La saga du tout petit lit – Coudre avec le marmot #2

letoutpetitlit6

Tissus : offert par Verdoliva – Couverture cerise : la fée Déborah

Ce petit lit, je l’ai chiné il y a deux ans, lors d’une brocante d’automne, alors que mon fiston avait 7-8 mois. C’est une des dernières brocantes que j’ai faites, et je m’étais un peu lâchée! Je m’en souviens, je portais mon fiston en écharpe, et j’avais déjà les bras chargés de jeux Djeco quasi neufs et de robes seconde main lorsque j’étais passée devant le stand de ce couple. Là, j’étais tombée en pâmoison devant ce petit lit, si semblable à celui qui abritait alors encore les nuits du marmot (et va bientôt retrouver cet usage pour un deuxième descendant, après un an et demi de service en tant que bibliothèque) (super pratique, d’ailleurs, pour les enfant, la bibliothèque format « bac » plutôt qu’étagère) (même si, d’un point de vue encombrement, c’est autre chose, on est d’accord…).

letoutpetitlit1

Tel que je l’ai acheté, « dans son jus ».

Chargée comme un baudet, et visualisant d’avance les yeux furibonds de Monsieur, j’avais alors fait preuve d’une fermeté envers moi-même qui n’avait d’égal que l’intensité de mon coup de coeur. Non, je ne cèderai pas. J’avais donc passé mon chemin, la tête haute, le regard fier et le coeur tordu de douleur (seules celles qui font les brocantes peuvent comprendre ce sentiment, et savent que je n’exagère (presque)pas) et continué mes pérégrinations au travers des allées de cette brocante.

Sauf qu’au retour (oui, je fais le côté droit de la rue, puis le côté gauche, donc, fatalement, ce que je laisse durant mon passage côté droit, j’ai tendance à le regarder de nouveau lorsque je fais le côté gauche…) (et évidemment, le tout petit lit était côté droit!!), je l’ai revu. Et là, j’ai réalisé que si j’avais eu droit à un seul achat ce jour-là, ça aurait été lui. Subitement, toutes les babioles que j’avais dans mes sacs n’avaient plus aucune valeur et j’aurai tout donné pour repartir avec ce trésor.

Arrivée à ce stade de réflexion, toutes mes bonnes résolutions sont tombées à l’eau, et je suis allée demander le prix.

letoutpetitlit2

Cet hiver, étape ponçage sur le balcon avec le marmotton (qui me paraît si petit sur cette photo…).

Evidemment, il n’était pas cher (je ne sais plus combien, mais entre 5 et 10€). Evidemment, le couple qui le vendait était adorable, le monsieur m’expliquant qu’il était dans sa famille depuis deux générations, qu’il avait hésité, mais que, ses petits-enfants étant grands, il s’était décidé à s’en séparer. Evidemment, à ce moment, il s’est mis à pleuvoir, j’avais plein de sacs dans les bras, un enfant en porte-bébé, il a donc fallu que je me décide en deux minutes chrono.

Evidemment, je l’ai donc pris.

En rentrant à la maison, un monsieur qui allait faire son marché m’a prise en pitié, et a porté le petit lit d’une main en nous abritant tous les trois sous son parapluie. Et dans ma tête, je me disais, « Ouh là là qu’est-ce que Monsieur va encore dire… »

Monsieur a été effaré, mais il n’a presque rien dit – il faut dire que j’ai déjà fait bien pire en matière de ramenage de vieilleries, mais qu’au final, il reconnaît toujours que mes initiatives sont plutôt judicieuses!

letoutpetitlit3

Récemment, étape peinture, toujours sur le balcon! (entre-temps on a changé les fenêtres et troqué le gros grillage pour du plus discret)

Le tout petit lit a ensuite traîné à la cave (à 8 mois, ce n’était pas le genre de jouet qui intéressait mon petit), puis dans le camion de déménagement, puis dans le salon en attendant d’être repeint, puis de nouveau à la cave, puis sur le balcon en instance de ponçage, puis de nouveau dans le salon en attendant d’être repeint, puis de nouveau à la cave (suite à une énième remarque de Monsieur concernant « les vieux trucs qui traînent dans ce salon en attendant que Quelqu’un s’occupe d’eux »). Et puis, il y a quelques semaines, mon fils a commencé à me le réclamer. Il faut dire que je lui avais vendu qu’on le peindrait ensemble et qu’on coudrait ensemble la literie. « Avec ta machine à coudre? » « Oui, avec ma machine à coudre. » Le genre de phrase à ne JAMAIS dire sans avoir bien pesé ses mots auparavant. Mon fils adooooore bricoler avec moi (et papoter avec son papa, oui, chez nous on aime bien bousculer les clichés!), ce qui est très agréable, mais parfois aussi un peu contraignant!

letoutpetitlit4

La prise de mesures effectuée avec beaucoup de sérieux, avant l’étape cruciale de la fabrication de la literie!

Nous sommes donc descendus à la cave et, cette fois, on s’y est mis pour de vrai! Choix de la peinture (il a bon goût, le fiston, hein?), peinture, choix du tissu, bourrage, et hop, c’était fini! Concernant l’étape « couture avec le marmot », il s’est tout simplement agit de coudre le matelas et l’oreiller (deux rectangles, quoi), de nouveau avec le bouton marche-arrêt de la machine – et maintenant il maîtrise aussi le bouton pour lever et baisser le pied de biche, et celui pour le point d’arrêt. Par contre, il faut que je sois vigilante avec l’enfile-aiguille, ça le passionne, mais comme la douceur n’est pas toujours ce qui caractérise ses gestes et que je tiens à ma machine, j’ai dû un peu lever la voix!! En gros, la règle absolue, c’est qu’il n’a pas le droit de toucher à la partie vers l’aiguille (non seulement pour des raison de survie de Pfaffounette, mais surtout parce que je tiens aux dix doigts de mon fils), sinon on arrête tout et c’est fini pour de bon (l’argument qui le calme à tous les coups).

lepetitlit5

La couture du matelas et de l’oreiller, en duo mère-fils! (moment privilégié pour suiffer le petit cou…)

J’ai donc mis deux ans à m’occuper de ce pauvre petit lit, alors qu’en trois jours j’avais tout réglé. Procrastination, quand tu nous tiens…

Je n’avais pas prévu que ce petit lit aurait tant de succès auprès de mon fils. En toute honnêteté, je pensais m’être fait un petit cadeau déco-vintage égoïste, et je culpabilisais un peu de l’avoir acheté, malgré l’intensité de mon coup de coeur. Finalement, il s’avère que le marmot l’ADORE. Il y couche avec soin son doudou et son nounours adorés, joue la cérémonie du coucher, les borde, leur raconte des histoires alors qu’ils sont installés dedans, les dispute s’ils ne veulent pas y rester alors que c’est l’heure de la sieste (!!), etc.

letoutpetitlit8

Petit aperçu de la chambre du, enfin, des loulous, qui reste encore à fignoler… Belle collection de lits, hein?!

Depuis, nous sommes donc réveillés tous les matins (préférentiellement entre 6h20 et 7h10, sinon c’est pas drôle) par le doux couinement des roues du tout petit lit, que le marmot pousse tout le long du trèèèèès loooong couloir qui sépare sa chambre de la nôtre (« Gniiii… gniii… gniiii… »). Mais il est tellement mignon, lorsqu’il arrive tout ébouriffé au pied de notre lit, avec nounours et doudou soigneusement installés sous leur petite couverture, que même Monsieur a fini par trouver le couinement agréable et le lit joli!

Bon, et sinon, la petite table récupérée chez ma grand-mère il y a trois ans, qui attend d’être poncée et peinte, et a récemment fait son come-back sur mon balcon avec un morceau de papier de verre scotché dessus, vous lui donnez combien de temps?…

*

ps : ça y est, j’ai craqué, j’ai désormais un compte instagram actif… Vous n’y verrez pas grand-chose de plus concernant ma vie personnelle (ça vous étonne?!), mais des aperçus de travaux en cours, des vêtements fait-main dans un contexte plus spontané, ou des petits riens du quotidien. J’étais très méfiante au départ, mais j’avoue prendre goût avec plaisir aux échanges spontanés qui se font sur ce réseau! Merci à toutes celles qui m’ont « accueillies » avec tant d’enthousiasme! (le lien est dans la colonne de droite)

30 comments

  1. Déborah says:

    Hello Mathilde,
    Tu as vraiment le don pour raconter les histoires;-).

    Les échanges sur Instagram sont certes bien sympas mais il est plus difficile de laisser ce genre de commentaire… (On ne change pas les bonnes habitudes:-)))

    LA FÉE

    Viens, bel enfant ! Je suis la Fée.
    Je règne aux bords où le soleil
    Au sein de l’onde réchauffée
    Se plonge, éclatant et vermeil.
    Les peuples d’Occident m’adorent
    Les vapeurs de leur ciel se dorent,
    Lorsque je passe en les touchant;
    Reine des ombres léthargiques,
    Je bâtis mes palais magiques
    Dans les nuages du couchant.
    Mon aile bleue est diaphane;
    L’essaim des Sylphes enchantés
    Croit voir sur mon dos, quand je plane,
    Frémir deux rayons argentés.
    Ma main luit, rose et transparente;
    Mon souffle est la brise odorante
    Qui, le soir, erre dans les champs;
    Ma chevelure est radieuse,
    Et ma bouche mélodieuse
    Mêle un sourire à tous ses chants.
    J’ai des grottes de coquillages;
    J’ai des tentes de rameaux verts;
    C’est moi que bercent les feuillages,
    Moi que berce le flot des mers.
    Si tu me suis, ombre ingénue,
    Je puis t’apprendre où va la nue,
    Te montrer d’où viennent les eaux;
    Viens, sois ma compagne nouvelle,
    Si tu veux que je te révèle
    Ce que dit la voix des oiseaux.

    Victor Hugo.

    Passes une belle journée. Bises

    • mathilde says:

      Aaah, Victor… Chaque poème que je découvre me donne envie de l’apprendre par coeur, hélas ma mémoire est trop limitée en ce moment…
      Heureusement que tu es là pour abreuver ce blog d’un peu de littérature, car je manque à mes devoirs en ce moment!

  2. Marie* says:

    Oh il est adorable ce petit lit et vraiment peu cher! Culpabiliser !!!Tu ne devrais pas t’en faire autant c’est mauvais pour la santé!!! La vie est courte après tout on a le droit de se faire plaisir !Moi, j’ai droit parfois à « on va mettre où tout ça ! »et je passe fièrement avec ma superbe, ignorant la remarque (parfois judicieuse;)mais généralement mon mien s’enthousiasme , enfin il a appris;) J a très bien choisi la couleur,j’adore !Mais, c’est dommage on ne voit pas vis créationS couturesques!grosses bises*

    • mathilde says:

      Hônnetement nos « créations » sont bien modestes!! Seule la couverture de Déborah mérite d’être davantage mise en valeur… Je ne suis décidément pas douée pour les photos d’objets!!

  3. Nanou de Roumegoux says:

    D’accord avec Deborah qui a déjà réagi. Instagram ne vaut pas le blog qui permet de lire un épisode vraiment bien écrit, drôle , episode où l’on retrouve l’héroïne, le petit, Monsieur et ses réflexions…
    Franchement, je me plais de lire « les aventures de Mathilde ».
    Mais le petit clin d’oeil sur Instagram, je le suivrai aussi!
    Bon dimanche.

    • mathilde says:

      Ahah, « Mathilde à la cave », « Mathilde à la ponceuse », et, bientôt en librairie, « Mathilde à la maternité »!! :-))
      J’espère bien continuer à écrire ici, instagram ne réoonds absolument pas à mes besoin d’écriture. Donc a priori, pas d’inquiétude à avoir à ce sujet!
      (Le danger viendrait plutôt du petit poussin qui va arriver, hum…)

  4. Mathilde says:

    Qu’il est dur de se raisonner sur un vide-grenier. Les projets explosent comme un feu d’artifice puis patientent dans la cave/la grange.
    Oh combien je comprend ces sentiments qui te « déchirent » !
    Dans tous les cas, c’est un belle trouvaille ! Et félicitation pour le choix de la couleur, c’est très doux.

  5. Laure says:

    Super sympa ce petit lit ! et c’est chouette de faire un truc avec son enfant je trouve aussi. Pour ma part je chine assez peu car n’ai pas vraiment le coup d’oeil. Par contre je suis sur liste d’attente pour être de l’autre côté de la table à la brocante de quartier de fin septembre ! Une occasion de faire un peu de tri pour laisser la place à de nouvelles choses ! J’espère que tu vas bien ainsi que toute ta petite famille. Bisous

    • mathilde says:

      Aaaah?? Une brocante dans ton quartier?? Mais, c’est pas loin de chez moi, ça!! :-)) J’ai quasiment autant d’objets à la cave qui patientent pour être rénovés que d’objets qui attendent d’être vendus en brocante… Jusque maintenant le timing ne s’y est pas prêté, j’espère y parvenir l’automne prochain…

  6. Cé Créations says:

    La chambre des loulous avec les trois lits… adorable !
    Ta trouvaille est parfaite et oui moi aussi je comprend l’état de désespoir quand on doit (à cause de cette foutue raison) laisser un objet sur le trottoir…). J’ai repris le chemin des vides greniers mais ceux que j’attendais avec impatience ont été annulés (comme bcp d’autres manifestations d’ailleurs).
    Je n’ai toujours pas internet sur mon téléphone donc ne t’étonnes pas si je ne réagit pas sur instagram mais si ton compte est public je pourrai voir les photos depuis mon ordinateur.
    @bientôt bises

    • mathilde says:

      Ooh zut, c’est dommage pour les annulations… Enfin, je suis sûre que tu as de quoi t’occuper cet hiver dans ta maison, non? Tu pourras trouver des merveilles au printemps prochain et profiter de l’été pour les retaper! 😉
      Si tu veux venir admirer la chambre en vrai, tu connais le chemin… 😉

  7. Elodie says:

    Vivement que la saison des vide-greniers reprennent ! Il est adorable ce petit lit, et encore plus avec la touche collaborative que tu y as apporté. Mais ton fils acceptera-t-il de le partager avec le bébé ?
    Bises

  8. July206piou says:

    Wahouuu qu’il est beau le petit lit de nounours et de doudou !
    Ton marmot tire de sa maman pour la fibre artistique : le coloris le sublime vraiment.
    Toujours aussi plaisant de te lire sur ton blog. Et c’est drôle car j’ai installé instagram ce week-end et j’ai trouvé tes photos 😉 . Je trouve ça plutôt sympa car le blog et instagram sont complémentaires.
    J’admire ton dynamisme, car moi j’étais crevée au début de ma grossesse et quand j’ai commencé à me sentir mieux j’ai été obligée de rester allongée chez moi pour garder bébé au chaud au maximum ce qui m’a empêché de pouvoir finir sa chambre à temps !! Et une fois que bébé a été là j’ai mieux compris les moments difficiles que tu avais traversés après la naissance… Ça n’a pas été facile au début mais heureusement après 2 mois et demi les choses commencent à aller mieux et rien ne vaut les sourires de mon petit Loupiot pour me rendre heureuse 🙂
    A bientôt et merci pour ces photos et articles que je lis toujours avec un grand plaisir

    • mathilde says:

      Je ne sais pas si on doit parler de dynamisme, d’inconscience ou d’hyperactivité… :-/ Ceci dit, après avoir passé deux semaines à m’agiter comme une folle et à faire de « gros travaux », j’ai coché pas mal de trucs qui attendaient depuis lgtps leur heure : je passe maintenant aux petites bricoles calmes! Couture, tricot, déco sont au programme des semaines qui restent, comme ça bébé restera bien au chaud le plus longtemps possible!
      Concernant la période post-natale, tu verras, passé 3 mois chaque jour est plus facile, et une fois les 6mois atteints, ça devient carrément super chouette!! 🙂 Courage!!!

  9. Elise says:

    Très jolie rénovation ! J’ai lu ton article le sourire au lèvres, m’imaginant d’ici quelques années faire la même chose avec June. L’emmener avec moi dans mes aventures de bricolage comme on faisait avec ma mère quand nous étions petites. Je me réjouis 🙂
    Et je pense que Monsieur sera ravi de céder sa place de « co-bricoleur » à sa fille 😉

  10. L'Oursonne says:

    Super chouette ce tout petit lit, tu as bien fait de craquer même si des fois il est vrai qu’on se traine sous les yeux des vieilleries « à retaper » pendant des mois, voir des années!
    Le bonheur du résultat a toujours été pour moi à la hauteur de l’attente!

  11. Suzon says:

    Tu as eu bien raison de craquer ce jour-là.
    Et tu as eu bien raison d’attendre, en fait vive la procrastination, comme ça ton fiston a participer au projet avec toi. Et ça c’ets génial!!!

    Dis moi quels sont les teintes et marque de peinture pour le « grand » lit violet et petit lit vert?

    J’adore ces couleurs!

    • mathilde says:

      Alooors, pour ce qui est des teintes, je ne les ai pas sous les yeux mais de mémoire : Vert de Chine (marque « couleurs d’ici ») pour le lit de nounours, et « bois de rose » (marque Leroy Merlin) pour ce qui est du petit lit d’enfant. 🙂

  12. Filomenn says:

    Oh ce que j’ai rit en lisant ton article si vivant, je me projetais déjà à imaginer mon Pitchoun coudre sur les genoux et bricoler avec moi… Mais il y a le temps et je profite !

    Ce petit lit est superbe il aurait été fort dommage de le laisser sur le trottoir ce jour là… J’ai aussi le droit au remarque concernant le fait qu’il faut que « quelqu’un » s’occupe de certaine chose… Chez nous c’est un fauteuil qui attend son heure… Depuis 2 ans… Qui a été à la cave, qui en ai ressorti pour rejoindre la chambre de Pitchoun et que je recouds par petit bout…

  13. Elisabeth says:

    J’ai beaucoup ri car je croyais que la scène se passait dans mon salon…… mon mari se désespère sur l’instant de mes lubies mais au final les adore. Et sinon moi c’est un fauteuil crapaud qui attend son heure…. Bon week end

  14. didi1504 says:

    Très très jolie rénovation! et j’aime aussi beaucoup le petit fauteuil en osier qui est dans la chambre de tes enfants…
    Et le bonnet de ton fils (la photo sur le balcon), ça ne serait pas un Aviatrix?

Laisser un commentaire