Jupe midi : ma version!

Patron : Burda, février 2017 – Tissu : tissus.net

Aaaaah! La voilà, la fameuse, la tant attendue, j’ai nommé… la jupe midi! Vous vous souvenez de cet article, dans lequel je vous expliquais mon nouvel amour pour cette longueur, que j’abhorrais jadis pour cause de mémérisation? Eh bien voilà finalement ma réalisation!

Bon. Je vous ai un peu arnaquées, elle n’est pas si midi que ça, ma jupe, elle est finalement plutôt dix heures… Mais c’est un début! Souvenez-vous, on part de , tout de même!! Alors une jupe sous le genou, c’est un peu un exploit pour moi!

J’ai mis un temps fou à la réaliser, pour trois raisons.

La première, c’est que j’ai beaucoup de mal à trouver du temps et de l’énergie pour coudre, mais ça, je sais bien que c’est inévitable lorsqu’on a de jeunes enfants. Je prends donc mon mal en patience.

La deuxième raison, c’est que je ne sais pas où me mettre pour coudre. Depuis que nous avons emménagé ici, il y a donc un an, je n’ai toujours pas réussi à trouver l’endroit le plus approprié. Dans notre précédent logis, je cousais dans le salon, j’avais un grand et beau bureau, plein de lumière, de la place, et le grand avantage c’est que je pouvais laisser mon premier bébé s’ébrouer en toute liberté dans le salon pendant que je cousais. Dans notre nouvel appartement, même si le salon est très (très) grand, l’agencement de l’espace ne me permet pas de mettre un bureau. Et puis aussi, j’avais du mal à assumer le bazar permanent trônant sur ma table de couture lorsque nous avions de la visite. Alors, quand nous avons déménagé, j’ai revendu le beau bureau, et je me suis installé une petite table dans notre chambre, qui est un peu plus vaste que la précédente. Hélas, je ne peux pas vraiment y coudre, car la chambre est assez sombre, et pas assez grande pour que j’y fasse une aire de jeu pour que mon bébé s’occupe durant mes sessions couture. Et ledit bébé y fait ses siestes dans le lit parapluie les jours où son frère ne va pas à la crèche (c’est à dire 4 jours sur 7), ce qui finit de m’empêcher de m’y installer. Alors bien sûr, en septembre, lorsque mon grand ira à l’école tous les après-midis, je pourrais avoir de nouveau le plein usage de ma chambre à coucher durant le temps des siestes du petit, j’investirais dans un super éclairage, et j’aurais d’ici là déniché le parfait secrétaire des années 50* qui me permettra de camoufler mon bazar en un rabat le soir afin d’avoir une chambre feng-shui pour la nuit. Mais d’ici là, j’erre comme une âme en peine dans mon grand appartement, ma machine à coudre sous un bras, ma planche à repasser sous l’autre, et je finis par m’asseoir sur mon canapé et tricoter, frustrée comme jamais de ne pas pouvoir coudre.

Enfin, la troisième raison, c’est que, alors que j’avais, je ne sais par quel miracle, trouvé le temps, l’énergie et l’endroit pour commencer cette jupe, je me suis mis à douter énormément de mon choix de patron et de mon choix de tissu. Et, je ne sais pas si vous êtes dans le même cas, mais moi, quand je commence à douter, plutôt que de me dépêcher de terminer pour pouvoir confronter mes doutes à la réalité, je préfère traînasser, repousser, mettre en suspens, bref, je fais tout pour éviter de m’y remettre. C’est vraiment ce qui s’est passé ici. La jupe est restée des semaines sur un cintre, avec seulement le devant et le dos cousus, la ceinture pendouillant lamentablement à cheval sur le cintre et les poches bâties.

C’est à ce moment-là que j’ai commencé à errer sur pinterest pour visualiser comment porter ce genre de jupe, et que j’ai pondu le fameux article. Et franchement, ça m’a bien aidée à m’y remettre. Lire tous vos commentaires avec vos idées d’associations, recevoir vos encouragements, ça m’a reboostée et j’ai enfin pu finir la jupe! Bon, après, il a fallu prendre les photos, et ça c’est encore une autre histoire…

Je vous raconte?… Allez, oui, je vous raconte!

Donc. Mercredi après-midi, je prends ma flemmardise à deux mains, je la mets de côté et je me motive pour prendre ces fichues photos. Le grand est à la crèche, le petit commence à montrer des signes de fatigue, impec. J’emmène donc le poussinet dans son dodo. Câlin, berceuse, doudou, boîte à musique, on ferme les volets mais seulement à moitié, à tout à l’heure mon poussinet, surtout repose-toi bien, fais un bon gros dodo, hein! Je retourne dans le salon, je repasse ma jupe, je repasse mon petit caraco, je m’habille joliment pour faire les photos.

Ouiiiiiin… Ouiiiiiin…..

Je retourne dans la chambre du petiot, gros câlin, longue berceuse, doudou, boîte à musique, on s’esquive sur la pointe des pieds, il a l’air calme et apaisé, croisons les doigts. Je vais dans la salle de bain. Je me pomponne un peu (bah oui, en vrai, lorsque vous me croisez dans la rue un jour de semaine, je me suis pas lavée depuis la veille, j’ai juste eu le temps de me brosser les dents et de mettre un soupçon de fard à joues et d’anti-cernes pour ne faire peur ni à Monsieur, ni à mes enfants, ni aux passants, j’ai les premières fringues qui me sont passées sous la main sur le dos, un bébé greffé en mode koala, des vieilles sandales aux pieds,  et je crie « Regarde devant toiiiiii! » de ma voix la plus poissonnière à mon aîné qui file comme l’éclair sur sa draisienne sans faire attention aux mamies à chienchien, aux djeunz à portables, pas plus qu’aux voitures ou aux motos. Autant dire que pour arriver à la créature canonissime et raffinée que vous avez sous les yeux (laissez-moi mes illusions, merci), ya un minimum de boulot). Je disais donc : je me pomponne un peu, blush, fard à paupières, mascara, rouge à lèvres. Je vais dans le salon. Je mets mes sandales à talons. J’allume l’appareil photo.

Ouiiiiiiin… Ouiiiiin… Ouinouinouiiiiiin… OUIIIIIIIIIIIN! OUINOUINOUIIIIIIIN!

OK… J’enlève mes sandales à talons, je vais dans la chambre, câlin, bisous, ah zut, j’ai du rouge à lèvres je lui en ai foutu partout, berceuse, boîte à musique, doudou, nounours, anneau de dentition, sophielagirafe, t-shirt qui sent maman, déambulations dans le couloir en  mode « maman les ptits bateaux », rien à faire, il se cramponne, il est vraiment très malheureux, mais vraiment, très, très malheureux, il commence à frotter son nez dans mon décolleté, ok, j’ai compris, dégaine le nichon maman, ton histoire de tétée du soir et de biberons le jour, c’est bien beau mais moi là tout de suite, j’ai besoin d’un gros câlin de tout petit nourrisson de rien du tout (en même temps, à 7 mois et demi, c’est encore réellement un tout petit nourrisson, non?..).

Me voilà donc en train d’enlever mon beau caraco pour ne pas le froisser puisque je viens de le repasser tout frais (p*** j’ai mis du rouge à lèvres je vais en foutre partout!), de lisser ma jupe sous les fesses de mon bébé pot-de-colle pour éviter qu’elle ne soit trop froissée pour mes fameuses photos, et de prier pour que les voisins ne soient pas chez eux puisque, évidemment, le matin même j’avais décidé d’ôter les rideaux pour les laver, et que là, comment dire, je suis un peu à moitié à poil, et que l’expression « vis-à-vis » est carrément un euphémisme concernant l’arrière de mon appart’.

Bon, après, j’ai eu trente minutes de paix royale, puisque, tel un drogué, il s’est laissé poser dans son lit, tout mou et un sourire béat aux lèvres, et j’en ai profité pour enchaîner les poses en espérant que la batterie de mon appareil photo ne me lâche pas…

Et sinon, le patron, c’est un Burda, et le tissu, c’est un cadeau de tissus.net, que j’ai depuis un an, ouioui, un an, même que j’ai un peu honte de ne pas l’avoir utilisé avant… Au départ j’avais prévu d’en faire une robe pour ma grossesse, puis j’ai accouché donc j’ai pensé en faire une tunique, puis le printemps est arrivé et je me suis dit que finalement, une jupe midi, ce serait sympa. Et avec tout ça une année avait passé, oups. On va dire que c’est parce que je suis adepte de la slow couture, hein, et que les deux mini-monstres qui vivent sont mon toit ne sont absolument pas reponsable de cette diète couturistique forcée!

Le tissu, donc. C’est un tencel, et il est parfait, bien fluide, bien frais, vraiment agréable à porter pour l’été. Pour ce qui est du patron, je vous en avais cité plusieurs dans mon article précédent, mais étant donné que j’ai une collection de Burda de presque 7 ans, j’essaie de piocher dedans plutôt que d’acheter encore de nouveaux patrons… J’ai vraiment douté du style de la jupe, de la taille aussi (naïvement j’ai direct coupé ma taille habituelle, et je peux vous dire que le premier essayage m’a bien motivée à reconquérir mes abdos!), et finalement je crois que je suis vraiment contente de ma jupe. J’apprivoise cette nouvelle longueur sans trop de difficulté, elle s’avère très pratique et finalement pas trop vieillissante. Et même, il me semble qu’elle est tout aussi jolie à plat qu’à talons – j’ai pris des photos avec les deux types de chaussures pour que vous me donniez votre avis.

La couture s’est faite sans encombre, le modèle est très simple, sauf que j’ai dû cafouiller en reportant le patron (ce qui est très étonnant, hein, je n’ai aucun élément perturbateur à la maison, pourtant?!), car les passants ne sont pas assez longs. J’ai dû les coudre à la main sur l’envers de la ceinture, ce qui fait une finition un peu moyenne, mais pour une fois j’ai décidé de me contenter de ça! Ah, et aussi, je ne sais pas ce que j’ai fichu, mais la poche de droite gondolle bizarrement, vous voyez? Je soupçonne l’avoir mal coupée, du moins pas tout à fait dans le droit-fil…

Bon, après cet article-fleuve, je vous laisse la parole afin de me donner votre avis sur cette fameuse jupe : portable? Mémérisante? D’autres idées d’associations?…

L’avis de Monsieur : Je lui demande si elle ne fait pas trop mémé. Réponse : « Ah, non, je ne trouve pas… La matière rattrape la longueur ». Ah. Ca veut dire qu’il valide, je crois?!!

40 comments

  1. charlotte says:

    Magnifique ! Très portable, pas du tout mémérisante, en un mot : parfaite. J’avais aimé (beaucoup, je l’avais d’ailleurs dit à l’époque) la partie réflexion autour de la jupe, j’aime énormément le fait de voir la suite du processus.
    A titre personnel j’ai une préférence pour la version « à talons » mais c’est sans doute aussi parce que ces chaussures ! (est-ce que tu donnerais la référence ?)

  2. Déborah says:

    Chère Mathilde.

    C’est sûr qu’en ce moment, rien n’est réuni pour que tu puisses passer un moment tranquille à coudre sereinement, à laisser libre court à ta créativité. Mais ces petites heures grignotées par ci par là t’ont permises de réaliser une bien jolie jupe (avec les ballerines, j’aime beaucoup) et d’écrire un billet digne des 1ers jours de ce blog. Ça faisait longtemps que je n’avais pas autant apprécier un de tes articles.
    Je suis sûre que ces petites heures se transformeront très bientôt en de vrais moments créatifs.
    Sur les photos, on ne voit ni les cernes, ni la jupe froissée, ni la maman fatiguée mais une bien jolie jeune femme!!

    Bon dimanche. Bises

  3. Magali says:

    Merci pour cet article très frais qui m’a donné le sourire tout au long de sa lecture. Je me suis revue il y 3 ans avec mes filles de 2 ans et quelques mois pour la seconde. Pas facile de trouver du temps pour soi, ma MAC est restée au placard de nombreux mois. Pour ce qui est de ta jupe midi, je le trouve juste parfaite: la couleur, le tombé, la longueur … bref, elle me plaît beaucoup et tu es ravissante dedans . Je ne trouve pas du tout ce style de jupe mémérisante, au contraire, elle est plutôt dans l’air du temps, elle fais classe sans en faire trop. Je l’associerais davantage avec un top coton près du corps bretelle fine voire même un t sirt blanc tout simple rentré et tes chaussures plates . Toujours un plaisir de faire un petit tour sur ton blog. Bon dimanche

  4. josie77 says:

    bonjour Mathilde,

    pas du tout mémérisante! la longueur est pile poil une jupe de dame, j’aime le colori et je préfère le porté avec les talons! si tu n’as pas de caraco à mettre avec le jour J, une blouse à encolure carrée serait top aussi!!! pas facile avec le petiot hein? courage! à partir de 2 ans, il suivra le grand, donc même en mode bêtise tu pourras coudre 🙂
    quand j’avais 14 ans, j’ai pris un cours de couture et dans la foulée à la main, j’ai cousu ma 1ère jupe portefeuille avec la même longueur, que j’aimais la porter! en été, tu apprécieras surtout avec un marmot dans chaque main 🙂
    bonne continuation

  5. Himé says:

    Coucou Mathilde,
    J’ai bien rit en lisant ton article et je la trouve très jolie cette jupe et peux importe à talon à ou à plat, en fonction du haut que tu choisira elle fera chic ou décontractée une vrai réussite (j’ai bien envie d’essayer de m’en faire une, je pense que ça doit être à la portée de la débutante que je suis).
    A dimanche prochain (un prends tellement de plaisir à te lire que j’ai hâte)
    Bises

  6. tassadit says:

    La longueur est absolument parfaite! C’est ma longueur préférée, juste sous les genoux: c’est élégant, confortable et facile à porter avec du plat comme des talons, je trouve! Je suis aussi fan fan fan de la couleur, et de toute la tenue en fait!

  7. watougou says:

    Tu es très jolie avec cette jupe, je la trouve vraiment sympa. Serait-il possible de savoir quel modèle Burda tu as utilisé stp? J’ai une nette préférence pour la version avec les talons mais à plat ce n’est pas mémérisant pour autant. J’imaginerais bien aussi la voir portée avec des spartiates ou tropéziennes marron ou dorées. En tous cas, j’aime toujours te lire et je me suis bien retrouvée dans ta prose concernant la difficulté de trouver du temps et de l’espace pour coudre avec de jeunes enfants dans les pattes. J’ai fini par en arriver à la conclusion que le plus simple serait de prévoir des sessions couture le soir, une fois la marmaille couchée. Sauf qu’en général je suis tellement crevée à ce moment-là que l’énergie me manque pour sortir la MAC et que je préfère sortir un bon bouquin affalée sur le canapé. Résultat, pas beaucoup de couture en ce moment, à mon grand désespoir… Et les vacances scolaires approchant, ce n’est pas ce qui va arranger les choses en matière de gestion du temps!! Bref, dur dur d’être maman. Courage et bon week-end! 🙂

  8. Laure says:

    Elle est magnifaiiiiique cette jupe ma chérie !!! Non sans blague, elle te va très bien à plat ou à talons (à plat c’est plus simple pour courir après le marmot). Et merci pour cet article hilarant. Je suis bien avec toi, moi qui hurle également comme une poissonnière dans la rue 🙂 et même si ce ne sont que des courts moments n’est ce pas cependant bien agréable de parfois s’occuper d’autre chose que les enfants ?! Bises !

  9. chloeti says:

    Je me suis cousue une jupe midi (pas dix heures) et j’ai regretté. Gros flop. Pourtant quand je vois tes photos ainsi que celles que tu avais relevé dans ton articles « envies coutures », je ne comprends pas ce qui cloche. C’est une longueur qui aurait pourtant été idéale pour aller pique niquer sur l’herbe ce midi. En pantalon j’ai eu trop chaud en short, ça aurait été limite et en jupette indécent. Bref. Tout ça pour dire que ce n’est pas donné à tout le monde de bien porter cette longueur. Sur toi c’est canon. Surtout avec les talons à mon avis…

  10. Micoton says:

    Elle te va superbement bien cette jupe dix-heures! Et figure-toi que suite à ton article d’inspiration, je me suis enfin décidée à porter celle qui dormait dans ma penderie cette semaine, donc merci!
    J’ai bien ri en lisant ton article, je visualise trèèèès bien ce genre de situation où tout est prêt mais où finalement non, bébé n’est pas décidé à laisser maman disposer de ces quelques minutes de temps libre…!

  11. Katy Banquetel says:

    Elle te va très bien. Ah les joies de mère de famille ! Je connais ! Mais mes trois enfants ont enfin compris que quand maman bricole : il faut la laisser tranquille, y a que la persanne qui n’a pas compris et qui est ultra collante lorsque je fais de la couture. Bon courage et bonne couture !

  12. Laissons Lucie Faire says:

    Je la trouve très belle ta jupe Pas du tout mémérisante. Je préfère avec les talons mais elle va très bien aussi avec les chaussures plates. Tu as très bien relevé le défi pas du tout facile de la jupe midi. Moi j’en ai fait mon deuil, je suis petite donc c’est exclu, sauf avec de très hauts talons mais pour courir après ma fille de 21 mois ce n’est pas envisageable ☺

  13. Cam ile au tricot says:

    J’adore ton humour et ton style !
    La jupe te va à ravir et je valide les chaussures plates : c’est la vie !!!!
    Pourquoi pas avec des sandales un peu bohème style tropezienne?!
    Bref couture réussie!

  14. Justine says:

    Chouette, j’attendais avec impatience la suite de tes réflexions autour du sujet « midi or not midi » ! 🙂 Elle est parfaite cette jupette, la coupe est toute jolie avec ces petits détails qui font la différence (passants, poches) et je trouve la largeur très bien, pas trop froncée donc pas mémère pour un sou. J’ai une préférence pour la version « avec talons » mais la 2ème est très bien aussi, et beaucoup plus portable au quotidien j’imagine.
    Merci pour ce partage qui me fera peut-être enfin sauter le pas (j’en suis pour ma part à l’étape « robe indécente » ahah, mais le fait d’être à vélo quotidiennement me fait petit à petit privilégier le confort..) Je te souhaite de retrouver un espace couture bien à toi au plus vite, bon dimanche !

  15. Gaëtane says:

    Quel article ! J’ai bien ri. Pas facile de se dégager du temps pour coudre. Cette jupe te va à ravir. Je préfères la version talon haut. Je la verrai bien avec une marinière ou une chemise blanche manches retroussées et ceinture large cuir marron. Merci pour ce délicieux moment de lecture bloguesque

  16. Anne Marie says:

    Malgré toutes les difficultés que tu as rencontrées pour faire tes photos, elles sont très bien et cette jupe est ravissante sur toi, surtout avec ce petit haut. La longueur te va très bien. Tu as la chance d’avoir une silhouette qui te permet plein de longueurs sans mémériser. Félicitations pour ton travail et merci pour la rigolade en lisant ta prose.

  17. Charlotte says:

    Bonjour malthilde, très très jolie jupe très joliment assortie au petit caraco…. J’aime la longueur 10h! Joli compromis entre le court non marmot compatible et la vraie midi memerisante à fond…
    Très joli article aussi ! J’adore quand il y a une tartine er qu’on t’imagine dans ton appartement à côté du petit meuble rose ( le coin qui sert à rien) avec ta planche à repasser sous un bras et ta machine à coudre dans l’autre ! Quand on t’imagine avec ton rouge à lèvres en lingerie avec ton bébé et la fameuse jupe midi !
    Hihihihihihi !
    Quant aux association, je la verrai bien avec une marinière et des ballerines rouges pour changer de la version caraco dentelle / talons….
    Bisous et vivement le prochain article 🙂
    Charlotte

  18. Pruline says:

    Bonjour,
    Pas du tout memerisante et ça te va très bien . Je préfère la version avec Talon. Et monsieur a raison le tissu y est pour beaucoup !
    Ps : pour t’avoir croisée quelques fois dans le quartier je ne suis pas du tout d’accord avec ta description 😉

  19. Yuliya Ollivier says:

    Bonjour Mathilde ! C’est un très joli article plein d’humour et des réflexions sur le quotidien d’une maman où on se retrouve toutes. La jupe est très belle , je la préfère avec des chaussures à talon. La couleur bleue me fait penser aux vacances au bord de la mer et je la mettrais bien avec un t-shirt façon marinière assez prêt du corps . Tu l’as très bien apprivoisée cette fameuse jupe midi ☺ .

  20. Bisoudoudou says:

    Rholala quelles aventures et comme je te comprends! On en est toutes plus ou moins là avec des bébés je crois sauf que je ne couds presque plus pour moi et donc ne fais que très peu de photos ce qui m’arrange bien !

    Mon atelier aussi est dans ma chambre ( j’ai la chance d’en avoir une excetionnellement grande avec un véritable espace pour moi ) bien qu’un peu sombre ( on est au sous sol, même s’il donne sur la terrasse avec la porte fenêtre à coté de mon bureau, on est situé plein nord donc on a vu mieux en terme de luminosité ) mais je m’y plais beaucoup, je n’y ai accès que 4 jours par semaine pour les mêmes raisons que toi…

    Bref cette petite jupe avec toutes ces péripéties est vraiment canon , j’adore la couleur ( je suis grande amatrice de bleu ! ) et la longueur est parfaite. Ce caraco est à tomber ! L’ensemble est plus que parfait et tu es belle comme tout. C’est si agréable de lire tes billets.

    J’ai quand même eu un peu l’impression que tu décrivais ma vie, avec plus de poésie que je ne saurais le faire! ( je fais aussi peur sans une touche de maquillage en ce moment !) Ah les enfants ! On les aime hein! Et sinon tu reprends une deuxième année de congé parental? ton petit va rentrer en crèche?

    Des bisous ma jolie, et Mum power 😉

  21. Florence ND says:

    Bravo pour cette jolie jupe qui te va parfaitement !
    J’ai souri en lisant ton article qui m’a replongée dans une époque antérieure où la moindre minute que je grappillais pour moi était presque un holdup temporel…
    Courage à toi. Belle journée !

  22. Lil_desbulles_etcie says:

    Coucou Mathilde
    Tu vois, malgré tous les petits dérangements de ton quotidien actuel, tu postes quand même plus souvent que moi !

    Plus sérieusement, j’aime beaucoup ta jupe, la longueur est super et allie parfaitement pratique chic et moderne. Tout pour plaire quoi !
    Après avoir étudié longuement la question de la longueur, rapport au Botanic de Pauline Alice que je suis en train de oudre, je crois que ce qui tue complétement le côté mémérisant, c’est la ceinture en cuir nouée comme tu le fais. C’est à mon sens la touche qu’il faut pour tout gagner !
    Et le petit caraco en dentelle est super aussi ! Et je vote pour les talons aussi, même si pour le côté pratique avec les enfants ce n’est pas top…
    Belle continuation à toi et prends soin de toi surtout
    Des bises
    Elise

  23. cé créations says:

    T’es est superbe dans ta jupe midi. Même si moi je préfère les mini ou les très longue je trouve que l’association jupe midi, sabot et caraco en dentelle est très jolie.
    Tu m’as bien fait rire avec ton épisode de photo.

  24. Buridan says:

    Très jolie jupe et très jolie couleur, pas du tout mémérisante, comme tu dis, (même pas couvent des oiseaux ;)). Par contre, quelque chose m’intrigue, tu vas mettre ton grand à l’école seulement l’après-midi? Tu ne voulais pas plutôt dire seulement le matin?

  25. Marie* says:

    Non maos elle est juste parfaite cette jupe !!! Je l’adooore! Encore plus avec les talons! Et tu es CANON!! Et drôle mais ces deux choses là, on les savait déjà!
    énormes bisous,
    Ta copine qui tarde à t’écrire…

  26. Tasticottine says:

    Alors moi je commence par la phrase de Monsieur: il a le sens de la formule dis donc!
    Sinon, je la trouve très élégante ta jupe; j’aime beaucoup les poches, même celle qui gondole (suffit d’y mettre un paquet de mouchoirs pour que ça ne se voie pas). j’aime la couleur et j’aime la longueur.
    A choisir je préfère avec talons, qui me paraissent plus correspondre à la féminité de cette jupe, mais à plat, elle te donne un petit côté Audrey Hepburn que j’aime beaucoup aussi.
    Merci aussi pour cet article hilarant. J’y étais avec toi, dans ton grand appartement.
    C’est dingue, j’ai le même genre de problématiques que toi en ce moment (bon pas de tétée ni de sieste ici mais pas de place, ni de temps, ni d’énergie non plus).
    Et depuis ton article de la dernière fois, je suis titillée par une jupe midi, moi aussi. Mais je me demande si ça m’irait. Je crois que je vais aller en essayer une chez Monop’ pour voir….

  27. Marie says:

    Ton histoire des photos m’a fait mourir de rire XD!
    Et je trouve que ta jupe te va super bien! (j’ai une préférence pour le look avec les talons) (dixit celle qui n’a jamais plus de 3 cm sous ses chaussures)

  28. Mapie says:

    Hello Mathilde,
    Je trouve ta robe tout à fait charmante. Avec les ballerines, ça te donne une allure vintage à la BB dans les années 60. J’aime beaucoup cette réalisation.

  29. Filomenn says:

    on y lit ton désespoir (momentané) dans la parenthèse… même si j’ai souris à propos de la douche de la veille… c’est du vécu ! Ta façon de raconter nous fait littéralement venir chez toi à te suivre dans cette « aventure ».

    J’ai du m’y reprendre à 3 fois pour réussir à lire ton article tant les siestes de l’après-midi sont compliquées (voire inexistantes) ces derniers jours… Bon courage !

    Sinon j’approuve totalement la longueur de la jupe pas vraiment midi et puis la couleur de ce tissu est superbe. ça me conforte dans l’idée de me lancer à mon tour dans cette longueur déjà assumée avec ma robe DolceVita de Burda qui est totalement surveillance de bac à sable compatible !

  30. kiki34 says:

    Très jolie jupe, le tencel bleu est superbe (j’adore le bleu). Mémérisante? non pas du tout, tu est grande, fine et jeune, tous les critères sont réunis pour porter cette longueur, bravo pour la réalisation!

  31. margo says:

    Je suis hors sujet mais je n’ai pas instagram et j’ai vu la question à propos de la table en bois brut.
    Je possède une table ancienne dont j’ai laissé le plateau brut et repeint le piètement, je me suis contentée de passer deux ou trois couches d’huile de chanvre qui imperméabilise et protège des taches tout en ne fonçant pas trop le bois.
    J’ai trouvé cette idée sur un site de déco et j’en suis très satisfaite, j’ai quatre enfants et la table sert au quotidien avec juste des sets sous les assiettes pendant les repas. J’ai acheté l’huile dans un magasin bio au rayon cosmétologie car je n’en trouvais pas ailleurs. Ca vaut trois fois rien.

  32. Servanne says:

    Bonjour Mathilde,

    cette longueur est parfaite surtout avec les talons. Pas mémérisante pour un sou!
    Quant à ton article, je vois très bien la scène, j’ai la même chose à la maison, et c’est tendu!
    Tu racontes ça tellement bien.
    A bientôt.

  33. Hélène says:

    Travailler, Coudre et le tout avec deux bouts de choux…. Tu forces l’admiration.
    Ta jupe est superbe, en tout cas perso j’adoooore.Je la trouve plus vintage que mémérisante. Et comme je fais du lindy hop et que j’adooore les vêtements vintage, ben j’adore ta jupe…
    Et pour les chaussures, je trouve que tout te va mais j’ai une préférence pour les talons qui galbent encore plus tes jolies jambes…
    Voilou… et sinon… groos bisous

  34. L'Oursonne says:

    Trop drôle cet article et bravo pour ta persévérance!…Moi en pareil cas, après deux « Ouin » d’affilés, têtage juste pour rassurer, berceuse en boucle que je connais par coeur, portage intensif, je lâche tous mes grands rêves de couture pour me vautrer épuisée devant l’ordi…en attendant le prochain « ouin »!
    Au top la robe midi avec ce petit haut léger rentré à l’intérieur et cette ceinture au faux noeud genre « à la va vite » super dur à faire!

  35. Sofil says:

    t’es trop belle dans cette tenue ! (dans les autres aussi hein !!). La jupe est vraiment top ! Et qu’est ce que j’ai ri en te lisant ! Moi elle a 18 mois et l’autre jour, juste avant de me prendre en photo pour l’article, je vois une grosse morve sur le haut de mon pantalon …!

Laisser un commentaire