Couture couture femme Créer

Black basic – 5

19 février 2013

Patron : Burda septembre 2012 ■ Jersey et dentelle : j’me rappelle plus…

Dans une armoire, je pense qu’il est nécessaire d’avoir un certain nombre de basiques noirs. Une jupe, un haut d’été, une robe, un gilet, et… un haut d’hiver. Je n’avais pas de haut d’hiver. Maintenant j’en ai un.

Voilà.

Bon, allez, je vais tout de même vous donner quelques détails.

Le patron est un burda, comme d’habitude, datant de septembre 2012. Je l’avais mis dans un coin de ma tête, en me disant qu’il ferait un bon basique avec le petit truc en plus qui fait que ce n’est pas tout à fait un basique, et les deux versions faites par l’Impatiente m’avaient confirmé le potentiel de la bêbête. Il fallait juste attendre le bon moment!

Comme je suis encore et toujours dans mes résolutions de faire descendre mon stock de tissus (avant une razzia pour le printemps…), une fois ma dernière couture terminée, j’ai regardé dans mes cartons et ai trouvé le parfait petit coupon de jersey noir, et le parfait bout de dentelle (datant de ma période romantique, au lycée) (comment ça, je n’ai jamais quitté ma période romantique??!) pour faire l’empiècement.

J’ai commencé l’assemblage avec Germaine, en me disant que je ferai les finitions avec la surjeteuse, et, euh, ben, finalement, disons que, comme Germaine se débrouillait, ma foi, très bien avec ce gentil jersey, plutôt que de me prendre la tête avec la surjeteuse, j’ai tout fait à la machine à coudre. Avec une aiguille spéciale maille et un point zig-zag moyen, je n’ai eu aucun souci. Je n’ai même pas fait les ourlets avec l’aiguille double, mais pareil, avec un point zig-zag, car je voulais laisser un aspect très souple au tissu, et je trouve que l’aiguille double a une fâcheuse tendance à rigidifier les ourlets. (Et voilà comment les bonnes résolutions de janvier – à savoir : « maîtriser ma surjeteuse » – se retrouvent oubliées dès février…)

 

Je n’ai absolument pas modifié le patron, j’ai pris la version courte (A) et ai fait un ourlet d’1cm au lieu de 4, ce qui donne une longueur parfaite pour aller avec jupes et pantalons, en cachant les hanches et en évitant de montrer sa culotte aux passants quand on s’assoit. Je ne suis habituellement pas fan des cols trop près du cou, mais l’empiècement en dentelle et la petite fente dans le dos allègent un peu la chose, mais je pense le refaire plus tard avec un col d’avantage bateau que rond. J’ai docilement fait la petite fente dans le dos, et ai trouvé un petit bouton dans mon stock, qui est un peu trop gros à mon goût, et sera sans doute changé ultérieurement. Bon, la parementure ressort un peu par la fente : j’ai essayé de la fixer avec quelques points à la main, mais ça se voit tout de même, du coup je me demande si je ne vais pas utiliser de la colle à tissu (que je n’ai pas en stock). Est-ce que certaines parmi vous utilisent ce genre de choses? Je sais que ça se fait pour les ourlets… Ca tient bien, à la machine à laver?

Bon, voilà, ce n’est pas un truc exceptionnel, c’est juste un petit basique mignon qui aura tout à fait sa place dans mon placard, et, après tout, c’est tout ce que je lui demande! J’aimerai bien vous faire davantage de photos, avec différentes tenues pour chaque nouvelle création, mais je n’ai, hélas, pas le temps… Si je l’avais eu aujourd’hui, je vous aurais concocté une petite tenue avec le T-Shirt sur ma mini-jupe en jean grise, et une petite ceinture dorée pour marquer la taille… Ca aurait donné un tout autre genre au T-Shirt.

Bon, et, promis, c’est le dernier truc tristounet foncé que je poste avant l’automne prochain, on va maintenant passer à la couleur!! (bon, j’ai encore un tricot gris à vous montrer, mais promis, ensuite vous aurez droit à des fleufleurs, du rose, du vert, bref, du printemps!)

Monsieur n’a manifestement pas d’avis concernant ce T-Shirt, qu’il a qualifié d’un habituel « Soublime », mais a à peine regardé. Il faut dire qu’il était en pleine session repassage, je n’ai donc pas trop insisté, et suis partie sur la pointe des pieds. Il aurait été trop dommage d’interrompre cet éclair de domesticité ménagère absolument inespéré  totalement spontané…

43 Comments