Robe Aubépine

Patron: Aubépine de Deer&Doe ■ Tissu: Sacrés Coupons/Mondial Tissu ■ Biais: Moline

Aaaah… Aubépine… Mon Aubépine… MON Aubépine!… C’est une grande histoire d’amour entre elle et moi…

Je l’ai vue sur le site de Deer&Doe et, au premier regard, je suis tombée amoureuse. Ses petits plis, ses manches délicatement raccourcies, sa taille froncée, son joli noeud posé là comme un papillon, ses poches discrètes, bref, tout en elle m’a conquise. D’ailleurs, je ne suis pas la seule. Quelque part, sur une étagère de mon armoire à tissus, un coupon aussi a eu le coup de foudre et a crié : « Aubépiiiiine!! »

Devant tant d’amour, évidemment, je n’ai pu faire autrement que de commander le patron quasiment dans la minute. Et si je ne l’ai cousue que maintenant, soit plus d’un mois après avoir reçu le patron, ce n’est que parce que, en fille pratique que je suis, j’avais bien conscience qu’une jupe et une tunique étaient prioritaires pour ma garde-robe de grossesse. Aubépine était donc pour moi la récompense suprême que j’allais pouvoir m’autoriser lorsque j’aurais cousu ces deux articles utilitaires.

Je l’ai commencée un soir, ce qui est en soi déjà un début totalement exceptionnel. Je m’explique : je ne fais jamais, JAMAIS de couture le soir. Généralement, le soir, c’est tricot ou lecture, mais surtout pas couture! Ma désormais loooongue expérience m’a montré que, le soir, fatiguée, pressée, partagée entre le dîner, l’envie d’aller au lit et celle d’avancer mon ouvrage, mal éclairée par-dessus le marché, je fais généralement des choses que je regrette le lendemain: coudre endroit contre envers, monter une manche droite à gauche, donner un coup de découd-vite malheureux, etc.

Mais là, je venais de donner la touche finale à ma tunique, j’avais recopié le patron la veille, mon coupon m’attendait sagement posé sur ma table, bref, la tentation était trop grande. C’était vendredi soir, Monsieur était de sortie, pas de boulot le lendemain donc pas de pression pour se coucher tôt, et soudain, une pêche d’enfer comme si je m’étais fait un shoot d’aubépine en intraveineuse. Donc paf, comme ça, direct, j’ai empoigné le coupon d’une main, le patron de l’autre, je t’ai repassé-épinglé-découpé tout ça, et, dix minutes après, j’étais déjà en train de piquer les plis et former les pinces.

Je ne me suis pas reconnue. Moi qui, habituellement, dodeline de la tête à 20h30 (et ces derniers mois, hum, je dodeline carrément à partir de 16h… youpi tralala…), j’étais en train de commencer la robe de l’année à 21h30!!

Cependant, j’ai deux explications très simples à ce phénomène surnaturel.

1) L’entière confiance que j’ai dans le travail d’Eléonore. Les patrons tombent nickel, les livrets d’explications sont limpides, bref, une fois commencée, la robe est déjà quasi terminée tellement Mlle Klein nous pré-mâche le travail. Ce sont les seuls patrons que je puisse m’autoriser après 20h30.

2) L’espèce de sentiment de surpuissance qui m’envahit dès que je m’approche de Pfaffounette d’Amour. C’est simple, dès qu’elle entre dans mon champ de vision, j’ai l’impression de me transformer en wonderwoman de la couture – l’impression, hein, j’ai dit! J’ai bien conscience qu’il me reste encore pas mal de travail pour réussir à me faire toutes les choses dont je rêve!

Forte donc du Deer&Doe Power et de la Pfaffounette’s Vibe, il n’est donc finalement pas si étonnant que j’ai cousu les trois quarts de ma robe en une soirée. Et sans me coucher si tard que ça, en plus!

Oooh le gros bidon tout rond!…

Bon, j’ai tout de même mis plus d’une semaine à finaliser tout ça, car, une fois les étapes principales de la robe franchies, je me suis posé la question de la personnalisation : la robe me plaisait vraiment énormément telle quelle, présentée en uni sur le site de Deer&Doe, mais je trouvais tout de même dommage de ne pas lui donner un petit twist perso… parce que bon, quand on fait de la couture, c’est tout de même un peu frustrant de se retrouver avec une robe quasi copiée-collée sur le modèle de base… J’ai donc laissé infuser mon aubépine une semaine sur un cintre, dans mon champ de vision, histoire de m’en « imprégner » pour trouver une idée simple, mais qui la rendrait mienne.

Et c’est finalement en regardant de près une de mes robes Somewhere que j’ai trouvé l’idée, toute simple, mais qui suffit à me rendre contente, de coudre un biais à l’encolure, mais en le plaçant dessous, de façon à ce que seul un tout petit liseré de l’imprimé se retrouve visible. Oui, je sais, vous ne voyez pas grand chose sur les photos (et en plus, elles sont quasiment toutes floues!)

Evidemment, la robe étant unie, le biais liberty s’est imposé à moi (bah ouais, je suis une blogueuse couture premier degré, moi, on me dit « biais », je pense direct « Liberty »… je sais, je suis d’une originalité désolante…): j’ai trouvé mon bonheur un samedi matin chez Moline. Le biais existait en plus en format biais normal – celui que j’ai utilisé pour l’encolure – mais aussi en format cordonnet, déjà cousu : impeccable pour la coulisse.

Résultat : une robe féminine, dont j’aime énormément les détails discrets.

La couture de la robe, du début à la fin en passant par le milieu, s’est vraiment faite tellement simplement et logiquement, je me suis tellement régalée, que je ne peux que la considérer d’emblée comme l’une de mes robes préférées (et dire MERCIIII à Eléonore pour le bon moment que j’ai passé grâce à elle, vous savez, le genre de moment qui fait qu’on se dit « Aaaah, mais ouiii, c’est pour ça que j’aime coudre! »). Le tissu est, de plus, un super mélange coton/laine qui tombe super bien et est super douillet (oui, vous l’avez compris, aujourd’hui tout est super!)… Pour la doublure, j’ai utilisé un reste de voile de coton précédemment utilisé pour cette tunique. J’avais un peu peur que le mélange des deux couleurs et des différents imprimé soit très vilain, mais tout compte fait, je trouve l’envers aussi joli que l’endroit!

Les deux seules modifications que j’ai faites sont :

les boutonnières de la coulisse sont verticales et non pas horizontales, ne me demandez pas pourquoi, je n’arrive pas à m’expliquer pourquoi j’ai absolument tenu à les faire dans ce sens-là…

je n’ai pas doublé la jupe, car j’avais peur d’un effet trop juponnant, et je n’avais de toute façon pas assez de tissu de doublure pour le faire.

Concernant la taille à choisir, j’ai eu beaucoup de mal à me décider. Evidemment, mes mensurations actuelles sont totalement hors normes, la robe n’étant pas du tout un patron de grossesse. Cependant, je voulais coudre une robe que je pourrais porter dans mon état actuel, mais aussi plus tard, lorsque je serai redevenue maigrichonne. J’ai donc opté pour un 38 (habituellement je couds plutôt du 36) en croisant fort fort fort les doigts pour tout de même pouvoir la même dès maintenant (d’après le tableau de mesures, j’aurais dû faire un 40, voire un 42, mais c’était condamner ma robette au placard jusqu’à la prochaine éventuelle grossesse : impossible!!) : elle est nickel, et j’espère que je ne flotterai pas trop dedans après le mois de février… Et, franchement, même enceinte de quasi 7 mois, dedans je ne me trouve presque pas patatisante, ce qui commence à devenir exceptionnel!

Et maintenant que j’ai cousu les trois projets qui me tenaient à coeur pour la grossesse, je suis toute désarmée : je meurs d’envie de coudre, j’ai plein de modèles en tête, mais dans lesquels mon gros ventre ne trouvera pas du tout sa place… J’exclus totalement de coudre des vêtements spécifiques à la grossesse (j’ai suffisament de fringues pour tenir jusqu’à l’accouchement sans me lasser), du coup, je me demande si je ne vais pas coudre en avance des choses pour après (genre des choses qui se déboutonnent sur le devant, au cas où…), en prenant des patrons Burda, pour lesquels je connais bien ma taille – en pariant donc que je retrouverai ma silhouette habituelle après… Ce qui recule encore le moment où je pourrais enfin tester les patrons RDC… Snif…

Ah, tiens, on me souffle à l’oreille que je pourrais aussi coudre des choses pour le marmot/la marmotte… Il paraît qu’à partir de janvier, il faudrait tout de même que je me soucie un peu de lui/d’elle… Que je couse un tour de lit… un matelas à langer… une couverture douillette…

Mmmh… Oui oui… Je pourrais, je pourrais… Mais bizarrement je trouve ça beaucoup moins marrant que de jouer à la poupée mannequin avec moi-même!!

Allons allons, n’appelez pas tout de suite les services sociaux, vous verrez bientôt que mes aiguilles à tricoter n’ont pas chômé pour le petiot/la petiote, il/elle ne sera pas tout nu/e le jour de la naissance venu!

Monsieur n’a pas encore vu la robe portée, mais je ne manquerai pas d’ajouter ses croustillants commentaires dès qu’il les aura formulés… Cependant, je parie sur un retour plutôt positif, la robe étant courte + décolletée + féminine + violette : l’équation idéale selon lui!

Bonne soirée à vous toutes! Moi, normalement, je subis demain mon dernier mercredi de folie avant longtemps, YOUHOUUUU!!

65 comments

  1. Manowen says:

    ouiii ! j’ai gagné j’avais voté pour l’Aubépine ! (comment ça c’était pas un concours ?!). Elle est fabuleuse et te va à merveille, les petits détails la personnalisent discrètement mais sûrement et la couleur est divine ! Bref tu es ravissante !

  2. Blandine says:

    Juste un mot : magnifique ! On dirait que la patron a été fait exprès pour toi ! Sûr que monsieur sera conquis !!
    Vive le congé de mat’ !
    Concernant les fringues d’allaitement, ce qui se déboutonne devant n’est vraiment pas top : c’est long quand le baby crie famine, et une fois déboutonné, et bien tout est visible. A la maison pourquoi pas mais ailleurs… Le mieux, ce sont vraiment des t-shirt ordinaires qu’on soulève vite fait avec un soutif qui se détache et se rattache d’une seule main (les miens viennent d’h&m et sont impec) et puis voilà ! Enfin, tu verras tout ça en temps voulu ! Bon dernier mercredi !

  3. P'tit poisson says:

    Après avoir lu de précédents posts, je me doutais que tu ne pourrais pas résister longtemps à l’Aubépine.
    Et puis c’est tellement royal de pouvoir de sentir à l’aise dans ses fringues pendant cette période 😉

  4. Gwendolyn says:

    Je savais bien que cette robe serai parfaite pour toi avec ton joli bidon. J’ai repéré ton biais d’encolure dès la première photo et c’est une très bonne idée. J’ai moi aussi une aubépine en cours qui s’est cousue très vite et qui attend sa personnalisation. j’ai rajouté un col en jersey sur la mienne avec des sous-manches longue en jersey également (c’est le top à coudre avec une pfaffounette aussi à la maison 😉 )J’hésitais à mettre un élastique à la place du lien et finalement j’ai une autre idée, j’espère la terminer cette semaine.

  5. L Usine A Bulle says:

    Je prends note de ce que dit Blandine. C’est vrai que c’est un gros dilemme (pour moi en tous cas) les hauts d’allaitement.
    Cette robe est très jolie ! Moi qui adore le violet elle me tape forcément dans l’oeil.
    Mais cette forme ne fait-elle pas « femme enceinte » même quand on ne l’est plus ?!

  6. Laure says:

    magnifique !!! elle va super bien en robe de grossesse… je note l’idée pour la prochaine, car les robes sympa de grossesse ne sont pas légions !!! porte toi bien pendant ses deux derniers mois et repose-toi bien car après il faudra tenir 😉

  7. Fanny says:

    Quelle jolie robe !! Ce patron était vraiment fait pour toi 🙂
    Je vais avoir à Noël un Pfaff expression 4, alors tu n’imagines pas comme mon impatience grandit à force de lire à quel point tu es contente de la tienne ! j’espère que j’aurai moi aussi cette impression que tout est désormais possible 🙂
    Fanny

  8. mathilde says:

    @ Manowen : Ce n’étais pas un concours, mais bon, comme tu es mon gourou, Manowen, je t’obéis au doigt et à l’oeil… 😉 Ravie qu’elle te plaise, en tout cas!! Elle aurait mérité une paire de BO made by Manowen pour l’accompagner, mais j’avoue ne pas avoir eu le courage d’aller jusque Aubervilliers samedi dernier… 🙁

    @ Charlie : Merciiiii!! 🙂

    @ Lauraetgustav : Merci beaucoup!

    @ Clotiiiiiiiilde! Aaaargh, arrête, je deviens toute rouge!!

    @ Musiktricot : Ah, ça, une robe sans fleurs, c’est un peu comme un Noël sans neige : impensable!

    @ Blandine : Merci beaucoup pour ton retour enthousiaste concernant la robe, mais aussi pour tes conseils!! Effectivement, je n’avais pas vu les choses sous cet angle (c’est le cas de le dire…). Etant donné que ma principale réserve concernant l’allaitement est ma pudeur, je note donc que les chemisiers à déboutonner ne seront pas forcément mes meilleurs alliés! Je vais devoir m’entraîner à la maison les premiers temps pour trouver une technique qui passera incognito! 😉

    @ Ptit poisson : euh oui, je suis prévisible… Une Aubépine, du liberty, du violet… Pfff, vous allez finir par vous lasser! 😉

    @ faire Biotée : Merci!!

    @ Marie* : MERCI! Tu sais, je pensais que je n’aimerais pas tricoter de layette (« pff, ces trucs minuscules, à peine commencé que c’est déjà fini, c’est pas marrant, etc, etc »), et finalement… j’adore ça! C’est tellement adorable de voir les petites brassières, les chaussons et les bonnets, et de m’imaginer notre bébé dedans! Et Monsieur est encore plus admiratif devant mes mini trucs au point mousse que devant mes gilets en jacquard ou torsades taille adulte, donc forcément, ça m’encourage! Alors, qui sait, peut-être vais-je me découvrir une passion pour la couture des tours de lits?…!

    @ Gwendolyn : Oooh, je vais guetter ton blog, ton idée en remplacement de la coulisse m’intrigue fort! Et ce col et ces sous-manches en jersey, pareil!! Hâte de voir ça! Quant Pfaffounette, je n’oublie pas ce que je te dois dans cette histoire! 🙂

    @ L’Usine à Bulle : Pour moi, la grande question est déjà : vais-je y arriver?? Donc je ne vais pas trop anticiper sur le matériel adapté, on va déjà voir si la nature fait bien les choses… ou pas! Quant à la forme de la robe, bon, c’est une taille empire, donc forcément, ça ne moule pas les hanches, c’est sûr… Mais je pense que c’est typiquement la robe doudou que j’enfilerai avec plaisir pour aller dîner chez des amis, histoire de me sentir élégante et féminine tout en étant super à l’aise pour m’empiffrer… de sushis… de fromage non pasteurisé… de charcut’… de mousse au chocolat… de tiramisu… avec un pti verre de blanc ou de rouge pour faire passer tout ça… exemples pris totalement au hasard, hein, n’y vois surtout pas une quelconque frustration…!!

    @ Laure : oui, j’ai bien l’intention de faire une grosse cure de sommeil ces prochaines semaines!! 🙂

    @ Fanny : Oh là là, tu as dû être extrêmement sage cette année pour avoir un tel cadeau! 😉 En tout cas, moi, vraiment, je suis absolument ravie de la mienne!! Et j’ai encore 2h de cours à prendre au magasin, je pense que je vais sentir me pousser des ailes en en sortant, tellement je suis sûre qu’elle regorge de possibilités que je n’imagine même pas! Tu me tiendras au courant! Enjoy!!

  9. Atchoum says:

    Merci pour ce blog que je lis avec plaisir et qui me donne du punch pour me coller à la couture de temps à autre. En général je passe incognito, mais là, hop!, j’appuie les conseils de Blandine : le vêtement qui permet d’allaiter n’importe-où-n’importe-quand (donc d’allaiter) est, par excellence, le t-shirt large par le bas (moins évident si écharpe de portage)… ou par le haut (robe possible). De quoi concocter des modèles féminins et seyants comme ceux que tu portes aujourd’hui!

  10. Lismao says:

    Que tu es jolie! Tu as l’air rayonnante malgré la fatigue que tu évoques, ça me donnerait presqu’envie d’un quatrième o-O
    Je fais partie de celles qui préfèrent déboutonner que se geler le bidon pour allaiter, contrairement à Blandine. C’est ce qui est merveilleux avec la grossesse, l’accouchement, l’allaitement, les marmots, c’est que tu as autant d’avis que de parents 🙂
    Je serais heureuse de voir ce que tu as tricoté pour ton bébé, si tu as envie de nous le montrer.
    Bon courage pour ce dernier mercredi.
    PS: je ne résiste pas: connais tu l’association L’Arbre à Bébés qui a un site internet et un forum?

  11. aurelia says:

    que dire d’original si ce n’est qu’elle est superbe et qu’elle te va à merveille! Je n’ai pas encore testé les patrons Deer&Doe, bien que l’Airelle m’attende sagement ds mon atelier depuis quelques mois déjà… Profite bien de ton congé (bonheur)! 🙂 Bises

  12. LaSauvage says:

    Ce patron donne une bien jolie robe de grossesse! Moi non plus je n’avais rien cousu pour le bébé pendant ma grossesse… Ça peut attendre!
    Profite bien de ton congé mat’. Et méfie toi pour les tailles après grossesse, on ne sait jamais à quoi s’attendre, on peut même être encore plus maigre qu’avant…

  13. Marie Fo says:

    Eh bien, comme robe de grossesse, elle est juste parfaite !! et pour 7 mois, ton ventre n’est pas trop volumineux… tu verras, pour le deuxième, ce n’est pas la même histoire, j’ai déjà l’impression d’exploser du nombril ^^ tu m’as donné une envie de robe, tiens !

  14. Laissons Lucie Faire says:

    Je confirme, tu n’es absolument pas « patatisante », tu es ravissante. La robe est magnifique. Le patron de l’Aupébine dort dans mon placard depuis quelques semaines… Je pense que ses services seront grandement sollicités pendant mes congés!

  15. Déborah says:

    Elle est drôlement jolie cette aubépine! Vue ton enthousiasme, on en verra sans doute fleurir une ou deux sur ce blog!

    Tu t’es réveillée sans doute ce matin avec un tout autre état d’esprit que les autres mercredis?! Presque contente de subir cette journée, non?! 🙂
    Courage. Bises.

    ( » Je revenais devant les aubépines comme devant ces chefs-d’œuvre dont on croit qu’on saura mieux les voir quand on a cessé un moment de les regarder, mais j’avais beau me faire un écran de mes mains pour n’avoir qu’elles sous les yeux, le sentiment qu’elles éveillaient en moi restait obscur et vague, cherchant en vain à se dégager, à venir adhérer à leurs fleurs. Elles ne m’aidaient pas à l’éclaircir, et je ne pouvais demander à d’autres fleurs de le satisfaire. » Marcel Proust)

  16. Cé Créations says:

    Mais ! C’est une robe violette ! Cela te va très bien, nous n’avons pas l’habitude de te voir avec ce type de couleur !! ahahah
    tu es magnifique, rayonnante ! ta robe te va très bien.
    Le problème pour moi (à qui ça ne va pas du tout je trouve) des robes taille empire c’est que ça fait toujours robe de femme enceinte, donc aubépine est parfaite… en même temps toi tout te va donc….
    bises
    ah si un truc à te dire : pour l’allaitement, un lange sur ton épaule et hop ni vu ni connu tu allaite en toute discrétion parce que c’est vrai que les hauts qui se déboutonnent ne sont pas la meilleure solution.

  17. nessie says:

    Félicitations, la robe est magnifique et tu es rayonnante dedans !!! Et le petit passepoil plat à l’encolure, c’est pile poil la touche de personnalisation subtile qu’il fallait 🙂

  18. Santiaguette says:

    Ton Aubépine est vraiment très jolie et te va comme un gant! Je commence moi aussi à m’arrondir niveau bidou, je me suis donc dit que c’était la robe parfaite qui pourrait m’accompagner durant toute la grossesse. J’ai décalquée le patron en T40 mais je crois que je vais tenir compte de ton expérience et la réaliser en 38… J’ai peur que cela ne soit trop grand sinon! Affaire à suivre… A bientôt, Elodie.

  19. FlavieB says:

    Wouaahhoouu elle est trop belle cette robe!!!
    La couleur et la forme te vont très bien 😉
    Je trouve qu’elle met bien en valeur ta silhouette sans accentuer le côté « femme enceinte » et très joli petits détails personnalisés 😉
    La mienne est sur ma table de couture est attend sagement que je m’y remette, j’ai fais tout le corsage mais j’ai dû mal reporter les plis sur la jupe et j’ai eu des problèmes à assembler corsage et jupe du coup je l’ai mise de côté. Mais là tu m’as vraiment donner envie de m’y remettre!!
    Bon courage pour ce dernier mercredi!!

  20. Soraya says:

    coucou j’ai découvert ton blog tout récemment et j’attendais avec impatience un nouvel article donc de nouvelles idées. j’adore la petite touche personnelle que tu as ajouté c’est super joli, la robe est superbe et te va à ravir. merci pour ce partage.
    bonne journée
    Soraya

  21. charlotte says:

    moi aussi je dis mathiiiiiiiiiiilde comme Clo’ ! Tu es superbe en Aubépiiine 🙂
    T’inquiète pas, quand tu seras redevenue maigre, tu couseras encore plus pour toi, ben oui les enfants ça grandit tellement vite…:) mère indigne, on le reste, faut pas exagérer, comme tu l’avais écrit, nos blogs cest bien à nous 🙂
    Hâte quand même de voir ta minie layette 🙂

  22. laurence says:

    comme la maternité te va bien! que tu es jolie dans cette robe splendide et quel talent.
    Mathilde, tu es une des personnes que j’admire beaucoup parce que tu trouves du beau, là où beaucoup ne voit que des futilités.

    j’ aime ton blog. ton futur bébé a bien de la chance d’avoir une maman talentueuse.

  23. Anne says:

    Elle te va bien cette robe, c’est rvai qu’elle est confortable, je suis aussi très à l’aise dans la mienne même si j ne suis pas encore à 7 mois!
    Par contre, je ne partage pas ton avis concernant les explications qui m’ont laissées perplexe, je les trouvais très générales et le fait qu’on ne conseille a aucun moment d’entoiler les parties sensibles, surtout celles qu’on crante, m’a un peu refroidie (entre autre chose). Mais bon, il faut que je me bouge pour faire mon propre article au lieu de squatter le tien!! 🙂
    Et pour la couture de ton petit… Faut le faire selon ton inspiration, je t’imaginais plus tricoter pour lui/elle que coudre, alors j’ai hâte de voir les modèles que tu as sélectionnés pour m’inspirer 🙂
    A+

  24. Ju' says:

    Au risque de faire dans la répétition : trop belle !!!
    Moi qui n’étais à priori pas conquise par le modèle (un peu peur de l’effet mongoltfièrisant de la chose) je la trouve juste parfaite !

    Ah et pour ce qui est du biais liberty tu es toute excusée, il est savamment utilisé 😉

  25. Laetitia says:

    Trop belle! La robe bien sûr mais toi aussi, pas du tout patatisante; toujours aussi jolie avec des formes de future maman.
    Je pense que tu pourras sans problème la porter après l’accouchement, le cordon permet de bien régler la taille et c’est pas gênant si elle est un peu moins ajustée.
    Sinon je me réjouis de voir les tricots pour le bébé! Je trouve toujours tellement mignon. J’attend d’avoir des cadeaux de naissance à préparer mais je fonds déjà devant tous les jolis modèles au tricot ^^

  26. *clm* says:

    Wahou, tu es superbe! Out l’effet patate, je te confirme! Alors toi aussi tu remets à plus tard les patrons RDC?! Comme c’est frustrant, tout son bouquin me plait, et je ne parle pas des patrons en ligne!… J’aimerai bien réussir à me coudre aussi une Aubépine avant la fin de ma grossesse, surtout quand je vois ta version, je suis convaincue! Mais j’ai encore deux liquettes et une jupe qui sont coupées et qui attendent… alors est-ce vraiment raisonnable… 😉

  27. mamzèle isis says:

    Félicitations pour cette bonne nouvelle, ça faisait longtemps que je n’étais pas venue chez toi !!! Très jolie dans ton aubépine !!!
    Je permets de t’écrire un petit mot concernant tes projets coutures à venir, les hauts boutonnés je ne te les conseille pas pour l’allaitement, pas pratique et question pudeur pas top, les robes à oublier à moins que tu veuilles faire un strip tease à chaque têtée ;)) et pense également à ton tour de poitrine qui ne va pas diminuer tout de suite… Frustrée avec les patrons RDC je le suis aussi toutes ses robes me font tourner la tête mais allaitement en cours pas la peine d’y penser !!! Par contre j’ai presque fini gégé !!!
    Bon congé mat’ et plein de bonheur à vous !!!

  28. Manowen says:

    Figure toi que j’ai commencé à réaliser une paire de B.O juste pour toi fin novembre et qu’elles iront parfaitement avec ton Aubépine 🙂

    Du coup tu n’auras pas besoin de faire le déplacement car elles ne seront pas sur mon stand après demain, je ne veux pas prendre le risque qu’elles partent avec une autre ! Mais si tu veux passer pour le plaisir tu es bien sûr la bienvenue (c’est ce samedi et pas samedi dernier).

    bisous de gourou 😉

  29. Minie says:

    Ton Aubépine est magnifique, elle te va à ravir et ça fait plaisir de te voir aussi souriante! Cette couleur et le liberty c’est vraiment toi! C’est à chaque fois un plaisir de te lire donc j’attends toujours les nouveaux posts avec impatience…Porte-toi bien 😉

  30. Adèle says:

    On a vu des robes Aubépine fleurit sur tout les blogs de couture. Je n’étais vraiment pas emballée par ce type de robe .. aucun coup de cœur et là, je suis ébahie par ta création! Elle est superbe! La couleur est magnifique et avec cette touche de liberty, le rendu est top!!! Elle te va vraiment bien 🙂

  31. Meugleu says:

    Elle est superbe et te va comme un gant.
    Pour l’allaitement tu as aussi des chales qui sont assez pratiques (si tu n’es pas un boulet comme moi qui met 2 mois à comprendre comment l’enfiler correctement).
    Bonnes fêtes !

  32. Maggot says:

    Pas vraiment fan de ce modèle mais sur toi avec ton joli ventre tout rond ça rend superbe ! Ca fait un moment que j’étais pas venue laisser de mot ici et du coup je t’ai même pas féliciter pour le baby ! So congrats !! 🙂 Bisous

  33. Phital says:

    wouah!!! Qu’elle est belle cette robe, elle te va superbement bien avec ton bidon! le bébé a du en sortir depuis, ma deuz doit être dans les mêmes âges que ton bébé (né le 18/02/14).
    J’ai acheté le patron aussi, je n’ose pas encore me lancer, je débute en couture! Va bien falloir que je m’y mette quand même! Ca me motive, j’adore cette robe! Je découvre ton blog, je vais y faire un tour , à bientôt!

  34. Annabelle says:

    quel bonheur, ce joli blog!!!
    Bravo!
    je commente cet article un peu tardivement mais bravo pour cette belle robe! c’est vrai qu’avec ces patrons, on ne peut que tomber amoureuse… c’est d’ailleurs grâce au salon Créations et Savoir-faire de l’année dernière que je les ai découverts… pour en devenir addict!
    vraiment bravo!

Laisser un commentaire