Le projet 365 ■ avril – mai

Je pensais vous faire un récapitulatif tous les mois, mais à la fin du premier mois, je n’avais pas grand’chose à dire, j’ai donc différé! Et je pense continuer à faire un petit bilan tous les deux mois, c’est un bon rythme (surtout lorsque vous voyez le pavé que je vous ai pondu, hum!).

Pour celles qui n’auraient pas suivi, je me suis lancé le défi, en avril, de passer une année, donc 365 jours, sans acheter de fringues neuves. Je me suis accordé un jocker tous les deux mois, en cas de besoin. Pour revoir les différents posts consacrés à ce projet, il suffit de cliquer sur la catégorie « projet 365 »!

Attention, ce post est assez massif, et peut-être pas très digeste, mais je n’ai pas encore bien trouvé sous quelle forme vous présenter les choses au fur et à mesure… Si vous aimeriez (spéciale dédikasse à toi, Lismao!!) que j’aborde les choses sur un autre angle, ou que vous avez des idées pour la présentation de ce petit bilan bimensuel, n’hésitez pas à m’en faire part!

▲▼▲

Pour commencer, je voulais re-clarifier un peu les choses : vous avez été très nombreuses à commenter suite au premier post, dans lequel j’avais présenté mon projet, et je me suis rendu compte qu’il fallait que je précise certaines choses. Je ne vous ai pas répondu tout de suite, car je voulais reprendre chaque idée, question ou avis et y réfléchir vraiment : j’ai vraiment tout lu, et j’ai été toute contente de constater que ce post avait motivé plusieurs d’entre vous à commenter pour la première fois! Comme quoi, le sujet fait réagir! J’ai aussi été ravie de voir que vous êtes très nombreuses à être déjà dans ce genre de réflexion (bon, je m’en doutais, hein, j’imagine bien que celles qui suivent mon blog sont majoritairement des filles dans un esprit plutôt créatif et sensible à ce genre de problématique, sinon vous ne me liriez pas!), même si parfois vous n’en êtes pas encore à l’action! Du coup, ça m’a vraiment boostée, je ne me sens pas seule, et ça, c’est vraiment chouette!

Voilà donc quelques unes des questions ou commentaires que vous m’avez faits, et auxquels j’ai eu envie de donner une réponse plus précise :

Lili-C : (…) Il y a 2 ans je crois, j’étais partie sur le même projet que toi… mais je n’ai tenu que 4 mois. Mon niveau de couture, même 2 ans après, n’est pas suffisant pour ne plus rien acheter. (…)

➸ Mon but n’est pas de remplacer les achats par la couture, ce serait impossible, ne serait-ce qu’en terme de temps. L’idée est plutôt de limiter les achats et les créations, qui, à trop haute dose, deviennent aussi une sorte de surconsommation, pour vraiment porter tout ce que je possède déjà. Je ne veux pas non plus avoir une garde-robe uniquement faite-main, ça me priverait de beaucoup de choses, et je pense que je pourrais vite avoir un dégoût de la couture, qui ne deviendrait plus qu’utilitaire : je m’autorise donc des achats, mais en privilégiant largement les biais parallèles, vides-greniers, trocs, etc.

La maison violette : (…) Par contre tu n’as pas parlé des chaussures ? (…)

➸ Je n’ai pas l’intention de fabriquer mes chaussures, ouh là là!! J’avoue qu’au début du défi, je m’étais dit : « Pfff, j’ai tellement de chaussures que si je passe une année entière sans en acheter une paire, j’en aurais tout de même largement assez pour ne pas me lasser! ». Bon. En fait, très, très rapidement, je me suis rendu compte que mes paires de ballerines étaient en train de succomber, et que je n’ai plus de sandales plates pour l’été. Donc là, je fais appel prioritairement à ebay, en essayant de trouver du presque neuf (je bloque un peu sur les chaussures déjà portées, je trouve ça presque aussi personnel qu’une brosse à dent!), mais si je ne trouve pas mon bonheur, c’est bien la chose que je m’autorise sans problème à acheter neuve.

SaRaH : (…)Pour ce qui est du stock de tissus, je crois que ce sera le plus difficile des challenges!! (…)

➸Bon, en deux mois, vous l’avez remarqué, je n’ai pas cousu grandchose! Donc pour le moment, absolument aucune frustration de ce côté-là. Et comme je voudrais réorganiser totalement mon coin couture, je suis vraiment très motivée pour tout utiliser de ce que j’ai accumulé, et repartir avec de nouveaux placards presques vides! De plus, certains tissus, que j’ai depuis longtemps, me font vraiment de l’oeil pour cet été, donc je ne m’inquiète pas trop pour ça.

MarionK : (…) En réalité, j’achète pas mal de trucs sur eBay mais j’aime beaucoup les accessoires (chaussures,vernis, ceintures..) c’est ce qui constitue la majorité de mes achats.. Certains pour des petites sommes donc je réalise moins l’impact (…)

➸ Je vous en parle un peu plus bas, mais c’est vrai que, là-dessus, par contre, je m’offre une certaine tolérance. Disons que, si vraiment je sens que je sature de mes vêtements et que j’ai l’impression de ne rien avoir à me mettre, je m’accorde de m’acheter un nouveau vernis à ongle, juste histoire de mettre du peps dans mes tenues et de changer quelque chose. Par contre, au départ, je pensais m’acheter plus de ceintures, de foulards, etc : finalement, pour les ceintures, je me dis à chaque fois que je peux m’en bricoler moi-même, et pour les foulards, les Emmaüs en regorgent, donc en fait, pas besoin d’aller en magasin. Concernant les bijoux, je n’en porte pas énormément, mais j’en ai trouvé deux-trois très jolis, faits-mains, sur un marché au puces de Berlin, donc pour cette année, plus vraiment besoin de nouveautés. (et oui Marion, si tu me l’avais dit plus tôt, on aurait pu boire un thé ensemble!)

Nom/Pseudo : Très bonne idée! mais une petite question quand même, pour les sous-vêtements et les collants ? ^^

➸ Nooon, je ne vais pas broder mes petites culottes aux initiales de Monsieur, ni tricoter mes bas! J’aurais vraiment l’impression de revenir au moyen âge, et les acheter d’occasion, euh, beurk!!! Donc là, c’est du neuf! En même temps, je n’ai pas besoin de nouveaux sous-vêtements très souvent, donc ma consommation est déjà très limitée!

Cindy Purple Mars : quel projet!! mais pas infaisable ! mon seul problème serait les pantalons je pense!!! (…)

➸Aaaah, les pantalons… C’est aussi mon grand problème! Alors je garde mes jockers pour eux (j’attends les soldes!), mais je vais vraiment me motiver pour essayer d’en faire un pour cet été, et aussi un short!

▲▼▲

Ceci étant dit, je complète avec quelques une de mes constatations et reflexions, bref, une petite description de mon état d’esprit au terme de deux mois sans achat de neuf dans ma penderie :

▲ Même si cette diète d’achat n’est vraiment pas une révolution dans ma façon de consommer, j’avoue que la frustration se fait un peu sentir ce mois-ci… J’ai sorti mes mes affaires d’été, qui ont passé plusieurs mois en haut de la penderie, ce qui m’a apporté un peu de variété et fait redécouvrir des choses dont j’avais oublié l’existence, mais je remarque que le changement de saison, ce renouveau complet, avec ses nouvelles modes, me donne des envies d’achats. Mais pour le moment, je tiens le coup! De toute façon, même sans ce défi, mes envies de mettre de côté, ou de dépenser pour autre chose que pour des fringues (plutôt pour des restos en amoureux, des choses utiles pour l’appart, de bons légumes bios, des cinés, de petits week-ends, etc) auraient suffi à me brider dans mes envies d’achats. Ce défi est donc juste une bonne raison de plus pour être raisonnable !

▲ Je suis toujours sensible à la mode, mais j’ai trouvé la parade pour avoir l’impression d’être dans le coup sans acheter vraiment : je mise encore plus qu’avant sur les accessoires! Je peux porter la même robe en lui donnant cinq styles différents, juste en variant les chaussures, la ceinture, la coiffure et le petit truc à mettre par-dessus (chemise, gilet, boléro, etc)Autre détail, les bijoux. A Monop, la dernière fois, je suis tombée sur des panières remplies de boucles d’oreilles soldées à 1,50€ la paire : j’ai acheté des créoles colorées bien estivales, et des boucles perlées orangées, avec des petites plumes métallique, qui sont piles dans le trip navajo, qui me plaît assez, ces derniers mois. Ca a suffit pour que j’aie une vraie impression de nouveauté! J’aime assez actualiser mes vieilles fringues avec de petites touches bien à la mode, ça me permet de ne pas me lasser et de les découvrir autrement! Evidemment, je n’abuse pas, car ma mauvaise conscience de faire travailler les petits chinois de Monop’ plutôt que de gentilles fifilles ayant leur mignonne boutique etsy me rappelle très vite à l’ordre, mais bon, personne n’est parfait, faut bien faire quelques écarts, sinon c’est intenable! (et puis, bon, 1,50€, quoi…)

▲ Toujours pour varier et ne pas avoir l’impression de porter toujours les mêmes choses, je fais de petites innovations esthétiques (non, je ne me suis pas fait refaire le nez!!) : j’essaie de varier aux maximum les coiffures, je me maquille de plusieurs façons au fil de la semaine, histoire d’avoir une impression de changement. Monsieur, qui est allé à NY pour le boulot, m’a ramené en cadeau plusieurs vernis à ongles (il est mignon, mon Monsieur, hein?! Promis, je ne lui ai rien demandé!), qui me permettent d’afficher les tendances de cet été, pastel ou néon, au bout des ongles!

Je mets des choses que je ne mettais jamais avant, vous savez, les trucs jolis qu’on traîne dans nos armoires depuis trois ans, dont on arrive pas à se séparer mais qu’on n’arrive pas non plus à associer avec quoi que ce soit d’autre? Eh bien, miraculeusement, maintenant, je trouve plein d’idées! Ca me donne l’impression d’avoir de nouvelles fringues, c’est assez agréable!

Les brocantes me donnent l’occasion d’acquérir des nouveautés, sans passer par le circuit de consommation habituel, en recyclant. J’essaie d’être très vigilante, de n’acheter que ce qui a été très peu porté et ne comporte aucune trace d’usure. Je réfléchis beaucoup avant de craquer, car j’ai déjà fait quelques erreurs d’achats : des choses que j’ai découvertes plus tard tachées, ou des vêtements que j’ai acheté juste parce que, au milieu de toutes les merdouilles environnantes, leur couleur et leur aspect impeccable m’ont attirée, mais finalement, assez vite, je me rends compte que je ne les porterais pas. Du coup, maintenant, je fais vraiment comme en magasin : je prends la fringue, je l’observe sous toutes les coutures, je passe en revue toutes les fringues que je possède qui iront bien avec, je me demande si c’est rééllement mon style, si je l’aurais remarqué dans un magasin, etc.

▲▼▲

◆ Ce qu’il faudrait que j’achète :

– un jean! Le mien est tout déchiré!

– des sandalettes, de préférence en cuir marron, qui pourraient aller avec tout. Ou des toutes simples, à customiser. Je n’ai plus que des sandales à talon, et comme je vais désormais au boulot à vélo  (12 km par jour, et qui montent bien à l’aller!), ce n’est franchement pas pratique! Pour le moment, je n’ai rien trouvé de convainquant sur ebay, ni en brocante.

▲▼▲

◆ Ce qu’il faudrait que je couse ou tricote :

– des pantalons d’été, et des shorts un peu longs que je pourrais porter pour le boulot. Autant en hiver, avec des collants, ça ne me gêne absolument pas de m’asseoir n’importe comment par terre avec les enfants pour jouer à la dînette, par contre, pour l’été, trouver une position assise confortable, avec une mini-jupe et sans frôler l’attentat à la pudeur devient beaucoup plus compliqué!

– des robes

– des tuniques pour le boulot, pour aller avec les fameux pantalons

– des gilets d’été

– de petits hauts en jersey, ou en crochet

– des bracelets, colliers, des ceintures, pour accessoiriser tout ça.

Je sais que je n’aurais pas le temps de faire la moitié de ce que j’ai envie de faire, mais ce n’est pas grave, le noter, c’est déjà le faire à moitié, non?!

▲▼▲

La bonne résolution des deux mois à venir :

piocher dans mon stock de fringues à recycler, et en tirer au moins une robe et un haut!

Et de votre côté, où en sont celles qui avaient envie elles aussi de se lancer dans ce défi? Bon, deux mois, c’est vraiment pas la mer à boire, hein! Je pense que plus les mois avancent, et plus ce sera difficile. Je crains surtout la rentrée de septembre, généralement, c’est à ce moment-là que j’ai envie de tout changer!!

Très bon week-end à vous toutes!

38 comments

  1. Mme Babioles says:

    C’est une très bonne idée de faice ça. J’avoue que moi je suis très accessoires,et rien de tel pour renouveler une tenue.
    Sinon, tu fais qu’elle pointure? J’ai peut être quelques choses pour toi…

  2. Manon says:

    Je trouve l’idée de ton défi excellente et si j’avais un peu plus de volonté je me lancerai le même (je ne désespère pas de me motiver un jour).

    J’ai hâte de suivre ton expérience
    Bon courage,
    Manon

  3. mamacita says:

    Joli défi…perso ma garde robe déborde mais je ne porte plus certaines choses. soit je les donne pour faire fonctionner les boutiques de troc, soit je les reconverti en vêtements enfants. j’ai aussi repéré le site de cheresloques qui montre de belles réalisations à partir de vêtements démodés. Du coup, dès que j’ai besoin d’un vêtement j’essaye de me le faire ou de l’acheter en troc : je n’ai pas acheté de vêtement neuf depuis 6 mois je crois. ce qui me manque ce sont les sous vêtements et les chaussettes 😉 donc la je m’autorise comme toi du neuf. idem pour les chaussures, du neuf ou du presque neuf.
    du coup, quand je passe devant les boutiques, je n’ai même plus envie d’entrer : je regarde les tendances et les coupes pour m’en inspirer mais je n’achète plus..soit je trouve que c’est trop cher, soit je me dis que le prix est indécent et que ce doit être fabriqué par des enfants….Finalement ma surconsommation est plutôt du coté des tissus!!! Mais Rome ne s’est pas faite en un jour…

  4. tatihou says:

    Très belle réflexion ! Je suis exactement dans la même lancée que toi, surtout depuis que j’ai vu un reportage sur la 2 (cash investigation) y a peu de temps, qui parlait du prix des vêtements qui chutent en magasin, mais qui cachent des enfants de 12 ans derrière leurs machines (70h heures de boulots par semaine donc pas d’école) au Bangladesh … Après avoir vu ça, je me suis mordu les doigts d’avoir craqué quelques jours avant sur un super slim rouge à 20 euros chez pimkie et un flare noir chez Etam (en promo à 25 euros) … je me suis même juré de ne plus jamais acheté une fringue en provenance de pays susceptibles d’exploiter des enfants … (donc terminé H&M, …) D’ailleurs toi qui va souvent chez Monop’ et bah dans le reportage, ils en parlaient beaucoup de leurs collections de fringues …
    Et puis j’ai constaté que mon stock de tissus (indécent) méritait que je m’y intéresse de plus près, que comme toi j’aime bien acheté chez Emmaüs ou sur les brocantes (en plus ça coûte 10 fois moins cher !). Bon je m’autorise juste des achats de lingerie, collants et chaussures, parce que c’est des articles qui d’occaz me rebuteraient un peu …
    Je vais donc suivre tes petits bilans avec attention ! Et bon courage pour ce défi !

  5. Avec Clémence says:

    C’est chouette que tu nous fasses des petits récapitulatifs!
    J’ai pensé à quelque chose pour toi, tu pourrais aussi piquer dans l’armoire de ton homme, une jolie chemise, un cardigan.. de quoi varier un peu!

    Bravo pour tout ce que tu entreprends! et bon courage pour la suite!

  6. tassadit says:

    Merci pour ce post très intéressant!
    J’ai un peu la même démarche: même si je ne me suis jamais dit, « à partir d’aujourd’hui, je n’achète plus de neuf », du moment où j’ai découvert la couture, les magasins ont petit à petit cessé de m’intéresser… Mon denier achat de vêtement neuf: début 2010 il me semble!
    Je n’ai rien contre les chaussures de seconde main (tant qu’elles ne sont pas usées évidemment, sinon bonjour les maux de dos et autres joyeusetés) mais mine de rien ça n’est pas toujours si facile à trouver: des bottes en bon état pas de problème, mais des sandales, je cherche encore…
    En résumé, quand c’est possible je me tiens à mes principes, mais je ne m’impose pas pour autant un système draconien: il m’arrive par exemple comme toi de m’offrir l’un ou l’autre petit bijou.
    Et vraiment, depuis environ deux ans de ce mode de vie, c’est devenu naturel et je n’ai jamais dû me forcer à tenir bon…
    Bonne continuation, j’attends avec impatience la suite dans deux mois 🙂

  7. LaMaisonViolette says:

    Bonjour !
    Pour les chaussures, c’est surtout parce que je me disais que si en contrepartie des fringues, on s’achète 2 paires par semaine, ça n’a plus de sens !! Je ne sais pas si tu t’en souviens mais l’année dernière, tu avais craqué pour les sabots de kickers et moi pour les divas. Je ne regrette pas peut-être que tu vas craquer pour elles cette année ??
    Sinon, pour ma part, 0 achats en 2 mois. Pas même un accessoire, pas même un vernis à ongles !!! Avec la chaleur et mon ventre qui grossit encore et encore je m’achèterai bien 2 ou 3 robes mais non, rien de rien, je tiens bon. Je veux essayer de coudre une robe smocks. A voir, moi qui termine pratiquement jamais un projet couture….
    Bonne continuation

  8. love summer says:

    J’adore l’idée! Moi aussi j’ai envie d’acheter moins etre coudre plus, mais c’est pour les basiques / que c’est compliqué… J’ai hâte d’essayer de me coudre un short et pantalon par contre!

  9. Manuella says:

    Et bien moi ton projet me tente drôlement ! Je suis déjà une adepte des brocantes et autre emmaus et je n’adore jamais autant un vêtement que quand je peux dire « et attends de savoir ce que ça m’a coûté… héhé ! »
    J’hésite encore un peu, ma production perso est assez mince (1 mois pour un pull et souvent des envies de meurtre sur ma MAC, ça ne remplit pas une garde-robe…) mais il se pourrait que bientôt un autre projet 365 commence ici.
    Et qui sait, on peut rêver, les économies réalisées financeraient peut-être un mariage tant convoité…

  10. Charlotte says:

    Bon courage Mathilde!
    Ton premier article m’avait fait tilt et je me demandais pourquoi, en effet je m’etais deja posé ces questions. Et je me demandais surtout dans quel dommaine car je m’achete encore assez souvent des vetements donc je savais que ca pouvait pas etre comme ton defi. J’ai enfin trouvé: c’est que j’ai arreté de manger de la viande il y a plus de deux ans! (Donc a premiere vue aucun rapport avec les fringues) En fait je suis partie de la meme idée, ne plus manger de viande pendant un an, pour reduire la consommation exessive/facile. Et ton idée de ne pas etre frustrée est un peu la meme, je m’autorise a manger de temps en temps du poisson, peut etre une fois par mois, car j’adore ca. Et ca va aussi avec finir les placards qui debordaient de conserves etc. Enfin ca me permet d’etre plus creative, de tester differentes saveurs, textures. Bref assez similaire en y refechissant!
    J’espere que mon commentaire n’est pas trop hors sujet, dans ma tete ca ne l’ai pas du tout! 🙂

  11. Déborah says:

    Pas toujours facile en effet de résister à l’achat d’un vêtement qui nous fait vraiment envie (C’est plus rapide de sortir sa CB que de réaliser soi-même un short ou un pantalon)… mais la parade de l’accessoire ou du maquillage est une bonne idée contre la frustration (je note mais je n’ai pas autant de goût que toi en la matière).
    Moi en ce moment, c’est plutôt une restriction budgétaire de mon porte monnaie qui me fait consommer autrement mais ça me permet de réfléchir un peu mieux à ma façon de vivre…

    Si tu résistes jusqu’à septembre, tu utiliseras à ce moment là tes jokers :)…
    -Bon week-end-

  12. Moun says:

    C’est intéressant de suivre ton évolution et de saivoir que beaucoup de personne suivent le même chemin. Personnellement ce que j’aime dans le fait main et la couture c’est le fait de créer. J’éprouve beaucoup plus de plaisir à porter mes robes maison, avec toutes leurs imperfections, que les vêtements du commerce et pour les bijoux et les accessoires c’est devenu une vieille habitude de tout faire moi même depuis le collège. En ce moment j’essaie de me constituer une garde robe de basique de bonnes qualités (pull, gilet et tshirt), pas toujours facile avec un budget limité.

  13. arthurine says:

    ayez.je suis lancée dans ce projet.
    D’une part,à cause de mon budget revu à la baisse (parental ) et un ecoeurement de la surconsommation.
    Je me suis lancée dans la couture de basiques :jupes simples .hauts ou robe simples…pour varier un peu.
    Quand je vois le prix D’une jupe !ça vaut le coup.
    Y à tout un travail en amont (couleur,forme) pour que cela s’integre à tout ma garde robe.
    Pas une fringue coup de coeur qui ne va avec rien

  14. Amélie-mélo says:

    avec les soldes qui vont arriver, je vais en profiter pour m’acheter un nouveau jean et un sac à main. J’ai aussi besoin de sandales (les miennes ont 5ans et sont vraiment mortes oO)À part de la bonne lingerie aux soldes d’hiver, je n’ai rien acheté dans les magasins depuis,… début octobre ! 😀 \o/ Pour les boucles d’oreille, ma dernière acquisition vient d’une artisante qui les vendait sur le joli marché de Noël de Périgueux. Elles ont d’autant plus de charme à mes yeux :). Un foulard différent, un bijou différent et hop c’est comme si on avait une nouvelle garde-robe \o/
    Je ne peux que t’encourager à continuer dans ce sebs 😀 !!

  15. touteclaire says:

    Ton idée est belle et je suis partante pour la suivre. Même si mon niveau en couture n’est pas conséquent je trouve que je peux m’y tenir. J’aime suivre ton évolution et te souhaite plein de réussite.
    Par contre pour les chaussures, je suis aussi accro.
    Bonne journée
    claire

  16. aurelia says:

    de mon côté, je n’ai aucun problème à m’y tenir encore, j’avais trouvé un petit pull en brocante, et c’est tout, me suis fait quelques bijoux, et je viens d’enrichir ma garde robe d’un petit t-shirt en jersey corail et vieilles dentelles fait maison bien sur! 😉 prochain défi pour moi : coudre un pantalon en lin coupé depuis 3 ans… j’ai peur de la braguette!!! bref, le shopping ne me manque pas, j’attend juste les soldes pour les sous vêtements. Comme je te comprend pour le vélo, ça nécessite des vêtements et chaussures confortables au quotidien! bon dimanche à toi 🙂

  17. Julchen says:

    Un grand merci Mathilde de partager toutes ces réflexions qui nous font nous poser des questions à notre tour !
    J’essaie aussi de faire attention à mes achats, et d’autant plus depuis que je me suis mise à la couture, il y a quelques mois. Mon placard regorge de vieux vêtements, pas usés, mais que je ne mets plus, alors je réfléchis à ce que je peux en faire… A suivre !

  18. Fan club de Môsieur says:

    Tu t’en sors bien! En tous cas vive les accessoires!!
    Quel gentleman ce Môsieur, il te ramène même de jolis vernis quand il est en voyage d’affaire…! J’ai une suggestion à lui faire, la prochaine fois, il pourrait peut être t’emmener à NY avec lui! En même temps avec ce que tu as dit sur ces habitudes dans le post précédent, le vernis c’est déjà vraiment super! 😉

  19. Mamzèle isis says:

    wouahhh… Que de beaux projets et de belles réflexions sur une conso raisonnée !!! J’aime tes initiatives, je suis moins bonne élève que toi mais je fréquente de moins en moins les boutiques depuis que je couds, davantage les boutiques de tissus certes mais je préfère acheter des tissus de déstockage, les fins de série, les fins de rouleau, premièrement je fais des affaires et secondo j’ai le sentiment d’un peu moins participer à la consommation d’un produit neuf qui sera reproduit après épuisement du stock !!!! Bon courage dans ta démarche, à bientôt…

  20. mime says:

    J’ai commencé avec toi le projet il y deux mois. Merci d’ailleurs pour cette belle idee. J’y pensais sans savoir quelle forme lui donner. Pour moi, le manque ne se fait pas encore sentir, car j’avais bien craqué avant. Pas besoin donc de renouveller ma garde robe : c’est deja fait.nt. Sauf peut être pour les chaussures, mais j’en ai bien assez pour tenir encore quelques saisons ! Et puis le porte monnaie est vraiment vide je crois ! Le plus dur pour moi sera pour le tissu, je ne sais vraiment pas le consommer raisonnnablement : je craque, j’achète en quantité astronomiques ou trop juste, et je ne sais ou peu rien en faire… il va me falloir grande maîtrise de soi. Pour les légumes bio, le système d’amap qui favorise des producteurs locaux me convient parfaitement ! Enfin, merci de m’ecouter raconter ma vie 🙂 et surtout merci de partager tes réflexions toujours très enrichissantes !

  21. Ombellifère says:

    Oooh! Je viens deux voir (deux mois après tout le monde hé hé) qu’on a le même projet… J’ai commencé en février et pour l’instant je n’ai rien acheté! (j’ai bien évidemment eu la même réflexion sur les chaussures et sous-vêtements!)
    Par contre comme je ne couds pas très vite et que j’ai toujours plusieurs projets en même temps, ma garde-robe ne se renouvelle pas beaucoup… Heureusement qu’il fait moche! Hi hi
    Ben au plaisir de lire ton avancée dans ce beau projet!

  22. Bellibellule says:

    En avril, j’ai acheté un vêtement en boutique (un chemisier en jean) et je n’ai pas remis les pieds dans un magasin de vêtements depuis, mais je ne suis pas assez douée en couture pour tenir la longueur, alors je me contente juste de réduire ma consommation. En me posant la question: « est-ce que j’en ai vraiment besoin ? » ou « est-ce que je m’en servirai ? », j’ai évité pas mal d’achats ! Merci pour ton récap et bonne continuation.

  23. Filomenn says:

    pfiouf ! après cette loooongue lecture, je viens de percuté que je n’avais pas acheté une seule fringue neuve depuis janvier 😀 par contre je craque facilement pour de nouveau coupons suivant ma règle 2 coupons utilisés = 1 nouveau ! à ce rythme ça devrais aller.

    en tout cas félicitations, et pour ce qui est des pantalons ce n’est pas infaisable, je me suis fait un knickers il n’y a pas si longtemps, c’était plaisant même si j’ai failli m’arracher les cheveux. Bon courage pour la suite !!

  24. Acr0 says:

    Et bien ce n’était pas du tout un pavé indigeste à lire ma foi 🙂
    Je n’apporterai pas d’eau à la roue de ton moulin mais j’aime bien suivre tes pérégrinations.
    Allez, un peu de baume au coeur quand les envies te feraient presque craquer, et c’est reparti !

  25. juliette et maurice says:

    Un début de « solution » s’est imposée à moi depuis que j’habite à la campagne (j’ai lu que tu avais des envies de campagne 😉 ).
    J’ai l’impression d’avoir fait un « sevrage de la ville » : beaucoup moins de sollicitations des vitrines, des panneaux clignotants « soldes », ou des figures hyper modées qui déambulent dans la rue, et font naître des désirs malgré nous (oh ! faibles êtres humains – je parle pour moi).
    Donc, moins de besoins qui n’en sont pas (pour moi). Retour à du basique (sympa et coquet et même non conventionnel parfois), du longue durée.
    Il y a aussi la distance géographique par rapport aux magasins qui m’aide sans me frustrer (d’où des achats groupés et plus réfléchis). petit désavantage : devoir prendre sa voiture.
    Le temps du lèche vitrine est converti en temps de créativité, avec carrément 1000 fois plus de gratification.
    J’ai aussi l’impression que le fait main peut durer plus longtemps (j’ai un gilet rouille adoré tricoté par ma grand mère il y a 10 ans, qui n’a que qq rides).
    Depuis 1 an et demi, je n’ai acheté que 2 fois des basiques en soldes (pour l’été et l’hiver), des choses que je ne sais pas (encore) faire moi même (et que p-ê je ne ferai jamais) : manteau (!), bikini (!), jeans.
    Pour les sous vêtements et chaussures (suivant le bon conseil de ma mère), je ne veux que du neuf, mais très souvent en soldes, ou dans des magasins dégriffés.
    De toute façon, au bout d’un certain temps, quand la consommation à tout crin commence à te/me dégouter, parce que tu es/je suis informée des modes de production, du marchandising +++ , de tout ce qu’il y a derrière, …, ça ne te/me ravit plus du tout de conclure à coup de cb ce qui était quelques années plus tôt « une bonne affaire chez telle enseigne ». Donc, ben, c’est le changement !
    Bravo pour ton défi.
    Je suis plus ou moins dans la même démarche (même sur les brocantes, je me « calme », même si financièrement je pourrais me le permettre).

  26. Phanie says:

    Je suis sûre que tu vas y arriver, de mon coté en tout cas ce que j’adore c’est faire les magasins car étant donné que j’essaie de coudre un maximum de choses cela me permet d’avoir de nouvelles idées alors maintenant c’est le bonheur je n’y vais plus en me disant attention a la CB .
    j’ai l’impression d’être le robin des bois du h&m tu y vas tu regarde tout et tu prends tout ce qui te plaît en souvenir dans ta tête et vu que tout cela à le temps de faire le chemin dans ton crane (et ouai t’as rien acheté) beh tu te rappelle juste du meilleur que tu réalises ou pas.
    Bingo ça te fais 15 tee shirt en moins dans ton armoire et t’as passé un super moment….
    Bon par contre pour les chaussures je maîtrise pas encore….

  27. lismao says:

    Je me permets ( et pour preuve que je te lis!): tu as écrit  » si vous voudriez », j’avoue que je ne suis pas sûre de cette syntaxe et j’ai cru comprendre que tu aimais l’écrit juste 🙂
    Pour ma part, je suis plus ou moins dans cette démarche depuis la naissance de mon aînée. Le proverbe  » on n’hérite pas la terre de nos ancêtres, on l’emprunte à nos enfants » a pris tout son sens à ce moment là. Mais je pourrais en écrire une tartine sur ce sujet… Juste pour dire que tu n’es pas seule dans cette démarche et qu’il y a – je pense et j’espère- un (re)nouveau dans la conscience de beaucoup. Les gouttes d’eau font les rivières.

  28. MimiKou says:

    Deux mois déja! C’est passé vite! Félicitations 🙂
    Je t’ai suivi dans ton projet et heureusement que tu as posté ce message en début de weekend parce que ça m’a aidé à ne pas faire les boutiques samedi ;)Du coup je mise aussi sur le recyclage pour ne pas me lasser de ma garde robe et ça marche!
    J’ai hate de voir tes réalisations notamment de gilets d’été car on en a encore besoin ces temps ci ;)Bon courage pour ce défi!Septembre est encore loin!

  29. mirza says:

    Moi je te suis, mais c’est plus parce que mon armoire est trop petite (oui oui, elle est trop petite, ce n’est pas du tout que j’ai trop de choses)que par idéalisme.
    je me suis mise a acheter des habits chez zara, h&m &co quand j’étais étudiante parce que je n’avais pas bcp de sous. Mais je me suis bien rendue compte, comme tout le monde, que la qualité n’était pas vraiment au rendez vous… Ah et je bosse maintenant (indirectement) dans le milieu de la mode ultra haut de gamme, et je me suis rendue compte que ces marques pompaient qd mm pas mal les grd designers (du coup une fois qu’on a vu ou entr’aperçu l’original, la version zara fait un peu pale figure… )
    Par contre, depuis que je couds, je me rend vraiment mieux compte du travail qu’il y a derrière n’importe quel habit. Du coup je n’aime pas vraiment le principe de ‘je regarde dans les boutiques et je copie’. Ou alors j’achète, puis je copie. Bon, je conçois que c’est pas très économique 🙂
    Bref, donc j’essaye de moins acheter parce que j’aime créer et que je ne veux pas faire exploser ma penderie. Par contre, si je décide d’acheter une petite robe par exemple, je n’irais pas acheter un truc bas de gamme, je prendrais qqch de peut être plus cher, mais qui tombera mieux, ou il y a un travail de design, & qui durera plus longtemps surtout!
    (ouh le long msg… :p)

  30. FlavieB says:

    Félicitations pour ces deux mois!
    Moi aussi je suis un peu dans la même démarche que toi:j’essaye de consommer moins et de façon plus responsable. Ce sont mes convictions mais cela est aussi du au fait qu’être stagiaire ça ne paye pas bien … 🙁
    Pour les sous vêtements je les achète sur ebay ou le boncoin et je fait très attention qu’ils aient encore leur étiquette! J’ai pu faire de belles affaires mais faut être patient avant de trouver sa taille. Et comme je suis maniaque et que le haut doit aller avec le bas c’est plus compliqué.
    Bon courage pour la suite de ton défi!

  31. Vanessa says:

    C’est hyper intéressant comme démarche en tout cas. J’aime beaucoup lire tes bilans réguliers. J’avoue que je ne pense pas en être capable de manière aussi « stricte » mais ça me fait réfléchir à ma façon de consommer… Et moi aussi, j’adore les accessoires et les vernis.

  32. P'tit poisson says:

    Cela fait, pfffiouuuuuuuuu, plus de 6 mois que je n’ai pas acheté de fringues neuves je crois bien.Ah si, en février, mais circonstances atténuantes, on nous a volé TOUTES nos affaires de notre week-end dans la voiture, je me voyais pas passer mon séjour à St Martin uniquement en bikini 😉
    J’ai fait un stage dans l’équivalent guadeloupéen d’Emmaüs, j’y trouve toujours de jolies fringues pour moi et ma minette de 6 ans.
    C’est un tout, de voir le gaspillage quotidien, la qualité en baisse des fringues dans les enseignes, et le souhait de ne pas être pris pour un porte-monnaie ambulant m’ont poussé à freiner ces achats.
    Et puis, sans être coupée de la mode de la métropole, on la vit et se l’approprie différemment en Guadeloupe, moi en tout cas. Du coup, je me fais mon style et je recycle…et aussi je couds!
    Avant tout se sentir bien dans ses fringues…et le compliment de mon garçon de 4ans sur ma tenue me fait toujours fondre ;-)))

    Bon courage à toi pour la suite!

  33. l_anglaise says:

    je découvre ton projet 365 et ça me parle aussi!!
    parce qu’il y a cette question de « principe » derrière, on est souvent très exigeantes mais ce n’est pas si noir et blanc /tout ou rien … impossible comme tu dis, de fabriquer certaines indispensables nous-mêmes et pas le temps de fabriquer tout tout court, mais en se posant les questions – c’est fabriqué où? par qui? dans quelles conditions? est-ce que j’en ai réellement besoin? est-ce que je le porterai encore l’année prochaine/dans 5 ans/dans 10 ans…? combien de looks sont possibles avec les accessoires que j’ai déjà chez moi? etc. on commence à aller dans le bon sens et c’est déjà bcp!
    j’essaie d’appliquer déjà et grâce à toi je vais essayer un peu plus!

  34. Eloïse says:

    Je viens de découvrir ton blog et je suis ravie, j’ai l’impression de voir une blogueuse dans un esprit similaire au mien, alors je me régale. Voilà que j’ai pris la décision de ne rien acheter de neuf depuis deux ans déjà. Donc je te rejoint : c’est super, on redécouvre parfois des fringues oubliées qu’on aime à nouveau passionnément, on fouille et fouille encore dans toutes les brocantes de la ville, on court dans les boutiques secondes mains, et on ne va pas se noyer dans la foule durant les soldes. Ce que j’adore c’est revenir avec un sac rempli de fringues formidables au prix d’une ! Par contre c’est vrai : sous-vêtements c’est pas top glamour. Et je me suis autorisée à acheter deux jeans l’hiver passé, car je n’en trouve peu qui me vont. Les chaussures, ça ne me pose aucun problèmes d’en avoir d’occasions. Il faut dire aussi que j’ai de la chance, j’ai une grande soeur, une belle-soeur et une copine qui me mette les fringues et les pompes qu’elles ne veulent plus de côté. Et avec des amies, on organise des après-midi « trocs ». Voilà, donc je suis l’exemple même que c’est possible – sauf, je l’avoue, deux sous-tifs, un lot de petites culottes, et deux pantalons. Ma peur : je change de région (Montpellier –> Strasbourg), j’ai comme l’impression que je vais terriblement manquer de pulls…Belle continuation, merci pour ce blog formidable !

Laisser un commentaire