la vraie vie # 13

Un mois de juin tout en contraste, joyeux, riche en émotions et en découvertes, actif (un peu trop, à en lire la conclusion!!) mais aussi plein de douceur.

juin 20161

Partir à deux ■ Enfin, presque! ■ Découvrir les azulejos pour de vrai, et tenter de se fondre dans le décor! (l’occasion de vous remontrer cette robe adorée!) ■ Arpenter les rues de Lisbonne en amoureux, le week-end le plus festif de l’année, en profiter à fond et s’imaginer vivre ici, des plantes grasses sur le pas de la porte et une cage à perruches accrochée à la fenêtre ■ Retrouver les trottoirs parisiens, mais surtout cette odeur de sommet du crâne blondinet absolument addictive ■ Et la douceur du pelage de Félicie!

juin 20162

Bricoler un peu : peindre enfin un vieux plateau chiné il y a des lustres, dans une couleur parfaitement assortie au blog! ■ « Jardiner », aussi, un peu, en m’attaquant enfin au nettoyage des serres anciennes et magnifiques données par ma belle-soeur (si vous avez des conseils concernant les plantes adaptées à ce type de culture, je suis tout ouïe!) ■ Crocheter au bord du bac à sable (avec mon pot de colle préféré accroché à mes basques!) ■ Tricoter au boulot entre deux rendez-vous (et quand je vous dit que j’adore cette robe…!) ■ Passer à la taille supérieure! Je suis accro depuis des années à mon Magimix, et l’arrivée prochaine du petit poussin conjuguée à une super occaz le Bon Coin m’ont fait sauter le pas : les soupes pour 4 ne feront plus déborder ma cuve, et je me délecte depuis une semaine de délicieux jus de fruits frais grâce à la centrifugeuse… Accro, je vous dit! ■ Lire, lire, lire! Celui-ci était frais et facile, le suivant était plus profond et sensible : je vous en reparle dimanche!

juin 20163

Passer du temps à l’observer, sans trop l’approcher, pour lui laisser construire son imaginaire, trouver ses propres ressources, apprivoiser la solitude… (là, il écoute le fameux « Bulle et Bob » dont je vous parlais ici) ■ Découvrir un chouette lieu à deux pas de chez nous, idéal pour passer un moment en famille ou avec des copains, le voir admirer les locomotives anciennes puis s’installer avec une aisance incroyable sur le tabouret du piano, comme s’il avait toujours côtoyé cet instrument! ■ Passer du temps ensemble, au calme, à bricoler, peindre, imaginer… C’est tellement précieux… ■ Finir le mois au lit, avec cette vue comme principale compagnie durant plusieurs jours, grâce à un duo bronchite/asthme fort sympathique, me privant d’un super week-end entre copines. Voir le positif, malgré tous les désagréments de la situation, et en profiter pleinement pour me concentrer uniquement sur le petit poussin qui cabriole dans mon ventre, en passant des heures en « tête à tête », à dialoguer muettement… ■ Tenter de remplacer la ventoline par le yoga, et, par la même occasion, consolider encore le lien tranquille qui se noue entre mon bébé et moi, en mettant le quotidien sur PAUSE une fois par jour…

Et vous, votre mois de juin, à quoi a-t’il ressemblé?

25 comments

  1. Marie* says:

    Quel beau mois de Juin Mathilde! Je pensais justement à toi aujourd’hui et à nos petits échanges qui me manquent! Un joli mois, ici aussi:3 dents qui sont sorties, autant de temps passé dans mon ventre qu’en dehors, la fin d’une première année d’école, des envies de renouveau, un balcon bichonné, nos fraises qui poussent et qui sont si bonnes, attendre que les tomates rougissent, les petit déjeuners entre copines, la kermesse, le temps qui passe si viiiite! Je vous embrasse toi, et tes 3 poussins 😉

    • mathilde says:

      Ooh, 3 quenottes en un mois? Elle ne chôme pas, la demoiselle!! Ton mois de juin a l’air d’avoir été très agréable aussi, et tu me donnes envie avec tes fraises… Nous on se contente d’un jardin d’aromates, mais l’an prochain j’essaierai les tomates!
      On va se remotiver pour échanger, de mon côté les congés d’été/mat/parental qui vont se succéder devraient me permettre d’être un peu plus dispo!! Et puis, on se voit en chair et en os en septembre, lors de ta virée parisienne? 🙂
      Bises!

        • mathilde says:

          Nous sommes arrivés le vendredi vers 16h et repartis le lundi vers 10h. C’était court mais on avait pas évie d’être trop longtemps séparés de J.!
          Et franchement, on a eu le temps de vour et faire plein de trucs, y compris la sieste!! (Indispensable pour une femme enceinte qui a marché plusieurs heures de suite!)
          C’est une ville vraiment chouette, pas trop grande, propre, avec des habitants charmants, et une sorte d’arrêt du temps vraiment très agréable… 🙂

  2. Véro says:

    Ah ! Lisbonne ! j’en rêve après Venise que je viens enfin de visiter en 3 jours. Et que vous êtes adorables avec vos chapeaux ! moi j’en mets tous les jours mais Monsieur a du mal pourtant il en a un de baroudeur.
    Quel joli mois bien raconté ! cela nous manquait Mathilde. Bonne semaine créative ! Et quel modèle de Magimix as tu choisi ? Mon vieux robot perd des morceaux il va falloir que je me penche sur la question mais je n’aurai jamais pensé acheter cela sur Le bon coin. En es-tu contente ?

    • mathilde says:

      Tu sais, dans notre cas, les chapeaux sont davantage une question de survie que de style! Monsieur a une peau d’anglais, et à force de le voir si précautionneux j’ai fini par hadopter ses (bonnes) habitudes en matière de protection solaire! C’est encore renforcé par le fait d’avoir un petit en bas âge (on lui montre l’exemple!) et par ma crainte du fameux masque de grossesse! Mais ça me donne envie d’en porter aussi en hiver : j’en ai beaucoup, mais je les porte peu car je suis accro aux grosses écharpes et j’ai du mal à mettre les deux en même temps… Tu as un truc?
      Concernant le robot, c’est un magimix 5200 XL premium, avec des accessoires tels que centrifugeuse, presse-purée, etc, et surtout une grande cuve et une goulotte large (on peut passer les légumes sans les découper en mille petits morceaux). Magimix est une super marque, fabriquée en France, et leurs produits durent des décennies. J’ai acheté le mien sur le bon coin à une dame qui pensait se mettre à la cuisine mais n’y est jamais parvenue : elle l’avait utilisé trois fois en 4 ans, certains accessoires étaient encore dans leur emballage! Tu peux trouver pas mal de bonnes occasions comme ça, à moitié prix et quasi neuf, ça vaut vraiment le coup de regarder!

      • Véro says:

        L’hiver je mets des bérets bien enfoncés sur les oreilles et des écharpes en laine. Cela fait un peu penser aux écoliers des années 50 mais je m’en fiche. On me reconnaît de loin (surtout en ce moment avec mes capelines). Je vis et travaille en centre ville (Bordeaux) alors je rase les murs dès qu’il y a du soleil. J’aime ma peau blanche à tâches de rousseur (et de grains de beauté aussi malheureusement) et je la cultive.
        Je suis partie à Venise avec ma capeline et cela protège super bien ! pas de coup de soleil sur la figure et le cou.
        Merci pour les renseignements sur le Magimix. Je vais regarder régulièrement sur le site car à moitié prix cela vaut le coup en effet

  3. Elodie says:

    Pfiou, un sacré mois de juin bien rempli ! Nous partons découvrir Lisbonne en amoureux aussi en fin de semaine prochaine, une petite parenthèse qui devrait nous faire le plus grand bien…
    Et on est accro à Magimix ici aussi, j’ai craqué il y a quelques mois pour le Cook Expert, et il a changé ma vie ! Vive les soupes qui cuisent et se mixent toute seule pendant que l’on prend le bain 😉

    • mathilde says:

      Aaah, j’ai longtemps hésité avec le cook expert, je pensais le demander en cadeau d’anniversaire + deuxième naissance à ma famille, mais pour une question de place (le moteur est énorme et les accessoires tellement nombreux!), et aussi parce que j’aime bien mes différents modes de cuisson, j’ai renoncé… Donc je me contente de ma cocotte-minute et du babycook qui permettent aussi de cuire sans trop d’attention. Mais tu me fais un peu regretter!

  4. Déborah says:

    Bonjour Mathilde. J’espère que tu entames ce mois de juillet en meilleure forme?!
    Un mois de juin que tu n’oublieras sûrement pas…
    De mon côté, ce mois a été rythmé par le lever et le coucher du soleil, un mois au ralenti où j’ai repris goût à la sièste l’après-midi:-).
    Un mois à se remettre à faire du thé à la menthe, retrouver la saveur de là-bas et le partager avec les enfants avec une bonne pâtisserie orientale.
    Un mois à veiller un peu plus tard avec les enfants et aimer l’ambiance si particulière de ces soirées.
    Se dire que c’est le dernier jour aujourd’hui et être un peu nostalgique de ce mois! Avoir perdu quelques kilos, avoir les traits un peu tirés mais au final se sentir si bien!

    Mais aussi un mois rythmé par les derniers allers-retours à l’école, les applaudir à leur spectacle et être si fière d’eux, visiter l’école avec J. et se dire ah oui déjà, plannifier une semaine de vacances en famille, réentendre le chant des cigales, dormir les fenêtres ouvertes, se refaire une beauté capillaire:-)), tricoter quelques rangs en passant à chaque fois au futur petit bébé et à sa maman:-)))…

    Douce journée Mathilde. Bises

    • mathilde says:

      Ta dernière phrase me touche beaucoup! Tu sais que je pense à toi aussi régulièrement lorsque je prends mon tricot, pour une autre raison, mais tout de même! 😉
      Ta description de ton mois de juin m’a plongée dans l’athmosphère très spéciale de cette période de l’année, que beaucoup de mamans de mes patients évoquent pareillement, une sorte de parenthèse hors du temps, où le quotidien est mis un peu à distance et l’essentiel retrouvé, notamment le soir… Je n’ai pas de mal à imaginer cette sensation partagée entre l’allègement et la fatigue. Et ce doivent être des moments très particuliers pour les enfants, j’imagine! Vous allez bien festoyer ce soir!! 🙂
      Quant à J., pfiou, c’est vrai, déjà l’école!!! Ça donne le vertige, qu’ils grandissent vite, ces petiots!!

  5. Déborah says:

    Far-niente

    Quand je n’ai rien à faire, et qu’à peine un nuage
    Dans les champs bleus du ciel, flocon de laine, nage,
    J’aime à m’écouter vivre, et, libre de soucis,
    Loin des chemins poudreux, à demeurer assis
    Sur un moelleux tapis de fougère et de mousse,
    Au bord des bois touffus où la chaleur s’émousse.
    Là, pour tuer le temps, j’observe la fourmi
    Qui, pensant au retour de l’hiver ennemi,
    Pour son grenier dérobe un grain d’orge à la gerbe,
    Le puceron qui grimpe et se pende au brin d’herbe,
    La chenille traînant ses anneaux veloutés,
    La limace baveuse aux sillons argentés,
    Et le frais papillon qui de fleurs en fleurs vole.
    Ensuite je regarde, amusement frivole,
    La lumière brisant dans chacun de mes cils,
    Palissade opposée à ses rayons subtils,
    Les sept couleurs du prisme, ou le duvet qui flotte
    En l’air, comme sur l’onde un vaisseau sans pilote ;
    Et lorsque je suis las je me laisse endormir,
    Au murmure de l’eau qu’un caillou fait gémir,
    Ou j’écoute chanter près de moi la fauvette,
    Et là-haut dans l’azur gazouiller l’alouette.

    Théophile Gautier, Premières Poésies

    • mathilde says:

      J’avoue, je n’ai lu de lui que « le roman de la Momie », il y a bien longtemps, mais ce poème me donne envie d’aller chercher un peu plus loin… Je vais le relire dans quelques jours, lorsque je serai en vacances pour de vrai!!
      Encore une fois merci pour cette évasion (que je lis du boulot, donc d’autant plus appréciée! 😉 )!

  6. Laissons Lucie Faire says:

    Quel joli mois de juin ! De mon côté : plein de balades le long de la Meuse avec une poulette en poussette qui s’extasie devant les petits chevaux et les oies sauvages, le magnifique livre « La Vocation » de Sophie Fontanel que je conseille à toutes les couturières, un jus melon-concombre-menthe délicieux, du riz au lait et des financiers à la poire maison, les progrès de ma fille qui va bientôt se dresser sur ses petits jambes, du collage de gommettes avec ma filleule adorée et une petite sortie expo-restaurant à Bruxelles avec mon papa.
    Merci pour ton joli billet qui me pousse à me rappeler mes propres petits bonheurs tout simples.

  7. Audrey Roma says:

    Un bien joli mois riche en découvertes Mathilde !
    Merci pour ces photos toujours aussi douces et évocatrices, notamment celles de Lisbonne.
    Pour prolonger la promenade, je vous conseille le livre Train de nuit pour Lisbonne de Pascal Mercier où la ville est presque un personnage à part entière.

    Cette robe est vraiment parfaite en toute circonstance et semble être agréable à porter!

    Je ne connaissais pas Magimix : je suis de celles qui préparent leur soupe avec une bonne vieille cocotte minute et j’ai peur aussi d’acheter un robot qui prendra la poussière faute d’en avoir un réel usage…

    Doux mois de juillet avec ou sans chapeau!

  8. hubertine says:

    Apres avoir plutot mal commence ce mois de juin ( vive les pluies torentielles qui ont mis a mal l etancheite de notre maison, nous avons profite d un long week end a mers les bains et profite de ses superbes maisons nouvelle epoque. Colin en a profite pour peaufiner son quatre pattes! De mon cote, j ai repris les aiguilles pour entourer mon petit loupiot de chaleur cet hiver et d apprendre le crochet pour lui faire un trophee en.zebre pour sa chambre. Juin, c est aussi organiser notre voyage au quebec cet automne! Ravie de voir que tu te portes bien et Lisbonne est une ville magnifique, j adore sa modestie! Bon mois de juillet! Bises, hubertine

  9. Joanna says:

    Beau rythme, il est bon de chercher le calme et le beau des jours passés, et passer aux oubliettes les jours de stress et de pluie démoralisante, ton bilan me pousse à dresser le mien de la même manière; juin 2016, un weekend à Dijon pour fêter une amie peu vue ces derniers temps, une fête entre bénévoles d’un superbe festival en avril dernier, sentir la belle même énergie qui nous traverse et nous fait avancer, avoir un weekend à ne rien faire, sans autre programme que le repos, chanter à la fête de la musique, fêter la fin de l’année maintes fois dans tous mes cercles d’activités professionnelles et récréatives…c’était pas si mal finalement ce mois de juin! 🙂
    Bon mois de juillet à toi!

  10. Elisabeth says:

    J’adore cette rubrique! Chez moi, il y aura eu les 30 ans de ma soeur, un peu de couture, la kermesse de ma CP (enfin presque CE1), profiter de Strasbourg et surtout de la Petite France un jeudi matin…..
    On espere que le mois de juillet sera aussi bien.

  11. Laure says:

    Quel joli mois de juin même s’il finit avec un peu de fatigue ! Profite bien du soleil de ces jours ci pour te ressourcer ! De notre côté le mois de juin a été festif avec le baptême de Gaston et le mariage de ma cousine. Un peu de maladies aussi (depuis que j’ai cessé l’allaitement, Gaston enchaîne les petits virus…) mais rien de bien grave. Et vive le magimix ! Le notre que l’on a eu à notre mariage est rentabilisé depuis belle lurette 😉 Porte toi bien et à bientôt !

  12. Pivoine says:

    Je rêve aussi d’aller à Lisbonne !
    J’espère que tu vas mieux…
    Apprendre aux enfants à être actifs et à découvrir par eux-mêmes, à être heureux aussi dans la solitude (même si le regard bienveillant de l’adulte n’est pas loin), ça a été un de mes « principes » d’éducation (le mot est un peu pompeux…). Mes enfants, qui sont ados maintenant, sont très sociables, mais n’ont pas forcément toujours besoin d’être avec d’autres ; ils peuvent aussi aimer être seuls; ils lisent beaucoup ; ma fille aime écrire et dessiner…C’est important je trouve de ne pas toujours attendre son bien être des autres et des interactions avec eux.

    Ma curiosité s’éveille à la vue de tes projets tricots =) Tu nous les montreras en détail, dis, s’il te plaît ?

  13. Ofild'Adèle says:

    Un sacré mois de juin !! J’aime beaucoup ton article et ton blog. C’est en le lisant, depuis déjà un bon bout de temps, que je me suis dit, pourquoi pas me lancer. Alors ce n’est pas le début d’une aventure du mois de juin, mais du mois de juillet 🙂

Laisser un commentaire