Le charme désuet des petites choses simples

Comme promis, je vous fais aujourd’hui un petit résumé en images de mes trouvailles de brocantes nancéiennes!

J’ai beaucoup de mal à les faire à Paris, les prix sont souvent trop élevés et je ne connais pas les quartiers sympas pour chiner. Dans ma région, je sais quels sont les vide-greniers les plus intéressants, et celui du parc Ste Marie, qui a lieu chaque fin juin dans un cadre splendide, est un de mes favoris. Le parc est en plein Nancy, dans un quartier très art déco, où les vendeurs amateurs sont des citadins, relativement aisés, qui vendent donc souvent de très jolies choses…

Mes petites trouvailles de cette année sont donc :

(je vous préviens, mes photos ne sont pas top, je n’ai pas eu assez de temps pour en faire de vraiment jolies…)


une théière des années 50, pour remplacer ma vieille tisanière adorée dont l’anse, fêlée, est un peu trop fragilisée pour un usage quotidien. Celle-ci est bien trapue, bien costaude, et j’aime la forme un peu bizarroïde du bec verseur, ainsi que sa couleur, assez neutre, et qui ira avec toutes mes tasses. Je l’ai découverte dans un carton plein de bric à brac, elle est dans un état impeccable mais était recouverte d’une couche de crasse impressionnante! Je l’ai eu pour 3 euros.

☀ deux assiettes que je pense être de la même époque, que je trouve absolument magnifiques, notamment la fleurie. Monsieur, lui, préfère la bleue pour « son côté bateau sur l’eau »… J’ai réussi à les avoir chacune pour 50cts, j’ai un peu hésité pour la fleurie, qui a deux accrocs sur son bord, mais elle était si belle que j’ai pour une fois fait une entorse à ma règle habituelle : je n’achète de vaisselle en brocante que si elle est absolument impeccable (je ne compte pas les petits défauts de fabrication, qui font souvent le charme des objets de l’époque, hein, d’ailleurs il y en a un sur la théière, non, là je parle des fêlures, des accrocs, des taches, etc.). C’est donc l’exception qui confirmera la règle!

☀ une broche en vulcanite, pour 3 euros. J’ai appris récemment que ce type de broches, dont je commence à avoir une petite collection, était porté pour les deuils, dans les années 1900-1930. Celle-ci est très fine, très élancée, je pense qu’elle sera très jolie sur un petit pull cet hiver!

☀ des vêtements pour la rentrée! Deux pulls tout doux et douillets : le gilet long, vert mousseux, est un one step (marque hors de mes moyens en temps normal), et le petit pull gris, qui n’a pas de marque, étaient vendus par la même personne. Ma mère s’est trouvé un petit gilet d’été en crochet au même stand, et nous avons eu les trois pour 12 euros. Pareil, état impeccable, taille parfaite, une bonne affaire. Un peu plus loin, c’est une jolie robe satinée 3 suisses collection qui m’a attirée : la bonne taille, comme neuve, et nickel pour cette automne ou même cet hiver, sur un pull à manches longues avec de gros collants! Hop, 3 euros! Sur l’un des derniers stands, j’ai trouvé un très joli petit haut IKKS (encore le genre de marque qui me fait rêver mais dont JAMAIS je ne pourrais rien m’acheter!) pour… 3 euros. La jeune femme qui me l’a vendu m’a envoyé la ceinture cette semaine par la poste, elle n’était pas sur le pull, nous avions donc échangé nos numéros de portable au cas où elle la retrouverai… Et enfin, j’ai craqué pour un mignon petit jupon, avec empiècements, nervures et broderie anglaise, vendu 2 euros par une association. Peut-être vais-je le modifier un peu (il est extrêmement transparent), je ne sais pas encore, je cherche des idées!

 

Comme je ne fais pas les brocs à Paris, j’avais une grande frustration à évacuer, du coup, durant la semaine, j’ai aussi rendu visite à l’Emmaüs d’Essey, et à l’Assujeco de Dieuze…

A Emmaüs, je suis repartie du rayon mercerie avec une belle bague en nacre, que vous avez peut-être repérée iciun livre Burda, « la grammaire de la couture », très bien illustré et d’un format bien pratique, édité en 1977, quelques croquets dans les tons rose, et une belle revue ancienne, dont l’illustration est adorable, et que je pense encadrer plus tard. Tout ça pour… 1 euro.

A l’Assajuco, où j’allais pour la première fois, j’ai déniché un beurrier en verre , exactement le genre que je cherchais sans succès depuis plusieurs mois, un catalogue phildar de l’hiver 2006-2007 avec de très jolis modèles, une plaquette de boutons noirs en forme de fleurs, 6 fermetures-éclair dont 4 invisibles, de 22 cm, deux cercles à broder, un joli outil pour retourner les boyaux de tissus, et deux foulards en lainage (photo du haut : j’en cherchais un comme le rose, avec des motifs fleuris, qui font un peu folklore russe, depuis deux ou trois hivers, j’étais donc radieuse en le repêchant au fond de sa caisse!). Bon, là j’en ai eu pour plus cher, étant donné que les cercles à broder étaient à 5 euros pièce : le tout m’a coûté 15 euros (mais vu le prix d’une fermeture éclair invisible de 22 cm, je considère avoir fait une très bonne affaire!).

Bon, là, normalement, j’avais prévu tout un petit paragraphe sur l’intérêt de ce type de consommation alternative, mais comme je vous ai fait un topo il y a deux jours sur l’intérêt de manger de bons fruits et légumes de saison, j’ai effacé tout mon petit paragraphe de bobo parisienne!

Ceci dit, c’est tout de même un sujet qui me tient très à coeur, donc je pense vous en reparler tout de même sérieusement un jour où l’autre… (c’est mon blog, après tout, j’écris ce que je veux, non mais!)

Bon dimanche à toutes! Mercredi, normalement, c’est couture! (si je trouve le temps de prendre les photos…)

28 comments

  1. Elise says:

    Chouettes trouvailles! Il faudrait vraiment que je prenne le temps d’aller chiner 🙂 Mais aujourd’hui ce sera rénovation de ma cuisine! Plutôt que d’en acheter une neuve hors de prix, je vais repeindre l’ancienne, changer le carrelage, revisser quelques vis et le tour sera joué!

  2. Marie* says:

    Que de jolies trouvailles! Moi, je trouve rarement des choses dans les brocantes!! Elles sont souvent beaucoup trop chères…Tu as bien fait de prendre l’assiette fleurie, elle à l’air magnifique!!

  3. Déborah says:

    Tu es revenue de ton périple nancéien les bras bien chargée!
    Je ne fais jamais les brocantes mais toutes tes trouvailles me donnent envie de chiner à l’occasion. L’été est le bon moment pour commencer, non? Il faut vraiment que j’aille à l’Emmaüs le plus proche (depuis le temps que j’en parle) car on y fait toujours de belles découvertes.
    Il manquerait plus que ça que tu n’es pas le droit d’écrire ce que tu veux sur ton blog, non mais! ! !

  4. Mimii says:

    Tu me donnes très envie de visiter Nancy ! Si je me programme ça, je te demanderais conseil 😉
    Belles trouvailles en tout cas !! Pour Paris, il me semble qu’il y a un site internet qui répertorie toutes les dates des brocantes mais je pense en effet que c’est plus cher…
    Je suis contente aussi que tu abordes d’autres sujet que tes créations, ça permet de mieux te connaitre et je suis aussi sensible au « mieux consommer » pour l’avenir 🙂

  5. weriem says:

    Ha, comme je te comprend et comme je t’envie!!! Les braderies me manquent trop à Chicago, j’adorais passer mes week-ends à flanner et chercher des petites merveilles. J’adore ta broche en vulcanite! Ici il y a des gens qui font des « garage sale » mais c’est individuel et spontané, rien à voir avec des brocantes organisées. Il y a cependant beaucoup de magasins d’antiquités avec de très jolies choses mais les prix c’est une autre histoire!

  6. Maïté says:

    Comme c’est sympa toutes ces trouvailles!! J’ai le même beurrier, ça fait des années que j’ai ce machin. C’est comme les puces chez moi, depuis petite mes parents nous emmenaient dans les puces, les brocantes, les emmaüs, les salles des ventes! J’adore toutes ces vieilleries! Très bonne semaine!

  7. tatatham says:

    ici aussi, c’est emmaus, brocante et vides-greniers l’occasion d’acheter pas cher et original.
    et pour le matériel couture c’est génial (crochet à plus le truc pour arrêter les mailles à 50 cts

  8. lathelize says:

    Chouettes trouvailles! Dans ton paragraphe « leçon », surtout parle du plaisir incroyable de fouiller et de trouver.
    J’aime énormément ta broche, je vais me mettre en quête ( comme je suis irrécupérable, j’ai repéré tous les vide-greniers de haute savoie pour les vacances!)

  9. mathilde says:

    @ Elise : J’ai aussi repeint de petits meubles chez mes parents! C’est chouette aussi, de redonner vie à une cuisine, en plus d’être économique, ça permet de personnaliser un peu! Tu as fait des photos de l’avant-après?

    @ ilhytia : eh oui, les broches, ça donne un petit plus!

    @ Marie* : j’espère que tu négocies les prix, en brocante? Moi je suis devenue très réputée pour ça! Bon, sauf quand je vois que c’est des gens qui font ça vraiment pour arrondir leurs fins de mois, dans ce cas-là, je prends au prix fixé, mais sinon, ça fait partie du jeu!

    @ Déborah : oooh oui, j’étais plutôt chargée, effectivement! Pour les brocs, c’est en ce moment qu’elles battent leur plein! regarde s’il n’y en a pas dans de jolis villages près de chez toi. Moi j’aime bien cette dualité jolies trouvailles/belles découvertes d’endroits charmants!

    @ Mimii : pas de problème pour te faire un guide touristique!! Ca peut être sympa d’y aller vers le 6 décembre, il fait très froid, mais c’est le we de la St Nicolas, l’ambiance est magique!! En été, s’installer en terrasse sur la place Stanislas et déambuler dans le quartier Art Déco, c’est chouette aussi… Après, je manque peut-être un peu d’objectivité, hein, mais toutes les personnes que j’ai tellement saoûlées qu’elles ont fini par y aller en sont revenues enchantées! A Paris, pour les brocantes, je pense qu’il faut y aller pour connaître, c’est juste que je trouve ça moins agréable que les petits villages ou les coins que je connais.

    @ pixelle : en général, j’y vais vraiment super tôt, donc là, pour 8h j’étais devant les grilles avec mes parents, on est partis vers 11h, donc pas trop senti la chaleur…

    @ weriem : j’avais vu aussi les « garage sale » en Californie, c’est vrai que c’est un autre charme, on peut sans doute moins trouver de jolies choses mais des trucs utiles et récents, non? Et pour les magasins d’antiquité, je m’étais offert une belle paire de boucles d’oreilles des années trente, j’ai mis le prix, mais c’est un superbe souvenir…

    @ Maïté : oui, je pense que c’est un peu une tradition familiale, chez moi aussi. c’est plus difficile de s’y mettre lorsqu’on n’en a pas l’habitude.

    @ Mime : le we qui vient, oui, c’est un we parisien… 🙁 On va cependant essayer de lui donner du charme, à lui aussi!

    @ Tatatham : c’est clair, toutes mes bobines de fil et mes agrafes viennent de brocantes, ainsi que la majorité de mes boutons et fermetures-éclair!

    @ lathelize : fouiller, trouver, et surtout… NETTOYER!! Je ne suis pourtant pas maniaque, mais passer une heure à nettoyer un panier en scoubidou à l’aide d’une vieille brosse à dents, ou récurer à fond une théière pour découvrir sa vraie couleur, ça me ravit!! Je penserai à toi si je retombe sur une jolie broche (ou une boucle de ceinture ou des boutons!). Et ne t’inquiète pas, je crois que c’est vraiment une contagion, chez moi aussi, les vacances s’organisent presque en fonction des brocantes préférées… C’est grave, mais on est au moins deux, tu vois! 🙂

  10. Laétitia says:

    De bien belles trouvailles… Quant à la consommation alternative, je vais cet après midi même avec ma meilleure amie fouiner un peu chez Emmaüs et au foyer aubois (centre d’aide par le travail). Belle journée à toi.

  11. Un carnet sans pages says:

    Chouettes trouvailles !
    J’adhère totalement à ce genre de consommation alternative 😀
    C’est sûr, c’est écolo de ne pas acheter des choses neuves (et ça me remonte un peu le moral après des semaines au bureau à voir jeter des tonnes de papier pour rien – ça me fait mal au coeur…)
    Mais en plus, c’est vraiment intéressant. Il y a souvent de jolies choses anciennes. Une fois j’ai même trouvé des chaussures Miu Miu à ma taille, et c’est ma paire préférée !

  12. Ladypoppy says:

    Coucou, je découvre aujourd’hui ton blog (à force de fouiner dans les favoris de mes blogs favoris un après-midi tristounet comme celui-ci…) et je suis agréablement surprise, je me retrouve dans pas mal de messages que tu laisses, les goûts (brocante +++, récup, couture etc…), c’est rigolo ! J’admire ta régularité dans tes messages car je peine à prendre le temps de m’attarder sur mon blog pour le mettre à jour comme tu le fais… En tout cas chapeau et je vais t’ajouter dans mes favoris pour venir y faire un tour très régulièrement ! Bonne continuation !

  13. mathilde says:

    @ Elise : ohoh, il faut que j’aille voir ça!

    @ Laétitia : le foyer aubois? je ne connais pas. C’est un truc régional? Tu habites dans quel coin?

    @ oup et pops : héhé! Oui, c’est moi! Quand je rentre à Nancy, je fais la razzia! 😉

    @ thelafyonthemoon : je ne peux que t’encourager! Moi je repars rarement les mains vides, et pourtant, je me fixe un budget et des objectifs!

    @ un carnet sans pages : moi j’avais trouvé des repetto à ma taille! 🙂

    @ ladypoppy : merci beaucoup! 🙂 Concernant la régularité du blog, j’ai beaucoup de temps en ce moment, donc je m’impose un peu ce rythme, pour garder un cadre dans ma journée et dans ma semaine. Je ne suis pas certaine de pouvoir réussir a être aussi prolifique à la rentrée, hélas…

  14. magasaly says:

    coucou,

    je découvre ton bel univers (et ton magnifique chat) et je suis ravie!! je vais venir faire un petit tour ici souvent je pense ;o)). Je vois que tu habitais a nancy? j’y suis depuis peu, je couds et tricote depuis peu aussi…aurais-tu de bonnes adresses tricot, couture à me donner (sachant que j’adore aussi chiner pour moi et mes filles)?
    si tu es ok, je mettrais bien le lien de ton blog sur le mien…
    bizz

Laisser un commentaire