les deux font la paire # 3

Après les deux premiers épisodes, voilà la suite de la confection de mes deux pièces pour le concours Thread and Needles, « les deux font la paire »! (pour info : les photos sont à nous envoyer le dimanche 26 à minuit au plus tard, donc, si vous êtes motivé(e)s et avez un peu de temps devant vous ces trois prochains jours, il n’est pas trop tard!) Comme Nessie, Mag, Eolune et Papelhilo, je participe hors concours, puisque nous faisons toutes partie de la rédaction et du jury (jury encore composé d’autres personnes internes et externes à la rédaction de TN).

Pas de reportage détaillé cette fois, car je n’ai pas eu trop le temps et n’ai hélas pas disposé d’une journée entière pour faire ma tunique : j’ai profité de plusieurs petits moments pour la poursuivre, samedi après-midi, dimanche après-midi, et lundi soir.

Je vous avais laissées mercredi dernier avec le tout début de la tunique : les plis étaient montés et bâtis, ainsi que les pinces.

Pour la suite, aucun problème particulier à signaler : le patron ayant déjà été testé par trois fois (seule visible sur le blog, la robe Louise), j’ai donc cousu quasiment les yeux fermés! Les manches, qui peuvent être intimidantes à première vue, à cause de leur tête très dentelée, se laissent coudre finalement très facilement, et ne sont pas sans rappeler celles de ma robe Rose, au niveau de la forme des pièces et du rendu final.

 

J’ai tout de même modifié deux choses :

– l’encolure : à la base carrée et assez profonde, j’ai opté cette fois pour une encolure ronde et moins dégagée. Comme cette tunique était destinée à être portée au boulot, au quotidien, je ne voulais pas de quelque chose de trop décolleté.

Pour celles qui tentent ce modèle, je vous conseille vraiment de bâtir les emmanchures avant de monter les manches : comme la parementure est prise en même temps, ça facilite largement la tâche pour tout bien prendre en même temps sans faire de loupé!

– la fermeture : le patron prévoit une fermeture-éclair dans le dos. N’ayant pas trouvé de zip du même coloris que mon tissu, j’ai préféré déplacer la fermeture sur le côté, sous le bras. Toujours pas convaincue par l’idée de mettre une fermeture-éclair dont la tirette aurait forcément juré avec mon tissu, j’ai finalement décidé de mettre des pressions. C’est probablement ce qui m’a demandé le plus de temps pour cette tunique : afin de ne pas risquer de déchirer mon tissu à force de tirer dessus pour ouvrir la tunique, j’ai cousu de l’extra-fort satiné (trouvé dans mon stock de brocantes) à l’emplacement des pressions, et ensuite cousu les pressions de façon à ce qu’elles soient totalement invisibles sur l’endroit. Tout ça à la main, évidemment…

En toute modestie, je suis très fière de moi : ça m’a pris une bonne partie de mon dimanche après-midi, mais la finition intérieure et extérieure est nickel! Je me rends de plus en plus compte que j’aime coudre à la main, malgré le temps que ça prend… Et, surprise, Félicie semble apprécier aussi : durant chacune des étapes de couture à la main (les pressions et l’ourlet), elle est venue s’installer sur mon ouvrage, me lançant des regards totalement enamourés, à rendre Monsieur fou de jalousie!

J’ai longuement hésité pour cette tunique : le tissu est très flashy, avec un motif rebrodé dessus, aussi ne m’a-t’il pas paru nécessaire de rajouter encore des fioritures. Cependant, je me dis qu’une petite dentelle le long de l’encolure… ou un ruban contrastant au niveau de la taille empire… ou des petits boutons le long du dos… Enfin, bref, je la trouve presque trop nue comme ça! Qu’en pensez-vous? Pour le moment, je vais la laisser « sobre », et l’égayerai avec ma petite ceinture fétiche, ou avec un de mes broches en bakélite de brocante. On verra par la suite, ajouter est toujours plus simple qu’enlever!

Voilà donc mes deux pièces terminées! Pour rappel, les patrons utilisés ont été la robe Danielle de Burdastyle, téléchargeable gratuitement en échange d’une simple inscription sur le site, et la mini-jupe du Burda de janvier 2011, déjà testée notamment par Ségolène.

Ne me reste plus qu’à vous les montrer portées!

Je vous ai concocté trois petits articles : la jupe demain, la tunique vendredi, et l’ensemble samedi! Oui, en ce moment, j’aime faire traîner les choses et ménager le suspense! En tout cas, j’espère que cette petite série d’articles un peu plus techniques vous ont plu? (à en lire vos commentaires suite aux deux précédents, j’ai l’impression que oui…) Ca vous permet de voir la progression, les étapes que je suis et le travail que ça demande, plutôt que de ne voir toujours que les pièces terminées, sorties de mon chapeau comme par magie! Je me dis aussi que, pour celles qui débutent ou ont envie de s’y mettre, ça permet de mettre des images sur la confection d’un vêtement, ce qui n’est pas forcément évident lorsqu’on a jamais eu de mère/grand’mère/soeur cousant à la maison. Enfin, bref, si ça vous a plu, je recommencerai ce type d’article avec plaisir! (euh, pas à chaque fois, parce que ça demande beaucoup de temps, entre les photos, la mise en page et la rédaction, pfiou!)

▼▲▼

Bon, et, sinon, je me pose des tas de questions techniques en ce moment : j’adore ma Germaine, mais ses coutures sont de plus en plus approximatives… J’hésite à l’amener faire une révision, car j’ai entendu trop de témoignages de clientes mécontentes des réparations de Singer sur leurs vieilles machines (machines rendues déteriorées afin de leur forcer la main pour un achat neuf, notamment), et j’y tiens trop pour prendre le moindre risque. Je me questionne donc sur un éventuel achat, et, même si mes goûts me font vraiment pencher vers ce genre de machine, du bon mécanique basique et costaud avec un joli profil, lorsque je vois les terminators électroniques de Mag et d’Hélène, j’ai trop peur de regretter… Alors, si vous avez des infos, des conseils, des avis, je suis preneuse! (sachant que ce ne serait de toute façon pas dans l’immédiat, étant donné que tout achat d’un montant supérieur à 50€ me demande minimum trois mois de reflexion, je vous laisse imaginer dans combien de temps je risquerais de me décider pour une machine à minimum 500€!)

33 comments

  1. papelhilo says:

    ça va faire un très bel ensemble tout ça ! et je confirme les articles techniques c’est super intéressant !
    pour ma MAC, j’ai comme toi un vieux tromblon, j’ai été tentée de commencer à cogiter à son remplacement aussi (je suis aussi vive du déboursage de soussous que toi !!) mais finalement ,même si elle ne fait que point droit et zigzag, et bien, elle avale tellement tout sans broncher, surépaisseurs et autres, que j’aurais trop peur de trouver seulement moins bien qu’elle … et s’il faut jongler entre 2 MAC, ça n’et pas très rentable !

  2. Cé Créations says:

    Hello ! Alors ce tricot’thé hier, c’était comment ?
    Pour la machine à coudre on m’a déconseillé Singer car ce n’est plus la qualité qu’on connues nos grands-mères. J’ai, comme Mag , une brother Innovis 350 et je dois dire que c’est super comme machine. Je ne sais pas si j’aurai acheté une aussi belle et perfectionnée mais c’est un cadeau. Je pense que chez brother il en ont qui sont un peu moins chères. Je dois dire que je n’utilise jamais les points fantaisies par exemple. Mais les boutonnières automatiques… quel bonheur !
    Sinon bravo pour ta tunique. Moi j’ai laissé tombé le concours… ma veste est terminée depuis longtemps mais toujours pas photographiée et je manque d’inspiration pour la deuxième pièce.
    @bientôt

  3. Lalouandco says:

    J’adooooore !!! Quelle belle idée de présenter la technique comme tu le fais, pour moi, qui coud depuis moins d’un an, c’est vraiment appréciable ;). J’aime beaucoup ce modèle, mais coudre des manches me paraît unsurmontable ;).
    Bisous Mathilde, à bientôt 🙂

  4. Chokofraises says:

    Ouahhh elle est magnifique !!! Surtout ne change/rajoute rien. En plus c’est ma couleur préféréééeee 🙂
    Ben zut alors… G du faire une fausse manip car pas moins de télécharger le patron de la robe sur le site de burda… Tu as fait comment ? Quand je clique dessus, rien ne se passe…
    Euh j’aurai une question à te poser, qui certes n’a rien à voir avec ton post, mais est-ce que tu sais comment fixer un galon croquet ? ça se colle ou est-ce que ça se coud ?

  5. Lalouandco says:

    ah oh fait ;), j’ai une singer, une tradition, et je l’aime beaucoup !!! 🙂 Maintenant, je t’avouerai que je ne l’ai que depuis un an, mais, elle est simple tout en faisant beaucoup de choses (déjà trop pour moi ;)). A mon cours de couture, il n’y avait que des brothers, et je n’ai pas du tout accrocher, je les trouve plus complexe…question d’habitudes j’imagine 😉
    Mais c’est vrai que je peine à trouver des consommables pour Singer, en province…pfff
    La tienne est magnifique en tous les cas !!!

  6. pixelle says:

    Les photos, les photos !! L’ensemble porté va être très classe je le sens…
    Sinon je n’ai pas compris ce que tu voulais dire par  » batir les emmanchures » ? Tu as juste passé un fil de bâti pour visualiser l’endroit où la manche sera « accrochée » ?
    En tout cas c’est très instructif et motivant de te voir faire par étapes…

  7. Margot says:

    Super ton article ! J’aurais déjà du te le dire depuis longtemps mais, j’adore ton blog !
    Ces derniers articles avec tutos, explications, et visuel de l’ouvrage à chaque étape je trouve ça tout simplement génial. Je suis exactement dans la situation que tu décris, j’ai découvert la couture il y a moins d’un an, et pas de couturière dans mon entourage, du coup j’apprends tout sur internet (et les livres aussi, faut pas exagérer!).
    Et de voir toutes les étapes, en photos, avec les commentaires personnels, et le rendu nickel et trop joli, perso ça me parait moins insurmontable.
    Donc si tu as d’autres articles de ce genre sous le coude, n’hésite pas !

  8. MarionK says:

    Mathilde, j’ai fait une robe de soirée pour une amie et suite à cela ma machine ne fonctionnait plus, plus du tout, le fil cassait tout le temps bref lhorreur.. je me suis résignée à amener ma machine Prima 20 chez Singer pour une révision et elle me dit merci à chaque fois que j’en sers.. la pédale est nikel, le fil roule parfaitement, bref le pied alors n’hesite pas!

    ps: le petit magasin singer de ma petite ville est surement tenu par un homme très honnete, jespere que tu ne rencontreras pas quelqu’un d’avare..

  9. Gwendolyn says:

    Alors, pour les articles techniques, j’adore et je suis admirative car j’imagine le temps que cela doit te prendre alors merci beaucoup! Pour la tunique, elle est très jolie et je suis impatiente de la voir portée et je pense que des petits boutons dans le dos peut être assez sympa. Enfin pour la machine, j’ai eu une petite mésaventure avec singer pour un entretien quand j’ai débuté sur la machine de ma mère, donc pour acheter une machine je suis allée chez un petit monsieur multimarques qui m’a confirmé les pratiques commerciales de Singer. Après pour l’entretien de ta machine tu n’es pas obligé de le faire chez Singer, il y a peut être un petit Monsieur qui répare toutes les marques par chez toi. Il y a un an j’ai craqué pour une Brother l’innovis 50, mais si c’était à refaire (même si je suis très contente de ma machine) j’opterais pour la marque PFAFF, après avoir testé quelques machines en cours de couture!

  10. Claire says:

    J’ai hâte de voir tes tenues portées !! En plus ce sera une surprise chaque jour pour m’aider a tenir pour mes trois derniers jours de boulot !! La tunique a l’ai très jolie comme ça .. accommodé d’une ceinture pour un autre style ça peut être sympa aussi !!

  11. Anaïs says:

    Pour l’avoir vue en vrai,je confirme elle est super belle cette tunique!!
    Et elle te va super bien!
    Hâte de voir les 2 pièces ensemble!
    Pour la machine, j’ai une Inovis 10. C’est une machine assez simple, mais y’a les boutonnières automatique et ça c’est juste fantastique!!! 😉

  12. Déborah says:

    Comme tu connais le patron par coeur, c’est une bonne chose que tu n’aies pas trouvé le zip assorti au tissu. Tu as apporté une petite nouveauté au modèle… Et puis ça fait toujours du bien de se sentir fière de soi!
    Avec toutes ces explications détaillées (j’aimerais bien t’avoir comme prof de couture :)), je pourrais moi aussi faire la tunique « quasiment » les yeux fermées! ! ! Et l’idée de l’encolure ronde me séduit plus que l’encolure carrée, un peu trop profonde à mon goût…
    Tu auras du mal à la remplacer ta Germaine même avec ses petits couacs!?

  13. Marie* says:

    Ta tunique est très jolie! C’est vrai que pour souligner la taille empire, un rappel noir serait de bon goût (mais ta ceinture magique pourra très bien faire ça!!) de la dentelle serait jolie! C’est intéressant de voir toutes les étapes.
    Quant aux machines, la mienne ressemble plus aux deux premières que tu montres et même si je suis loin de coudre comme toi, je la pense parfaite et complète!
    Voili*

  14. Manowen says:

    C’est très sympa et motivant de voir les différentes étapes au fur et à mesure !
    Et je prends vraiment goût à suivre l’histoire de cette tenue comme une série à suspense ! Vivement le prochain épisode !

  15. Ginny says:

    J’ai hâte de voir ce que va donner la tenue portée…d’autant plus que sans faire exprès, je vais porter exactement les mêmes couleurs que toi pour l’une de mes tenues du concours…une robe noire doublée d’un beau rose fushia! Quant à la machine à coudre, j’aurai bien du mal à te conseiller, c’est presque une tradition familiale d’acheter Singer! J’ai une Singer confort 7422, elle est simple d’utilisation, pas trop chère et elle a quelques points de broderie qui me plaisaient bien pour mes petits projets couture! Ah, je pense qu’on peut dire que la couleur de Félicie, c’est défintivement le rose! 😉

  16. celine says:

    oui j’aime bien ta façon de présenter tes pièces de couture !!! ta tunique est vraiment jolie avec ce beau tissu brodé…
    Concernant mon expérience pour les machines j’ai eu pendant 12 ans une bonne singer mécanique qui n’est jamais tombé en panne mais qui ne faisait que les points de base… il y a un peu plus d’un an j’ai craqué pour une innovis 50, toute ma famille a participé financièrement parce que sinon c’est un sacré budget !!!
    et bien moi qui me méfiait de l’électronique c’est vraiment un changement: beaucoup plus silencieuse, des boutonnières automatiques, pleins de points de broderies… des points supers pour coudre le jersey.. moi en tout cas je ne regrette pas mon achat même si comme toi je mets toujours du temps avant de me lancer (_8 mois avant de craquer !!!).

  17. Milie says:

    Alalalaaaaaaa… Je suis actuellement (en fait depuis un an) en panne de machine à coudre.. J’emprunte des machines à droite à gauche pour survivre ! Mon anniversaire arrive fin mars et je pensais demander de l’argent pour m’acheter une machine.. ET je tombe sur ton article.. La BROTHER NV350.. Je ne connaissais pas ! Vilaine ! Maintenant que j’ai découvert ça comment vais-je vivre sans ?? 🙂

    Sinon j’aime beaucoup ton haut et ta jupe !! Bravo !

  18. By Night says:

    Je suis complètement subjuguée par la précision de tes découpes, de ta couture à la main ou non et de tes finitions! Merci de prendre le temps de nous montrer ces étapes. Je trouve ça super intéressant, n’ayant jamais pris de cours, de voir comment d’autres personnes font! Merci, Mathilde!
    En-dehors de ça, je trouve ta tunique pile tip-top!

  19. tutupointu says:

    Cette tunique est ravissante ! Je le préfère même à la version robe.
    En ce qui concerne la machine, j’ai une électronique de compète et franchement, c’est le rêve. Mais je pense qu’il vaut mieux investir dans une bonne mécanique plutôt qu’une moyenne électronique pour le même prix.

  20. Blandine says:

    Elle est ravissante ta tunique, j’ai hâte de voir l’ensemble. Les articles techniques sont ceux que je préfère, alors quand tu as le temps, lâche toi, pas de pb !!
    Concernant la machine, perso, j’ai une brother electronique depuis 6 ans. Je n’ai jamais eu aucun problème malgré un usage intensif à une certaine époque. Maintenant, je ne la sens pas robuste robuste non plus. Si je devais opter pour une mécanique, je choisirais une pfaff et non une singer, cette marque n’étant plus ce qu’elle était…

  21. Elodie says:

    Tes 2 pièces donnent un joli ensemble, tout frais, j’aime bien 🙂 J’ai hâte de découvrir les articles suivants (je viens de terminer la jupe…)
    Concernant la MAC, je n’ai pas de retour à te donner sur les singer d’un certain âge, mais si tu te décides à acheter une nouvelle MAC ou même une d’occaz, je te conseille de regarder du côté de Brother, par forcément aussi chère que celle que tu as mis en lien. La gamme Innovis est vraiment pas mal, pas mal de fonctions bien utiles et les machines restent très agréables à utiliser et d’après ce que je constate, plutôt robustes !
    A demain 🙂

  22. mathilde says:

    Merci à toutes pour tous ces commentaires ! ☺
    Merci beaucoup pour toutes celles qui prennent la peine de me donner leur avis, ou de partager leur témoignage concernant leurs machines à coudre. Je vous tiendrais au courant de l’avenir de Germaine…

    @ papelhilo : c’est exactement ce que je me dis : si j’en ai deux, je n’utiliserais sans doute plus que la neuve, et je n’ai absolument pas de place pour stocker deux machines…

    @ Cé : c’était super chouette ! Je pense qu’on en refera dans ce bar, tu auras l’occasion de tester ! C’était plus bruyant qu’à l’Oisivethé, mais aussi plus « libre »… Si j’achète une nouvelle machine, ce serait aussi une suggestion de cadeau pour tous mes proches, je pense ! Et effectivement, ce sont les boutonnières automatiques qui me font rêver, mais comme je ne pense pas, de toute fazçon, que j’achèterai une électronique, ce bonheur-là risque de m’être à jamais refusé ☹ Tu nous montreras ta veste en vrai, la prochaine fois qu’on se voit ?

    @ Lalouandco : je t’assure que la couture des manches, ce n’est pas sorcier !

    @ Chokofraise : moi aussi, c’est ma couleur préférée ! ☺ Pour télécharger le patron, il faut que tu t’inscives sur le site de burdastyle. C’est gratuit, il ne t’envoient aucune pub, et ça te donne accès à d’autres patrons gratuits et très intéressants aussi. Et sinon, pour le croquet, moi je le couds à la main, avec un petit point dans chaque « vague ».

    @ Lalouandcio : et surtout, les singer ont de moins en moins bonne réputation, donc ça me fait vraiment hésiter…

    @ pixelle : j’espère que les photos ne te déçoivent pas ! Et, tu verras, tu as raison, les deux ensembles, c’est plutôt classe ! Pour le bâti, en fait la parmenture a une forme telle qu’elle passe aussi autour des emmanchures. Donc le bâti tient ensemble la parementure et la pièce de tissu, ce qui évite de faire froncer la parementure, ou de l’oublier en la piquant… c’est plus facile à visualiser lorsque tu as la chose sous les yeux !

    @ my brouhaha : ☺

    @ Margot : Merci beaucoup !! ☺ Et il n’est jamais ntrop tard pour dire quelque chose de gentil, ne t’inquiète pas ! Je suis bien contente de ce que tu m’écris, car j’essaie vraiment de faire du blog ce que j’aimerais, moi, lire. Et en regardant les articles précédents, je me disais vraiment que montrer les étapes intermédiaires manquait un peu… Tant mieux si ça peut te servir et t’aider !!

    @ Marion K : mhm… En te mlisant, je me dis qu’il faudrait vraiment que j’ose faire réviser celle que j’ai avant de baisser les bras et d’en acheter une nouvelle… Il faudrait que je l’amène chez mes parents pour la donner à un magasin de confiance, alors…

    @ Camille : ça vient, ça vient ! 😉

    @ Gwendolyn : Oui, ça me prend du temps, mais bon, personne ne me force, hein, je n’ai à en vouloir qu’à moi-même d’être si perfectionniste !! ☺ Concernant les réparateurs multimarques, c’est ce que je me disais récdemment : eux, a priori, ils s’en ficent, ils réparent ce que tu leur apporte et ne cherchent pas à te vendre autre chose… Merci pour les conseils !

    @ Avec Clémence : effectivement, elle a l’air top… Mais j’ai du mal avec ce design tellement carré, ah là là, je suis une fille futile…

    @ Claire : ne prends pas trop l’habitude, je ne vais pas réussir à poster longtemps tous les jours, hélas ! 😉

    @ Anaïs : Aaah, chouette qu’elle te plaise, à toi qui l’as effectivement vraiment vue !! Oui, les boutonnières automatiques, j’en rêve presque la nuit…

    @ Déborah : Oui, les petites modifications ont amené un peu de suspense à la réalisation ! Prof de couture, j’adorerais, mais je ne me sens pas assez légitime. Il faudrait que je passe un petit diplôme pour me sentir plus sûre de moi, mais c’est vraiment quelque chose qui me tenterait ! Quant à Germaine, l’imaginer au rencart me fend le cœur, j’en suis vraiment totalement amoureuse, c’est pathétique !!

    @ Camilleb : je note pour le jeu, et pour l’adhésion aux articles « techniques » !

    @ Marie* : A mon avis, tu en as popur un bon moment avec ta machine : les mécaniques sont costaudes, et elles ont tout ce qu’il faut pour faire tout ce que tu veux ! (la preuve avec lma machine que j’ai, et tout ce que je fais !)

    @ bisoudoudou : ouah, la chance, tu vas avoir trois articles à rattraper lundi, alors ! ☺ Passe un bon we !

    @ Manowen : j’espère qu’on pourra un peu plus papoter la prochaine soirée tricot, nous étions loin l’une de l’autre mardi, et j’aurais bien voulu discuter un peu ! ☹

    @ Ginny : noir et fuschia, c’est le duo de choc ! ☺ Je vais jeter un œil à ta machine…

    @ celine : c’est ce qui me fait hésiter : si je répare ma machine, elle sera toujours aussi basique… Je ne cracherais pas sur quelques points fantaisie de temps en temps !

    @ Milie : aaah, la panne de machine !! Ca ne m’est jamais arrivé, merci Germaine !!! A mon avis, il va falloir que tu vives sans la Brother quelques mois, disons, le temps que tu mettes assez de côté pour pouvoir te l’offrir, ahem !

    @ By Night : oh là là, subjuguée, dis donc, tu m’en donnes trop, là, je vais rougir !! Plus sérieusement, c’est exactement ce à quoi je désirais que ces articles servent, donc ton comm me ravit ! ☺

    @ dididoumdida : Merci ! ☺

    @ tutupointu : oui, en tunique, elle est un peu plus facilement portable qu’en robe, je trouve. Et ton analyse pour l’investissement est très bonne…

    @ Blandine : je ne pensais pas que les articles vous plairaient autant ! Promis, je renouvellerai ! ☺ Pfaff a de bonnes critiques, en effet… Aaaah, je ne sais pas quoi faire !!!!

    @ Maggot : MERCI miss !!! ☺ Gros bisous ! (ça fait longtemps qu’on ne s’est pas vues, dis donc !)

    @ Elodie : Brother et Pfaff sont les marques qui reviennent le plus souvent dans les commentaires. C’est vrai que je ne connais pas du tout… je croise davantage de magasins singer, donc je connais mieux leurs machines. Si je me décide à changer, il va vraiment falloir que je fasse une étude comparative du tonnerre !

  23. Anne says:

    Ta tunique est très très jolie! J’ai un tissu rose aussi flashy que le tien, je me demandais ce que j’allais en faire, je sais maintenant. Je n’ai plus qu’à trouver un patron… Bonne soirée

  24. Cécile says:

    je suis un peu tard pour les commentaires 🙂
    d’abord ta tunique ainsi que la jupe pour le concours sont très réussies! je pense que je vais resortir mon Burda dans lequel il y a cette jupe…
    sinon pour la machine, je connais bien le dilemme avec le technologie 🙂 ce n’est pas trop mon truc non plus, je m’y perds et puis ça me barbe de lire toutes les explications 🙂 bref, j’avais au début une vieille Singer de ma Mamy qui fonctionnait encore avec un transformateur, elle était très bien, mais à long terme ça ne m’a pas suffit, mon homme m’a finalement choisit en cadeau de noël il y a deux ans une Singer tradition, connaissant ma hantise de la technologie et aussi pour éviter de devoir tout le temps m’expliquer le fonctionnement…il y a certainement mieux encore qu’elle et je ne sais pas jusqu’à quand elle « vivra »; mais je l’adore, elle fait tout ce dont j’ai besoin et « roule » nickel, c’est vraiment un bon rapport qualité-prix..

Laisser un commentaire