Couture couture femme Créer

Le pull poncho – deuxième version

16 février 2019

Dans mon dernier article couture, rappelez-vous, je chantais les louange des patrons déjà recopiés et déjà réalisés, qu’on a juste besoin de sortir de leur pochette et d’épingler sur le tissu pour avoir presque terminé l’ouvrage.

Eh bien, j’ai été tellement séduite par cette idée que j’ai failli réitérer, cette fois avec ce pull. Je l’avais en effet déjà réalisé, lors de ma deuxième grossesse, en version plutôt printanière, dans un jersey crème léger. A l’époque, j’avais coupé le patron une taille au-dessus de ma taille habituelle, et dégagé l’encolure, pour adapter le patron d’origine (comportant le col bateau que vous pouvez voir cette fois) à mes envies de printemps.

Même si le pull s’était avéré d’emblée très large (même enceinte), je l’ai malgré tout adopté, et même maintenant que j’ai retrouvé ma silhouette habituelle, je le porte encore très souvent, avec un jean au printemps, ou pour faire du yoga tout le long de l’année. Je me sens bien dans cette ampleur fluide, enveloppée par ce tissu légèrement extensible et si confortable. Alors pour cet hiver, j’ai eu envie de le refaire.

Simplement, cette fois, j’avais envie qu’il soit un peu plus ajusté. Alors, au lieu de reprendre mon patron déjà recopié, je l’ai finalement de nouveau décalqué, cette fois dans ma taille habituelle et sans modifications (j’ai juste ajouté quelques centimètres). J’ai cette fois gardé le col bateau du patron d’origine, car je ne suis pas trop adepte des décolletés en hiver (enfin, si, je suis adepte, mais bon, d’une part, je n’ai plus grand chose à décolleter, et d’autre part, je préfère éviter de passer sept jours sans voix ou au fond de mon lit). Par contre, j’ai gardé l’idée des manches trois-quart : je n’ai pas le poignet frileux, et, étant donné que, cette fois, le col est plutôt couvrant, je trouvais bienvenu le fait de dégager un peu de peau quelque part!

Enfin, quoi qu’il en soit, finalement, j’ai perdu tout le bénéfice du patron déjà recopié!! Moi qui voulais gagner du temps, c’est un peu raté!

Surtout qu’au final, franchement, entre le 36 et le 38, il n’y a guère que quelques millimètres de différence, et que je me retrouve de nouveau à porter une toile de tente sur le dos. J’aurais pu m’en douter, mais bon, j’ai foncé bille en tête, sans écouter la petite voix qui me soufflait que j’aurais mieux fait de changer de patron.

Alors je sais bien, ce genre de pull n’est ni particulièrement seyant, ni très élégant. Mais, voilà, je me sens bien dedans et il convient absolument à mon mode de vie actuel, où j’ai énormément besoin de CONFORT. C’est un peu comme pour le gilet de la réalité, vous vous souvenez?

Je l’ai cousu en novembre et l’ai déjà porté et reporté. A chacun de mes voyages, je l’ai glissé dans ma valise comme une pièce basique, un pull doudou autour duquel constituer mes tenues de base (ça fait très femme d’affaire qui enchaîne les vols Paris-New-York, cette dernière phrase, non?!).

Je le porte généralement comme sur les photos : jean, cheveux relevés et boucles d’oreilles imposantes (ici, ce sont des créations de Manowen, qui sont vraiment sublimes, et auxquelles les photos ne rendent pas justice). Mais j’ai aussi testé une version plus féminine : jupe courte, collants fins et jolie broche à sequins épinglée vers le col, et ma foi, c’est plutôt mignon même si ce n’est pas renversant. Le seul vrai défaut que je lui reproche (à part de me donner l’air d’une liliputienne ayant chipé son pull à une ogresse) est d’avoir une encolure qui remonte un peu trop. Au fil des heures, je dois régulièrement le replacer sur les épaules pour éviter la sensations d’étranglement que procure une encolure trop haute.

Concernant le tissu, c’est donc un « lainage mélangé » avec un léger aspect mohair. Il est souple, léger et confortable, parfait pour un pull. Je l’avais depuis très longtemps dans mon stock, sans oser couper dedans. Mais comme cet automne, avec une de mes amies couturière, nous avions pris la résolution de ne pas acheter de tissu pendant les neuf mois à venir (ni de vêtements, pour moi) et de nous contenter de ce que nous avions, j’ai enfin sauté le pas. Je pense que je vous reparlerai de cette période de l’automne dernier, qui a coïncidé avec des envies de tri, de nouveau départ, de simplicité et de vivre sans m’encombrer, mais ce que je peux déjà vous dire, c’est que c’est un vrai soulagement d’utiliser des coupons qui dorment dans mes placards depuis des années. Une fois que j’en aurai évacué une dizaine, je serai ravie de m’offrir de temps en temps un beau tissu coup de coeur, sans culpabiliser (et au moins, tout rentrera dans mon placard!). Bon, vu mon rythme de couture, je crois que cette période n’arrivera pas dans les trois prochaines années!

Je crois que j’ai fait le tour de la question du pull informe version automne-hiver!

Bon dimanche à vous toutes!


L’AVIS DE MONSIEUR : Monsieur n’a pas daigné montrer d’intérêt pour cette nouvelle pièce de mon dressing. Monsieur semble désespéré par la désertion totale de petits hauts ajustés, minijupes et collants fins depuis… pfiouuu, je ne sais plus moi-même! Monsieur a tout de même asséné une petite remarque sournoise, un soir qu’il me voyait porter un petit marcel noir (donc relativement décolleté et dénudé) : « Ça te va bien, le noir. Enfin… sauf quand tu portes ton grand truc qui te fait ressembler à une chauve-souris… »


(Inspirée par plusieurs de mes copines blogueuses, je me lance dans le petit résumé technique de ma réalisation : je trouve ça très pratique pour avoir des détails rapidement sur un modèle, sans avoir à se taper la lecture de toute ma prose pour en faire ressortir les infos recherchées! Est-ce que ça vous semble un plus, ou pas particulièrement?)

Fiche technique

  • patron : modèle 101, Burda 12/2014
  • métrage : 1,35 à 1,60m de tissu « léger et ferme »
  • fournitures utilisées : Pour la taille 36, j’ai utilisé 1,50m de lainage mélangé légèrement extensible, provenant de Mondial Tissus.
  • niveau de couture : Débutant+
  • points techniques : Montage d’un empiècement en pointe (côtés). Pose d’un zip invisible (aux manches, si l’on choisit un tissu non extensible).
  • modifications : Ajout de cinq centimètres au niveau de l’ourlet. Pas de zip aux manches, mon tissu extensible n’en justifiait pas la pose.
  • point fort : Un modèle vite réalisé, très confortable, dont le rendu peut être très différent selon le tissu utilisé.
  • point faible : Taille vraiment très large.
  • autres versions : Ici, ici et ici


You Might Also Like

26 Comments

  • Reply Juliette 17 février 2019 at 21 h 23 min

    Bonjour ! Ce pull poncho est très joli sur toi , moi j’aurais peut-être un peu peur des courants d’air sur les côtés (je suis une grande frileuse). Mais comme le niveau de couture est débutant +, je pourrais me laisser tenter par la réalisation de ce modèle 🙂
    Et sinon la fiche technique me semble un vrai plus, ceci étant cela ne m’empêchera pas de lire tout le reste !
    Bonne soirée !

    • Reply mathilde 18 février 2019 at 21 h 08 min

      Merci beaucoup!
      Pas de problème pour les courants d’air, ce qui me pose davantage problème c’est que le bas de mon pull trempe dans la soupe quand je sers les enfants! 😉 Mais bon, pour parer à ce problème, je le rentre dans mon pantalon, ce qui est d’un effet de la plus belle élégance! 😀
      Je note pour la fiche technique!

  • Reply Carole Taloc 17 février 2019 at 21 h 52 min

    Moi j’adore! Je comprends le besoin de simplicité, et ça a un charme fou je trouve.
    Je me retrouve aussi dans tes envies de ne plus rien acheter, c’est pareil ici, j’ai commencé à couper dans des vieux coupons que je ne coupas pas, parce qu’ils avaient encore tout le champ des possibles pour se transformer en un haut, une jupe, une robe. Mais leur temps est révolu, fini les rêveries, je veux du concret et ne plus accumuler surtout et acheter pour ne rien en faire…

    Moi aussi je fais une fiche technique, différente de la tienne, mais ça se rejoint et j’aime beaucoup ça sur les blogs, du coup, je la mets à chaque fois sur mes coutures maintenant : Patron : Patron I am Hermès issu du livre I am Patterns

    ∙ Taille :
    ∙ Marge de couture :
    ∙ Modifications :
    ∙ Tissu :
    ∙ Prix :
    ∙ Avis : /5
    ∙ Temps :
    ∙ Difficulté : /5
    ∙ On recommande le patron?
    ∙ A refaire :

    • Reply mathilde 18 février 2019 at 21 h 24 min

      Merci beaucoup!!
      Je pense que nous sommes de plus en plus nombreuses à essayer d’arrêter d’amasser et de tenter de nous contenter de ce qu’on a. Je suis tout à fait d’accord avec ton envie de concret! C’est limite déprimant de toujours mettre les yeux sur les mêmes tissus en se disant que, depuis le temps, on n’en a toujours rien fait… Et quelle satisfaction de passer enfin à l’acte!
      Merci beaucoup de partager ta fiche technique! Je vais sans doute ajouter quelques critères au fil du temps, je garde ça en tête! J’aime bien l’idée du prix, par contre pour le temps, comme il m’arrive de coudre un projet sur des semaines voir des mois (on a dit slow life, ou pas?!),je ne suis pas sûr que ce critère soit pertinent dans mon cas! 😀

  • Reply Cé Créations 18 février 2019 at 9 h 03 min

    Eh bien moi je trouve que ça te va très bien ! J’adore l’avis de ton Homme 😉 toujours très drôle (mais peut-être moins sur le coup ! 😉

    • Reply mathilde 18 février 2019 at 21 h 26 min

      C’est gentil, merci! 🙂 Oui, Monsieur est sans pitié. Le plus déroutant c’est qu’il lui arrive souvent de changer d’avis, de me complimenter et de ne même plus se souvenir qu’il a déjà vu le vêtement en question et qu’il l’avait descendu en flèche!! Enfin, ça m’aide à relativiser lorsqu’il me fait une critique!

  • Reply mirza 18 février 2019 at 11 h 19 min

    En fait je le trouve plutôt élégant ton pull. C’est d’ailleurs le genre de pull que j’adore sur les autres. ça fait très chic malgré soi, un peu « j’ai enfile le premier truc qui m’est tombé sous la main, mais ho surprise c’est super élégant et confortable ». Bon, sauf que sur moi ça a toujours l’air moins recherché et plus « premier truc qui m’est tombé sous la main ». Cela dit, je serais curieuse de voir ce que ça donne avec une jupe!

    • Reply mathilde 18 février 2019 at 21 h 27 min

      C’est un peu l’effet recherché, effectivement!! Je suis bien contente que ça ne tombe pas complètement à plat, merci!! Si j’y pense, je mettrai une photo sur instagram la prochaine fois que je le porte avec une jupe!

  • Reply Laure 18 février 2019 at 17 h 55 min

    Et Bien moi j’aime beaucoup ! C’est un style que j’affectionne aussi avec mon pull boxy. Le seul point est qu’il faut avoir un slim pour éviter l’effet patate. Mais sinon je trouve ça confortable et élégant. Et en ce qui me concerne ça cache le reste de bidou (ah quelle traitresse cette troisieme grossesse) que je m’acharne à vouloir perdre (c’est en bonne voie cependant…). Quand à la fiche Technique je pense que c’est très pratique. Souvent quand je commence un projet je cherche des retours sur le net et c’est bien le technique et pas la prose qui concentre mon attention. Donc oui à la prose pour le plaisir et oui au résumé pour la technique ! Je t’embrasse.

    • Reply mathilde 18 février 2019 at 21 h 31 min

      Aaah oui, là c’est clair qu’il faut absolument quelque chose de fin et ajusté en bas! Et oui, ces formes amples sont parfaites pour faire un peu oublier les zones qu’on apprécie moins chez soi… Heureusement qu’on a nos jambes, hein?! 😉
      Parfait si la fiche technique est validée! Donc je continuerai!
      Bises!

  • Reply Maggot 18 février 2019 at 22 h 33 min

    Ahhh l’avis de monsieur ! Ça m’avait manqué ça ^^
    Bon tes posts et créas aussi, j’aime beaucoup moi ce petit top, peut être un chouille large à mes goût mais je trouve qu’il te va divinement bien, et puis je compatis dès que je mets un truc non moulant j’ai la même chose, les hommes =) Mais bon le confort ça n’a pas de prix !
    Ravie d’avoir pu t’inspirer le petit récapitulatif, hyper détaillé le tien j’adhère !

    • Reply mathilde 19 février 2019 at 10 h 49 min

      Oui, je crois qu’ils sont tous pareils!! 😉
      Merci pour ton petit mot, et oui, tu vois, tu m’inspires!!

  • Reply Perrine 19 février 2019 at 13 h 00 min

    Le look parfait ! Je suis aussi une inconditionnelle du cheveux relevés et grosses BO. Merci pour la découverte d’ailleurs !

  • Reply Agcouture 19 février 2019 at 18 h 54 min

    Coucou quel joie de retrouver une de tes réalisations. C’est drole je me suis cousu un haut du même genre il y a quelques semaines, un burda aussi mais plus récent. L’article est en préparation. Ca rassure de savoir que nos Hommes sont tous les mêmes le mien aussi n’aime pas beaucouo cette cousette si confortable ! Bref merci pour ce partage et j’aime beaucoup ton recap final!

    • Reply mathilde 5 mai 2019 at 19 h 53 min

      C’est tellement pratique et confortable, ce genre de forme! Même si pas forcément très sexy, en effet! 😀

  • Reply Florine 19 février 2019 at 20 h 15 min

    J’aime beaucoup ce pull qui a l’air des plus confortables mais est aussi très élégant (n’en déplaise à Monsieur, qui n’y connaît rien ;-)). La fiche technique est un plus qui me plaît beaucoup !

    • Reply mathilde 5 mai 2019 at 19 h 54 min

      Monsieur est très « premier degré », la subtilité de mes tenues extrêmement pointues en matière de mode lui échappe totalement! 😉

  • Reply watougou 20 février 2019 at 7 h 21 min

    Moi je trouve qu’il te va très bien ce pull. Tu es toute belle et sauf son respect, Monsieur n’a absolument rien compris et ne mesure pas sa chance d’avoir à ses côtés le combo maman poule de ses marmots + jolie jeune femme trendy ! La petite touche d’élégance des boucles d’oreilles et ta fine morphologie parviennent à rendre cool mais néanmoins très féminin ce pull qui, effectivement peut vite tomber dans l’informe et le sac à patate s’il n’est pas mis en valeur par autre chose. Challenge que tu réussis parfaitement sur ces photos. Donc bravo! Bon, par contre, je ne reçois plus les newsletters depuis le relooking (au passage très réussi) de ton blog. Est-ce normal? Donc, au lieu de râler, Monsieur pourrait-il vérifier qu’il a bien tout coché svp? Merci 😉 Ah, oui et c’est une très bonne idée la fiche technique récap, même si elle n’empêche pas d’apprécier ta prose. Bonne journée! 🙂

    • Reply mathilde 5 mai 2019 at 19 h 56 min

      Oh, tu es gentille!!
      Et tu me fais rire, mon pauvre Monsieur en prend pour son grade! 😀

  • Reply Clarisse 21 février 2019 at 12 h 04 min

    J’adooore ce type de coupes ! Ça te va très bien, et personnellement je ne trouve pas que ça soit « non-élégant » !
    Qui a dit que l’élégance n’était que du court, de l’ajusté, etc.? Libérons les chauves-souris ! 😉 😉
    Encore bravo!

    • Reply mathilde 5 mai 2019 at 20 h 04 min

      Haha!!! 🙂
      Fondons ensemble le front de libération des chauves-souris!!

  • Reply Filomenn 21 février 2019 at 23 h 47 min

    aaah mais j’adore ce pull ! je vais aller voir si j’ai ce burda en stock (enfin pas maintenant… ma pile d’encours dépasse l’entendement) Je trouve qu’il te va carrément bien, juste une question, il ne fait pas trop de courant d’air avec l’ampleur ?

    J’ai aussi eu ma phase d’arrêt d’achat de tissus et de fringues, sauf pour Pitchoun, mais on privilégie toujours les braderies et je lui couds des vêtements pour me faire plaisir ainsi que ses boxers. Maintenant c’est une routine de piocher dans mon stock au fur et à mesure, je ne culpabilise plus quand j’en achète car finalement j’épuise plus avant et que c’est un besoin pour tel ou tel projet.
    et merci pour le clin d’oeil fiche technique 😉

    • Reply mathilde 5 mai 2019 at 20 h 11 min

      Concernant les courants d’air, comme je suis du genre multicouche, je le porte au-dessus d’un petit haut à bretelle type damart, bien rentré dans le pantalon ou le collant (sexy girl forever!), et par-dessus je mets encore un petit t-shirt manches longues. Donc non, pas de courant d’air. mais c’est vrai que c’est tout de même moins chaud qu’un bon lainage un peu près du corps…
      Pour ce qui est de l’arrêt d’achat de fringues, j’en avais vraiment besoin psychologiquement, pour mettre les compteurs à zéro et voir ce que je porte rééllement et ce dont j’ai vraiment besoin. Je crois que je vais attendre encore quelques mois avant d’acheter quelque chose, car j’aimerai beaucoup coudre mes prochaines pièces. Donc on va voir en septembre, si la rentrée du loulou me permet d’avoir davantage de temps pour coudre… Sinon, je m’offrirai des pièces rares, mais éthiques et de bonne qualité, ou seconde main.
      Pour les vêtements des garçons, maintenant que le premier est grand, j’ai beaucoup de mal à trouver des choses en bon état dans les vides-greniers (je charge ma mère de ce job, elle fait toujours de belles trouvailles! Mais passé 5 ans, les pantalons sont très rares sur les brocantes, et les t-shirts sont souvent très laids…). Mais comme il est très soigneux, je prends le contre-pied inverse : je lui achète de belles fringues, de bonne qualité (pas non plus du jacadi, hein!), que je sais pouvoir recycler pour mon deuxième dans quelques années.

  • Reply sew_soph 22 février 2019 at 11 h 10 min

    Très joli pull et très féminin je trouve, au contraire! Merci pour la fiche technique, très pratique – surtout les liens vers le patron et les autres versions disponibles, très utile! Avec ce tissu jersey extensible, il suffit de couper les manches dans le droit fil (comme d’habitude) pour éviter les fermetures éclair sur les poignets, c’est bien ça? Merci!

    • Reply mathilde 5 mai 2019 at 20 h 13 min

      Pour les manches, c’est tout à fait ça! 😉

    Répondre à Agcouture Cancel Reply