais achever……mais je viens de terminer un top d’ete et une couverture pour un bebe a venir

  26. Ciçou says:

    Monotricot ! mais avec tellement d’envies dans la tête que j’aimerais bien parfois que ça avance un peu plus vite. En revanche j’aime quand même bien l’idée du tricotmétro… mais j’ai plus besoin de le prendre et je vais quand même pas m’en plaindre 🙂

  27. mathilde says:

    @ toutes : alors alors, petit résultat du sondage :

    11 monotricoteuses
    19 pluritricoteuses
    1 pluritricoteuse en devenir (Gwendolyn, ce blog te dévergonde, cesse de suite de le lire!!)

    C’est drôle de lire vos messages!! Mais bon, dans l’ensemble, les monotricoteuses ont toutes déjà tenté le bi ou pluritricot, eheh!
    Allez, je vous montre bientôt les projets terminés!

Laisser un commentaire