Couture Créer

Couture : les petits outils qui facilitent la tâche!

17 avril 2016

Outils1

Parmi les nombreux commentaires que vous m’avez laissés suite à mon article sur les 6 ans du blog, où je vous demandais si vous aviez des envies particulières pour la suite, j’ai lu que certaines d’entre vous aimeraient parfois lire des astuces de couture, des petits points un peu plus techniques et pratiques que juste la présentation d’un vêtement fini.

Les articles « techniques », c’est quelque chose qui me tente beaucoup, mais mon tempérament perfectionniste et peu sûr de moi fait que je ne me sens guère légitime pour dispenser des conseils. J’ai l’impression de coudre toujours un peu les mêmes choses et de peu sortir de ma zone de confort.

Cependant, s’il y a une chose qui n’est pas trop engageante et dont je peux parler sans risquer de me tromper, c’est bien les outils que j’utilise au quotidien (enfin, façon de parler, je ne couds pas tous les jours) et qui me facilitent la tâche.

Outils3

Cette photo est un gros mensonge : en réalité mon « bureau » est un vrai b*rdel, et je n’utilise que du fil Gütermann flambant neuf!

En premier lieu, il y a évidemment ma machine à coudre! Bon, d’accord, ce n’est pas à proprement parler un « petit » outil, mais j’ai du mal à ne pas l’évoquer dans cet article, puisque c’est la principale exécutante de mes cousettes. Je vous en avais déjà longuement parlé ici, je l’adore toujours autant, et je découvre presque à chaque utilisation de nouvelles fonctionnalités. Je n’ai pas oublié ma promesse de vous en faire un retour quelques mois (ou années, hum…) après, mais ce sera pour un prochain article : je veux faire ça de façon précise et fouillée. Comme je l’ai achetée alors que j’étais enceinte, c’est-à-dire pas forcément au top de la motivation couturistique, et que je n’ai pas vraiment eu le temps de m’en servir durant mon congé parental, j’ai l’impression de seulement commencer à la découvrir. Je m’aventure enfin plus loin que les différents points, les boutonnières et le coup-fil automatique, et plus je l’utilise, plus je l’aime et suis satisfaite de mon choix. Lorsque je dis qu’elle me facilite la vie, c’est parce qu’elle est fiable, équipée (boutonnières automatiques, coupe-fil, bip lorsque la cannette est presque vide, point d’arrêt programmable en début et fin de couture, etc, etc.) et que je gagne un temps fou grâce à elle.

Mais pour cet article aujourd’hui, je vais plutôt parler des petits outils peu onéreux, qui prennent peu de place, et que toute débutante en couture peut s’approprier très rapidement. Celles qui cousent depuis quelques temps les ont certainement tous en leur possession, cet article intéressera donc davantage les débutantes que les couturières aguerries!

Outils2

Évidemment, je possède un fer à repasser, un découd-vite, un mètre-ruban, une bobine de bâti et des épingles : mais je pars du principe que c’est la base de la base, donc pas besoin de l’évoquer davantage. Peut-être juste un détail à propos du fil à bâtir : sur la photo, il s’agit de la grosse bobine rose dans ma boîte à couture. C’est un fil spécial, qui ne sert qu’à faire des coutures provisoires, et qui se casse très facilement (pas besoin du découd-vite pour l’enlever, donc : on tire dessus, s’il résiste, il casse, et on tire de l’autre côté). Je crois que bâtir n’est plus très à la mode chez les couturières « modernes », mais comme je suis vieille école sur ce sujet-là, je le trouve un allié indispensable. Je m’en sers pour marquer certains repères (méthode des « bouclettes »), former les plis, monter les emmanchures, fixer une parementure qui doit être surpiquée ou juste repassée, afin d’être sûre qu’elle se place bien, et pour toutes les étapes délicates pour lesquelles je n’ose pas m’aventurer directement par-dessus les épingles. Il peut être aussi très utile pour monter un vêtement rapidement afin de procéder à un premier essayage (ce que je ne fais jamais, c’est mal!).

Outils5

A part ces basiques, il y a quelques autres accessoires, que j’ai mis du temps à acquérir, mais qui sont des petites aides dont je regrette de m’être passée à mes débuts, car elles permettent un travail précis, rapide et agréable :

1 – une jeannette: la jeannette, c’est la minimini table à repasser. Ma mère me l’a trouvée pour quelques euros dans une brocante, et je ne saurais plus m’en passer. Pour repasser les emmanchures, les poignets, les encolures, bref, toutes les pièces étroites qui sont pénibles à presser sur une table à repasser classique. Elle est pliable, et prend donc très peu de place dans une armoire, ou glisée contre un mur. Bien moins pénible à sortir du placard que la vraie table à repasser, c’est en grande partie grâce à elle que j’arrive à me motiver pour coudre en soirée ou lorsque j’ai seulement une vingtaine de minutes devant moi.

– une serviette de toilette  (photo précédente) : brodée à mon initiale par ma môman, c’est la seule qui convient! (la belle boîte à couture en bois à été chinée par mon pôpa, tout le monde participe donc un peu à l’article, pas de jaloux!) Plus sérieusement, c’est un autre accessoire fantastique pour aider au repassage : roulée en boule, je m’en sers pour repasser les pinces de poitrine, roulée en gros boudin, pour écarter les coutures des manches, pour repasser des petites zones qui ne passent pas non plus avec la jeannette, etc, etc.

2 – un crayon avec recharge de craie : bien plus pratique que la craie de tailleur classique, puisque bien plus précis, et on a pas besoin de la tailler lorsqu’elle s’est émoussée. Je sais qu’avec du savon, ça marche tout aussi bien, mais j’avoue, j’adore ce gadjet.

3 – une réglette à onglet: extra lorsque, comme moi, on pratique essentiellement les patrons sans marges incluses. Très longtemps, je faisais avec un mètre ruban, souple, long, qui se déformait, s’embobinait partout, bref, m’énervait. Là, il suffit de régler l’onglet à 1,5 ou 1 cl, selon les surplus qu’on veut ajouter (ou 3-4 pour les ourlets), et ensuite, on a plus qu’à reporter autour du patron. Il existe d’autre types de réglettes, sans onglets, mais avec des encoches préformées, tout aussi pratiques. Celle-ci est bien aussi pour pousser dans les angles avec sa petite pointe, et je crois que l’autre côté a un rapport avec les boutonnières, mais je ne m’en sers pas. L’une d’entre vous saura peut-être nous donner des détails?

4 – un feutre « fantôme » : plus précis que la craie, et plus visible aussi, c’est top pour marquer les petits détails comme les emplacements des boutonnières ou des boutons, les plis, ou reprendre un dessin à broder. Il s’efface de lui-même au bout de quelques heures.

5 – un appareil à biais : il en existe de plusieurs largeurs, je n’en ai qu’un mais je pense compléter ma collec au fur et à mesure. C’est génial pour faire son biais soi-même : on a juste à insérer la bande de tissu dedans comme il faut, tirer à l’autre extrémité et repasser pour fixer les plis formés. Fini de se crâmer les doigts en pliant minutieusement son biais maison!

6 – un coupe-fil : je me suis longtemps contentée d’utiliser des ciseaux de broderie pour couper les fils de début et de fin de couture. Récemment, je me suis décidée à acheter un vrai coupe-fil, et, franchement, ça change tout. La prise en main est beaucoup plus rapide puisqu’on n’a pas à glisser les doigts dans les trous des ciseaux, mais juste à pincer, et on peut couper bien plus précisément les petits fils qui dépassent.

7 – un appareil pour retourner les boyaux (de tissus, hein, on est pas chez le boucher!): la méthode avec le fil et l’aiguille reste indispensable pour les « queues de rat », mais pour le reste, ce truc est très pratique!

Après presque 15 ans de couture, je ne suis pourtant pas encore totalement équipée : j’aimerais encore investir dans un tapis de découpe (ma soeur m’a offert le couteau rotatif mais je n’ai pas encore osé m’en servir de peur de bousiller mon support…), un aimant pour ramasser les épingles, un petit bracelet-coussin pour les piquer au fur et à mesure de la couture, etc.

Et vous, quels accessoires ont votre préférence? Avez-vous des astuces, utilisez-vous des objets du quotidien, détournés, pour la couture?

Petit cadeau-surprise :

En écrivant cet article, je me suis dit qu’il serait sans doute surtout lu par des débutantes, qui ne sont peut-être pas encore équipées du tout. Du coup, j’ai proposé à tissus.net, avec qui j’ai déjà plusieurs fois collaboré, de vous offrir un lot contenant plusieurs de ces outils, identiques ou équivalents aux miens. Il s’agit donc d’un coupe-fil, d’un « feutre-fantôme », d’une réglette à encoches, d’un appareil à biais et d’une boîte à canettes : je n’ai pas cité cette dernière dans mes « outils », car il s’agit plutôt d’une solution de rangement, mais les compartiments des machines à coudre prévus pour ranger ces petites bobines sont très souvent trop petits, alors je me suis dit que ça pourrait être un petit complément sympa à ce lot…

Pour gagner ce petit cadeau, rien de plus simple :

Il vous suffit de me noter en commentaire la couleur et le type de tissu qui est sous votre pied de biche en ce moment, et ce que vous allez en faire! (Et si vous n’avez rien sous le pied de biche, faites-moi part de votre prochain projet!)

Le concours prendra fin le lundi 25 avril à 23h.

Pour celles qui sont déjà tout équipées et donc pas particulièrement intéressées par ce concours, vous pouvez profiter d’une réduction de 10€ dès 35€ d’achat, avec le code PARIS0416 (valable jusqu’au 30/04, une seule fois pas commande et par personne). En toute honnêteté, ça vaut le coup de jeter un œil car il y a vraiment un joli choix pour le printemps-été, que ce soit en déco ou en habillement.

Et je précise de nouveau que ce billet n’est absolument pas sponsorisé, c’est vraiment pour lui apporter un petit plus que je suis allée proposer ce partenariat à Claire (je déteste les articles des blogs en bas desquels je découvre qu’en fait tout à été écrit pour me faire cliquer sur un lien, d’où ma précision : je ne gagne rien avec ce concours, juste le plaisir de gâter l’une d’entre vous!).

Sur ce, bon dimanche à toutes!

(Pardonnez les photos moches qui illustrent cet article tant bien que mal… Les « natures mortes » ne sont pas du tout mon truc, il faudrait que je prenne des cours!!)

Le concours est terminé! Merci à toutes pour vos participations! Je vous donne les résultats dans la semaine.

You Might Also Like

221 Comments

  • Reply fazeolo 17 avril 2016 at 8 h 12 min

    Bonjour
    Ton article est très sympa et me rappelle a l’ordre en me disant que bâtir serait souvent nécessaire!
    Je n’ai pas exactement tout ce petit matériel car ça dépend beaucoup des habitudes et de la machine dont on dispose je pense. Mais découvrir du matériel qui facilite la vie ma foi, pourquoi pas!
    Je participe a ton petit concours du coup..
    En ce moment je termine une veste blazer de couleur bleu marine Burda commencée a la sortie du magazine en janvier 2015 avec ma vieille singer qui m’a lâché entre temps, et donc finie avec ma nouvelle petite machine électronique et high Tech… Toute une histoire cette veste! En plus c’est une veste de grossesse dont j’ai réduit l’ampleur! Hâte elle est magnifique et parfaite pour les mariages a venir!
    bon dimanche a toi et encore merci pour cet article…

    • Reply Damouche 20 avril 2016 at 19 h 27 min

      Bonjour’ je te suis depuis un moment et j’aime ta maniere de presenter les choses. Je participe donc a ton petit concours, je fais un top dos nu pour les beaux jours rouge et blanc. Continues a etre comme tu es . Çà fait du bien dans ce monde de brut. Amicalement. Sarah.

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 14 h 02 min

      Je vois de quel patron tu parles, je confirme, la veste est superbe!

  • Reply Loutre 17 avril 2016 at 8 h 13 min

    Merci pour ce petit concours !
    En ce moment je couds un petit sweat en molleton à fleurs dans les tons vieux rose (modèle de la maison Victor)
    Merci pour ton blog, j’adore tes cousettes et tricots

  • Reply MarieH 17 avril 2016 at 8 h 19 min

    Je suis d’accord pour le coupe-fil c’est tellement pratique ! ET je me dis à chaque fois que je me crame les doigts que je devrais vraiment « investir » dans le petit appareil à retourner le biais. Idem pour le machin à retourner les cordons etc ça doit être formidable plutôt que s’arracher les cheveux avec un pauvre ruban ou une cuillère en bois ! Du coup je joue ! En ce moment je couds ma 2ème blouse Stockholm de Atelier scampi (patron simple, efficace et ultra rapide !) avec une très jolie viscose vert sapin à fleurs noires. Merci pour tes articles

  • Reply Nicole 17 avril 2016 at 8 h 33 min

    Bonjour!
    Très intéressant comme toujours, je participe moi aussi à ce petit concours.
    Sous mon pied de biche en ce moment un sarouel en tissu africain pour ma nièce qui fait de la danse africaine et qui ne danse bien qu’avec ça☺
    bon dimanche,
    Nicole

  • Reply Stéphanie S. 17 avril 2016 at 8 h 34 min

    moi aussi j’aimerai savoir à quoi sert l’autre côté de la reglette à onglet…
    je ne suis plus débutante, mais je trouve toujours interessant de voir les outils qu’utilisent les autres couturières !
    en ce moment sous mon pied de biche il y a de la broderie anglaise blanche, j’en coud une capeline pour ma petite puce
    si jamais je gagne, j’offrirai le lot à ma cousine qui débute, elle !

  • Reply caro 17 avril 2016 at 8 h 40 min

    Wahoo j’adore d’autant plus que je coud depuis bien longtemps mais ne possede aucun de ces accessoires ! Sous mon pied de biche : 2 robes du livre nouveaux intemporels, une bleue a fleurs et un en crepe marron… J’aime tellement ton blog, merci pour tous ced articles qui font rêver !

  • Reply Christelle 17 avril 2016 at 8 h 45 min

    Bonjour Mathilde,
    Je te lis très souvent et j’adore tes posts. Moi qui débute la couture,ton article est très intéressant (les autres aussi :-))
    Je me suis lancée mon 1er défi hier : me coudre une jupe simple (avec élastique). C’est un modèle qui est actuellement dans le magazine Coudre c’est facile. Elle sera bleue et en coton..C’est comme me lancer dans le grand bain sans nager mais quelle aventure.
    Merci pour ton concours, il est approprié 🙂
    Je te souhaite une agréable journée et merci pour ton blog et tes articles.

  • Reply Mym 17 avril 2016 at 9 h 12 min

    Salut !

    le mien est tissu à fleurs rapporté de Polynésie. Il va devenir une jolie barboteuse pour un petit bébé qui arrivera en mai… ^^

    Merci pour cet article bien utile et à bientôt !

    Mym

  • Reply Moun 17 avril 2016 at 9 h 13 min

    Ah je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à bâtir mes coutures ! Franchement ça ne prend pas beaucoup de temps et le résultat est toujours impeccable (surtout pour le maintien des ourlets et des parmentures). Sinon merci pour le concours, en ce moment j’ai comme projet une robe en jersey bleu ciel avec des petits triangles dessus. Et avec ce beau temps j’ai bien envie de m’y mettre aujourd’hui ! Bon dimanche Mathilde !

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 14 h 01 min

      Totalement d’accord : le temps « perdu » à bâtir est gagné à ne pas découdre…!

  • Reply Mademoiselle M. 17 avril 2016 at 9 h 15 min

    Malin, le coup de la serviette roulée à la place du coussin de tailleur ! En attendant d enfin me décider à en coudre un, je vais essayer ta technique. Sous mon pied de biche pas grand chose pour le moment (et moi qui pensais trouver le temps de coudre pendant mon congé maternité… quelle illusion ! Lol) je couds des biais maison qui serviront de fermetures a un cache cœur tricoté pour mon petit loup pas besoin de prendre en compte mon com pour le concours, je laisse la chance aux débutantes, je commente juste pour le plaisir

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 14 h 00 min

      Je suis toujours admirative des filles qui me disent s’être mises à la couture durant leur congé mat… Alors ça me rassure de lire que je ne suis pas la seule à avoir été incapable de faire quoi que ce soit durant ces quelques mois!!

  • Reply Marie 17 avril 2016 at 9 h 16 min

    Merci pour cet article! Je cherchais justement une alternative à la craie de tailleur : avec la mienne, je ne vois rien !
    Actuellement sous mon pied de biche, des trousses d’artistes : une bleue jean pour mon choupinou et une verte coton et velours pour ma poupette !
    Merci pour ce concours !

  • Reply Samantha 17 avril 2016 at 9 h 45 min

    Bonjour m’dame

    Pour ton tapis de coupe, j’ai trouvé le mien chez colori, un 80*60 pour 15euros. Je ne m’en était jamais servi, mais pas de panique, il résiste à tout, je repasse même dessus quand j’epingle mon tissu 🙂

    C’est tout à fait le genre d’article que j’adore lire, alors je te remercie !!

    Sinon en ce moment, j’ai une vu code bleu marine sous la MAC, et elle deviendra une robe Eliana sans manches de Pauline et Alice. Donc 5 mètres de biais maison au programme de ce matin et je doit avouer que l’appareil à biais me serait bien utile 🙂 Mais au fil des années j’ai développé des doigts bionique, je ne me brûle plus 😉

    Merci encore à toi
    Bonne journée madame 😉

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 58 min

      Bon plan pour le tapis de coupe, merci!! Il y a un Colori près de chez mes parents, j’y vais la semaine prochaine, d’ailleurs… tiens tiens…! 🙂
      Je ne me brûle plus pour les biais, mais toujours pour le marquage des ourlets… Donc les doigts bioniques, je connais aussi! 😉

  • Reply nathalie 17 avril 2016 at 9 h 52 min

    Coucou!
    super article et vraiment utile!!!! la preuve : je couds depuis 30 ans et pour moi le le coupe fil était un gadget, je connaissais ni la réglette à onglet, ni le feutre fantôme, ni le crayon à recharge de craie….: (
    Alors tu penses bien que je joue avec grand plaisir (….et si je ne gagne pas, parce que pas trop chanceuse…,je profiterai de la réduc!!)!!!!
    Donc en ce moment sous mon pied de biche il y a une tunique en cotonnade écrue avec parementures et empiècement en liberty… et bien sûr plein de projets dans la tête : ce sont les vacances!!!!
    A la semaine prochaine pour te lire…
    Bon dimanche
    bizzzz

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 57 min

      Je pensais le coupe-fil gadjet moi aussi, mais c’est en voyant l’émission « cousu-main » et la rapidité avec laquelle les conurrents coupaient leurs fils avec ça que je me suis décidée… Et je ne le quitte plus!

  • Reply le louet 17 avril 2016 at 10 h 05 min

    Merci pour ton blog qui me donne envie de me lancer dans pleins de projets ( tricot couture a la fois!).
    Je débute toute seule comme une grande et qq accessoires seraient d une aide précieuse
    Et je penserai à bâtir mon projet, c est une sa ce idée…sous mon pied de biche en ce moment une jupe noir a emplacement coloré jaune blanc et gris, patron burda

  • Reply Gaëlle 17 avril 2016 at 10 h 07 min

    Bonjour,

    C’est sympa de voir les basiques des autres ! Je ne connaissais pas le feutre fantôme, ça doit être pratique et bien que j’ai un coupe fil je l’utilise très peu, je préfère mon petit ciseau. Sinon le cutter rotatif c’est pas mal, apparemment on peut trouver des « planches à découper » à prix décent aujourd’hui.
    Alors sous mon pied de biche deux pochettes en wax pour emballer des cadeaux à offrir la semaine prochaine et demain c’est atelier couture à la maison, on se fait un pantalon (en gabardine pour ma part) avec une copine, j’espère trouver là un bon basique !
    Bonne journée à toi et bonne couture !

  • Reply Pruline 17 avril 2016 at 10 h 25 min

    Je viens de découvrir plein d’outils que je ne connaissais pas !
    Mon tissu est un tissu beige avec des petites fleurs bleues pour faire un trop top qui attend les finitions !
    Ps : je crois que je vous ai vu hier au balcon avec Felicie pendant une session square.
    Bon dimanche !

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 56 min

      Coucou! 🙂 Oui, c’est fort possible, c’était session « jardinage » pour moi et guettage d’oiseaux pour Félicie, et Monsieur était d’ailleurs juste en bas avec le marmot, vous avez dû vous croiser sans le savoir! 🙂

  • Reply Elise 17 avril 2016 at 10 h 48 min

    Bonjour Félicie!
    J’ai lu ton article avec intérêt étant moi-même débutante. Je ne connaissais pas ton « retourne boyaux », ça a l’air vraiment pratique! Je cherche un système comme ça depuis un moment, puisque je me sers d’une baguette chinoise pour l’instant et c’est pas le top du pratique… 😉 Je ne possède ni jeannette, ni coupe-fil, ni réglette à encoches, et ni range canettes! Ça fait un moment que je pense à m’acheter tout ça…mais je laisse trainer et j’en ressens de plus en plus le besoin.
    Je participe donc avec plaisir à ton concours! En ce moment je bataille avec un viscose de coton noir uuultra fin pour faire un top backisback de Vanessa Pouzet.
    Merci pour ton article plein de conseils!

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 55 min

      Si tu utilises un retourne-boyaux (je pense que ça a un nom officiel un peu moins barbare mais je ne le connais pas…), prévois une longueur supplémentaire, car souvent l’endorit où on pique la petite pince a tendance à se déchirer légèrement! J’aurais dû le spécifier dans l’article, tiens…

  • Reply Dommanget 17 avril 2016 at 11 h 04 min

    Bonjour merci pour ces astuces et en ce moment je couds une robe avec de la viscose de la dernière collection atelier brunette, bon dimanche

  • Reply Florence 17 avril 2016 at 11 h 09 min

    Merci pour ton article! Comme Pruline, j’ai découvert des outils que je ne connaissais pas et qui pourraient m’être fort utiles. Et comme Pruline (!), je suis en train de coudre un Trop Top (quelle originalité).
    Par contre, le tissu est bleu à petits motifs et est destiné à ma Maman pour son anniversaire. A bientôt!

  • Reply Gwendolyn 17 avril 2016 at 11 h 13 min

    Super article! Je découvre l’astuce de la serviette de toilette, je n’y aurais jamais pensé. Comme toi, je bati très souvent et en plus j’aime ça ;-).
    Je suis bein équipé mais je n’ai pas de coupe fil, de feutre fantôme, ni de boîte à canette donc je participe avec plaisir à ce concours. Actuellement, j’ai un joli Liberty sous mon pied de biche dans les tons pastels, rose, moutarde et vert pour un chemisier Mélilot.
    Pour mes petites astuce, j’utilise une aiguille à tricoté (N°8 pour les faire ressortir les angles c’est moins risqué que le côté trop pointu du reglet, et Le marteau pour aplatir les coutures trop épaisses

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 53 min

      Je vais m’équiper d’un marteau, le mien ne sort pas de ma boîte à outil, alors que ce que tu écris paraît tellement évident!

  • Reply Alice 17 avril 2016 at 11 h 28 min

    C’est exactement ce que j’aime chez vous : le plaisir de la couture et le partage. Merci
    En ce moment, je tourne et retourne autour d’un beau Liberty prune, à la recherche du modèle qui évitera le côté « petite fille modèle ».
    Ps : je prends bonne note de l’astuce de la serviette de toilette !!

  • Reply Julie 17 avril 2016 at 12 h 19 min

    Article très intéressant je débute en couture donc je découvre! Mon tissu et bleu turquoise a pois blanc pour un petit haut du livre « J’apprends à coudre des hauts »
    Merci 🙂

  • Reply L'éclectique 17 avril 2016 at 12 h 34 min

    Bonjour ! En ce moment, je confectionne les tentures de mon salon/salle à manger. Ce n’est pas le projet le plus exaltant mais je serai trèèèès contente lorsque je pourrai enfin me calfeutrer chez moi derrière mes jolies tentures vert d’eau aux motifs style scandinave… de jolis arbres blancs, l’un ou l’autre oiseau, l’un ou l’autre lapin. Elles sont en polyester, lourdes et épaisses et je les aime très fort ! ! ! Merci pour ton article ! Bonne idée la jeannette, super technique la serviette ! À bientôt !

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 52 min

      Je comprends tout à fait! Même si ce n’est pas le plus gratifiant de coudre des rideaux ou housses de coussin, je découvre actuellement le bonheur de se sentir vraiment chez soi, grâce à des petits objets ou détails qu’on a bricolé soi-même!

  • Reply Llydawes 17 avril 2016 at 12 h 38 min

    Bonjour!
    Bâtir m’a toujours semblé compliqué et long, mais je suis persuadée que c’est très bénéfique! Ayant appris à coudre par moi-même et grâce à internet, je manque clairement de technique!
    Mon projet actuel est un TropTop d’Ivanne S. dans une belle cotonnade grise à petits carreaux trouvée en brocante. Quant aux boutons du dos, ils seront fait par monsieur qui travaille le bois! Un vêtement 100% homemade donc… Pour la petite anecdote, c’est la découverte de ton blog qui, il y a 4 ans, m’a donné envie de me lancer dans la couture! Alors merci pour ces beaux articles qui me font chaque fois rêver!

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 51 min

      Je suis toujours contente quand on me dit que j’en ai motivé quelques unes! 🙂
      Quant au bâti, je ne l’utilise pas pour tout, mais essentiellement pour les petits détails qui demandent vraiment de la précision. Et pour les ourlets, que je couds généralement à la main.

  • Reply Vicky 17 avril 2016 at 12 h 39 min

    Bonjour Mathilde,
    encore un article sympathique à lire et qui me fait découvrir quelques outils du coup je tente ma chance ! Cet après-midi il y aura sous mon pied de biche un lin violet pour faire un top à partir du patron de « la distinguée ».
    Bonne journée,
    Vicky

  • Reply Joelle 17 avril 2016 at 12 h 47 min

    Ayant cousu au départ pas mal d’accessoires aux finitions minutieuses, je suis restée addict au bati ! Il évite pas mal de bourdes !
    Quand au coupe fil, depuis que je l’ai, je ne le lâche plus !
    Mon tissu du moment : un imprimé géométrique noir et gris avec une touche de jaune, ma seconde blouse coquelicot en devenir !

  • Reply Hanne-Sofie 17 avril 2016 at 13 h 02 min

    grâce à ce post, je découvre des petits objets bien utiles qui auraient pu me simplifier la vie pour la robe (modèle vintage Vogue 7630) en tissu indien block print bleu qui est sous mon pied de biche…le fil de bâti : ca pique ùoins qu’un montage aux épingles! bon dimanche

  • Reply saradiocassette 17 avril 2016 at 13 h 10 min

    Merci pour ces conseils!!! en effet je n’ai pas tout ces petits outils coups de pouce, c’est plutôt plan B avec les ciseaux produire/la grande planche à repasser et les grosses craies d’école…
    Sous mon pied de biche j’ai un liberty aux agrumes dans les tons de gris clairs, qui aura bientôt la forme d’une sigma dress!

    Merci pour ce concours, et c’est chouette de pouvoir te relire plus souvent!

  • Reply watougou 17 avril 2016 at 13 h 28 min

    C’est toujours un plaisir de lire tes articles même si je ne suis plus tout à fait débutante en couture… Pour le « retourne boyau », personnellement je ne me sers que rarement du mien. Quand la largeur du boyau le permet, j’amorce le retournement à la main puis je prends une bonne vieille aiguille à tricoter des familles ayant une extrémité en forme d’olive fine et arrondie et vas-y que je te pousse tout çà et çà marche très bien! Autre astuce bien pratique pour mes épingles en cours de couture, j’ai collé un ruban magnétique directement sur ma machine à coudre (je te ferai un petit clin d’oeil et mettrai une photo dans mon prochain post ce soir ou demain sur ma nouvelle chemise Bruyère) et hop, hop, hop les aiguilles s’accumulent tranquilou sans que j’aie à chercher partout ma boîte ou ma boule à épingles. Cà gagne drôlement du temps et il n’y a ensuite plus qu’à les ranger dans leur boîte en fin de couture. Enfin j’ai investi il y a environ 2 ans dans un aimant avec butée destiné à coudre droit que tu fixes sur ta platine de MAC au repère de marge désirée et tu n’as plus à te prendre la tête avec des masking tapes ou autres repères plus ou moins pratiques pour coudre bien droit (je le mettrai également sur la photo). Bon week-end à toi! 🙂

  • Reply Juliette et maurice 17 avril 2016 at 13 h 48 min

    Bonjour Mathilde,

    Alors sous mon pied de biche court un tissu gris, mais pas n’importe quel gris : le tissu est tissé de trois fils (marine, écru et marron) qui forment ce gris chaud « uni ». Je ne sais s’il s’agit d’une forme de chambray … En le regardant de tout près, il présente de micro alvéoles et il est légèrement craquant au toucher…
    Je vais en faire une robe, qui j’espère deviendra une de mes basiques préférées : col rond, sans manche, jupe sous le genou, plis plats à la taille et de forme relativement droite.
    Si non, dans ma boîte à couture, j’ai un « somomètre » au lieu de la réglette à onglet. J’ai aussi investi dans un « perroquet », une grande latte équerre et des marqueurs fluo pour les patrons.
    Dans ma boîte à couture, il y a aussi des dés à coudre anciens, un étui à aiguilles des pays de l’est, une roulette à patrons savamment décorée de fleurs, d’anciens bonshommes en bois colorés pour faire du tricotin, et un mini appareil vintage pour faire les ourlets (« the midget automatic, hemmer stitcher »). Je ne me sers jamais de tout ceci, qui encombre ma boîte à couture. Mais je ne me résouds pas non plus à ranger tous ces trésors ailleurs, car je les verrais moins souvent… Et ce sont des plaisir pour les yeux, qui me donnent envie de coudre.
    Bonne couture à toi !

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 44 min

      Je crois qu’on a toutes des objets totalement inutiles dans nos boîtes à couture,mais qu’il nous est impossible d’enlever… La tienne tient davantage d’une boîte à trésors que d’une boîte à couture! 🙂
      Le somomètre, c’est un accessoire à creuser, tiens tiens…

      • Reply Juliette et Maurice 24 avril 2016 at 16 h 55 min

        Le soir où j’ai commenté ton article, je me suis mise à ranger et nettoyer ma boîte à couture 🙂 J’ai évacué quelques petits outils en double ou trésors, que j’ai remis dans ma travailleuse (tu sais la boîte à couture avec pieds) et tout remis en place. Je vais faire une tournante de trésors, je crois. C’était agréable de la refermer ainsi … et de la redécouvrir toute pimpante ce matin. Merci pour ton aide au rangement au passage…
        Pour le somomètre, j’aime assez bien pouvoir passer d’une mesure à une autre sans manipulation. Encore un mini gain de temps. Bonne fin de dimanche ***

  • Reply Stephanie 17 avril 2016 at 13 h 54 min

    Merci pour ce nouveau post! Pour ma part je viens de déménager, n’ayant plus petit dernier qui dort dans notre chambre je viens de reinstaller mon bureau ce
    « Couture’ et je lis tes articles pour chercher la motivation de me lancer enfin dans la confection d’une pièce pour moi….une blouse manche 3/4 en coton léger jaune que j’ai trouvé dans une mercerie merveilleuse de passage à Toulouse! Comme bien souvent je ne sais pas si ce qui me fait le plus plaisir soit le tissu en lui même ou le fait qu’il me rappelle un bon moment !
    Merci pour tes articles, ta simplicité qui fait tant de bien et tes partages avec des vrais articles et pas seulement un prétexte pour s’exposer.

  • Reply Marie* 17 avril 2016 at 14 h 05 min

    Un stylo fantôme !!!pourquoi personne ne m’a jamais parlé de ça avant? Un coupe fil ..? Oh lama ! Je suis dépassé !!!moi, j’ai un tissus vert d’eau avec des chouettes pour coudre un sac à tartes!!rien de folichon mais de quoi faire plaisir:) bisous

  • Reply Marie* 17 avril 2016 at 14 h 06 min

    Depassée, hein!

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 41 min

      T’inquiète, t’as des excuses pour être dépassée et oublier tes accords élémentaires! 😉

  • Reply samsam 17 avril 2016 at 14 h 21 min

    Bonjour!
    très bon article comme toujours! c’est la première fois que je poste ici, mais j’ai découvert ton blog pendant ta grossesse et le suit depuis!
    merci de prendre le temps de partager avec nous!
    En bonne couturière débutante je n’ai rien de tout ça ! mais une vieille janome que j’adore et avec laquelle je m’amuse beaucoup à tester diverses choses!
    Et donc en ce moment, sous mon pied de biche se trouve, un morceau de coton avec des fleurs un peu style motifs hawaïen aux couleurs pastels dans lequel je souhaiterais coudre un sarouel pour mon bébé! quand je trouve un peu de temps pour m’y mettre!
    merci pour ce concours et bon weekend!

  • Reply Bleizadez 17 avril 2016 at 14 h 53 min

    Merci pour ce concours, je suis pas débutante mais il y a plein d’outils que je n’ai pas 🙂 En ce moment, il y a du jeans sous mon pieds de biche pour faire un jean à mon chéri. Gros défi! 🙂

  • Reply Céline 17 avril 2016 at 15 h 08 min

    Merci pour ce billet bien utile aux débutantes comme moi, et merci pour ce concours auquel je participe avec plaisir. J’ai comme projet, une petite jupe simple et légère pour le printemps, dans un tissu liberty of course! Mais comme je suis débutante et que je manque de confiance, l’aide d’une gentille grand-mère me sera précieuse. Au passage, ta boîte à couture chinée est vraiment mignonne!
    Bises et bon dimanche.

  • Reply O'Kryn 17 avril 2016 at 15 h 45 min

    Le coupe-fil a l’air vraiment bien mais je préfère les ciseaux de broderie. Je les trouve plus jolis.
    Le retourne-biais est un accessoire dont j’entends parler depuis un moment et il faut que je m’en prenne un.

    Dans les objets détournés, j’utilise une pince kocher pour attraper les tissus lors des retournements. C’est pratique car une fois clipsé, ça ne se sauve plus.

    Merci pour ce concours, c’est très gentil de penser à en proposer un pour faire plaisir à tes lecteurs. Actuellement, je me débats avec une jupe plissée en laine noire.

  • Reply Marylise 17 avril 2016 at 15 h 53 min

    Bonjour Mathilde,

    Merci pour cet article super intéressant pour la débutante en couture que je suis.

    Actuellement en manque d’inspiration pour ma garde robe (et de confiance il faut l’avouer) , sous mon pied de biche se trouve du jean (de récup,vieux usé délavé, qui a véçu quoi!! 🙂 ) dans le but de customiser des pots de fleur ultra moches, sans frais et sans avoir peur de gâcher du tissus en faisant des erreurs, histoire de dompter ma MAC.

    Bon Dimanche!

  • Reply ptteclaire 17 avril 2016 at 16 h 52 min

    sous mon pied j’ai un jean souple avec des étoiles blanches pour faire une jupe pr ma belette 😛

  • Reply Jenny 17 avril 2016 at 17 h 18 min

    Bonjour Mathilde,
    Toujours un plaisir de retrouver tes articles. Moi aussi je tente ma chance car je n’ai pas tout ces petits ustensiles qui facilitent la couture ! J’attends avec impatience de prochain numéro de la Maison Victor pour voir s’il n’y aurait pas une jolie robe à coudre pour moi pour le mariage de mon frère en juillet. J’aimerais trouver un tissu dans les tons de jaunes vifs à motifs mais je n’ai pas encore eu de coup de cœur dans ce que j’ai vu ! Merci pour ce concours !

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 40 min

      Tu sais quand sors le prochain numéro? je n’ai pas acheté le dernier, car rien ne me paraissait nouveau (comme j’ai déjà une belle collec de patrons…), du coup je guette le prochain!

      • Reply Julie206piou 21 avril 2016 at 17 h 21 min

        Je viens de recevoir un mail de la maison Victor, disant que le nouveau catalogue vient de sortir 😉

  • Reply Stephanie 17 avril 2016 at 17 h 47 min

    Merci Mathilde pour ce chouette article, je ne connaissais pas le fil de bâti et pourtant je coud depuis un moment! Je participe aussi au concours, en ce moment j’ai rien sous le pied de biche je viens tout juste de terminer une robe! Mon prochain projet c’est le manteau Gérard de république du chiffon avec un joli lainage acheté à la vente Agnès b a moins que je ne craque sur un tissu qui me fait de l’oeil chez Toto!

  • Reply Nanou 17 avril 2016 at 18 h 32 min

    Bonjour,

    Je suis votre blog depuis peu, en fait je suis tombée dessus en cherchant un modèle de manteau …
    Depuis je continue à venir pour rêver devant vos créations. Parce qu’il faut préciser que je ne sais pas coudre, et à peine tricoter. Mais voilà je me dis qu’un jour peut être, je prendrai mon courage à deux mains et que je me lancerai …
    En attendant , je tricote une une couverture pour un futur cadeau de noël.

    Merci pour vos articles qui me font rêver que ce soit la couture , le tricot, les meubles, ou les autres … J’aime beaucoup votre univers.

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 39 min

      C’est chouette de se savoir lue par des filles qui ne tricotent ni ne cousent… J’aime bien l’idée que le blog soit agréable à lire au-delà des sujets très spécifiquement créatifs! 🙂

  • Reply josie77 17 avril 2016 at 18 h 39 min

    Bonjour,

    alors voilà, je me suis dit « mais oui pas besoin de préciser le contenu de base » et pourtant….. je n’ai pas de jeannette, pas d’appareil à biais (je ne savais même pas que cet outil existait!!!!!) ni de retourne-boyaux (et comme j’en aurais eu besoin le jour où j’ai voulu imiter une couseuse aguerrie qui fabriquait du « tuyau de tissu » pour faire des paniers!), en gros j’ai pas la moitié des choses de base!!! par contre j’ai le cutter rotatif et un mini tapis de découpe trouvé chez action (équivalent foire fouille) mais je ne couds pas beaucoup (pas assez car pas douée et pas motivée toute seule) alors merci de nous expliquer déjà ces bases!
    du coup ça me tenterai bien de participer pour gagner l’appareil à biais….
    pour le tissu, j’essaie désespérément de finir un sac à bandoulière commencée sur mes cours du boulot (3 heures de couture par mois) et le tissu est impression camouflage avec du fil gris-vert….

    sinon petite question Mathilde, j’ai aussi trouvé une belle boîte comme la tienne dans une brocante avec un petit fond mais sais-tu où trouver un plateau en bois à mettre dedans pour ranger? un comme le tien ). Merci par avance

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 38 min

      Pour ce qui est de la boîte, tu parles du plateau supérieur, avec les petites cases? Il était déjà dans la boîte lorsque mon père l’a achetée… Alors à part en faire un toi-même sur-mesure (bon courage!), je n’ai pas d’autre idée…
      Franchement, j’ai hésité à écrire cet article car je me disais que j’avais peut-être découvert l’eau chaude après tout le monde, mais finalement je vois que je ne suis pas la seule à avoir découvert tardivement l’existance de certains petits outils bien pratiques! 🙂

  • Reply Claudie 17 avril 2016 at 18 h 53 min

    Bonjour!
    Actuellement sous ma machine diverses petites cousettes en coton à motifs japonais pour mon neveu qui va prochainement pointer son nez!
    Merci pour ce concours!

  • Reply Borealis 17 avril 2016 at 19 h 00 min

    Merci pour ce chouette concours ! Pour ma part, sous mon pied de biche, j’ai actuellement de la popeline de coton noire pour un déguisement de Zorro pour mon petit Monsieur à moi.

  • Reply Tricodelle 17 avril 2016 at 19 h 13 min

    J’adooooooooooooore les concours que tu proposes ! Et celui-ci m’inspire beaucoup. En effet, je suis une grande tricoteuse mais j’essaie de me mettre à la couture où je suis très très débutante. Ma fille me coache (et je tricote pour elle – échange de compétences très agréable) et j’utilise donc son matériel …..
    Je trouve que son coupe fil et son feutre fantôme sont parfait….j’ignorais qu’il existait des appareils pour faire les biais (ça doit être très pratique ! ).
    En ce moment, je termine une tunique de la droguerie (blouse Parthenay) en coton bleu marine imprimé avec des petites ancres). Il me reste juste les fils de repères à enlever…et la couture invisible autour du col).

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 36 min

      C’est sympa, ces échanges de savoirs! Moi je coache ma mère pour les finitions au tricot, et en échange elle tente de m’initier à la broderie…

  • Reply wattamatou 17 avril 2016 at 19 h 33 min

    En ce moment, j’ai une popeline bleue pour réaliser la chemise mélilot de Deer and Doe

  • Reply Amandine 17 avril 2016 at 19 h 54 min

    Bonsoir,

    Alors je me lance pour la 1ère fois dans la confection d’une robe issue du patron Trop-Top d’Ivanne. S (ses modèles me font craquer). Du coup, en ce moment, mon pied de biche côtoie le tissu halo dusk de l’atelier brunette. J’espère y parvenir, la pression monte mais il faut bien se lancer un jour et tenter de se faire plaisir. Je regarde votre blog avec toutes vos merveilles (couture, tricot) et je l’adore. Une addict de votre blog 🙂

  • Reply Amandine 17 avril 2016 at 19 h 55 min

    J’ai oublié de mentionner la couleur de mon tissu : bleu nuit avec une teinte indigo 😉

  • Reply haumonte 17 avril 2016 at 19 h 59 min

    Top!!
    En ce moment c’est du liberty rose pour réaliser un coussin pour ma louloute!!

  • Reply Yuliya Ollivier 17 avril 2016 at 20 h 04 min

    Bonjour Mathilde,
    un article très intéressant pour moi parce que malgré les années de couture , depuis que je vis en France, je suis toujours un peu limitée dans le vocabulaire bien spécifique et ça m’arrive de m’expliquer longuement avec les propriétaires des merceries quand j’ai besoin de tel ou tel outil.
    En ce moment je couds la jupe un peu hyppi , modèle 123 de Burda mars 2013, en liberty de 3 couleurs différentes dans le camaïeu de bleu.
    Merci pour ce petit concours. Une pensée agréable avant de commencer une nouvelle semaine de travail.

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 35 min

      Aaah oui, je l’ai aussi repéré, ce patron, depuis un bon moment!!
      Et je suis ravie de te servir de lexique couturistique! 😉

  • Reply Manowen 17 avril 2016 at 20 h 10 min

    Haha avant de lire la 2ème partie de ton article je m’apprêtais à commenter quelque chose du genre: « je ne suis pas une grande débutante et pourtant je n’ai aucun des outils sus-mentionnés ! Il serait peut-être temps que j’investisse dans un coupe fil (je me sers de mes gros ciseaux de couture, pas hyper adaptés, ou pire de mon découd-vite, carnage assuré !), d’un bidule à faire son biais (je pense que je me mettrais à coudre du biais partout) et d’un vrai crayon éphémère pour marquer le tissu (à bas les crayons de papier et autres bouts de vieux savon !). »

    Autant dire que ton concours tombe à pic ! Merci pour cette super initiative ! De mon côté, sous mon pied de biche se trouve en ce moment même un superbe velours côtelé bleu-gris, en fait un pantalon du lycée que je suis en train de modifier pour en faire un short pour les demi-saisons, pas de la grosse prise de risque couturistique quoi 😉

  • Reply peg 17 avril 2016 at 20 h 22 min

    Bonjour Mathilde,
    Je te suis déjà depuis 4 ans, encore un post sympathique à lire.
    Pour ma part, sous ma machine un tissu éponge et un tissu fleuri Lecien vert de gris…une chute et d’autres…pour faire des bavois bandanas pour ma choupette qui bavouille comme un « cagot » comme dirait son frère. C’est tout bête à coudre et rapide…mais avec un p’tit mec de 2 ans et une choupette de 3 mois, tout projet prend un temps fou…1 jour je prépare le patron, un autre je coupe les pièces, un dernier ou plusieurs derniers plutôt pour coudre…youhouuuu.

  • Reply Perrier 17 avril 2016 at 20 h 31 min

    J adore votre blog… quand je me plonge dans vos articles j ai l impression que je pourrai comme vous réaliser tous ses jolis modèles en un tour de main. Toujours le bon choix de tissus et de coloris …je n ai pas encore osé me lancer dans de la confection de vêtement adulte mais pour cet été c est décidé je m y mets et c est grâce à vous.
    En ce moment je suis en train de préparer les découpes en suedine bleu et coton fleuri de chez PPMC pour me coudre un sac solveig de la petite cabane de Mavada.
    Merci pour ce concours et ne changez rien
    Bonne continuation

  • Reply Sandra 17 avril 2016 at 20 h 31 min

    Bonsoir Mathilde,
    C’est chouette ce concours, je suis une demi-débutante… Mais il me manque ces quelques accessoire.
    Sous mon pied de biche en ce moment : des lingettes démaquillantes en tissus bio et toutes douces.
    Bonne semaine ! Sandra

  • Reply Déborah 17 avril 2016 at 20 h 43 min

    Bonsoir Mathilde.
    Ça serait te mentir si je te disais qu’un bout de tissu se trouve sous mon pied de biche. Je passe donc mon tour pour ce concours et laisse la place à toutes ces demoiselles qui à mon grand étonnement sont très peu équipées pour coudre!

    Je voulais quand même illustrer ton article (et tu ne m’en voudras pas:-)) par ces quelques vers.
    « …La voilà donc tirant son fil
    Assise devant la croisée !
    Délicieuse de profil,
    La voilà donc tirant son fil.
    Aux rayons d’un soleil d’avril
    La vitre miroite irisée.
    La voilà donc tirant son fil,
    Assise devant la croisée.

    Ses doigts rompus aux longs fuseaux,
    Coudraient une journée entière.
    Ils sont vifs comme des oiseaux
    Ses doigts rompus aux longs fuseaux.
    Comme ils manœuvrent les ciseaux
    Qui pendent sur sa devantière !
    Ses doigts rompus aux longs fuseaux
    Coudraient une journée entière.

    Elle sait couper un gilet
    Dans une vieille redingote,
    Et ravauder un mantelet ;
    Elle sait couper un gilet.
    Pour la boutonnière et l’ourlet,
    Que de tailleurs elle dégote !
    Elle sait couper un gilet
    Dans une vieille redingote !

    Elle coud du vieux et du neuf,
    Elle repasse et rapiécette,
    Draps de coton et draps d’Elbeuf,
    Elle coud du vieux et du neuf.
    Comme elle fait courir son œuf
    De bois peint dans une chaussette !
    Elle coud du vieux et du neuf,
    Elle repasse et rapiécette !
    (La petite couturière-Maurice Rollinat)

    J’espère qu’ils t’auront plus?!
    Je vois que tu as sorti la carte de sa pochette pour l’occasion;-)).
    Bises

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 34 min

      Tu n’as pas pris de risque pour ce poème, il ne pouvait que me plaire! J’imagine très bien cette jeune fille, cousant devant sa fenêtre pour profiter des derniers rayons du jour… L’oeuf de bois peint me fait rêver, aussi! 🙂
      La petite carte a élu domicile au-dessus de ma machine (je l’ai déplacée pour la photo!), mais elle n’est pour le moment maintenue qu’avec du gomme-fix. il faut que je trouve le temps d’arranger mon coin, ça vient doucement mais sûrement… Quant à la petite pochette, figure-toi qu’elle a finalement changé d’emploi, je t’en dirai plus dans ma lettre, je pense que ça te plaira! 🙂

  • Reply Sophie 17 avril 2016 at 20 h 52 min

    Trop sympa cet article. Il est vrai que je couds depuis plusieurs années mais que je n’ai pas encore tous ces accessoires ! Petit à petit ça viendra j’espère !
    Mais il est vrai que ça manque beaucoup les articles techniques, et c’est le plus dur à acquérir je trouve !
    En ce moment j’ai un jean élastane beige sous les pieds de biche, qui va se transformer en pantalon fusain de blousette rose ! ( une premier pantalon…. Le gros stress )

  • Reply FLo 17 avril 2016 at 20 h 56 min

    Merci Mathilde pour ce post instructif, ce petit concours, et pour ton blog que je suis assidûment depuis quelques années déjà !
    Pas encore sous mon pied de biche, mais déjà découpé : un jersey épais de coton bio couleur corail qui deviendra une couverture de voyage pour ma puce qui doit naître en juillet <3

  • Reply Cat206 17 avril 2016 at 20 h 57 min

    Merci pour cet article très sympa et ce concours bien tentant , ma foi !
    Alors pour ma part, je commence demin a mon atelier couture du lundi soir un top dans un tissu graphique vieux rose / prune / corail . Le modèle que j ai choisi est dans le modes et travaux du mois …
    Si je gagne je ferai bon usage de ces accessoires in-dis-pen-sables …

  • Reply riviere Estelle 17 avril 2016 at 21 h 04 min

    Bonsoir, je suis ton blog depuis un moment déjà, sans jamais oser commenter. J’ai surtout pris le temps de lire tes articles lorsque je suis tombée enceinte de ma petite puce qui vient tout juste de fêter ses 2 ans (13 avril). J’ai adoré ne pas connaître le sexe et coudre des belles choses intemporelles et mixte pour sa venue, je n’ai rien fait de compliqué. Après j’ai beaucoup pratiqué la couture à base de vêtements du papa : bloomer chemise, sarouels chemise ( elle en a encore un qui lui va, avec le retour du printemps le papa est toujours très ému de la voir dans une de ses vieilles chemises…)
    Je bidouille en couture depuis 2/3 ans je me sens débutante et peu équipée, c’est mon mari qui m’a appris à me servir de ma machine. Je couds seule et collectivement, pour moi et surtout pour les autres. Je ne couds qu’en récup (même le fil provient du bon coin, des vides maisons ou Emmaüs). Je stoke des tonnes de coupons récup que j’achète dans mon superbe Emmaüs retro, un samedi par moi et récupère beaucoup de vieilles fringues à relooker/transformer. Je pratique le rien de neuf dans mon armoire et surtout celle de ma fille,…

    Je viens de terminer une housse pour mon coussin de maternité, allaitement qui a bien vécu et dont ma fille est toujours aussi fan, ça lui fait un joli gros coussin dans sa chambre, sur son lit pour traverser cette phase de la peur d’aller dormir des deux ans. L’ancienne housse était usée (c’était dejà une deuxième main) j’ai fait, par erreur sur la découpe du tissus motifs, un coussin deux tissus sur chaque côté : un violet profond uni et un motif de la ferme pour compter les poules, les moutons, les cochons avant de s’endormir. Merci pour ton blog, il me fait du bien sur mes envies coutures et mes coups de mou de cette vie de maman qui bouscule souvent notre temps à soi.

    Estelle

  • Reply Alice 17 avril 2016 at 21 h 06 min

    Chic…un concours! Et un poste qui me fait découvrir le feutre fantôme….
    En ce moment sous le pied de biche, le joli plumetis banc de France Duval pour une blouse de printemps.
    Je profite pour signaler que malgré mon inscription à la newletter, RAS sur ma boîte mail malgré tes 2 derniers articles…
    Merci Mathilde pour ce concours!

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 31 min

      Ah, regarde dans les spams de ta boîte mail : normalement un mail de demande de confirmation a du t’être envoyé, mais il est fort possible qu’il ait été considéré comme indésirable par ta boîte mail…

  • Reply Himé 17 avril 2016 at 21 h 19 min

    Bonsoir,
    un super article, je ne connaissais même pas l’existence du fil à bâtir 😀 j’adore le biai, alors pouvoir en fabriquer ce serait super chouette. Je viens de finir 2 petites trousses en coton dorée et blanc à pois multicolore pour l’anniversaire de ma belle soeur et je comptais en faire une ou deux autres pour une association contre la leucémie <3
    Je croise les doigts pour ce petit concours et merci de l'avoir proposé.
    Bonne soirée

  • Reply Natalie 17 avril 2016 at 21 h 30 min

    Bonsoir Mathilde, je couds depuis plus de trente ans et n’ai aucun de ces objets…dont j’ai entendu parler depuis peu.
    Comme à chaque période de vacances je viens de partir en Bretagne avec ma machine à coudre PF… qui a 25 ans et, cette fois, un morceau de dentelle de Calais récupéré sur une robe de la grand-mère d’une amie, qui m’a demandé de lui coudre un boléro.
    Je suis un peu inquiète de coudre un tissu aussi « précieux ». Comme vous, je suis « vieille école », j’ai appris à coudre en regardant MAMAN : je surfile, j’utilise toujours un patron, je marque tous les repères, je n’aime pas les patrons sans repère de montage et « coutures comprises », je ne suis pas enthousiasmée par les patrons japonais, j’aime le travail bien fait et soigné. Merci à vous, si jeune, de garder les « bonnes vieilles habitudes » !

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 30 min

      J’ai eu pour modèle une couturière professionnelle, qui étais assez exigeante sur la marche à suivre : comme je suis d’un naturel perfectionniste et exigeant, ça m’a très bien convenu! Mais parfois ça m’empêche de me lancer dans des « challenges » plus importants, c’est un peu ma résolution pour les années à venir : tenter des vestes à col tailleur, des chemises, un manteau, etc.
      Bon courage pour la dentelle précieuse… c’est stressant, mais en même temps tellement émouvant! 🙂

  • Reply Sophie 17 avril 2016 at 21 h 40 min

    Quelle belle idée de refaire le point sur le matériel de base! Je pensait avoir tout mais dans ma travailleuse à couture, point d’appareil à biais ni même de retourne-boyau…ni de feutre fantôme! j’adore ce nom….Je viens de terminer ce soir une veste Burda : la 102 de novembre 2015, elle est d’un bleu magnifique, j’en suis très contente, il ne lui manque plus que le dernier coup de fer! (qui ne l’oublions pas n’est PAS une option…)
    Un grand merci en tout cas!

    • Reply Sophie 17 avril 2016 at 21 h 41 min

      je pensais…désolée….

  • Reply Natalie 17 avril 2016 at 21 h 41 min

    La dentelle de Calais est noire !

  • Reply Mélanie / Fugitiva 17 avril 2016 at 21 h 41 min

    Merci pour cet article ! J’ajouterais un stylo effaçable à chaud (FriXion Pilot), du rayon fournitures scolaires. Je l’utilise en remplacement de la craie tailleur pour les choses simples (car au premier coup de fer, tout s’efface…). Je ne connaissais pas le feutre fantôme, merci.
    J’ai tout comme toi reçu un cutter rotatif il y a peu et rêve d’une plaque de découpe pour oser m’en servir, c’est amusant ! De même, on m’a donné un appareil à biais mais il est un large et j’en souhaiterais un plus étroit.
    J’ai beau coudre depuis plusieurs années, je n’ai ni jeannette (je regarde dans les brocantes…), ni coupe-fil, je n’ai que la réglette à encoche (mais je ne pense à l’utiliser que pour replier mes ourlets, pas pour les marges, alors encore merci !).
    Du coup, je veux bien jouer (il n’y a que la boîte à cannette dont je n’ai pas besoin.)
    Sous mon pied de biche ? En cours : une maille noire pour me faire un gilet à col châle… mais c’est encore plus un mensonge que tes jolies photos : en vrai, s’est glissé entre-temps un banal jean du commerce auquel je devais faire l’ourlet pour aller bosser demain… Bises !

  • Reply Mist 17 avril 2016 at 21 h 45 min

    Bonjour!
    Je suis très débutante, mais du coup je joue! En ce moment, j’ai des lingettes lavables sous le pied de biche (je dois poser le biais tout autour, autant dire que c’est passionnant) et sinon, mon prochain projet, pour lequel j’ai tout ce qu’il faut sauf le temps (bébé de trois semaines oblige) c’est une jupe en jean…
    Merci pour l’article riche en astuces et pour le concours!

  • Reply kette 17 avril 2016 at 21 h 53 min

    super article
    moi j utilise les feutres enfants effacables au lavage et pour les marges decouture 2 feutres relies par un scotch

    j’ai juste, sur un carton, tracé des lignes pour les replis et ourlets
    du bricolage en sorte
    en ce moment je fais une robe belladone pour ma fille en lin bleu ciel avec fleur blanche et feuilles marrons

  • Reply Fantine la lune 17 avril 2016 at 22 h 01 min

    Merci pour ton article. Je me suis lancée seule dans la couture. Lire ton article me permet de savoir si je suis équipée correctement. Je me rends compte qu’il me manque pas mal de choses. Ĺ ‘appareil à biais me fait de l’oeil tout comme le coupe fil que je découvre grâce à toi. Je viens de terminer ce soir un combishort pour ma fille tissu corail à fleurs. Merci pour ce concours et c’est toujours un plaisir de te lire. J’aime bien ce petit rendez-vous du dimanche soir.

  • Reply Charlotte 17 avril 2016 at 22 h 16 min

    Génial ce petit article! il me manque pas mal de ces petits outils pourtant je ne suis plus une débutante….
    En ce moment je fais des cadeaux de naissance pour les copines! je couds un petit coton imprimé plumes et tipi pour faire des coussins pour décorer les chambres des bébés!
    merci pour ce petit jeu!

  • Reply Elisabeth 18 avril 2016 at 5 h 47 min

    Je suis ultra mega fan de votre boite à couture, elle est belle.
    Moi j’ai fini une blouse, manches raglan pour ma poulette. Ce projet est special car j’ai utilise, un peu en avance, mon cadeau d’anniversaire: une surjeteuse. Youhou!!! Merci pour le jeu!!

  • Reply Lize 18 avril 2016 at 6 h 09 min

    Bonjour
    Merci de partager ces astuces et de gater l un (e) d entre nous.
    Je n ai pas tout ce matériel mais je pense que je vais avertir les lutins. Mon pied de biche attend un coupon de liberty pour faire une pochette a bijoux.
    En ce moment je profites plus des paysages via le TGV que de la machine a coudre mais ce n est pas l envie qui manque.
    Je vous souhaites une très belle journée a l image du levé de soleil que j admire tout en me delectant de vous billets tous doux.
    Lize

  • Reply Naaiwenn 18 avril 2016 at 7 h 14 min

    Bonjour Mathilde,
    Merci pour cet article et même en n’étant plus débutante j’ai découvert de nouvelles astuces. Je tenterai sur la prochaine cousette à pinces le repassage avec la serviette. Pour l’instant sous mon pied de biche une jupe portefeuille simplissime de Charlotte Auzou. J’ai choisi un tissu couleurs vieux rose et violine avec des fleurs et du parsley. Merci pour tes articles et ce petit concours.

  • Reply vanini 18 avril 2016 at 7 h 28 min

    Bonjour,

    Merci pour tous ces articles supers sympa !
    En ce moment, je prépare le printemps (qui tarde a venir !) en me cousant une petite robe en jean à petites manches et de forme trapèze parue dans le magazine Fait main avec un tissus jean de couleur bleu foncé. Un petit basique qui manquait à ma garde robe !

  • Reply Mathilde 18 avril 2016 at 7 h 30 min

    Bonjour Mathilde!!, un grand merci pour cet article aussi complet qu’intéressant pour la grande débutant en couture que je suis. Cela m’aide énormément à voir le matériel que je dois acquérir!! J’ai une question qui peut être fera l’objet d’un prochain article ;-)…ou plutôt 2 questions: à ton avis, par quoi commencer comme projet? càd comment aller au bout d’un projet pas trop ambitieux? as tu des marques de patrons en tête « spécial débutantes »? et ma 2eme question: achètes tu systématiquement des magazines de patrons, car svt, je vois que tu utilises des patrons qui ne sont plus en vente actuellement, alors est ce que tu les achètes et tu t’en sers plus tard??
    En tout cas, je voulais te dire que tes articles me boostent et créent l’émulation pour moi!! Je sens que je vais aller ranger mon atelier 😉
    Pour ma part, j’ai le projet de me faire une petite jupette (2 rectangles et un élastique) en tissu fleuri acheté sur le marché….Merci bcp..
    Je t’embrasse et fais une petite caresse de ma part à Félicie!!

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 25 min

      Pour ce qui est du projet à choisir, je crois que celui que tu commences est parfait! Avec un joli tissu, et en rajoutant du biais ou des galons, tu peux obtenir quelque chose de très gratifiant! 🙂 Sinon, pas de règle générale, si ce n’est qu’il faut que tu choisisse quelque chose qui te fasse vibrer!! 😉 Si tu t’imposes un projet trop simple qui ne te plaît qu’à moitié, tu vas t’ennuyer et te décourager. Pour l’été, il y a plein de possibilités assez simples (puisque pas forcément de manches à monter). Tu peux très bien trouver un joli patron de haut, avec une fermeture invisible à monter, par exemple (pour te donner un petit challenge!), et une fois que tu es à l’aise avec le patron, tu peux le décliner en robe en ajoutant le même style de jupe que ce que tu fais dans le bas. Regarde à la bibli si tu trouves un livre avec quelques pages techniques, et des tutos sur internet, et tu vas progressivement être de plus en plus à l’aise. Pars du principe que tu vas forcément faire des erreurs (de couture, de montage, mais aussi de choix de tissu), c’est inévitable, mais c’est uniquement comme ça que tu apprendras! 🙂 Bonne couture!!
      Pour ce qui est de mes achats de Burda (et La Maison Victor, que j’achète aussi ponctuellement), je regarde ce qui sort, et si plusieurs modèles me plaisent, je les achète. je ne couds pas forcément dans la foulée les patrons du dernier magazine, mais je sais quelles formes j’aime et me vont, donc je stocke! 🙂

  • Reply Princess Clarinet 18 avril 2016 at 7 h 36 min

    Même si je ne suis pas débutante, j’avoue que je n’ai pas encore l’équivalent de tout ton petit matériel. En effet le coupe-fil me semble bien pratique (je susi également aux ciseaux de broderie) et le jour où je tenterai le biais maison, le petit instrument spécial pour ça serait très utile. Par contre j’ai aussi le fil à batir, je m’en sers régulièrement et je trouve ça très pratique quand on ne veux pas laisser juste des épingles. Merci pour tes petits avis et conseils sur le petit matériel.
    et sinon pour ton petit jeu, j’ai donc sous mon pied de biche, une chute d’un tissus de portage que je vais utiliser pour faire des serviettes de table, en couleur violet. (oui je me remets doucement à la MaC après 2 mois sans y toucher). Merci pour ce petit concours. A bientôt.

  • Reply sandrine Sucosky 18 avril 2016 at 7 h 40 min

    Bonjour ! toujours un plaisir de lire ce blog !
    En ce moment, je couds un pantalon 3/4 du dernier numéro Burda, en satin de coton stretch .
    Merci pour le jeu !
    Sandrine .

  • Reply Christiane 18 avril 2016 at 8 h 01 min

    Bravo pour cet article, utile et simple (et avec de jolies photos de jolis accessoires :-))
    Ce qui est sous mon pied de biche en ce moment : une robe droite (Laurel, Colette patterns) en lin mélangé rose pour le mariage de fiston cet été… et qui semble se transformer en couture-boulet, car plus la date approche et la pression monte, plus je suis paralysée ! (J’ai refait au moins trois fois les coutures de manche !!! (et pourtant j’avais déjà cousu ce modèle, qui n’est pas difficile) J’espère que ton petit jeu me remotivera pour repartir du bon pied (de biche ah ah ah !)
    Merci à toi et à Tissus.net !

  • Reply Celoine 18 avril 2016 at 8 h 23 min

    Bonjour Félicie,

    Première fois que je laisse un commentaire ! J’adore ton blog et tes créations qui me font si envie…je suis une grande débutante, cet article et ce jeu étaient faits pour moi, merci !!(en plus le 25avril c’est mon anniversaire ;)) pour l’instant je ne couds que des accessoires, je n’ose pas me lancer encore, je peaufine ma technique ! En ce moment première pose de passepoil (réussie) pour un joli coussin aux couleurs du printemps…

  • Reply Aurélie 18 avril 2016 at 8 h 25 min

    Quoi de mieux un lundi matin que de me faire une petite pause thé et lire ton dernier post.
    Ma machine prête à chauffer: de la toile enduite et du drap de lin pour coudre un livre photos à ma petite Clémentine, qui adore celui de son grand frère. Mais à l’époque, elle n’existait pas, alors il manque des photos d’elle!!

    A bientôt.

  • Reply ann 18 avril 2016 at 8 h 26 min

    Merci pour ce concours et l’article, je decouvre des petits outils interessants (réglette à encoches par ex).
    En ce moment sous mon pied? Un tissu synthétique gris taupe à fines rayures texturé destiné à faire une toile pour un moji pant de chez Seamwork…

  • Reply Bisoudoudou 18 avril 2016 at 8 h 28 min

    Je suis déjà pas aml équipée, mais le cojp de la serviette, je n’y avait pas pensé du tout 🙂 une belle idée que je vais te piquer!! Je n’ai pas de coupe-fil kon plus,?je devrais peut-être m’en munir, de même que le crayon craie . Un joli article 🙂 allez sur ce, je m’en vais coudre une salopette à mon mini 🙂 bises

  • Reply saskia 18 avril 2016 at 8 h 50 min

    Très bon article, très intéressant. J’ai appris plein de choses (je ne couds pas assez depuis que j’ai déménagé) comme par exemple, l’existence de l’appareil à biais.
    Pour répondre au concours, je profite d’être pour quelques jours dans ma famille pour faire plusieurs coutures. Au programme, une robe toute simple dans un coton imprimé magnifique, une chemise en chambray et plusieurs blouses ou tuniques (bon en réalité, c’est si j’ai le temps de faire tout ça mais l’espoir fait vivre, non?).
    Je tiens aussi à dire que je ne jure que par le fil à bâtir, je bâtit quasiment tout pour être tranquille (et puis j’adore tirer sur le fil pour l’enlever), je ne savais pas que c’était tombé en désuétude, je trouve ça tellement pratique. Par contre, je ne fais pas souvent (jamais) de premier essayage non plus. Bon j’ai pondu une tartine, désolée mais c’est pour te dire l’enthousiasme qu’a éveillé en moi cet article 🙂

  • Reply Piera 18 avril 2016 at 9 h 26 min

    Merci pour ce blog et toutes ces idées !
    Couturière plus modeste, j’aimerais aussi participer :

    Avec ma vieille Elna,
    d’après un patron Burda,
    dans une popeline de choix
    à fins motifs blanc, noir, fuschia,
    j’ai élu la robe de l’été.
    Cette forme princesse à coup sûr se portera,
    tellement mieux une fois bronzée !

    Dotée de petits mancherons,
    d’une fermeture invisible pour la discrétion,
    je rêve de sa forme finie qui habillera
    mes envies de soleil de haut en bas.

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 18 min

      Ooooh quelle chance j’ai de pouvoir me régaler de poésie en lisant les commentaires sur mon blog!! 🙂

  • Reply CYQLAF 18 avril 2016 at 9 h 31 min

    Une jeannette. Il me faut une jeannette. Je galère avec ma table à repasser qui est exposée en permanence dans le salon, la loooooose déco.
    Un coupe-fil … je me sers des ciseaux aussi, voire du coupe fil de la machine et après je coupe tout, au calme.
    Sous mon pied en ce moment, il y a des fleurs pour moi, du jersey pour mes filles, du coton coloré pour un bébé trop mignon … Je ne suis pas la fille d’un projet !
    Merci pour le concours !

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 17 min

      Oui, la jeannette c’est top. Une fois que tu as repassé ton coupon, tu peux presque la ranger et te contenter de la jeannette pour aplatir les coutures et faire les petits détails, et tu ressors la grande table pour le repassage final!

  • Reply Caro 18 avril 2016 at 9 h 56 min

    Cool cool cool!!
    Alors sous mon pied de biche, c’est du tissu bleu écailles en coton, je vais essayer de faire une blouse pour ma puce ( on y croit, on y croit, on y croit lol), patron Coudre C’est Facile

  • Reply Laurine 18 avril 2016 at 11 h 07 min

    J’ai ma machine depuis 11ans mais je n’ai que très peu cousu (à part jouer à faire des ourlets de rideaux et housses de coussins) alors à présent que j’ai un petit bout de chou, je fourmille de projets (entre crochet, tricot, couture et autres bricolages, je suis dépassée !) et je m’y mets sérieusement, j’ai investi dans différents types d’aiguilles mais je n’ai aucun des petits outils présentés ici. Je viens de finir un pantalon imperméable pour mon fils, en utilisant les deux manches d’une veste d’enfant trouvée d’occas, le prochain projet sera une salopette pour mon fils encore, avec une jupe longue (toujours trouvée d’occas faite en coton à chevrons gris et bleus ! J’ai également une mission quotidienne : échancrer une partie des couches (en tissu, lavables) que j’ai et qui sont un peu trop larges à l’entrejambe : une par jour avant la rentrée en garderie dans 2 semaines…

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 16 min

      Oh, très bonne idée, le pantalon imperméable en récupérant les manches d’un ciré!! Je note pour mon fiston! 🙂

  • Reply Fabienne 18 avril 2016 at 11 h 27 min

    Je lis régulièrement votre blog sans oser commenter. Mais cet article m’a particulièrement « parlé ». Je tricote beaucoup mais Je suis une grande débutante en couture. Heureusement, je bénéficie de la supervision d’une amie « experte » … . Mon projet (je viens de relever le patron) : une blouse en viscose, la Kimono de Ottobre printemps/été 2016.

  • Reply Marion Bergamote 18 avril 2016 at 11 h 43 min

    Moi, pour retourne boyaux, j’utilise un couvert à salade avec un manche long et fin… et pour faire les biais, j’utilise la méthode fournie dans certains patrons de Deer&Doe ; faire 3 découpes dans un carton pour passer la bande de tissu. Le résultat est pas mal, mais j’aimerais comparer avec un vrai appareil à biais!

    En cours chez moi, c’est une chemisette Maeva de République du Chiffon pour les beaux jours. J’utilise une viscose fleurie (de type Liberty) à dominante bleu-vert « mint ».

    Merci pour cet article et la petite partie « bonus » à la fin !
    😉

  • Reply Souad 18 avril 2016 at 12 h 04 min

    Bonjour Ma filleule de 9 ans et moi-même avons commencé à coudre depuis très, très peu de temps. Ça nous permet de partager des moments privilégiés autour d’une activité qui nous passionne. Elle m’a demandé de lui acheter un thermomètre pour prendre les mesures, alors bien qu’elle ne soit pas encore familiarisée avec les noms des différents instruments, je pense que c’est un cadeau qui lui fera vraiment plaisir. Nous allons commencer ce jeudi une petite pochette pleine de couleurs printanières. Notre niveau est encore bien bas, héhé, mais nous sommes pleines de bonne volonté. Ce concours est bien sympa, merci d’y avoir pensé. Bonne chance à tou(te)s et bonne semaine

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 15 min

      Ahah, un thermomètre! 🙂 C’est super de pouvoir partager cette activité… Moi je couds parfois avec une amie, et récemment j’ai découvert le plaisir de coudre avec mon fils : j’espère que ce n’est que le début de longs moments ensemble! 🙂

  • Reply solaine 18 avril 2016 at 12 h 55 min

    Bonjour,
    Je viens sur votre blog de temps à autre et je suis heureuse de pouvoir participer à ce tirage au sort.
    En ce moment sous mon pied de biche, une robe en dentelle en prévision des beaux jours.
    Bonne continuation et merci pour ce concours

  • Reply Audrey 18 avril 2016 at 13 h 25 min

    Merci pour ce concours! Je débute en couture depuis que jai hérité d’une MAC… à part ça je dois encore m’équiper du matériel de base donc je serais la plus heureuse des apprenties! J’ai déjà massacré, enfin cousu quelques patrons Burda que je refais plusieurs fois histoire de bien les maîtriser avant de passer à autre chose… donc je projette encore une petite tunique en liberty à dominante rose… pas original mais printanier!
    Merci pour votre énorme travail de rédaction c’est un plaisir de lire votre liberté de ton et vos choix audacieux en matière de consommation… bonne continuation!

  • Reply Louise P 18 avril 2016 at 13 h 41 min

    Bonjour Mathilde,

    Je suis une couturière semi – débutante et les outils astucieux me manquent ! Sous mon pied de biche, il y a du jean pour la réalisation d’une veste bomber (la maison victor) pour les beaux jours ! Merci pour la « fraîcheur » et la spontanéité de tes articles !

  • Reply Delphine 18 avril 2016 at 13 h 49 min

    Je n’ai pas la moitié de ton équipement qui me serait fort bien utile mais pour le moment je n’ai osé coudre que des couvertures pour mes nièces…

    J’ai acheté le patron d’une jolie robe mais je n’ai pas encore trouvé le tissu idéal.

  • Reply abellie 18 avril 2016 at 14 h 00 min

    Merci pour ce super article. Tout ces petits accessoires me donnent bien envie, j’aime me faciliter la vie:-) Je n’ai encore rien de tout cela à part la jeannette. Le coupe-fil sera probablement mon prochain achat 🙂
    Pour les marges de couture, j’utilise une équerre avec des lignes paralleles, c’est pratique aussi.
    Sous mon pied de biche prochainement, une viscose marine à motif pour un chemisiser Burda.
    Merci pour le concours

  • Reply Gaëlle zen 18 avril 2016 at 14 h 17 min

    Sympa comme article….
    en ce moment, j essaie de faire un sac réversible bleu jean’s et tissu « ma petite robe noire »…. il ne me reste plus que l assemblage des anses…… bises

  • Reply Audrey Roma 18 avril 2016 at 15 h 36 min

    Merci Mathilde pour cet article !
    Après ma machine à coudre, ma meilleure alliée est la centrale vapeur : elle l’est devenue indispensable pour bien écraser les coutures et obtenir des lignes nettes!

    Mon petit matériel est à peu près identique au vôtre et moi aussi je bâtis assez souvent.

    Mon dernier achat est le guide de coupe aimanté pour ciseaux qui évite d’avoir à ajouter les marges de couture. Il est facile d’utilisation et permet de gagner du temps : je ne peux plus m’en passer !
    https://www.youtube.com/watch?v=BieJe31cySc
    (je n’en ai pas vu sur le site tissu.net)

    L’objet du quotidien que je détourne est le papier servant à recouvrir les livres que j’utilise pour reproduire les patrons : transparent et très résistant, il est parfait!

    Pour celles qui sont à la recherche d’une jeannette, j’en ai trouvée une dans une enseigne de supermarché : Carref..r.

    NB : étant déjà bien équipée, je laisse ma place à d’autres et leur souhaite bonne chance!

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 14 min

      Je ne connaissais pas du tout le guide aimanté, c’est très intéressant! Je vais regarder si j’en trouve un en mercerie lors de ma prochaine virée. La centrale vapeur, j’en rêve, mais je crois que ça prend beaucoup de place, non? Donc je vais me contenter de mon fer… Ceci dit, j’aimerai aussi en changer pour un autre, avec une pointe vraiment pointue!

      • Reply Audrey Roma 26 avril 2016 at 18 h 06 min

        Pour ma part, je n’ai pas réussi à trouver de guide aimanté en mercerie et l’ai commandé chez Rascol.

        Ma centrale vapeur porte le doux nom d’« Express Compact » et a les dimensions suivantes : (LxHxP): 39 x 28,5 x 25 cm. Concrètement, elle a, à peu près, la taille d’une boite de chaussures (je trouve cette comparaison un peu plus parlante – pour une fille tout au moins !- que les données brutes). La bête prend donc un peu plus de place qu’un fer à repasser MAIS, au-delà de son intérêt pour la couture, elle réconcilie (presque) avec le repassage ! Personnellement, je n’aime pas repasser mais je ne porte quasiment que des vêtements nécessitant d’être repassés (chemises, robes en lin en été etc.) et ai une légère tendance à être maniaque (cohérence quand tu nous tiens ! Bon, depuis, j’ai découvert les vertus du crêpe.). Je dirais qu’une centrale vapeur divise par deux le temps de repassage (donc plus de temps pour passer des moments avec Monsieur – ou comment le convaincre de cette nouvelle acquisition – , pour jouer avec le Marmot, pour coudre, pour lire…) pour un résultat parfait (et c’est la maniaque que je suis qui parle !). Bonne réflexion Mathilde !

        • Reply mathilde 1 mai 2016 at 20 h 55 min

          En plus, je viens de voir qu’elle existe en violet… Parfaitement assortie avec ma machine à coudre!;-)
          Plus sérieusement, elle a l’air de bien porter son nom et d’être effectivement assez compacte. Moi j’aime bien repasser, ça me détend (une séance de yoga ou une pile de blanc à repasser me font à peu près le même effet…!), alors avec une machine pareil, je vais carrément atteindre la lévitation…!

  • Reply Plume 18 avril 2016 at 19 h 59 min

    Bonjour,
    Et encore bravo pour tes articles et tes idées.
    En ce moment je couds la robe swing du magazine Victor de mars avril 2016…dans un tissu suédine bleu électrique de chez mondial tissu. J’adore et j’ai hâte de la porter.

  • Reply Laure 18 avril 2016 at 20 h 04 min

    Bonjour 🙂
    Je suis nouvelle lectrice sur le blog et j’avoue avoir dévoré presque tous les articles de ces 2 dernières années tellement les cousettes, tricots et autres articles sont intéressants et surtout très bien écrits! J’adhère totalement à ton style ! ça rafraîchit après une longue journée de boulot.
    J’ai débuté la couture il y a environ 6 mois et je suis en train de coudre mon premier vêtement (mon amoureux m’a offert des patrons pour la Saint Valentin :D) car j’ai, pour le moment, cousu exclusivement des accessoires, sacs, pochettes pour tablette, peignoir de bain (en recopiant mon vieux donc ça ne compte pas comme un vêtement, surtout qu’il n’est absolument pas bien ajusté ^^) et petites trousses en tout genre. Étant donné que je n’arrive pas encore à reconnaître les tissus parfaitement, je ne peux pas donné la matière mais il est très souple, très léger mais non extensible et j’essaie de m’en faire une veste kimono (les motifs sont fleuris et dans les tons de rose, un peu style japonais je dirai)
    Je participe avec envie à ce superbe concours, et je te remercie pour tous tes trucs et astuces!
    Bonne soirée.
    Laure

  • Reply Marie 18 avril 2016 at 20 h 22 min

    Merci pour ce petit récap technique! J’utilise beaucoup le retourne biais, mais sinon, j’avoue qu’à part le découd vite et la craie, je suis assez peu équipée en accessoires (je coupe les fils avec mes ciseaux de couture, la honte).
    J’en profite alors pour participer à ton petit concours : pour l’instant, je couds 3 robes de témoins (dont la mienne) pour le mariage d’une amie d’enfance et elles sont vertes !

    Merci pour ce bel article en tous cas!

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 11 min

      Wahouuuu, 3 robes sur le même patron??? Quel dévouement! 🙂

  • Reply Hélène 18 avril 2016 at 20 h 32 min

    J’ai pur projet un boomer en Liberty pour ma puce. Je suis débutante alors pas facile de se lancer!
    Merci pour cet article qui m’a appris plein de choses et pour le concours aussi!

  • Reply Lise 18 avril 2016 at 20 h 42 min

    Merci pour tous tes articles… j’aime beaucoup suivre tes divagations couturistiques du quotidien !!!
    Cette note technique est fort instructive, de mon côté je suis débutante et je me lance (enfin) dans la confection de fringues. Donc je fais simple, avec le patron du plantain Deer and Doe avec un jersey uni noir..

    Merci encore !

  • Reply Florence 18 avril 2016 at 21 h 02 min

    Coucou Félicie
    Je te suis depuis plusieurs mois. J’ai commencé la couture il y a 2 ans. J’ai la plupart des accessoires de la débutante, mais ma fille de 15 ans qui a elle aussi attrapé le virus me pique régulièrement mon matériel et squatte ma machine. Sa dernière création, quasiment finie une robe en jersey matelassé de chez France Duval couleur bleu. Je suis trop fière d’elle! Ce serait une belle surprise pour son anniversaire.

  • Reply aubin 18 avril 2016 at 21 h 16 min

    alors pour moi c’est une toile que j’avais préparé en vue d’une petite robe noire. la toile est un tissu vichy bleu clair que je pensais ne jamais porter mais au vue du potentiel de mignonitude de cette toile, j’ai décidé de la finir. ça fera une très belle robe de pique nique.

  • Reply Marielle 18 avril 2016 at 21 h 22 min

    Merci beaucoup pour les astuces, et pour ton blog qui est une vraie source d’inspiration et de motivation, pour le tricot, aussi bien que pour la couture! Je suis une vraie débutante en couture, alors je ne connaissais aucun de ces outils, que je serai ravie de découvrir. J’ai appris toute seule sur la vieille machine à coudre de ma grand-mère. Pour le moment, je n’ai fait que des petits accessoires. Mon prochain projet c’est un sac à couche lavable, avec un tissu PUL orange à l’intérieur, et un coton à pois multicolore à l’extérieur… Et pour ça , j’attends la prochaine sieste de 3h de ma petite, ce qui est très très rare…

  • Reply Alexandra Brown 18 avril 2016 at 23 h 43 min

    Bonjour Mathilde, j’ai découvert votre blog il y a peu et je suis accro! Merci!
    Du coup je me sens toute optimiste pour ce petit concours…
    En ce moment sous mon pied-de-biche, il y a du crêpe beige-rosé et du Liberty vintage donné par ma maman, pour coudre une pochette à lingerie fine.
    Bonne nuit 😉

  • Reply Clari-anne 19 avril 2016 at 6 h 24 min

    très chouette article! je garde précieusement l’idée de la Jeanette qui me faciliterait bien la vie! Mon autre indispensable serait le découd vite bien pratique en cas de plantage et pour une adepte de refashion comme moi 😉 Heureuse de te relire, tes articles sont toujours une belle surprise.
    Et sinon sous mon pied de biche en ce moment, un joli velours gris clair et des chutes de Liberty pour une robe salopette « diabolo-menthe » d’une rose sur la lune pour ma souris histoire de bien commencer les vacances!

  • Reply Jessica 19 avril 2016 at 7 h 38 min

    Un article chouette et très intéressant!
    Tu donnes de bonnes idées… la Jeannette, je n’ai jamais pensé à en prendre une!
    Je me considère comme une débutante, je couds peu et du très simple… mais j’aime beaucoup ça!
    En ce moment, je couds des coussins pour mon canapé avec un tissus avec de petits ananas de chez Mondial tissus.
    Merci beaucoup pour ce concours!

  • Reply Anne-Cé 19 avril 2016 at 8 h 40 min

    Même pour celles qui ont débuté il y a déjà quelques temps ton article est vraiment très intéressant.
    Merci beaucoup!
    Sous mon pied de biche il y a en ce moment un molleton bleu pour réaliser le premier vêtement pour mon fils.
    J’avoue que depuis sa naissance (il a 13 mois) j’ai préféré privilégier les coutures pour moi plutôt que de me dire que ça sera trop petit dans à peine 3/6 mois…
    Merci pour tes articles toujours intéressants et ton concours.
    A très vite.

  • Reply valeria 19 avril 2016 at 9 h 10 min

    Merci pour ce petit concours!
    Moi aussi je devrait investir dans un appareil à biais…. surtout que j’utilise bcp car j’adore les jolies finitions! Je veux peut être tester un appareil à biais à imprimer que j’ai déjà vu plusieurs fois sur Pinterest pour voir ce que cela donne 🙂
    Sinon en ce moment je fait un petit haut pour moi dans un voile de coton super léger couleur moutarde à pois blancs
    Un tissu que j’adooooooore 🙂
    A bientôt

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 10 min

      Oui, je sais qu’on peut aussi faire du biais avec un petit dispositif cartonné!

  • Reply Val 19 avril 2016 at 9 h 23 min

    Débutante en couture, du genre autodidact, j’use et j’abuse du système D; Avec des résultats plus ou moins heureux te des finitions plus ou moins nettes.

    Alors là je découvre un nouveau monde ! D’ailleurs quand tu dis que les premiers articles que tu cite sont le B-A Ba de la couture, j’ai un peu honte ! le découpe vite je ne l’ai acheté que récemment et je n’ai point de bobine de bâti. Mais je songeais sérieusement à investir dans une craie tailleur ou tout autre ustensile qui me permettrait enfin de couper droit mes coupons (oui débutante on a dit !).

    Bref, sous mon pied de biche, il devrait y avoir sous peu un coupon blanc avec lunette orange pour une housse à tablette promise il y a déjà) des lustres ! J’ai aussi un trop jolie et tout doux coupons bleus dont je rêve de faire une jolie robe mais que j’ai peur de massacrer !

    Merci à toi de penser à nous et de nous aider à progresser !

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 09 min

      Disons qu’avec de bons outils dès le départ, tu te donnes davantage de chances de faire du « travail » précis, donc joli. Donc c’est plus gratifiant! Et là je parle vraiment d’outils qui coûtent peu cher (max une 15zaine d’euros, pour le coupe-fil), donc même si tu ne veux pas trop investir pour le moment, ce sera très vite rentabilisé (à moins que tu ne gagnes le lot, héhé!).

  • Reply Marick 19 avril 2016 at 9 h 50 min

    Joli panorama technique, je ne connaissais pas le feutre fantome, je note !
    Le tapis de coupe tu vas être fan, avec le cutter ca change toute la donne de la découpe qui devient facile, propre et rapide !
    Et en ce moment j’ai un jersey marron rayé beige et un jersey marron sous mon pied de surjeteuse pour un pyjama pour mon grand !

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 08 min

      Oui, il faut vraiment que j’investisse… Tu as quelle taille de tapis?

  • Reply Marie-Christine 19 avril 2016 at 10 h 53 min

    Coucou,

    Merci pour ton article et ton concours, il y a plein de choses que je n’ai pas encore alors je participe.
    En ce moment, je couds un chemisier Mélilot de Deer&Doe à manches courtes avec la belle batiste Garance d’Atelier Brunette. Ce tissu glisse un peu, c’est pas facile !!

    Marie-Christine

  • Reply myriam 19 avril 2016 at 12 h 09 min

    bonjour,
    je ne laisse jamais de commentaire mais je vous lis toutes les semaines et c’est à chaque fois avec plaisir.
    Pour ma part je couds depuis plus de 20 ans,mais j’ai commencé jeune je ne suis pas si vieille (mais c’est vrai toujours des choses assez facile)et il y a des outils que je ne connaissait pas du tout(réglette à onglet par ex)et moi aussi j’utilise beaucoup le fil à bätir .bref j’aimerai aussi participer au petit concours et depuis hier j’ai commencé une robe en jean bleu marine à petites étoiles blanches d’aprés un patron du magazine OTTOBRE printemps été 2016.merci encore de vos photos et de vos jolies créations.

  • Reply Bénédicte 19 avril 2016 at 12 h 37 min

    Sous mon pied de biche actuellement une combi-jupe dans un tissu gris chiné dans les chutes d’une couturière professionnelle et d’après un tutoriel trouvé sur le net. Enceinte jusqu’au cou je suis au taquet « couturistiquement », mais je n’ai aucun des outils dont tu parles: Méconnaissance? Minimalisme? ou radinisme? c’est selon le point de vue, en tous cas ils ont l’air bien utiles, alors je joue !

  • Reply Blaise 19 avril 2016 at 12 h 54 min

    Merci pour tous ces conseils, c’est toujours pratique, quand on ne prend pas de cours ou qu’on n’a personne à proximité, de connaître les trucs et astuces des autres ! Je ne suis plus une débutante en couture, mais justement, c’est maintenant que je commence à chercher des petits objets qui me faciliteraient la vie (enfin, la vie, on se comprend, ça me faciliterait surtout la couture !) La jeannette, je me demande comment je n’y ai pas pensé plus tôt, moi qui me casse le dos à tout repasser sur ma table à manger (je n’ai pas de table à repasser…) ! Le feutre fantôme a l’air pas mal : pour l’instant, je n’ai qu’une craie, mais pas toujours de taille-crayon à proximité du coup bonjour la précision – j’utilise aussi les feutres frixion qui disparaissent avec le fer mais sur certains tissus ça laisse quand même des traces… j’ai essayé les petites encoches aux ciseaux pour certains repères, mais j’ai abandonné quand je me suis rendue compte que ça compromettait parfois les jolies finitions… Quant à la réglette, je cherche depuis longtemps un truc pratique pour ajouter les marges : j’aime beaucoup le faire moi-même, mais j’avoue quand même que j’aimerais bien aller plus vite sur cette étape ! J’adore enfin l’appareil à biais, mais ça j’en ai déjà un, le biais maison y’a que ça de vrai !
    Alors je participe avec joie au concours : en ce moment sous mon pied de biche, des petits sarouels pour ma petite dans des jolis jersey lillestoff – parce que je ne sais pas qui pense qu’à moins d’un an, les petites filles adorent les slims à paillette, mais la mienne pas du tout, ça l’empêche totalement de bouger ! Du coup, je fabrique des sarouels en série selon le modèle de burda, pour lui permettre de crapahuter partout ! Egalement des petits gilets coordonnés. Et une jupe pour moi, et puis une chemise pour le papa. Ca fait sans doute beaucoup trop de choses, mais je suis comme toi : comme je n’ai pas beaucoup le temps, j’essaie d’être efficace au maximum en plusieurs petites sessions : je découpe tout, puis je fais toutes mes coutures, puis j’ouvre toutes mes coutures au fer, puis je reprépare toutes mes prochaines coutures, puis je fais toutes les coutures, etc etc… Je perds moins de temps (j’en ai l’impression en tout cas !), et à la fin j’ai cinq choses terminées d’un coup !

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 07 min

      Pour tailler la craie, moi je prends un simple couteau, ça marche très bien! 🙂 Je fais aussi des encoches, faut avoir le coup de ciseau léger, c’est sûr, mais c’est tellement rapide…
      Quant aux slims à paillettes pour les filles, sache que pour les petits garçons, en-dehors du jean tout rêche à 5 poches pour faire comme les grands, le choix n’est pas très large… Donc quand on veut que son fiston soit à l’aise pour se tortiller, c’est jogging ou caleçons de filles!! 😉

  • Reply Mapie 19 avril 2016 at 13 h 19 min

    Bonjour Mathilde,

    merci pour ce concours. Je ne connaissais pas la règlette à onglet. Ce doit être bien pratique.
    En ce moment, quand ma boule de poils me le permet, je couds une jupe chardon de Deer and Doe dans une toile coton-lin de couleur jaune.
    Au plaisir de vous lire dans vos articles à venir,

  • Reply Mrs Monkey 19 avril 2016 at 13 h 25 min

    Bonjour, et merci pour ce chouette article (comme toujours) et cette sympathique opportunité ! Pour ma part le tissu sous mon pied de biche est tout ce qu’il y a de plus banal : du jersey blanc. Un vieux t-shirt que je recycle… en petites culottes ! C’est la Fashion Revolution Week alors on recycle, on trie, on coud equitable, écolo et responsable 🙂 Bonne semaine !

  • Reply Claire 19 avril 2016 at 13 h 29 min

    Alors je me lance! J’ai décidé de donner une seconde vie à un gros sac « fourre-tout » qui était celui de mon beau-père lorsqu’il a fait son service militaire, il y a 40 ans! Une toile bien solide comme on n’en fait plus qui va prendre les formes d’un « sac de transport » pour les mille et une affaires de mon petit fripon de 18 mois! Côté couleur, rien de surprenant, il est kaki …mais assorti d’un biais fantaisiste, le rendu sera assez chouette. Et pour les chutes, ma Juliette de 5 ans saura sûrement quoi en faire dans ses jeux (une robe pour une poupée, ça peut être surprenant pour une toile dont la première vie a été très masculine!?) ! Rien ne se perd, tout se transforme…
    Et la lecture de vos articles est toujours très inspirante! Merci 😉

  • Reply 19 avril 2016 at 14 h 29 min

    Bonjour Mathilde!

    Chouette, encore un concours! 😉
    Pour l’instant sous mon pied de biche (ou plutôt dans la boite à encours) on trouve une combinaison en jeans brut à pois pour moi… avec un ruban à petits oiseaux turquoises et un biais apparent rose fluo (non je n’ai pas peur du ridicule…) Merci et bonne semaine!

  • Reply Stéphanie Urtin-Petit 19 avril 2016 at 15 h 01 min

    Bonjour,
    Merci pour ce concours.
    Sur ma machine, un coton vert mousse (c’est le printemps!) pour coudre une jupe trapèze.
    Stéphanie

  • Reply laetitia 19 avril 2016 at 15 h 25 min

    bonjour Mathilde !
    je participe au concours ! J’en profite pour te dire que c’est grâce à toi et à tes superbes créations que je me suis mise à la couture et j’adore ça 🙂 ! En ce moment, je couds une blouse Capella pour ma fille de 3 ans : j’ai choisi un tissu en coton avec des croix couleur moutarde et un tissu bleu marine à pois blanc.
    Merci encore pour ton blog !
    ah oui et je voulais te dire que je fais le même métier que toi et depuis que je suis ce blog (c’est-à-dire depuis au moins 4 ou 5 ans), je me demande si nous n’avons pas fait une formation ensemble ? il s’agit d’une formation logico-maths avec Martine V que j’ai faite moi à Paris en 2009 ?

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 04 min

      Oh, c’est rigolo, ça!! Oui, c’est bien possible! Je n’ai plus la date en tête, mais j’ai bien fait cette formation avec MV, à Paris, et c’est bien probable que ce soit en 2009! Tu lisais déjà mon blog à ce moment? C’est trop drôle! 🙂
      En tout cas je suis flattée d’être à l’origine de tes débuts en couture!

      • Reply laetitia 23 avril 2016 at 11 h 22 min

        ahah alors c’est bien toi sûrement ! non je ne lisais pas encore ton blog à l’époque, c’est plus tard que je l’ai découvert et en voyant les photos, je me disais « tiens tiens, il me semble l’avoir déjà vue quelque part ! »
        pour être exacte, c’était en mars 2009, juin 2009, peut-être septembre ou octobre 2009 et après il me semble janvier 2010 et après je ne sais plus d’autant qu’en 2010 j’étais en congé mater et du coup j’avais décalé les sessions… (et j’ai juste la mémoire des dates, c’est pour ça que je peux te dire toutes ces dates 🙂 )

  • Reply Fraise 19 avril 2016 at 15 h 48 min

    Bonjour Mathilde,
    Merci pour tes articles toujours bien écrits. J’aime beaucoup te lire. En ce moment, sous mon pied de biche il y a du jean brut pour me faire une jupe. Merci pour le concours et vivement le prochain article!

  • Reply anne 19 avril 2016 at 15 h 50 min

    mon en-cours : un vieux lange effiloché que j’ai teint en bleu foncé et que je suis en train de border d’un biais liberty… c’est pr ma fille, je l’ai commencé avant sa naissance, elle a maintenant 4 mois…j’ai bon espoir de le finir avt la fin des bavouillis-régurgits….! :-/

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 02 min

      Bah, après yaura la pousse des dents, donc tu en auras encore l’usage plusieurs mois! 😉

  • Reply Olga 19 avril 2016 at 16 h 21 min

    Merci pour cet article, très intéressant et plaisant à lire. Comme d’habitude. 🙂 Sous le pied de biche, une petite jupe pour ma fille, écrue à petites fleurs rose-bordeaux, issue d’un ancien hors-série enfants du magazine Coudre c’est facile. Comme j’ai changé de machine en cours de projet, ce n’est pas exactement sous le pied de biche, mais proprement plié avec le reste de tissus qui attendent sagement leur tour, vu que l’ancienne machine est remisée et la nouvelle n’est pas encore domptée.

  • Reply doum 19 avril 2016 at 17 h 29 min

    Très sympa cet article et ce concours.

    Pour ma part, je débute dans la couture et je suis un peu perdue concernant les éléments indispensables (bon je n’ai pas de craie et parfois le crayon ne marche pas vraiment mais j’ai jamais essayer avec du savon.) Par contre je vais essayer le coup de la serviette pour le repassage. En tout cas je me lance dans la confection d’un sweat en molleton vieux rose (faut bien tenter).

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 02 min

      Au lieu de la craie, tu peux aussi prendre des feutres classiques effaçables à l’eau : mais fait un essai avant sur une chute de ton tissu!

  • Reply SarahLala 19 avril 2016 at 17 h 36 min

    Ohlala, mais moi aussi je couds depuis plusieurs années et il me manque beaucoup de ces petits outils (il y en a même plusieurs que je ne connais pas!!)! Alors sous le pieds de biche: une tunique pour moi, en crêpe couleur nude! Et une robe pour ma fille, rose et liberty…Reste à savoir laquelle sera finie en 1er…

  • Reply Clem 19 avril 2016 at 19 h 06 min

    C’est vraiment gentil de ta part!! En ce moment je couds un tissu fleuri bleu, pour en faire un bloomer pour un mariage (puis pour l’été) et une guimpe assortie. (Et une collerette pour le mouton-doudou de ma minette, c’est un peu kitchouille de les assortir, mais pour l’occasion se sera trop mignon 🙂 )
    Je n’avait jamais entendu parler de la règle à onglet avant! jamais trop tard pour apprendre! 🙂 Merci beaucoup encore une fois!

  • Reply Cécile_m 19 avril 2016 at 19 h 44 min

    Alors moi je ne couds…pas du tout ! Par contre j’ai une fille ado qui se lance en couture, un peu aidée par sa grand-mère. Elle vient d’avoir une machine à coudre en cadeau d’anniversaire, et je découvre tous les petits outils qui pourraient lui être utiles (et dont j’ignorais totalement l’existence, pour certains)…
    Donc ma fille a choisi pour se faire la main un petit tissu en coton blanc à pois roses et un autre imprimé avec de petits citrons verts ! On verra ce que ça donnera !
    Merci en tous cas pour le chouette concours et ce genre d’article, qui vont sûrement nous (enfin lui) être utiles en tant que grande débutante !

  • Reply Caroline 19 avril 2016 at 20 h 19 min

    Hello,
    Mon prochain projet est le ginger jean de closet case files…
    Merci pour ton blog, j’aime beaucoup te lire.

  • Reply Marilyne 19 avril 2016 at 21 h 15 min

    Comme je suis débutante, je tente ma chance car il me manque quelques accessoires…
    Sous mon pied de biche, un lin/coton fuchsia pour un débardeur (patron acheté il y a 4 ans !).
    Merci

  • Reply sandra 20 avril 2016 at 10 h 03 min

    ohhh merci pour cet article. J’adore découvrir de nouveaux gadgets ou vois si on a les mêmes ! Tu vas rire mais je crois que je n’ai pas un tiers des tiens dont je joue avec plaisir (la réglette me fait de l’oeil pour me lancer dans mes bubu 😉
    Et sinon en ce moment j’ai du liberty sous le pied de biche. Oui oui moi qui avait dit plus jamais de liberty c’est en voyant ta blouse que j’ai eu envie de ressortir u coupon que j’avais en stock depuis un moment. Et quoi de mieux qu’une chemise pour du liberty? Ce sera donc la chemise Juliette de RdC pour celui ci !
    Merci pour ce concours et pour cet article

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 13 h 00 min

      Une chemise… Il faut absolument que je tente… En ce moment je rêve d’une chemise en chambray bleu clair, mais j’ose pas me lancer!

  • Reply favier Eline 20 avril 2016 at 10 h 55 min

    Alors en ce moment… qui commence à faire un llonnnngg moment…. je couds une robe en jersey avec un très beau cache coeur sur le devant! Elle me donne énormément de fil à retordre. Ca m’a fait rire parce que je me rends compte que j’ai quelques éléments pas essentiels du tout (genre tapis pour coupe) mais pas les basiques comme la jeanette, la craie, ou de coupe-fil… en tout cas super cet article, il est parfois très bien de revenir à la base!

  • Reply Noémie 20 avril 2016 at 11 h 09 min

    Bonjour,

    Merci pour ces petits conseils, c’est toujours très intéressant, d’autant que je me rends compte que je ne suis pas très bien équipée…
    Bref en ce moment je termine une petite robe noire sans manche pour l’été, une ruby dress de lovesewing en coton broderie anglaise noire, la grande première pour moi sur cette robe c’est que j’ai fait une doublure.

    Belle journée à toi et à Félicie

  • Reply Fillon-Benabdallah Dorothée 20 avril 2016 at 12 h 38 min

    Bonjour et merci pour ce concours et cet article pour une grande débutante comme moi !
    En ce moment, je couds une housse pour mon ordinateur portable avec le tissu Chaperon rouge acheté chez Motif personnel… Enfin quand mon chat arrête de jouer avec ma canette !
    Dorothée

  • Reply Mefagot 20 avril 2016 at 12 h 43 min

    Très instructif cet article. Merci!! Cela fait quelques années que je me suis initiée à la couture, mais sans véritable projet de peur de rater. Ah quel bêtise!! Je te suis depuis mes débuts et rêve de cousette comme les tiennes. Mon « vrai » projet du mois : un trousseau de naissance pour ma petite nièce qui va arriver prochainement (gigoteuse, bavoirs, tour de lit, sarouel,…). Beaucoup de travail qui me donnera je l’espère plus d’assurance. En attendant je participe, on n’est jamais bien assez équipé, surtout en accessoires de base…

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 12 h 59 min

      Tu sais, c’est vraiment en ratant que tu apprendras et qu’ensuite, tu pourras t’éclater vraiment… Les débuts en couture sont ingrats, mais en même temps tellement excitants! 🙂

  • Reply Siti 20 avril 2016 at 13 h 19 min

    En ce moment, sous mon pieds de biche, un ancien drap d’hôpital public, beige, avec lequel je fabrique des tote bags que je customise ensuite pour mes proches.
    Et leur large sourire quand je leur offre vaut bien quelques heures nocturnes devant ma machine…
    Que la chance ne me donne pas trop de fil à retordre mais plutôt du fil à coudre !
    Je croise les doigts et les aiguilles !

  • Reply Théa Oz 20 avril 2016 at 13 h 46 min

    Intéressant, je ne connaissais pas la réglette ! Et le fil de bâti, je ne faisais pas, et en fait c’est quand même ce qu’il y a de plus précis je trouve pour les repères.
    Merci pour le jeu : prochain projet pour moi, un short chataigne en jean !

  • Reply Touchatout 20 avril 2016 at 13 h 59 min

    Merci beaucoup pour ces petites astuces, ça sert toujours! Je découvre la réglette et redécouvre la jeannette, ma mère en possède une je crois.
    Une petite astuce qui me sert bien quand je couds avec d’énormes bobines de fil: je la pose dans un mug au lieu de la positionner sur ma machine, et elle se déroule sans problème!
    Et aussi merci pour tous les articles de ce blog, je dévore à chaque fois et suis très contente de savoir qu’il vit encore et encore, ce rythme me convient parfaitement et tous les sujets abordés lors des 6 ans du blog ont résonné par chez moi, comme je te comprends!
    Pour une fois que je laisse un commentaire par ici malgré mon assiduité à te suivre, il fallait bien que je te félicite.
    En ce qui concerne le petit concours je participe volontiers… le fil qui est sur ma machine aujourd’hui est du rose fushia pour faire une cape de bain au doudou de ma grande, commande spéciale rapide et efficace, la cape était prête en moins de deux et ça faisait deux soeurs ravies: l’une car elle n’avait plus besoin de partager sa cape de bain de poupée et l’autre car elle en a une spécialement faite pour son doudou! … J’ai bien peur qu’il faille beaucoup de choses en double avec deux filles!!!!

  • Reply angelique 20 avril 2016 at 14 h 09 min

    Merci pour cet article
    le petit appareil pour faire du biais m’intéresse beaucoup !

    je viens tout juste de finir ma robe Rianne de la maison victor (très confortable quelques semaines après l’accouchement) en tissus molleton gris et cordelette jaune.
    le futur projet sera surement la robe Kyoto en molleton bleu 🙂

    • Reply mathilde 21 avril 2016 at 12 h 58 min

      Ah oui, Rianne, c’est un patron extra!! Tu me donnes envie d’en faire une version d’été, tiens!

  • Reply Hélène 20 avril 2016 at 14 h 25 min

    Bonjour Félicie, je suis déjà venue sur ton blog plusieurs fois pour le tricot surtout (j’adore ça aussi !)
    Je couds également, d’ailleurs en ce moment je fais une robe en lin rose poudré pour l’été qui me donne bcp de fil à retordre.
    Merci pour le jeu concours 😉
    Lilamss

  • Reply Agnès 20 avril 2016 at 17 h 03 min

    Sous mon pied de biche il y a… Un tissus bleu marine imprimé de baleines bleu clair qui me sert à confectionner un matelas à langer de voyage, pour changer bébé au propre quelque soit le lieu 😉

  • Reply Clémentine 20 avril 2016 at 18 h 18 min

    Encore un article très instructif ! Je débute en couture donc j’aime bien connaître les petits trucs des couturières plus aguerries !

    Actuellement, j’ai un tissus Frou Frou violet sous mon pied de biche et il devrait devenir d’ici peu une jupe qui arrivera aux genoux.

    Merci pour ce concours !

  • Reply Marion 20 avril 2016 at 19 h 49 min

    Coucou Mathilde,
    Merci bcp pour cet article, si je ne gagné pas le concours, je pense bien m’équiper un peu plus pour me faciliter la vie.
    Je vais me lancer dans mon premier manteau : une veste ninot de Pauline Alice rallongée dans un jacquart vert et noir de chez ma petite mercerie. Gros challenge !!!
    Marion

  • Reply pauline 20 avril 2016 at 23 h 00 min

    Coucou, en ce moment je me suis lancée dans un legging fuschia avec des petites vaches pour mon bébé clémence de 15 mois!

    • Reply pauline 20 avril 2016 at 23 h 00 min

      En jersey…

  • Reply Michèle 21 avril 2016 at 6 h 26 min

    Merci pour cet article. Je couds depuis longtemps, mais j’ai découvert des petits ustensiles que je n’utilise pas (encore !).
    Par contre j’ai le cutter rotatif et le tapis, devenus indispensables pour coudre des accessoires. D’ailleurs je vais attaquer une pochette range-aiguilles circulaires dans les tons gris et roses pour une amie.
    Merci pour le jeu 🙂 !

  • Reply Claire Lanteri 21 avril 2016 at 8 h 31 min

    Super et merci pour ce concours ! (et merci pour ton blog aussi, que je lis régulièrement – ma dose de bonne humeur pendant mes pauses au boulot!).
    Sous le pied de biche, en ce moment, j’ai du coton blanc tout simple : je dois réaliser la toile pour ma robe de mariée…..Je me marie en septembre et je prends le pari fou de faire ma robe de mariée…..et oui je suis très en retard … AAAAH !
    Claire

  • Reply Delphine 21 avril 2016 at 14 h 35 min

    Bonjour Mathilde,
    merci pour tes articles que je lis toujours avec plaisir. Bien écrits, avec de belles photos, et tes cousettes que je trouve superbes.
    Je participe volontiers au concours.
    Personnellement je couds quasi exclusivement pour mes deux filles, quand je trouve assez de temps mais ce n’est pas toujours facile…
    Mon prochain projet (pas encore commencé…) est une robe Malicieuse de « her little world » en liberty adelajda violet !

  • Reply Véro 21 avril 2016 at 16 h 03 min

    Oh ben voilà un bon plan pour me forcer à écrire un pâtit com, moi qui profite de tous tes articles sans jamais rien écrire. ..!
    Je couds une jupette vert anis pour ma fille ..

  • Reply Julie206piou 21 avril 2016 at 17 h 33 min

    Très sympa ce petit article qui me permet en tant que débutante d’en apprendre un peu plus !

    En regardant « Cousu Main » il m’avait semblé qu’une des couturières utilisait le stylo de chez Pilot « Frixion » en rose fluo pour dessiner sur les tissus.
    En fait l’encre de ces stylos s’efface à la chaleur. J’avais le test quand je faisais encore mes études en écrivant sur une feuille et en mettant cette feuille à l’entrée du four et hop magique plus rien d’écrit !
    enfin ça peut être embêtant pour les examens si on a écrit avec ça et que le correcteur passe ses journées à la plage en plein soleil… il nous accuserait de rendre copie blanche ! lol

    bon sinon pour en revenir à l’utilité sur les tissus c’est que je pense que ça doit s’effacer dès qu’on passe le fer à repasser dessus. Bon je n’ai pas testé, mais peut être que quelqu’un l’a déjà testé ?!

    Bon sinon je me laisse tenter par le petit jeu.
    Dernièrement je ne m’étais pas lancée dans un projet, mais j’ai raccourci en longueur une robe achetée dans le commerce avec plein de motifs (bon ça m’a pris un temps fou car j’ai du enlever les poches car je ne voulais pas enlever le bas qui était différent du reste de la robe, j’ai donc fait une couture au niveau de la ceinture)

    et mon projet un haut type blouse de la maison victor avec un motif plein de fleur et de couleur, mais mon projet a été stoppé par ma grossesse car ma gynéco m’a ordonné du repos et de rester couchée sauf pour manger….
    du coup ce sera pour plus tard !

    En tout cas merci Mathilde pour cet article qui m’aide à faire passer le temps 😉

  • Reply C. G. 21 avril 2016 at 17 h 34 min

    Bonjour,
    Je ne vais pas dire que sous mon pied de biche Patiente un jean de bricolage à raccommoder… Non non non ! Il y a (bientôt) un sergé rouge et du biais de Liberty pour faire une Belladone.
    J’ai moi aussi la petite réglette à encoches. Et j’ai bien cru decouvrir enfin à quoi servent les petits machins au bout !! Mais non ; ça restera donc encore un objet mystérieux.
    Merci de nous faire partager votre doux univers.

  • Reply Suzanne 21 avril 2016 at 17 h 36 min

    Moi aussi je bâtis ! C’est tellement clean pour les fermetures invisibles… C’est parfait! Merci pour ce joli concours ! J’ai sous le pied de biche un top burda facile avec des Basques… Dans un beau tissu tbs j’adore ! Et puis ensuite une cami dress! Le temps manque en fait 🙂 bonne journée !

  • Reply Penillault 21 avril 2016 at 21 h 23 min

    Chouette article !
    Sous mon pied de biche, en ce moment, de la laine bouillie rose, verte et orange pour le faire un grand gilet à capuche de chez Ottobre…
    C’est vrai qu’elle est chouette l’actuelle collection de tissus.net

  • Reply Tinus 21 avril 2016 at 23 h 20 min

    Bonsoir Mathilde
    Très interessant cet article ! Je n avais jamais pensé à utiliser une réglette à coulisse pour les marges de couture alors qu elles sont un vrai problème pour moi, j ai du mal à les faire régulières… Très bonne idée!
    En ce moment je fais pour la 1 ère fois une blouse Marthe en crêpe turquoise et contrairement à ce qu on lit partout ,
    Je ne trouve pas qu elle tombe si bien… Suis un peu déçue …
    Merci pour ce petit concours!

  • Reply Marie 22 avril 2016 at 9 h 10 min

    bonjour
    J’ai atterri ici après des recherches pour ma nouvelles machine à coudre et je me suis que pour l’occasion je m’achèterai un appareil à biais et un coupe fil mais puisque tu proposes de les offrir alors je participe volontiers. je suis en train de finir la jupe portefeuille de Charlotte Auzou avec un tissu à fleurs corail.
    Merci

  • Reply papelhilo 22 avril 2016 at 9 h 31 min

    et ben moi qui me croyais rodée depuis le temps que je couds, je me dis que le coup de la serviette de toilette m’irait bien : rien à acheter, souvent utile … l’astuce parfaite, quoi !!

    et pour répondre à la question : je couds des sacoches pour mes gamins, avec toutes sortes de chutes de toiles, pour emporter juste 2-3 trucs en balade (jumelles, petite bouteille d’eau …)

  • Reply Marion G 22 avril 2016 at 10 h 00 min

    Merci pour cet article ! J’aime beaucoup ton blog, j’avais commencé à lire parce que je m’étais prise de passion pour le tricot et de fil en aiguilles, me voilà à la couture et j’apprécie de pouvoir glaner des conseils ! 🙂
    Sous ma machine en ce moment (mais on est au balbutiement), la robe Frida de Wear my Lemonade, une robe très rétro, taille super haute ceinturée, jupon très bouffant, tout ce que j’aime !! Un tissu de coton noir uni, plus sobre tu meurs. Je voulais la faire en vichy mais j’ai peur de ne pas savoir gérer les raccords de petits carreaux.

  • Reply M.S. 22 avril 2016 at 11 h 35 min

    Merci pour cet article! Je n’ai rien sous mon pied de biche 🙁 car je n’en ai pas…! J’aimerai me lancer dans la couture et cet article m’y aide. Mon future projet serait une robe de chez Burda (en couverture du numero de Mars) qui serait parfaite pour le travail!

  • Reply Ccil 22 avril 2016 at 14 h 15 min

    Ha je participe à ce concours sympathique !
    en ce moment sous mon pied de biche, un basique pour l’été : une veste kimono avec deux tissus des motifs bleus et un microfibre marine.
    Belle après-midi

  • Reply Benedicte 22 avril 2016 at 20 h 10 min

    Oh mais dingue ! Je découvre tout ces accessoires. Couturière occasionnelle car boulot prenant, vie de famille, maman vieillissante, bref le lot de beaucoup de femmes, j’ai complètement flash sur une robe de Vanessa Seward : http://www.vogue.com/fashion-shows/spring-2016-ready-to-wear/vanessa-seward/slideshow/collection#16?mbid=ios_share (je n’ose même pas imaginer le prix) et j’ai donc acheté et coupé un coton stretch kaki à 5€ les 3 mètres trouvé chez ? (juste en face de Dreyfuss). Patron d’un vieux Mode et Travaux. Le tissu est coupé et sera cousu la semaine prochaine : je suis en vacances !

  • Reply Banoffee 22 avril 2016 at 22 h 57 min

    C’est tout à fait le genre d’articles que j’aurais aimé trouver quand j’étais débutante (bon, j’ai peu progressé depuis) et je n’avais pas idée de chercher non plus ce genre d’articles. En tout cas, par empirisme, on apprend vite à se dire « Han, cet outil est génial, pourquoi ne l’avais-je pas avant ? » et je me rends compte grâce à la lecture de ton billet qu’il me manque encore quelques éléments.
    Je te remercie pour le concours, j’aimerai bien jouer 🙂 Sous mon pied de biche, j’ai du coton bleu à étoiles blanches ; le tissu que j’ai choisi pour coudre un kit naissance pour mon premier neveu né le 14 mars. Et maintenant, je décline d’autres éléments. (sortie de bain en éponge avec tête et oreilles d’ours dans ce coton)

  • Reply Hélène 23 avril 2016 at 7 h 59 min

    Coucou,
    c’est super ce concours, moi qui suis débutante je n’ai pas ces accessoires.
    Je vais bientôt me confronter a un prototype (je vais d’abord la faire dans du tissus pas chere pour pas gacher mon joli tissus trouver en brocante) de la robe Marie du livre un été de couture.

  • Reply Feliers 23 avril 2016 at 8 h 27 min

    Bonjour Mathilde,
    Merci pour tes conseils techniques liés à l’usage de tes outils fétiches. Très utiles et intéressants pour les débutantes comme moi. Encore plus envie de coudre… Ces jours ci c’est une robe que je termine en viscose imprimée à motif géométrique noir et blanc, un modèle de « coudre c’est facile » tout simple encolure V. Je suis assez contente d’avoir réussi à dompter ce type de tissu, mou et fuyant.
    Bonne causette à toi, à bientôt le plaisir de te lire.

  • Reply petitetrousse 23 avril 2016 at 12 h 58 min

    Toujours intéressant les trucs et astuces des couturières. Je ne connaissais pas l’astuce de la serviette. Pour faire des repères très précis sur le tissu, j’utilise les stylos Pilot friction dont le trait disparaît au repassage. Prochain projet, ma fille veut apprendre à coudre :))))) une robe en jersey à motif bleu turquoise et marine : je tente ma chance pour le concours.

  • Reply Sib 23 avril 2016 at 14 h 20 min

    Bonjour !

    C’est un beau concours auquel je participe avec plaisir ! On ne peut pas faire plus débutante que moi ^^

    Actuellement j’ai un tissu sweat gris chiné. Rien de très sexy mais je débute et je ne suis pas dans la prise de risque ! J’ai envie d’en faire un… sweat 😀 Bien confortable et suffisamment clair pour que les poils de mon chat (blanc) ne se voient pas trop huhu

    Merci de nous gâter et bon WE !

  • Reply Tiphaine 23 avril 2016 at 18 h 50 min

    Bonjour, cela fait un moment que je suis ton blog, sans intervenir, toujours l’impression de ne rien avoir d’intéressant à dire… Ma fille, de mars 2014 a quasiment le même age que ton fils, ce qui m’amène à voir un attrait supplémentaire dans ton blog.
    Merci pour l’astuce de la serviette, je n’y avais jamais pensé. J’ai une partie des éléments que tu préconises, mais pas tous, alors je participe au concours 😀
    Sous le pied de biche, une tentative d’adaptation de la jupe mini-perle en jupe de grossesse, en velours canard et jersey de couleur un peu plus verte, mais je les trouve assortis… on verra le résultat.

  • Reply Man C. 23 avril 2016 at 19 h 33 min

    En ce moment, sous mon pied de biche : une chemise en coton, beige à fines rayures brunes, qui a appartenu à mon grand-père.
    J’ai eu du mal à couper dedans. Je la revisite en blouse sans manches, afin de pouvoir la porter à mon tour… et continuer l’histoire.

  • Reply Stéphanie Fouquet 24 avril 2016 at 7 h 18 min

    Aaaaaaaaaah la couture ! Je m’y retrouve souvent après une journée bien remplie. En ce moment, c’est le t-shirt loose dont le patron est offert par MCPB qui m’occupe tranquillement. En réalité, je développe ma collection : je couds un vieux rose pour tenir compagnie au marine flammé qui s’ennuie, au bleu canard (ou vert, personne ne m’a aidée à trancher) et au gris pailleté qui attendent le retour du beau temps… Retour perpétuel vers des modèles connus.

  • Reply Misstweety 24 avril 2016 at 17 h 00 min

    Super intéressant l’article, surtout pour une débutante en couture 🙂
    Je découvre le blog.
    En ce moment, sous mon pied de biche, un coton léger gris pâle à pois blancs qui est la doublure d’un petit sac que je couds pour ma nièce.

  • Reply chloé 24 avril 2016 at 19 h 51 min

    bonsoir, je suis une fan de Félicie à Paris!! Je suis votre blog et rêve de pouvoir réaliser d’aussi beau projet. En ce moment c’est collection de bloomers blanc à motif géométriques pour mon fils de 5 mois et pour ma fille qui à 4 ans 1/2!!! attention c’est le demi qui fait toute la différence :-), une petite robe à ruban motif chevron colorie corail et blanche. Avec tout ça si le soleil ne sort pas je ne sais plus ce qu’il faut faire lol.

  • Reply Élise 24 avril 2016 at 20 h 42 min

    Mais quelle bonne idée ce petit concours, alors moi il y a plusieurs tissus sous mon pied de biche, une robe bleu pour moi et un tissu a fleur rose pour faire une robe pour la poupée de ma fille, je reprendrai tout mes projets lorsque tout mes concours seront finis.
    Bonne soirée et merci de nous faire partager les couture pour ton petit Loulou .

  • Reply Mandarine08 25 avril 2016 at 11 h 12 min

    Ma boîte à couture est constituée d’objets donnés par ma grand-mère modiste et couturière et d’autres chinés. Je suis très attachée à tout ces petits objets même si je pense que certains, plus modernes, doivent être plus pratiques.
    En ce moment sous le pied de biche de ma MAC, une blouse Cézembre en viscose bleu marine fleuri acheté aux tissus Reine lors de mon dernier passage à Paris.
    Merci pour ce concours

  • Reply Sit 25 avril 2016 at 11 h 39 min

    Bonjour Mathilde, je profite de mon congé parental pour me mettre à la couture… et étrenner la belle machine Pfaff reçue il y a bientôt deux ans (lors d’un précédent congé mat’… oups !) donc je suis vraiment toute toute débutante et pleine de bonne volonté : mon premier projet => coudre des housses en tissu à matelas pour les blocs de mousse qui sont destinés à composer un petit coin lecture pour mon aînée. Pour l’instant, je bidouille entre la machine et la main, mais lire un blog comme le tien m’encourage beaucoup 🙂

  • Reply Babibul 25 avril 2016 at 14 h 47 min

    Pour une débutante, c’est l’article parfait, pouvoir espionner les coulisses et copier les bons outils, c’est ce qu’il nous manque quand on se lance.
    Je me suis lancée suite à l’annonce de ma soeur pour sa grossesse il y a moins d’un an, je me suis mise à coudre mon premier ouvrage : un coussin en forme de nuage, un peu à l’aveugle avec des petits conseil de ma tante… par téléphone 🙂
    Depuis il est niché dans le lit de mon neveu et il se blotti le haut de la tête dedans pour être rassuré.
    La suite, j’ai eu envie de m’y mettre à fond et voilà ton joli blog, moderne et avec tout plein d’idées..
    Aujourd’hui je participe à ce concours, je ne suis pas très équipée car je ne veux pas me ruer sur tous les gadgets mais ne sais faire le tri avec ceux qui me simplifierait la vie alors je fais avec les moyens du bord ce qui me vaut parfois quelques mésaventures hihi
    Bonne continuation à toi et continue à nous inspirer pour oser nous lancer 😀

  • Leave a Reply